Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 335
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

Message non lupar ChristianK » mer. 12 juil. 2017, 5:06

Exact, il n'était pas un défroqué à proprement parler. Mais il était incohérent, solidaire de la génération défroquée. Une sorte d'inconscient qui disait qu'il ne fallait pas faire table rase mais qui se disait dissident.
Les défauts du passé n'étaient pas une excuse pour la décadence spectaculaire des années 70 dont il fut partie prenante. Sans juger de sa responsabilité précise et subjective, bon débarras.
Ne parlons pas de l'horreur de la fac de l'UM, dont il fut l'une des inspirations principales même aux pires moments (défroquage le Lucier, sj, 74-77)

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 335
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

Message non lupar ChristianK » lun. 18 déc. 2017, 20:12

Voici, plus précisément les problèmes et sa nuisance:

http://catholique.exprimetoi.net/t188-jacques-grand-maison-ces-valeurs-dont-on-parle-si-peu-2016

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7798
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

Message non lupar Cinci » lun. 18 déc. 2017, 22:38

Salut ChristianK,

Merci pour les illustrations choisies. Je vous fais confiance.

Vous aurez prouvé que notre chanoine ne tenait pas un discours de traditionaliste en effet. Vous aurez suffisamment de matériel pour que la mémoire du chanoine soit tenue en piètre estime par l'immense majorité des catholiques français conservateurs qui fréquentent assidûment les forums Internet.

Mais est-ce que ça signifie qu'il faille lui faire porter l'odieux de la déchristianisation de toute une société? Je ne pense pas.

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 335
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

Message non lupar ChristianK » mar. 19 déc. 2017, 23:37

Il n'est certes pas le seul responsable. Mais sa responsabilité est grande.
Le point n'est pas qu'il ne soit pas traditionaliste, mais qu'il était mondain, ou bien trop mondain. Il n'y a pas que les abbés de cour qui sont mondains... Et surtout décadent. Il ne s'agit pas de doctrine, mais de vocations tuées et de séminaires vides, et de défroquages à la fac de Mtl, professeurs et étudiants inclus.

Pas de coupure explicite avec le monde, pas de vocations...

Les non Canadiens peuvent le lire s'ils veulent connaitre le jeune prêtre à la page des années 60, d'origine antiduplessiste. Mais je pense qu'ils connaissent déjà... ils peuvent lire F. Charles, La génération défroquée, 1986.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7798
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

Message non lupar Cinci » jeu. 21 déc. 2017, 19:17

Bonjour ChristianK,

Je ne connais pas cet ouvrage. Peut-être qu'il y aurait profit à le lire ... Possible. Merci pour la référence.

Mais ...
ChristianK a écrit :
Pas de coupure explicite avec le monde, pas de vocations...
C'est une idée qui est la vôtre. Elle serait discutable en réalité.

Déjà, rien que dans l'Espagne du temps de Thérèse d'Avila : la mondanité s'infiltrait de partout dans l'Église et jusque dans le fond des monastères et les communautés de soeurs. Pourtant? Non, l'Espagne catholique était sûrement le pays d'Europe où le personnel de l'Église était le plus nombreux au prorata de la population totale du pays. La mondanité ne constituait en rien un frein efficace à l'embrigadement de la jeunesse dans les ordres religieux ou pouvant nuire à ce que celle-ci embrasse une carrière dans la prêtrise.

[...]

Dans le fond, - en rester à Jacques Grand'maison- , votre accusation repose plus sur le fait qu'un prêtre (cette génération ...) de l'an 60 aurait pu être immodeste, manquant de respect pour ses devanciers, s'imaginant trop facilement que le futur de l'Église chez lui devrait passer par ses choix à lui, son goût de ceci ou cela. C'est comme l'accusation à l'effet que le "bonhomme" aurait dû être lui-même déficitaire sur le plan du sacré.


Certes!

Il serait difficile pour quiconque de se défendre d'une accusation à l'effet d'être un pécheur ou de manquer de respect "convenable" envers Dieu, l'Église et tout. Je suis pas mal sûr qu'à peu près personne pourrait s'éviter de tomber sous de semblables reproches. La sous-performance, ça nous connaît.

Alors c'est quoi le but de semblables accusations? Se venger d'un pécheur? Expliquer pourquoi des millions de Québécois seraient en froid avec l'Église catholique? C'est l'approche "humaniste" de Jacques Grand'maison qui explique que les Québécois désertent les autels et l'eucharistie le dimanche?

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 335
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Disparition du chanoine Jacques Grand'Maison

Message non lupar ChristianK » jeu. 21 déc. 2017, 19:57

rien à voir avec pécheur en général. Mais prêtre et théologien mondain: censure totale de l'extra mondain, surtout les fins dernières, ce qui arrive quand l'antimondain est insuffisant.
La comparaison avec l'Espagne est intéressante, mais le mot mondain n'a pas le même sens en ce dernier cas. Certes il y avait pression mondaine mais aussi féroce lutte antimondaine, et sur fond extramondain. Les luttes antimondaines de G. étaient à base mondaine horizontalisante, comme son dernier livre le montre. Pire encore, base québécoise de 1970.
Oui, son approche "humaniste" est un crime spirituel, pour lequel sa descendance spirituelle est condamnée à mort par la providence. L'effet a été un recul devant les troupeaux de l'époque, pire encore en pleine faculté de Théologie, aux défroquages notoires.
Encore pire, se dire "dissident" dans les années 2000...


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités