Marthe Robin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
dominik
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : lun. 16 mars 2009, 4:00

Marthe Robin

Message non lupar dominik » sam. 21 mars 2009, 2:37

Bonjour à Vous,

Quelqu'un aurait-il rencontré Marthe Robin de son vivant et me faire part de son témoignage ? Marthe Robin, les Foyers de Charité, Chateau-Neuf de Galaure... J'ai eu la surprise il y a 15 ans de rencontrer un Prêtre qui l'avait rencontrée, c'était surprenant ...! J'ai visité aussi le site, sa maison, le foyer. Surprenant !
Et y a-t-il d'autres mystiques actuellement reconnu en France ou en pays limitrophe ?
Merci pour vos réponses

Bien à vous
Dominique

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Marthe Robin

Message non lupar coeurderoy » jeu. 26 mars 2009, 13:42

Et y a-t-il d'autres mystiques actuellement reconnu en France ou en pays limitrophe ?
OUI ! tout chrétien vivant de la grâce mène une vie mystique : il n'est pas nécessaire en effet d'avoir des charismes extraordinaires tels les stigmates pour être un "mystique", ce mot a été très galvaudé en notre temps je le crains... ;)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10122
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Marthe Robin

Message non lupar Fée Violine » jeu. 26 mars 2009, 14:24

Bonjour,

Marthe Robin, les Foyers de Charité, Chateau-Neuf de Galaure, Vous ne connaissez pas ?

J'ai eu la surprise il y a 15 ans de rencontrer un Prêtre qui l'avait rencontrée, c'était surprenant ...!
J'ai visité aussi le site, sa maison, le foyer. Surprenant !
Ben si, bien sûr, je pense que nous la connaissons tous :amoureux: . Mais apparemment, personne de ce forum ne l'a rencontrée !

dominik
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : lun. 16 mars 2009, 4:00

Re: Marthe Robin

Message non lupar dominik » jeu. 26 mars 2009, 15:30

Bonjour

merci pour la réponse. Maurice Zundel, j'ai adoré quand j'étais plus jeune.
Non, vous avez bien raison au sujet des "charismes" .

Mais quand c'est là, faut pourvoir vivre AVEC. Car ça peut isoler des autres !
Personnellement cela m'a gêné sans le savoir quand j'étais gosse.
ça va beaucoup mieux , Dieu merci

Pour Marthe Robin, ça me rassure !

Bien à Vous

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Marthe Robin

Message non lupar coeurderoy » jeu. 26 mars 2009, 15:38

Outre Marthe Robin ou le Padre Pio (et bien sûr le doux Francesco !), j'ai lu des témoignages concernant Thérèse Neumann, ainsi que la vie d'Anne-Catherine Emmerich : ce fut pour tous apparemment humiliant et...crucifiant d'être considérés comme des ...bêtes de foires par certains curieux : le "tact" de certains médecins rationalistes n'étant pas celui...du Saint-Esprit. Pour un croyant, en revanche, il me semble que la dévotion au Saint-Sang de Jésus, et la Foi dans le Corps Mystique du Christ qu'est l'Eglise doivent se trouver enflammées en rencontrant personnellement des stigmatisés...
Dernière édition par coeurderoy le jeu. 26 mars 2009, 16:14, édité 2 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Marthe Robin

Message non lupar coeurderoy » jeu. 26 mars 2009, 15:44

Une personne de la famille de mon épouse, âgée aujourd'hui, (tendance "mystique-apparitioniste"), a tenu à rencontrer personnellement le Padre Pio et a fait pour cela le voyage en Italie. Confession...déception : le Padre l'a renvoyée à ses devoirs normaux de mère au foyer...alors qu'elle espérait une révélation quelque peu extraordinaire (ça me rappelle l'histoire de Naaman le lépreux et de l'eau du Jourdain...)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

dominik
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : lun. 16 mars 2009, 4:00

Re: Marthe Robin

Message non lupar dominik » jeu. 26 mars 2009, 15:56

J'en suis pas encore là, Ouf ! De toute façon ,j'aviserai si ça devait arriver ! Puis tout le monde le saurait !!!!!

