Pour la journée du migrant 2017

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7174
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Cinci » sam. 14 janv. 2017, 20:40

Bonjour,

On peut effectuer une visite virtuelle de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours à cette adresse :
http://www.marguerite-bourgeoys.com/fr/ ... orique.asp

Nous fêtions Sainte Marguerite Bourgeoys jeudi dernier soit le 12 janvier 2017.

Religieuse, née à Troyes, en France, le 17 avril 1620. Elle ouvre la première école de Ville-Marie (Montréal) en 1658 et fonde en 1671 une communauté de religieuses non cloîtrées - fait extraordinaire à l'époque - les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame. Décédée à Montréal le 12 janvier 1700, elle a été canonisée le 31 octobre 1982 par le pape Jean-Paul II.

Il n'est rien de plus important qu'un bonne éducation dans la vie d'une personne, primordiale à l'échelle de toute une société, disait le curé lors de l'homélie. Le but d'une bonne éducation est de parvenir à faire exprimer le meilleur de ce qui se trouve dans le coeur de la personne. Une société bien éduquée est une société civilisée. La personne mal éduquée n'est pas heureuse, est désagréable pour autrui, ne parvient pas à se faire accepter, etc.


Dimanche le 15 janvier 2017, Mgr Christian Lépine va célébrer une messe en l'honneur de sainte Marguerite Bourgeoy et pour souligner la journée internationale du migrant. Cette messe va se tenir dans cette vénérable chapelle de la rue Saint-Paul. Je projette de m'y rendre pour prendre part à cette célébration.

Vous pouvez toujours prier pour moi. J'ai encore de la difficulté à harmoniser certaines réalités qui peuvent apparaître contraires. Je pense à la nécessaire charité (aide au plus mal pris, faire bon visage aux réfugiés, etc.) , puis le non moins nécessaire respect de soi-même (identité, peuple, lutte multiséculaire, etc.). Comment parvenir à tout concilier cela d'une manière qui soit élégante?

Merci.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Pathos » sam. 14 janv. 2017, 21:21

J'aime quand l'Eglise se soumet à l'ONU.. "journée internationale du migrant"... qu'ils fassent donc appliquer leur résolutions ces officines du diable : les palestiniens sont toujours sans nation.

Prier plutôt St Rémi demain, celui qui a converti des barbares.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7174
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Cinci » dim. 15 janv. 2017, 22:26

Salut Pathos,

Il s'agissait surtout de fêter sainte Marguerite Bourgeoy.

La célébration avait lieu dans la première chapelle bâtie en pierre de taille de toute l'histoire de Montréal. C'est Marguerite Bourgeoy qui aura voulu ça : du solide! Comme l'aura rappelé Mgr Lépine à la fin de la célébration, c'est non seulement la chapelle elle-même qui est consacrée mais le sol en dessous. Pour cette raison, les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame étaient parvenu à faire reculer l'administration municipale qui voulait exproprier la chapelle il y a quelques années. Le sol est consacré pour qu'il y ait perpétuellement sur place un sanctuaire dédié à Marie. La Sainte Vierge aurait joué un rôle important, semble-t-il, dans la vie de la future sainte et en particulier dans sa résolution ferme de partir pour le Canada. Il fallait le faire! Tout reposait sur la foi. C'est instructif de comprendre quelle liberté la grâce peut donner à une personne qui veut suivre le Christ. En france, à l'époque, tout le monde la déconseillait de faire le voyage, la famille, des voisins, des connaissances, etc. Finalement, ce fut l'oeuvre de sa vie.

Bien avant Vatican II, l'oeuvre missionnaire que représentait la fondation de Ville-Marie reposait d'abord et avant sur une spiritualité de laïque engagés. D'ailleurs, la communauté de soeurs que Marguerite Bourgeoy va fonder plus tard reste la première initiative du genre qui fut jamais tenté dans toute l'histoire de la France : une communauté de soeurs décloîtrées vivant parmi le monde pour travailler dans le monde. Il faut quand même le dire, L'entreprise était à la fois très risquée et ambitieuse. Tout en sortant d'une certaine zone de confort (c'est le cas de le dire! quittant le pays natal), il s'agissait bien aussi de partir à la rencontre de l'autre avec le souci de ne pas mettre de barrières raciales. A sa mort en 1700, sa communauté de soeurs réunissait aussi bien quelques anglophones et quelques amérindiennes, en plus des soeurs nées en France et les autres nées au pays.

La thématique du migrant rejoindrait l'expérience ancienne de la sainte éducatrice ou alors celle de l'Église elle-même. C'est dans la tradition! Marguerite Bourgeoy devait recevoir de la même façon les migrantes arrivées de France par bateau (les filles du roy, etc.) que les déplacées des tribus indiennes. Il s'agissait d'intégrer tout ce beau monde.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Alizee » lun. 16 janv. 2017, 11:36

Hier, à la messe dominicale, la prière universelle incluait une demande pour que tous les migrants soient accueillis dignement. Je n'ai pas pu m'empêcher de me demander combien parmi les 200 fidèles présents se sont vraiment joints à cette prière de tout leur cœur. Sans penser : accueillis, oui, mais ailleurs que chez nous.... ou bien accueillis, oui, mais en petit nombre et triés sur le volet.
Combien parmi ces 200 voteront l'extrême droite dans quelques mois ?
Comment se fait-il que parmi les réfugiés accueillis par la paroisse, aucun ne vient du Moyen-Orient, mais du Ghana, de la Guyane et de l'Ukraine ?
Pourquoi on mobilise avec beaucoup de mal quelques familles de la paroisse pour un accueil, alors qu'il y a pléthore de place dans les cures (certaines sont entièrement vides dans les campagnes mais en bon état), les maisons de religieuses etc. ?

Quelle est la juste position entre "trop peu" et "pas assez" ?
Et si un jour on devait déplacer la population française suite à un accident nucléaire, une catastrophe naturelle majeure ou autre événement ??? Ne serait-on pas indignés si on ne nous accueillait pas ailleurs ? Ne nous croyons pas à l'abri de tout....

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar AdoramusTe » lun. 16 janv. 2017, 11:45

Hier, à la messe dominicale, la prière universelle incluait une demande pour que tous les migrants soient accueillis dignement. Je n'ai pas pu m'empêcher de me demander combien parmi les 200 fidèles présents se sont vraiment joints à cette prière de tout leur cœur. Sans penser : accueillis, oui, mais ailleurs que chez nous.... ou bien accueillis, oui, mais en petit nombre et triés sur le volet.
Combien parmi ces 200 voteront l'extrême droite dans quelques mois ?
Qui êtes-vous pour juger votre prochain ainsi ? On a cet état d'esprit à la messe chez vous ? J'imagine que vous en avez accueilli personnellement chez vous pour vous placer ainsi au dessus des autres ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Alizee » lun. 16 janv. 2017, 12:18

Raté... oui j'ai accueilli chez moi ... et je rempilerai certainement

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar AdoramusTe » lun. 16 janv. 2017, 12:22

Raté... oui j'ai accueilli chez moi !
Et ça vous donne le droit de juger votre prochain et de vous placer au dessus des autres ? Et en plus pendant la messe ?
A vous lire, vous vous considérez meilleure que les autres.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar AdoramusTe » lun. 16 janv. 2017, 12:26

Luc 18,11-14
Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : “Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain.
Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.”
Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : “Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !”
Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Alizee » lun. 16 janv. 2017, 12:51

Qu'est-ce qu'il vous laisse entendre que je jugeais ? Je n'ai pas écrit 200 .. + 1 (sous-entendu moi), me semble-t-il. Nous sommes plusieurs familles à accueillir et à se relayer. Et oui, désolée, je pense que l'Eglise aurait les moyens d'aller plus loin dans l'accueil !

Puis, on est dans une moyenne ville où les gens se connaissent - et oui, il y a des partisans FN dans la paroisse opposés à l'accueil, comme il y a des partisans d'autres partis et comme il y en a en dehors des paroisses.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Alizee » lun. 16 janv. 2017, 12:52

Et quand on accueille, on est confronté à de nombreuses difficultés autant du côté des migrants que du côté de l'Etat et de ses lois. En l'état, je ne vois pas comment on pourrait dignement les accueillir tous, si on change ni nos cœurs ni nos lois, et ça n'a pas l'air d'en prendre le chemin.
Ne faut-il pas davantage chercher la racine de ce mal, plutôt que de prendre comme une donne inévitable tous ces flux de gens déracinés ?
Dernière édition par Alizee le lun. 16 janv. 2017, 13:01, édité 1 fois.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Jeremy43 » lun. 16 janv. 2017, 12:55

Bonjour,

L'Eglise, qui est en théorie la Mère des croyants, est incapable d'accueillir ses propres enfants, pourquoi devrait-t-elle donc accueillir toute la misère du monde ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar AdoramusTe » lun. 16 janv. 2017, 14:16

Qu'est-ce qu'il vous laisse entendre que je jugeais ? Je n'ai pas écrit 200 .. + 1 (sous-entendu moi), me semble-t-il. Nous sommes plusieurs familles à accueillir et à se relayer. Et oui, désolée, je pense que l'Eglise aurait les moyens d'aller plus loin dans l'accueil !
Votre message initial laissait paraître une forme de jugement envers les personnes assistant comme vous à la messe.
Puis, on est dans une moyenne ville où les gens se connaissent - et oui, il y a des partisans FN dans la paroisse opposés à l'accueil, comme il y a des partisans d'autres partis et comme il y en a en dehors des paroisses.
Les partisants FN comme vous dites, et pas seulement eux, essaient de voir les choses de façon plus générale.
On se mobilise pour les migrants, mais à côté de ça, on a 8 millions de pauvres, et un nombre croissant de gens à la rue.
Notre prochain est d'abord celui qui nous est proche et on semble l'oublier.

Par ailleurs, il faut ajouter les 200000 immigrés légaux qui entrent sur le territoire, ainsi que les clandestins qui n'entrent pas dans les statistiques. Donc, l'accueil de ces migrants ne fait que s'ajouter à l'immigration massive.

Il faut distinguer la charité personnelle enseignée par l'Evangile et la charité politique qui implique nécessairement de veiller au bien commun, qu'une immigration massive met à mal. La charité nécessite aussi de prendre en compte le cas des populations accueillantes.
Qui s'est soucié des habitants de Calais ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Alizee » lun. 16 janv. 2017, 14:50

Justement, Calais est un bon exemple de ce qui n'est pas digne. Un camp pas digne de ceux qui y sont, et pas digne de la population de Calais non plus à qui on fait porter ce camp. Un non-sens de tous les entasser dans un endroit confiné. Du coup, le problème devient hyper visible, et focalise l'attention.

200.000 migrants (+ illégaux, comme dans tous les pays), est-ce vraiment insurmontable pour la France ? Les pays proches des centres de conflits en accueillent plus, et ne sont pas plus riches (mais davantage en phase culturellement, d'accord). L'Allemagne en prend 5 fois plus et n'a pas une population 5 fois plus grande ni un territoire 5 fois plus grand. Est-ce inconscient ? L'avenir le dira.
Il y a de la pauvreté en France, c'est indéniable, il y a bcp de choses à faire, et nous avons tous des exemples dans nos entourages. Mais j'ai parfois l'impression que les migrants sont comme des gouttes d'eau qui font déborder le vase et qu'on se sent crouler sous l'immensité des chantiers à attaquer. Et que dans ce contexte, tous ne souscrivent pas à cette prière "que nous les accueillions tous dignement".

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3350
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar Kerniou » lun. 16 janv. 2017, 15:07

L'Allemagne, avant les flux migratoires récents, n'avait pas accueilli autant de migrants que la France. l'Allemagne appelait "migrants" les russes et les européens de l'Est; blancs, blonds et de culture chrétienne et, qu'en France, on appelle "travailleurs étrangers"... ce qui n'enlève rien à sa politique d'accueil.
Les allemandes n'ont pas l"habitude de se faire aborder, draguer, accoster dans la rue et dans les transports comme ne France.
Ma belle- fille, quand elle est revenue en France, a du se réhabituer à tout cela avec le regret de la tranquilité de l'Allemagne...
Dernière édition par Kerniou le lun. 16 janv. 2017, 15:13, édité 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2556
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Pour la journée du migrant 2017

Message non lupar AdoramusTe » lun. 16 janv. 2017, 15:09

200.000 migrants (+ illégaux, comme dans tous les pays), est-ce vraiment insurmontable pour la France ? Les pays proches des centres de conflits en accueillent plus, et ne sont pas plus riches (mais davantage en phase culturellement, d'accord). L'Allemagne en prend 5 fois plus et n'a pas une population 5 fois plus grande ni un territoire 5 fois plus grand. Est-ce inconscient ? L'avenir le dira.
Le rôle du politique est de prévenir les grands malheurs. L'accueil massif est irresponsable car on ne peut pas assimiler des masses aussi importantes. Cela n'est jamais arrivé dans de telles proportions. Et cela cause une destabilisation dûes au différences culturelles (notamment l'islam) et peut conduire à des affrontements.
Vous parlez de l'Allemagne. Il y a une part croissante d'allemands opposés à cette politique. Mais on ne demande pas leur avis aux populations locales. Si on voulait faire resurgir la xénophobie, on n'y prendrait pas autrement. Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Il y a de la pauvreté en France, c'est indéniable, il y a bcp de choses à faire, et nous avons tous des exemples dans nos entourages. Mais j'ai parfois l'impression que les migrants sont comme des gouttes d'eau qui font déborder le vase et qu'on se sent crouler sous l'immensité des chantiers à attaquer. Et que dans ce contexte, tous ne souscrivent pas à cette prière "que nous les accueillions tous dignement".
La solution la plus raisonnable est de fixer les populations sur leur territoire. D'une part, tous ne viennent pas de pays en guerre.
D'autre part, tous les territoires des pays en guerre ne sont pas touchés par la guerre.
Les camps de réfugiés doivent être organisés sur ces territoires-mêmes. On remarque que l'ONU est la grande absente dans cette affaire.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 8 invités