Mgr Barbarin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
lepetit_saintdu69
Censor
Censor
Messages : 135
Inscription : ven. 05 déc. 2014, 1:25
Conviction : je suis catholique
Contact :

Re: Soutenons Mgr Barbarin dans son calvaire

Message non lupar lepetit_saintdu69 » sam. 19 mars 2016, 19:45

Salut,
Je suis du coin de Lyon et c'est vrai que ça fait débat ces temps-ci. J'ai trouvé deux pétitions dont une qui veut la démission du cardinal Barbarin et l'autre qui ne veut pas la démission du cardinal. Je ne sais pas quelle source d'infos est fiable avec tout ce qui se passe.
C'est pas l'homme qui prend le Christ mais le Christ qui prend l'homme

la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Mgr Barbarin

Message non lupar la Samaritaine » mer. 17 oct. 2018, 16:02

Bonne Nouvelle, Mgr Barbarin va bientôt être jugé. On va enfin savoir s'il sera mis hors d'état de nuire après avoir été complice de crimes pédophiles, ce qui rassurerait les victimes dont je suis et surtout, rassurerait le reste de la population francaise catho ou pas, ou bien
s'il est innocent et libre de reprendre ces activités pastorales, ce qui impliquerait qu'il n'était en fait au courant de rien.

Dieu merci, les faits seront jugés d'ici peu. Et dans un cas comme dans l'autre, ce sera une bonne nouvelle. Vivement le procès de Janvier. J'aimerais tellement que cette histoire soit lavée dans l'honneur et la dignité. Espérons qu il n'a rien à se reprocher.
Chère Bassmerg,

Le procès ne nous apprendra rien, on sait déjà tout sur l"affaire Barbarin. La question est des savoir si les faits sont jugeables par la loi ou non. On sait qu'il n'a jamais couvert de prêtre pédophile commettant des actes pendant son temps de responsabilité comme évêque. Il a couvert, c'est-à-dire non signalé un pédophile ayant commis des actes bien avant son temps d'évêché, la situation étant, pensait-il , "réglée par son prédécesseur". Il a lui-même reconnu des errreurs et en a demandé pardon. C'est vraiment une question juridique, tous les faits et non faits ont été dévoilés.

Le prêtre qui exige sa démission et qui a lancé la pétition encourageant cette démission (que j'ai signée) l'a fait à cause de cette petite phrase de l'évêque à la presse : "Dieu merci, les faits sont prescrits", lapsus et erreur de langage trahissant toute une vieiile mentalité d'hommes d'Eglise protégeant plus l'institution que les enfants.

Mgr Barbarin a à se reprocher de graves erreurs de jugement et d'aveuglement mais pas de crimes ni de lâcheté, d'ailleurs il a signalé d'autres cas de pédophilie depuis qu'il est évêque à Lyon. C'est l'ancienneté des faits quii a rendu les choses très compliquées pour lui.

En tant qu'ancienne victime, votre témoignage est le bienvenu sur le site de La Parole Libérée.

Dans la tendresse de Marie qui console l'enfant blessé en nous,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Géraldine » mer. 17 oct. 2018, 17:13

:coeur: oui je vous rejoins TOUT A FAIT ça devient un amalgame....je suis prise par beaucoup d'autres choses en ce moment et je n'ai pas tout suivi bien entendu mais je sais très bien qu'il n'est plus possible de que Monseigneur Barbarin subisse de telles opprobre!
Soutien total ici en Belgique avec vous!

Que Dieu le garde sous sa protection avec la pluie de nos prières.

Géraldine
Xto
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Bassmeg
Senator
Senator
Messages : 602
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Bassmeg » lun. 19 nov. 2018, 22:42

Le procès ne nous apprendra rien, on sait déjà tout sur l"affaire Barbarin. La question est des savoir si les faits sont jugeables par la loi ou non. On sait qu'il n'a jamais couvert de prêtre pédophile commettant des actes pendant son temps de responsabilité comme évêque. Il a couvert, c'est-à-dire non signalé un pédophile ayant commis des actes bien avant son temps d'évêché, la situation étant, pensait-il , "réglée par son prédécesseur". Il a lui-même reconnu des erreurs et en a demandé pardon. C'est vraiment une question juridique, tous les faits et non faits ont été dévoilés.

Le prêtre qui exige sa démission et qui a lancé la pétition encourageant cette démission (que j'ai signée) l'a fait à cause de cette petite phrase de l'évêque à la presse : "Dieu merci, les faits sont prescrits", lapsus et erreur de langage trahissant toute une vieille mentalité d'hommes d'Eglise protégeant plus l'institution que les enfants.

Mgr Barbarin a à se reprocher de graves erreurs de jugement et d'aveuglement mais pas de crimes ni de lâcheté, d'ailleurs il a signalé d'autres cas de pédophilie depuis qu'il est évêque à Lyon. C'est l'ancienneté des faits qui a rendu les choses très compliquées pour lui. (…)

Samaritaine
Bonsoir Samaritaine,
Pour une fois, je ne suis pas vraiment d' accord avec vous. D' abord, je ne suis pas sure du tout qu' on sache tout de cette affaire. Ou en tout cas, je suis plutôt sure que tout n' a pas encore été révélé au grand jour. A tout le moins, on apprendra si la justice l' estime coupable ou innocent.

Ensuite, du point de vue légale (et morale selon moi), ne pas empêcher la commission d' un crime, ne pas le dénoncer, c' est bel et bien un crime en soi. On appelle ça de la complicité et la complicité en droit français est traité comme le délit ou le crime lui même. Surtout si c' est avec récidives, ce qui me semble bien être le cas, si ces faits se révèlent être avérés.

Pour moi, le fait de savoir si il était déjà évêque ou pas ne change rien à l' affaire. Du tout. Il se reproche des choses, en effet. Mais selon moi, ce ne sont pas les bonnes choses. Il se reproche de ne pas avoir fait d' enquete. Il se reproche de ne pas avoir sanctionné un criminel récidiviste. (en fait, il ne dit pas "criminel violeur d' enfants". Mais juste "un prêtre ayant commis des actes anciens, graves et indignes de son ministère". Qu' en termes délicats , ces choses là sont dites...) Il se reproche des erreurs de gouvernance à la source d' un "scandale".

...Bon... Je vais essayer de rester calme. Ce qu' on lui reproche, ce n' est rien de tout ça.
- Les enquetes criminelles sont du ressort de la police. Pas de son ressort. Il n' a donc rien à se reprocher de ce coté là.
- Les sanctions sont du ressort de l' administration pénitenciaire. Pas de son ressors. Donc, rien à se reprocher de ce coté-ci non plus.
- Ses erreurs de gouvernance ont créé le scandale? C' est vrai. Elles ont levé le voile et permise à la lumière de se faire. Pourquoi se le reprocher? Cela a alerté le monde et en premier lieu les parents. Ce scandale empêche dans une certaine mesure la commission d' autres crimes, alors pourquoi se le reproche-t-il?

Personne ne lui a demandé de faire le détective amateur ni le juge des peines. Personne ne lui en veut pour avoir attiré la lumière sur le dossier. Sa petite phrase sur la prescription des faits m' a scandalisé, mais elle a eu le mérite de montrer sa manière de penser et d' attirer l'attention sur ces crimes sordides. Il ne doit pas se reprocher d' avoir parlé et exprimé sa manière de penser, même si c' est atroce. Mais la non dénonciation de crimes, le non empêchement de crimes, la complicité active ou passive, c' est très différent. Si ces faits sont avérés, alors c' est plus que grave.

Si un pédophile commet des crimes portés à ma connaissance, je ne fais pas d' enquêtes. Je ne le sanctionne pas. Je porte simplement les infos à la police, non? C' est pourtant comme ça que ça fonctionne, non?

Attendons donc les résultats du procès. J' ai confiance en la justice de mon pays.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Géraldine » mar. 20 nov. 2018, 2:56

Vous m'excuserez si je reste dubitative quant au sujet de Monseigneur Barbarin. Je n'habite pas la France mais j'ai lu beaucoup d'articles à ce sujet et bien entendu même si je ne peux pas me prononcer il s'agit quand même vous le constaterez, d'actes graves depuis des décennies d'autres évêques ne sont même pas inquiétés!

Prions pour que cette affaire connaisse enfin un dénouement rapide,clair,plein de transparence.
Pensons aux parents de ces enfants dont certains ont une vie gâchée à jamais

Géraldine

Bon courage quant à la suite....
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8911
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar PaxetBonum » mar. 20 nov. 2018, 9:53

Mgr Barbarin vient de perdre sa mère vendredi dernier, il l'a enterré hier.
Prions pour le repos de sa mère qui a dû souffrir des attaques contre son fils.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8911
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar PaxetBonum » mar. 20 nov. 2018, 9:57


Si un pédophile commet des crimes portés à ma connaissance, je ne fais pas d' enquêtes. Je ne le sanctionne pas. Je porte simplement les infos à la police, non? C' est pourtant comme çà que çà fonctionne, non?

Attendons donc les résultats du procès. J' ai confiance en la justice de mon pays.
Sauf erreur les faits se sont produit sous le règne des 3 cardinaux précédents…
Qui a entendu à ce sujet une critique contre Mgr Decourtray ? Mgr Balland ? Mgr Billé ?

Je n'ai aucune confiance en la justice de mon pays.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 793
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Foxy » mar. 20 nov. 2018, 12:26

Mgr Barbarin vient de perdre sa mère vendredi dernier, il l'a enterré hier.
Prions pour le repos de sa mère qui a dû souffrir des attaques contre son fils.
Merci PaxetBonum de nous avoir fait part de ce décès.

Oui, cette maman a sûrement été très éprouvée par tout ce qui a été déversé contre Mgr Barbarin !

Et de Là-Haut, elle l'aidera à traverser cette affaire qui tient plus de la vengeance qu'à autre chose (à mon avis).

En union de prières.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Géraldine » mar. 20 nov. 2018, 13:09

Je vous remercie également....
Oui,que sa mère puisse aider dans cette tâche difficile.
En union de prière avec l'équipe de Deus Caritas Thérésien,

Géraldine
Xto
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar la Samaritaine » mar. 20 nov. 2018, 15:12

Sauf erreur les faits se sont produit sous le règne des 3 cardinaux précédents…
Qui a entendu à ce sujet une critique contre Mgr Decourtray ? Mgr Balland ? Mgr Billé ?

Je n'ai aucune confiance en la justice de mon pays. Paxet Bonum
Précisément, c'est Mgr Decourtray qui est à l'origine responsable, grand cardinal, primat des Gaules, autorité considérable dans l'Eglise des années 80 et 90. C'étai l'époque des évêques de très grand charisme comme Mgr Lustiger, Mgr Etchegaray et Lui. Nous l'admirions beaucoup dans l'Eglise. Ila montré un très grand courage et de l'audace en ouvrant les archives du Diocèse de Lyon qui ont amené à mettre à jour les relations troubles entre l'Eglise de Lyon et Paul Touvier. Il s'est rapproché du judaisme, s'est prononcé contre le carmel d'Auchwitz, a initié le mouvement de repentance de l'Eglise vis à vis des Juifs, a déclaré à l'époque du Sida que le préservatif n'était pas une panacée mais un mal nécéssaire… Il a été très critiqué par des Cathos et non Cathos pour ses prises de position audacieuses…
Sil faut un coupable de la hiérarchie Catholique, c'est lui, mais les coupables morts sont de mauvais coupables...

Et c'est ce grand cardinal courageux qui a décidé de changer le père Preynat de paroisse, après avoir reçu les lettres de plainte de parents du groupe Saint-Luc en 1991. Un prêtre présent lors d'une réunion de l'époque raconte aujourd'hui la discussion. Le cardinal Decourtray qui hésite, qui demande à tous s'il faut prévenir la police, les 4 ou 5 hommes d'Eglise qui hésitent, bafouillent et le cardinal qui tranche...On est dans la tragédie et le cardinal fait comme tous les évêques font à son époque. Il ne comprend pas en profondeur de quoi il s'agit, il est certain que Preynat ne recommencera pas après une engueulade, il calme les parents en leur promettant que le prêtre ne sera plus en contact des enfants (ce qui s'avéra faux avec le temps), il protège l'Eglise en décidant entre hommes de Dieu, sans la présence de professionnels laics.

Mgr Barbarin, héritier tardif du dossier, lorsqu'il a appris en 2007 que Preynat avait été pédophile, et considéré après entretien qu'il n'avait pas recommencé (de fait, pas de plainte ni de témoignage après 1991), dira qu'il avait jugé que "l'affaire était déjà réglée par son prédécesseur" et qu'il n'avait rien à faire de plus.
Et toute l'affaire est là : en 2007, les victimes ont grandi et ne vont pas tarder à demander justice quelques années plus tard et Mgr Barbarin ne réalise pas sur le coup que si l'affaire a été réglée selon les (mauvaises) habitudes en 1991, elle a été mal réglée selon les nouveaux usages de 2007 et elle a été réglée de façon scandaleuse selon la pensée de 2018...
Et lui aussi a décidé seul sans faire appel à des professionnels laics. On touche à une fidélité, une loyauté extrême intra-cléricale qui trouve ici ses limites : ne pas remettre en cause un digne et glorieux prédécesseur évêque…

Il en faut du temps pour ouvrir les yeux, pour nous tous.

En Christ,

samaritaine

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8911
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar PaxetBonum » mar. 20 nov. 2018, 19:18

Avec les informations que j'ai sur cette affaire, je partage votre analyse, Samaritaine.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

la samaritaine
Barbarus
Barbarus

Mgr Barbarin

Message non lupar la samaritaine » lun. 07 janv. 2019, 20:20

D'après Isabelle de Gaulmyn qui a écrit Histoire d'un silence sur l'affaire Preynat, le nouveau procès de Mgr Barbarin est surtout pour les victimes un procès d'un système, d'une attitude systémique de l'Eglise qui prenait avant tout la défense des prêtres avant de prendre la défense des enfants. Une Eglise qui veillait à protéger ses fils de l'oprobe et évitait soigneusement de rencontrer les victimes. I de Gaulmyn pense que l'erreur de Mgr Barbarin a été en 2015 de considérer les victimes de la Parole Libérée comme des ennemis au lieu de les considérer comme des partenaires contre la pédophilie. Elle précise aussi qu'après l'affaire Pican en 2000, l'Eglise a réellement mis en place un système de signalement des prêtres pédophiles mais a omis de rencontrer et d'écouter les victimes…

L'affaire Barbarin permet depuis deux ans aux victimes de se faire entendre et à l'Eglise de se réformer et de rencontrer enfin les victimes comme les évêques l'on fait à Lourdes.

Probablement Mgr Barbarin va bénéficier d'un nm lieu, faute de charges suffisantes et à cause de la prescription mais pour les victimes, il est important qu'il y ait procès et qu'on en parle.

En Christ,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 793
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Foxy » lun. 07 janv. 2019, 21:30

D'après le journal "La Croix" :
Cardinal Barbarin : « S’il y en a un qui doit répondre, c’est moi »

Le procès du cardinal Philippe Barbarin et de son entourage s’est ouvert lundi 7 janvier, devant le tribunal de grande instance de Lyon.

L’archevêque de Lyon a reconnu son imprudence en nommant le père Preynat à de nouvelles fonctions en 2011, mais a assuré n’avoir jamais cherché à cacher les abus sexuels commis par l’aumônier scout.
extrait de :
https://www.la-croix.com/Religion/Catho ... -cest-moi-
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Bassmeg
Senator
Senator
Messages : 602
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Mgr Barbarin

Message non lupar Bassmeg » lun. 07 janv. 2019, 22:39

Bonsoir Samaritaine,

Je suis encore et toujours d' accord avec vous (que ça en devient lassant à la longue).

Mgr Barbarin est celui risque de payer les pots cassés des autres. Certes il a des choses très graves à se reprocher. Et il sera certainement jugé et condamné pour cela, justement je l' espère. Je serais scandalisée qu' il s' en sorte blanchi. L' argument de la prescription n' a plus la moindre valeur (Dieu Merci)... Il a accepté des responsabilités devant Dieu et devant les humains, il a apprécié le confort le pouvoir et l' aisance que lui conféraient ces responsabilités, qu' il assume maintenant. Devant Dieu (plus tard) et devant les humains, maintenant. SI le tribunal considère qu' il doit aller en prison, là ou ceux qui permettent les viols d' enfants ont une place, alors ainsi soit il. Il en sortira un jour et fera oeuvre de contrition et d' éducation pour les futurs évêques. Il portera sa Croix et répandra la nouvelle: "Quand un enfant est violé, ne faites pas comme si de rien n' était, sinon, vous irez en prison et vos fautes vous retomberons dessus parce que les taulards n' aiment pas les pointeurs.". Il portera la bonne parole. Il sera surement désintégré du clergé, mais qu' importe, au fond. Son exemple sera quand même connu. On en parlera au Vatican et ailleurs. QUand un évêque voudra à l' avenir faciliter et couvrir des pédophiles, il aura sur son épaule une petite voix lui disant "Memento Barbarin". Cela ne reglera pas le problème, mais bon, au moins, les évêques sauront qu' ils ont des comptes à rendre et qu' ils risquent un peu plus qu' une remontrance du Vatican.

Mais pour être franche, je pense prévisible qu' il ait aussi à assumer des fautes le dépassant complètement. La justice française a convoqué un témoin dans cette affaire. Rien d' anormal. Mais le Vatican, qui a pourtant fait des déclarations pour rassurer tout le monde sur sa détermination sans faille pour mettre un terme à ces crimes, a simplement refusé que ce témoin témoigne. Immunité diplomatique.

Cela n' améliore pas les choses pour Mgr Barbarin, au contraire. Il se retrouve laché par la hiérarchie. Heureusement, la justice française n' est pas aveugle. Ce cas deviendra surement exemplaire. Les évêques français en tireront la leçon. Quand on permet à des pédophiles de commetre des crimes, à la fin, on paie le prix fort. Quand on est attrapé, il ne faut pas compter sur sa hiérarchie. On est seul à assumer les crimes des autres.

Je crois que Mgr Barbarin n' a violé aucun enfant. Mais je crois aussi qu' il risque de jouer le role de fusible. Je crois aussi que certains croiront que ceci marque la fin des affaires. Je crois que cela serait mal connaitre la justice française. Très mal. La non comparution du témoin pour raisons d' immunité diplomatique est un camouflet aux juges. Ils n' en resteront pas là. L' affaire Barbarin est un premier pas.
[hs]

Bassmeg
Senator
Senator
Messages : 602
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: Mgr Barbarin

Message non lupar Bassmeg » mar. 08 janv. 2019, 2:04

(…) Et c'est ce grand cardinal courageux qui a décidé de changer le père Preynat de paroisse, après avoir reçu les lettres de plainte de parents du groupe Saint-Luc en 1991. Un prêtre présent lors d'une réunion de l'époque raconte aujourd'hui la discussion. Le cardinal Decourtray qui hésite, qui demande à tous s'il faut prévenir la police, les 4 ou 5 hommes d'Eglise qui hésitent, bafouillent et le cardinal qui tranche...On est dans la tragédie et le cardinal fait comme tous les évêques font à son époque. Il ne comprend pas en profondeur de quoi il s'agit, il est certain que Preynat ne recommencera pas après une engueulade, il calme les parents en leur promettant que le prêtre ne sera plus en contact des enfants (ce qui s'avéra faux avec le temps), il protège l'Eglise en décidant entre hommes de Dieu, sans la présence de professionnels laics.(…)
Samaritaine,

Qui peut hésiter dans un tel cas? Bon d'accord. Imaginons que seulement une seule personne puisse hésiter. Imaginons. C'est pas plausible, mais je vais faire un effort. Mais quatre ou cinq hommes d'Église, assis sur des chaises en train d" hésiter" en choeur? Pour savoir si quand un enfant est violé, on doit en parler à la police ou pas? Et on parle de grandeur, de courage? Voila ce qui me chafouine grandement. La différence de traitement entre les fidèles et le clergé. Si je divorce et me remarie, je suis excommuniée.

Suis-je la seule à considérer qu' un remariage devrait valoir moins grave d'un point de vue catholique [...] Suis-je seule?


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bassmeg