J'aime bien cet aspect doux de Jésus que décrit Maurice Zundel, mais j'aime aussi à croire que Jésus était et est encore quelqu'un d'une Force et d'une Présence particulière.
Avoir et Etre la Puissance Divine incarné, c'est pas rien ! Vous ne croyez pas ?
Affronter seul les Phariséens, les ridiculisés, les traités d'engeances de vipère, de tombeaux blanchis, d'aveugles qui guident les aveugles, puis de dire à Pilate, Tu ne pourrais pas faire ce que tu me fais sans ma permission ! (je retraduis !) C'est plutôt un Sâcré culot, Non !
Croire en Dieu, c'est curieux, cela ne m'a pas "adouci", bien au contraire. Enfin, vous comprenez ce que je veux dire !
C'est vraiment fortifiant !

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Marthe Robin

Message non lupar coeurderoy » jeu. 26 mars 2009, 16:06

Oui, c'est fortifiant... et difficile pourtant (je trouve) d'adopter de façon juste l'attitude de Jésus : plus jeune je crois que j'aimais bien "m'enflammer" - avec un zèle un peu amer - contre certains "pharisiens", je crois que je me voyais un peu "au dessus du lot". La guimauve et le "béni-oui-oui" consensuel sont absents des Evangiles, c'est vrai et le langage des saints semble rude parfois.
Saint Bernard (qui me semble souvent "raide" lorsque je le lis) était paraît-il d'une infinie douceur et compassion d'après ses contemporains.
Je pense tout-de-même que l'Esprit-Saint doit nous "adoucir", je veux dire nous rendre indulgents, compréhensifs et compatissants envers notre prochain et envers nous-mêmes. Mais ne pas s'affadir c'est aussi avoir effectivement le courage et la force de dénoncer le mal, de reprendre et ne pas rougir du Maître. Force et douceur, tout un programme....
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

dominik
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : lun. 16 mars 2009, 4:00

Re: Marthe Robin

Message non lupar dominik » jeu. 26 mars 2009, 16:49

Je crois que l'Esprit de Jésus fait au cas par cas et selon les contextes de vie.
Je pense que c'est un ensemble.
Personnellement, j'étais plus doux, voir mièvre et naif plus jeune.
Puis un jour, ça commençait comme ça :

C'était sur mon lieu de travail de l'époque, mon chef n'arrêtait pas de me "charrier", j'étais vraiment effacé à ce moment là. je disais rien. Je croyais que c'était ça être Chrétien
Tout d'un coup, j'entend une voix intérieure qui me dit : "Rentre-lui dedans !" Ah, bon !!!
Cela voulait dire avoir de la réparti et ne pas plus se laisser faire. Alors j'ai appris avec humilité, petit à petit...
Je pensais à ce moment là à Saül-St Paul renversé de sa monture à qui Jésus dit : "Je suis Jésus de Nazareth, celui que tu persécutes", je pensais aussi au Père Guy Gilbert qui avait aussi entendu les mêmes propos, pour être crédibilisé parmi les loubards du Seigneur.

Oui, vraiment les Voix de Dieu sont impénétrables !

emmanuelle
Barbarus
Barbarus

Re: Marthe Robin

Message non lupar emmanuelle » lun. 29 juin 2009, 14:46

je te conseilled'aller faire une retraite à château neuf de gallaure là tu rencontreras des personnes qui l'on connu ils te parleront d'elle mieux que personne.
Ce que j'ai pu en retenir c'est que c'est une bonne vivante :dance: et qu'elle avait beaucoup d'humour, qu'elle était très simple que l'on peut parler à elle comme à une bonne copine. Elle pouvait être très percutante dans ce qu'elle avait à répondre, très simple , très réaliste, très concrète. :dance:

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13005
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Marthe Robin

Message non lupar etienne lorant » lun. 29 juin 2009, 16:43

tout chrétien vivant de la grâce mène une vie mystique : il n'est pas nécessaire en effet d'avoir des charismes extraordinaires tels les stigmates pour être un "mystique", ce mot a été très galvaudé en notre temps je le crains... ;)
Comme j'aime cette façon de dire. D'autant que ce dimanche, je m'en suis pris à ma propriétaire, qui à la sortie de l'église, s'est empressée de remettre à une fidèle "les derniers messages de JNSR", lesquels messages, qui annoncent la fin du monde, m'auraient bien fait perdre la foi tant je n'y reconnaissais pas la "langue", le "parler" de jésus. Cette fois, j'ai parlé ouvertement. J'ai parlé du nouveau dogme réclamé à l'Eglise au sujet de la "divine conception de Marie"... un dogme qui ferait pratiquement de Marie la quatrième personne de la Trinité.

Parfois, je m'étonne de toutes ces braves âmes qui vont à l'église, mais qui ne peuvent s'empêcher de "tout lire": Vassula, Jnsr, Léandre Lachance (que je trouve intéressant mais que je ne lis plus), Micheline Boisvert du "Coeur d'accueil de Jésus", Angela et combien d'autres... Qu'est-ce que c'est : de la religiosité ? Oh, comme j'ai envie de leur dire: fixez-vous des règles de vie, lisez les mystiques reconnus qui sont tous pleins de conseils sur la façon de vivre son pèlerinage terretre, ne vous dispersez en mille et une lectures priez mais ne rabachez pas, acceptez que votre vie n'ait rien d'extraordinaire ! Pratiquement tous sont abonnés aux revues "Stella Maris", qui regorgent de "nouveauté" chaque mois...

http://www.parvis.ch/00_frames/01_frame_sm.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Marthe Robin

Message non lupar Pneumatis » lun. 29 juin 2009, 18:35

Bonjour,

Je n'ai pas connu Marthe Robin, quoique... Voici ce que je lui ai écrits, à titre posthume.

:arrow: http://pneumatis.over-blog.com/article-27560472.html

Sa prière et sa dévotion à Jésus sont un modèle de don extraordinaire, total, sans limite. Il m'arrive souvent de verser des larmes en pensant à Marthe, non pas que je sois triste pour elle, mais parce qu'elle me met directement en présence de Jésus crucifié et de son amour pour nous. Je me sens alors minuscule, tellement pécheur, mais tellement aimé et tellement pardonné... :cry: Voilà que ça me reprend.
« Seigneur mon Dieu. En ce jour je me remets à vous sans réserve et sans retour. O le bien-aimé de mon âme ! C'est vous seul que je veux et pour votre Amour, je renonce à tout. O Dieu d'Amour : Prenez ma mémoire et tous ses souvenirs ; prenez mon intelligence et faites qu'elle ne serve qu'à votre plus grande gloire ; prenez ma volonté tout entière, c'est à jamais que je l'anéantis dans la vôtre : non plus ce que je veux, mais toujours ce que vous voulez ; recevez la, guidez-la, sanctifiez-la, dirigez-la : à Vous je l'abandonne.

O Dieu de toute bonté, prenez mon corps et tous ses sens, mon esprit et toutes ses facultés, mon coeur et toutes ses affections.

O Jésus prenez tout mon petit coeur, il demande et soupire de n'être qu'à vous seul. Gardez-le toujours dans vos puissantes mains afin qu'il ne se livre et ne s'épanche dans aucune créature.

Seigneur, prenez et sanctifiez toutes mes paroles, toutes mes actions, tous mes désirs. J'accepte avec amour tout ce qui me vient de vous : peine, douleur, joie, consolation, sécheresse, abandon, délaissement, mépris, humiliation, travail, souffrance. Je vous prie d'accepter toute mon offrande.

Si je devais être un jour infidèle à votre souveraine volonté sur moi, et si je devais reculer devant la souffrance et la Croix et déserter votre chemin d'Amour, oh, je vous en supplie et vous en conjure, faites-moi la grâce de mourir à l'instant ».

Source : Journal de Marthe Robin, 1925.
Chant composé et interprété par le Foyer de charité de Tressaint.
Voyez comme nous sommes très loin de la peur des fins dernières, voyez comme nous sommes juste en présence de Dieu qui aime sa créature, et de cette petite et humble créature qui lui rend tant qu'elle peut.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Marthe Robin

Message non lupar Petit Matthieu » ven. 03 juil. 2009, 16:04

Oui, c'est fortifiant... et difficile pourtant (je trouve) d'adopter de façon juste l'attitude de Jésus : plus jeune je crois que j'aimais bien "m'enflammer" - avec un zèle un peu amer - contre certains "pharisiens", je crois que je me voyais un peu "au dessus du lot". La guimauve et le "béni-oui-oui" consensuel sont absents des Evangiles, c'est vrai et le langage des saints semble rude parfois.
Saint Bernard (qui me semble souvent "raide" lorsque je le lis) était paraît-il d'une infinie douceur et compassion d'après ses contemporains.
Je pense tout-de-même que l'Esprit-Saint doit nous "adoucir", je veux dire nous rendre indulgents, compréhensifs et compatissants envers notre prochain et envers nous-mêmes. Mais ne pas s'affadir c'est aussi avoir effectivement le courage et la force de dénoncer le mal, de reprendre et ne pas rougir du Maître. Force et douceur, tout un programme....
Je pense avoir vécu à peu près la même chose. J'ai ce même point de vue. En général, faites le test, quand on est poussé par l'instinct d'être dur, c'est là qu'il faut être doux et inversement.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Marthe Robin

Message non lupar coeurderoy » ven. 03 juil. 2009, 18:19

Effectivement, c'est que nous nous laissons alors dominer par nos passions, soit violence, soit faiblesse ou paresse : ainsi il m'en coûte beaucoup d'être "dur" (dans la vigilance, la correction) envers mes enfants : c'est facile, confortable (et bien agréable !) de n'être qu'en tendre papa compréhensif, indulgent... Cependant je me rappelle que Saint Vincent de Paul (je crois) estimait que, même légitime, la colère ne valait rien dans la plupart des cas : elle est vraiment trop difficile à "manier" ou contrôler dans le cadre de la correction fraternelle. Jésus ne l'emploie que de façon très exceptionnelle (et parce que la Gloire du Père est en jeu) et peut-être a-t-il chassé les marchands du Temple avec une fermeté, une autorité, une force très contrôlées et maîtrisées, sans éclat de voix excessif (ce qui, à mon avis, a dû être encore plus efficace et impressionnant...)
Cordialement !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13005
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Prière de Marthe Robin

Message non lupar etienne lorant » jeu. 17 déc. 2009, 18:42

Mon Dieu, je vous bénis dans vos bienfaits immenses ;
Pour vos dons, vos merveilles et toutes vos bontés,
Pour les trésors d'amour, de paix et d'espérance
Qui versent la confiance sur mes jours éprouvés.

Je vous bénis, Seigneur, à chaque aube naissante
Des bons et chers parents que vous m'avez donnés,
De mes frères, mes sœurs, ma famille bien grande,
De la chère maison où nous nous sommes tant aimés.

Je vous bénis, Seigneur, des affections profondes et pures
Que votre amour immense a mises sur mon chemin.
Je vous bénis, mon Dieu, dans toutes vos créatures,
Dont l'âme reste la gloire des célestes jardins.

Je vous bénis, Seigneur, dans la nature entière
Qui publie votre nom, vos gloires et vos grandeurs,
Pour l'immense ciel bleu et la brise légère
Et le soleil radieux qui épanouit les fleurs.

Seigneur, je vous bénis pour l'épreuve de la vie,
Quand je tendrai vers vous ma pauvre main bien lasse
En murmurant tout bas : "Je vous aime et vous prie",
Emmenez-moi, Seigneur, faites-moi cette grâce !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit