Le bienheureux Jean-Paul II à l'Eglise de France

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Jean-Paul II raconté par vingt-et-un témoins dont Benoit XVI

Message non lu par etienne lorant » ven. 07 mars 2014, 19:14

Rome, 7 mars 2014 (Zenit.org) Antonio Gaspari | 87 clics

Le pape émérite Benoît XVI, cinq cardinaux, diverses personnalités de la curie, trois secrétaires, un photographe, un gendarme, un médecin, un postulateur, deux personnes miraculées racontent la sainteté de Karol Wojtyla


Mener des interviews de personnages connus est un genre littéraire d’une grande actualité. Mais Wlodzimierz Redzioch, ingénieur « prêté » à l’Église, journaliste et écrivain, ne s’est pas contenté de cela. Pour raconter la sainteté du pape Jean-Paul II, il a écrit un ouvrage composé de 21 interviews. Le livre, édité en italien chez ARES, est intitulé « Aux côtés de Jean-Paul II – Des amis et des collaborateurs racontent » (« Accanto a Giovanni-Paolo II. Gli amici e collaboratori raccontano »).

Un début fulgurant : le livre s’ouvre en effet par l’interview exclusive du pape émérite Benoît XVI. Puis viennent les interviews des amis de toujours, qui ont connu et fréquenté Wojtyla à Cracovie : le professeur Stanislaw Grygiel, Wanda Poltawska, médecin qui a survécu aux camps nazis, le cardinal Stanislas Kazimierz Nagy, puis les secrétaires du pape, le cardinal Stanislas Dziwisz, Mgr Mieczyslas Mokrzycki, actuel archevêque de Lviv, et Mgr Emery Kabongo Kanundowi. Il y a aussi les interviews des collaborateurs dans le diocèse de Rome et au Vatican : les cardinaux Camillo Ruini, Angelo Sodano, Tarcisio Bertone ; puis Mgr Pawel Ptasznik et Joaquin Navarro-Valls, ancien directeur de la salle de presse vaticane.

L’auteur a également recueilli les déclarations d’amis et de collaborateurs du pape, comme Mgr Javier Echevarria, actuel prélat de l’Opus Dei, le fidèle photographe Arturo Mari, le journaliste et écrivain Gian Franco Svidercoschi, le gendarme Egildo Biocca, organisateur des voyages du pape, le médecin qui l’a toujours visité et soigné, le Dr. Renato Buzzonetti. Et encore les personnes qui, à titres divers, ont été impliquées dans les procès de béatification et de canonisation, comme le postulateur Mgr Slawomir Oder, le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, et enfin les deux miraculées : sœur Marie Simon-Pierre Normand et Florybeth Mora Diaz.

Pour beaucoup, il peut sembler que l’on connaisse presque tout, désormais, de la vie de Jean-Paul II ; mais des 21 interviews contenues dans le livre émergent au contraire des histoires, des anecdotes, des détails inédits de l’homme Karol Wojtyla.

Un exemple : « Le 28 septembre 1978, le P. Stanislas Dziwisz accompagnait le cardinal à la cathédrale de Wawel (le château des rois de Pologne), la cathédrale où, 20 ans plus tôt, Karol Wojtyla avait été consacré évêque le jour de la fête de saint Wenceslas (Waclaw, en polonais). Le lendemain, le P. Stanislas et Wojtyla prenaient leur petit-déjeuner lorsqu’arriva le chauffeur de la curie, Jozef Mucha, qui, dans un filet de voix, annonça : « Jean-Paul Ier est mort ». Wojtyla en fut bouleversé et murmura : « C’est quelque chose d’inouï, inouï », puis il se retira dans sa chambre.

Aussitôt après, le P. Stanislas vit Wojtyla se rendre dans la chapelle où il resta longtemps. Le P. Stanislas se souvient bien des paroles que le cardinal prononça pendant l’homélie de la messe pour le pape défunt, qui exprimaient son état d’âme : « Le monde entier, toute l’Église se demande : ‘Pourquoi ?’… Nous ne savons pas quelle est la signification de cette mort pour le Siège apostolique. Nous ne savons pas ce que le Christ veut dire à l’Église et au monde à travers cette mort ».

Pour le P. Stanislas, la mort du pape signifiait qu’il fallait préparer les valises et organiser le voyage à Rome. Le scénario d’août, après la mort de Paul VI, semblait se répéter. Karol Wojtyla, cette fois-là, était plus soucieux, même s’il ne manifestait pas ses sentiments. À un couple d’amis, avant son départ, il murmura sans rien ajouter : « J’espérais avoir plus de temps ».

Le reste appartient à l’histoire.

http://www.zenit.org/fr/articles/jean-p ... benoit-xvi
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Un beau miracle du père Popieluszko et de Jean-Paul II

Message non lu par jean_droit » dim. 13 sept. 2015, 8:36

En transmettant à Rome le dossier de canonisation du père Popieluszko à travers une guérison miraculeuse décrite ci dessus sa cause avance.

https://fr.news.yahoo.com/apr%C3%A8s-gu ... 41769.html

Tout début de l'article :
Après une guérison spectaculaire, la canonisation du prêtre polonais en route pour Rome
AFP

Plus de 30 ans après sa mort, la canonisation du prêtre polonais martyr Jerzy Popieluszko, assassiné en 1984, arrive entre les mains du pape après la clôture en France d'une enquête de l'Eglise catholique saisie d'un cas de rémission "totale" d'un mourant atteint de leucémie.

"C'est vrai, c'est une guérison étonnante, j'y vois un signe du royaume de Dieu". L'évêque de Créteil (Val-de-Marne), Mgr Michel Santier, veut y croire, après la clôture de l'enquête de la commission chargée par le diocèse, à la demande du cardinal de Varsovie, d'étudier la guérison "inexplicable" de François.

En septembre 2012, ce patient de l'hôpital Albert-Chenevier de Créteil a connu une rémission rapide et spectaculaire de son cancer après la prière d'un prêtre accompagnateur de l'aumônerie, Bernard Brien, pour demander l'intercession posthume de Jerzy Popieluszko.

Aumônier du syndicat Solidarnosc et figure de l'opposition, tué par la police politique communiste, Jerzy Popieluszko a été béatifié comme martyr le 6 juin 2010 à Varsovie, mais pour accéder au rang des saints, un "miracle" soigneusement vérifié doit lui être attribué.

L'évêque ayant annoncé la fin des investigations, qui ont duré un an, officialisera la nouvelle lors d'une prière à la cathédrale de Créteil lundi, le 14 septembre, une date qui ne doit rien au hasard.

Elle correspond au jour de la fête de la Croix glorieuse, mais aussi à la date de naissance de Jerzy Popieluszko et du père Bernard Brien. Et à la date des faits. C'était le 14 septembre 2012.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Un beau miracle du père Popieluszko et de Jean-Paul II

Message non lu par etienne lorant » dim. 13 sept. 2015, 9:19

Merci, Jean, pour cette info qui nous réjouit le cœur. Au milieu de tous les bouleversements dans les idées, dans les têtes, dans les cœurs, en dépit des angoisses, des craintes et des reniements, Jésus se manifeste à nous par des signes éclatants de Miséricorde !

J'ajoute : vive la Pologne que nous a donné un si grand Pape et tant de prêtres entièrement dévoués !

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Un beau miracle du père Popieluszko et de Jean-Paul II

Message non lu par Marie du 65 » dim. 13 sept. 2015, 13:33

Bonjour,

Oui, merci Jean pour cette info, dans ce monde de "brutes" cela fait chaud au coeur!!!!

Marie.
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Un beau miracle du père Popieluszko et de Jean-Paul II

Message non lu par le fureteur » dim. 13 sept. 2015, 16:35

J'ai, depuis sa disparition, une profonde dévotion pour le Père Jerzy. Il m'arrive de le prier. Je suis très heureuse de savoir que l'enquête sur la guérison inexpliquée de François soit terminée et que le dossier transmis à Rome.
J'espère que notre bien aimé pape François fera avancer rapidement la canonisation de ce prêtre martyr que tous les polonais attendent depuis... 30 ans. Il est déjà considéré comme un saint chez lui, dans son pays.
Si vos pas vous conduisent à Varsovie allez visiter sa paroisse St Stanislas Kostka. Vous y prierez sur sa tombe, vous y verrez un musée qui lui est dédié et l'église où vous irez prier est très belle. Elle est située dans le quartier varsovien de Zoliborz (joli bord).
Merci Jean pour cette information.
Le prénom Jerzy (prononcer Iéjé) se traduit en français par Georges. Je ne parle pas le polonais. Je connais juste quelques mots.
Père Jerzy, merci pour tout ce que vous avez fait et priez avec et pour nous.
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités