L'Église en France

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Greensleeves
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 117
Inscription : mer. 03 janv. 2007, 14:19

Message non lu par Greensleeves » mer. 17 janv. 2007, 0:08

[align=justify]Effectivement, seul le Christ est Roi. Alors, que les royalistes soient catholiques, c'est une chose. Mais attention de ne pas faire du catholicisme un élément pour être "un bon royaliste". Je ne sais pas si je m'exprime bien clairement. Le but, Celui vers qui les catholiques doivent regarder, Celui qu'ils doivent adorer, c'est le Christ, pas le roi. Le Roi des catholiques, c'est le Christ. Personnellement, j'attends effectivement le retour du vrai Roi : le Christ.Pour le reste...
Bon bref, ce n'est pas le sujet de départ.


Pour commenter le sondage : effectivement, il faudrait savoir quelle est la population interrogée.
De plus, les personnes sondées peuvent "se dire" ce qu'elles veulent : pour certains, être catholique, c'est être baptisé, aller à la messe une fois par an quand on y pense, se confesser tous les vingt ans quand on y pense aussi, être ami-ami avec tout le monde, s'investir dans des actions humanitaires parce l'essentiel c'est la solidarité, etc.
On leur a tellement seriné, à ces gens, que toutes les religions se valaient, que chacune était un chemin différent mais que finalement, l'arrivée était au même endroit (remarquez : ce n'est pas tout à fait faux, Dieu est le même pour tous, qu'on le veuille ou non), que ce n'est pas si étonnant, les résultats de ce sondage.

Mais la réponse est claire : celui qui ne croit pas que Jésus est Fils de Dieu n'est pas catholique. C'est on ne peut plus simple. On a le droit de considérer Jésus comme un grand prophète, purement humain. Mais alors, on n'est pas catholique, pour ne pas dire que l'on est hérétique.
Rien de nouveau sous le soleil, donc.[/align]
Ad majorem Dei gloriam

"Vous niez Dieu, vous niez la sainteté, quelle est donc la routine, sourde, aveugle et obtuse, qui peut m'obliger à agir d'une façon, s'il m'est plus avantageux d'agir d'une autre ?" Dostoïevski, L'Adolescent

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

2708 catéchumées baptisés en France cette année

Message non lu par jean_droit » mar. 10 avr. 2007, 11:41

Bonjour à tous !
Alléluia ! Alléluia !
Comme toujours je suis partagé entre joie et tristesse.
Joie parce qu'il y a eu 2.708 cathéchuménes baptisés cet année en France, en légère augmentation.
Dans ma Paroisse de Saint Médard ( Paris 5ème ) deux catéchumènes !
Tristesse parce que 2.708 c'est vraiment peu, très très peu ....
Il faudrait en avoir 4 à 8 fois plus, entre 10.000 et 20.0000, pour pavoiser ....
Comparons : Il y a en France, actuellement, 3.000 conversions à l'Islam.
Calculons : 3.000 par an cela fait 150.000 sur 50 ans .... bien maigre moisson.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Affluence à Paray Le Monial

Message non lu par jean_droit » lun. 20 août 2007, 13:51

Tiré du blog de Patrice de Plunkett :

http://plunkett.hautetfort.com/

.....................

20.08.2007

Paray-le-Monial et les sessions de l'Emmanuel : fenêtres ouvertes sur la planète chrétienne
30 000 personnes à ces sessions cette année, en juillet-août :

Trente mille personnes aux sessions de la communauté de l’Emmanuel à Paray-le-Monial, cet été. Dont : une masse de jeunes, des milliers de familles, et des parcours spécifiques pour les divorcés remariés afin de les aider à comprendre leur place dans l’Eglise catholique – place qui est réelle, contrairement à ce que croit savoir la presse.

Tous les ans, les sessions d’été voient venir d’innombrables « personnes en recherche qui disent trouver à Paray une Eglise vivante, avec des liturgies où l’expérience de Dieu se fait au contact des autres », explique l’un des responsables de l’Emmanuel à La Croix le 19 août. (Permettez-moi une note personnelle. Ce sont ces sessions qui ont ouvert mes fenêtres, il y a vingt ans, sur « l’Eglise vivante » : celle de la planète chrétienne, loin des crispations claniques de l’Hexagone).

Depuis plus de deux décennies, les sessions de Paray mettent l’accent sur ce qu’est réellement la foi des catholiques : non une théorie à affirmer contre d'autres, mais une rencontre individuelle – dont découle tout le reste – avec la personne du Christ.

En 2008, la session jeunes du mois d’août aura exceptionnellement lieu en juillet : pour permettre, à tous ceux qui ne pourront pas aller à Sydney, de vivre tout de même ces journées en direct. La planète chrétienne...

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Affluence dans les sanctuaires français

Message non lu par jean_droit » mar. 04 sept. 2007, 16:23

Information que je viens de lire dans le Salon Beige.

Une autre entrée donne des chiffres sur Paray Le Monial qui vont dans le même sens.

Il m'a semblé qu'à Lourdes il y avait bien du monde pour le 15 aôut.

Tout cela est encourageant.

Je suis persuadé que l'Eglise devrait retrouver toujours plus le sens de la fête : Les fêtes liturgiques, les fêtes locales, les processions, les pélerinages, les rassemblements ...

D'ailleurs cela fait un certain temps que l'Eglise de France en est convaincue. A Paris le nombre de processions me semble augmenter chaque année. Heureusement les temps où nous ne voulions pas nous montrer est derrière nous !

....................

Hausse de fréquentation des sanctuaires français

L’essor des 120 sanctuaires de France, qui ont accueilli 43 millions de visiteurs en 2006 (1 million de plus qu'en 2005), se confirme.

Lourdes a accueilli plus de 30 000 fidèles pour la fête de l’Assomption de Marie. Le 26 juillet, 20 000 visiteurs, pèlerins et touristes, ont assisté à la messe pour la Sainte-Anne à Auray et 10 à 12000 personnes ont participé à la procession aux flambeaux de la veille. Au Puy-en-Velay, il a fallu cette année faire appel à trois prêtres pour répondre aux demandes de confessions et de célébrations. Depuis 1999, le nombre de personnes qui assistent à la messe de 7 heures destinée aux pèlerins de Saint-Jacques est en hausse de 20% chaque année. Le nombre de marcheurs étant stable, il s’agit d’une hausse de la pratique religieuse. A Lisieux, on compte 10 000 pèlerins supplémentaires depuis janvier par rapport à l’année dernière.

Michel Janva (via Présent)

le bon Seb
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1227
Inscription : mer. 19 juil. 2006, 13:47

Le français moyen est-il athée ?

Message non lu par le bon Seb » ven. 26 oct. 2007, 15:38

Bonjour à tous,

voici une vieille question que je me pose depuis longtemps, et qui a été ravivée par des remarques récentes sur ce forum, notamment sur le fait que les gens fassent baptiser leurs enfants plus pour faire plaisir à Grand-Mère ou pour le gueuleton que par conviction.

"Eh banane ! Evidemment qu'ils ne sont pas croyants, la France est complètement déchristianisée ! Tu crois quoi ?"

C'est ce que je pensais jusqu'à récemment.

Puis j'en ai fait la remarque à mon confesseur :

- De toute façon le français moyen n'est pas croyant !
- Eh bien refuse-leur un enterrement, tu verras s'ils ne sont pas croyants !
On sent dans cette réponse l'expérience de toute une vie...

Et de conclure que le problème ne vient pas de ce que les gens ne sont pas croyants mais de ce qu'ils ne sont pas cohérents.

Je me pose rarement des questions pour le seul plaisir de me poser des questions. Derrière cela il y a des enjeux :

- Comment proposer la foi dans le monde où nous vivons ?
- Que faire quand on est face à des gens qui demandent à se marier à l'Église mais qui manifestement n'ont pas assimilé toute la beauté de l'enseignement du Christ en matière de sexualité ?
- Que faire quand des parents font baptiser leur enfant juste pour faire plaisir à Grand-Mère ?
- Que répondre à un louveteau qui dit "mon papa il dit que croire en Dieu c'est stupide !" ? (ça m'est arrivé, et je lui ai répondu : "s'il le pensait vraiment tu ne serais pas ici !")
- etc.. je n'ai pas épuisé toutes les situations, loin de là !

Si vous avez des idées sur la question elles sont les bienvenues !

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Le français moyen est-il athée ?

Message non lu par Raistlin » ven. 26 oct. 2007, 15:49

Je pense que les meilleurs qualificatifs du français moyen, ce serait agnostique et relativiste... Avec souvent une bonne dose de paresse intellectuelle et spirituelle qui ne le fait pas s'interroger sur les questions vraiment importantes...

Mais bon, je ne prétends connaître parfaitement le français moyen, je ne peux baser mon jugement que sur ce que je vois autour de moi.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Métazét
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 567
Inscription : mar. 27 juin 2006, 18:42
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Le français moyen est-il athée ?

Message non lu par Métazét » ven. 26 oct. 2007, 18:02

J'ai voté NON. Le français moyen est encore très imprégné, je trouve, d'attitudes morales et cognitives issues du judéo-christianisme, mais arrachées à cette source théologique qui seule leur donnait du sens et un fondement, et mélangées avec d'autres éléments "séculiers" voire athées, le plus souvent aussi arrachés de leur principe fondateur, dans un vaste galimatias incohérent et tenant en l'air tout seul. Ce n'est pas non plus de l'agnosticisme au sens propre, qui est aussi une position forte et cohérente. Ce n'est même pas du relativisme. C'est du conformisme et de l'indifférentisme, oui.

Croyez-moi, chers amis, il vaut mieux encore pour vous des agnostiques/athées réfléchis et cohérents (comme moi :oops: ) que ces fantômes inconsistants :cool: ... avec lesquels toute discussion est de toute façon impossible puisqu'ils n'ont que faire de la logique, ne supportent pas la subversion (que cela vienne de l'athéisme ou de la religion) et préfèrent leur petit confort intellectuel et moral à la Vérité.

Bien cordialement,

Mikaël

PS : Pauvre France ! :(
« La majorité des philosophes n'a pas de courage ; ils commencent par avaler les principes essentiels du code actuel : monogamie, structure familiale, continence, tabous corporels, restrictions concernant l'acte sexuel et la suite, puis ils chipotent sur les détails… jusqu'à des sottises telles que de savoir si la vue de la poitrine féminine est obscène ou non. » (Robert Heinlein, En terre étrangère)

Métazét
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 567
Inscription : mar. 27 juin 2006, 18:42
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Le français moyen est-il athée ?

Message non lu par Métazét » ven. 26 oct. 2007, 18:05

Que répondre à un louveteau qui dit "mon papa il dit que croire en Dieu c'est stupide !" ? (ça m'est arrivé, et je lui ai répondu : "s'il le pensait vraiment tu ne serais pas ici !")
Ca ça peut s'expliquer autrement : peut-être que la mère est au contraire très catholique, et que c'est elle qui a poussé son rejeton à aller dans un camp scout.
« La majorité des philosophes n'a pas de courage ; ils commencent par avaler les principes essentiels du code actuel : monogamie, structure familiale, continence, tabous corporels, restrictions concernant l'acte sexuel et la suite, puis ils chipotent sur les détails… jusqu'à des sottises telles que de savoir si la vue de la poitrine féminine est obscène ou non. » (Robert Heinlein, En terre étrangère)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Panne de foi chez les catholiques français ?

Message non lu par jean_droit » ven. 16 nov. 2007, 14:11

J'ai pris dans le blog de Patrick de Plunkett cet article qui continue par une analyse de monseigneur Dagens.

Il m'a paru que c'était l'analyse pertinente.

J'allais dire : Et Alors ?

Tout cela est bien connu ...

http://plunkett.hautetfort.com/archive/ ... .html#more

.................

Panne de foi chez les catholiques français ?
C’est ce que laisserait croire un sondage de La Croix :

Intitulée Les nouvelles voies de la foi à l’horizon 2020, une enquête de La Croix veut « observer en quels sens le christianisme est en train de bouger : des infléchissements dans l’image qu’il a de lui-même, des ruptures dans ses fonctionnements et ses logiques d’institution, des mutations dans son rapport au monde… ».

En ouverture de cette enquête, Michel Kubler présente [numéro du 11 novembre] un sondage qui semble, reconnaît-il lui-même, mettre au jour un sérieux problème : « les catholiques engagés ne pensent guère différemment que leurs contemporains quant à l’indifférence religieuse : toutes les religions semblent se valoir à leurs yeux, même s’ils ne doutent évidemment pas d’une pertinence particulière de la leur. »

Selon le sondage, 63 % des catholiques pratiquants disent que « toutes les religions se valent ». Ils sont même plus nombreux à professer cette idée que… les non-pratiquants (60 %) !

Et contrairement à ce que souhaiterait Kubler, ils n’ajoutent pas que le catholicisme aurait à leurs yeux une particulière pertinence. Ils disent seulement : « le message et les valeurs du christianisme sont toujours d’actualité. » Affirmation très faible, qui ne change rien à l’idée que « toutes les religions se valent »…

Les paroissiens de base sont-ils ravagés à ce point ?

On peut tempérer cette impression en se disant qu’ils n’ont pas osé répondre que leur religion est la voie du salut. Cette réponse eût demandé un non-conformisme voisin du courage… Or ces honorables personnes sont comme tout un chacun : formatées par les médias, conditionnées par une fausse notion de la tolérance, alignées sur le consensus ; elles ont appris à croire qu’aucune vérité n’existe, que seule vaut la sincérité, et qu’on n’a pas le droit de préférer une « culture » à une autre. (C’est ce que tout le monde est censé penser aujourd’hui).

D’autre part, ces paroissiens n’ont souvent aucune formation religieuse. Ils connaissent très mal leur propre foi*. Bien peu font partie des fameux groupes de « partage d’évangile » ou d’études bibliques.**

Dans ces conditions, on comprend qu’ils fassent des réponses pareilles aux sondages.

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

Re: Panne de foi chez les catholiques français ?

Message non lu par marchenoir » ven. 16 nov. 2007, 18:30

Bien sûr, Jean Droit, bien sûr... Les cathos mal dans leur peau, coupables d'être cathos, commençant toutes leurs phrases par une excuse de l'être, je connais, vous connaissez, nous connaissons, ils connaissent.
Je connais aussi les cathos bilieux mal dans leur peau de cheminer aux côté de la pécore tiède. OK. So what ? On rafale ?
Perso, je me focalise sur le ferment, ces quelques cathos décomplexés, heureux d'être catholiques, qui assument leur foi. Comprenez-moi bien, cher Jean, je ne parle de ces exaltés qui ont fumé de l'encens, je parle de ceux qui sont capables de rallumer le feu, le feu éteint peut-être mais prêt à repartir, celui qui réchauffera peut-être ces cadavres déjà froids, morts le visage durcit de désapprobation et le doigt accusateur pointé sur une génération qu'ils n'ont pas su ramener à la vraie foi.

Ca fait un peu érnervé, comme ça, mais je suis très calme.

Marchenoir.
Il n'y a qu'une tristesse, c'est de n'être pas des saints (Léon Bloy, La Femme Pauvre)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Panne de foi chez les catholiques français ?

Message non lu par jean_droit » ven. 16 nov. 2007, 19:06

Bien sûr, bien sûr, marchenoir ....
Ce sont ces jeunes catholiques qui sont l'avenir de l'Eglise de France..
Rien n'est plus réjouissant que d'être au milieu d'eux. Cela donne de la réalité à l'Espérance chrétienne.
C'est assez amusant cette complicité entre un Pape de plus de 80 ans qui est à la manoeuvre et ces jeunes.
Je veux dire qu'ils sont tous deux tournés vers l'avenir pour construire l'Eglise de demain.
Je viens de lire un article en anglais sur les objectifs du Saint Père : Avancer avec les orthodoxes, dialoguer avec les anglicans en rupture de leur église, restaurer la fierté de l'Eglise .... tout cela me semble des objectifs ardus mais remplis d'espérance.

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 900
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Ordinations Noël 2007

Message non lu par Arzur » lun. 31 déc. 2007, 1:15

Juste pour le plaisir, la congrégation des Légionnaires du Christ a la joie de compter parmi ses membres 48 nouveaux prêtres catholiques. depuis le 22 décembre 2007 ! :)

Cette événement est une grande joie pour l'Église de Dieu, même si en France personne n'en a fait écho, sauf ZENIT bien sûr ...

Pourtant la Légion du Christ compte un nouveau prêtre Français : l'abbé Louis de Vaugelas, Lc.
Image
témoignage de l'abbé Louis de Vaugelas, Lc http://www.fr.vocation.com/content-a8o.htm
Parmi les nouveaux prêtres figurent les premiers légionnaires du Christ de Singapour et du Salvador. Ils viennent du Mexique (19), des Etats-Unis (12), d'Espagne (8), du Brésil (4), du Salvador (1), de Singapour (1), du Chili (1), de France (1) et d'Allemagne (1).

Malheureusement, je n'ai pas encore eu la possibilité de voir des images de cette cérémonie ... :(

In Christo Jesu
+ Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Evolution de l'Eglise de France

Message non lu par jean_droit » dim. 27 janv. 2008, 8:28

Bonjour à tous
Que Dieu nous bénisse !
Tout petit mot.
Je suis frappé par l'évolution de l'Eglise de France depuis quelques mois.
Oh ! Seulement au niveau de ma paroisse et des nouvelles que je pique ici et là.
Je pense que c'est "l'effet Benoît XVI".
Mon curé et ses vicaires font des sermons de plus en plus "musclés" n'hésitant plus à appeler chat un chat.
Contre l'avortement, contre les déviations doctrinales, contre le relativisme religieux, contre l'intégrisme.
Bravo pour eux et exit ces sermons qui ne sont que la paraphrase de l'Evangile et où certains dorment.
Bien sûr mes propos sont exagérés mais ces évolutions vont dans le bon sens.
De même il me semble que la cause du Motu Proprio a gagné.
Le front du refus se fissure, suite, je pense, à l'action continue du Saint Siège et au réveil de nombreux catholiques traditionnalistes.
La création d'une messe Saint Pie V à Saint Jeanne de Chantal à Paris et les ordinations diaconales de deux membres de l'IBP à Saint Jean de Latran, si j'ai compris, sont, entre tant d'autres faits, significatifs.
Bien sûr cela peut prendre encore du temps car ce sont bien des mentalités qui doivent changer et il faut craindre tous les extrémismes de tous bords.
Mais c'est la vie de l'Eglise ...
Maintenant il faut à partir de ce capital, en utilisant toutes les forces et les sensibilités de l'Eglise, repartir à la conquête de notre pays.
Sans laisser personne au bord du chemin.
C'est, je crois, la méthode de mon évêque "chouchou", monseigneur Rey de Toulon.
Et les résultats paraissent favorables.
Bon dimanche à tous !

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Evolution de l'Eglise de France

Message non lu par DavidB » dim. 27 janv. 2008, 12:09

Continuez comme ça et je vais finir par prendre un billet d'aller seulement en France.

Très heureux pour vous. Je crois que c'est une excellente nouvelle pour vous et pour l'Église toute entière! Vivement une contagion sur tout le globe!


;)

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2120
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Evolution de l'Eglise de France

Message non lu par Relief » dim. 27 janv. 2008, 20:52

Je vous rejoins, Jean :)
Que de changements en peu de temps. A présent le leitmotiv est : "proud to be a catholic". Les jeunes générations n'attendaient que cela.
Tant pis pour la vieille garde soixantehuitarde qui n'a jamais voulu comprendre ce que voulait dire : "Être dans le monde sans être du monde".

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités