La Communauté Saint Martin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2581
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » ven. 04 oct. 2013, 20:54

Bonjour,

Quelques nouvelles de la CSM :
Le reste sur le site de la communauté : http://www.ctestmartin.fr
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » sam. 08 févr. 2014, 10:22

Voici un bel article du Monde sur la communauté Saint Martin. Le Salon Beige en donne un tout petit extrait et signale comment lire l'article en entier à travers GOOGLE. Comment ne pas être enthousiasmé par cette communauté ? Que vive la communauté Saint Martin ! Qu'elle soit un exemple ! Pour ma part je suis totalement en phase avec la communauté Saint Martin.
Un article du Monde sur la Communauté Saint-Martin
Très bon papier du Monde Magazine sur la communauté St Martin (Rentrer le titre de l'article dans Google pour y avoir accès : Commando en soutane). Extrait :

"[...] Cet affichage de la religion jusque dans la livrée est la philosophie de la communauté Saint-Martin, à laquelle appartiennent les trois prêtres. Ce mouvement fidèle au pape préconise, pour faire grossier, une affirmation des principes du christianisme dans le monde contemporain, une évangélisation franche, voire démonstrative, en plein espace public et non plus seulement dans l'intimité d'une chapelle.

Il réhabilite donc le port de la soutane mais prône aussi un sacerdoce partagé : les prêtres sont envoyés dans une paroisse par groupe de trois au minimum, et n'y restent pas plus de cinq ans. [...]

[L]'abbé disserte sur les valeurs, "la quête de sens" et la "course au bien-être matériel", sur "la crise de la société en général et celle de l'Eglise en particulier" qui ont eu tendance, l'une et l'autre, "à tout jeter par la fenêtre". "La laïcité telle qu'on la vit actuellement est stérile, dit-il. Pourquoi la dimension spirituelle ne pourrait-elle s'exprimer dans la sphère publique ?"

Il s'agace de la "société du prêt-à-penser", considère dépassées les valeurs de Mai 68 : "Il est interdit d'interdire, s'éclater dans tous les sens, ça ne fonctionne plus. Il faut revenir à un certain cadre." Le prêtre doit, selon lui, "réassumer le rôle de guide spirituel, être disponible, faire partie de la vie des gens". "La soutane montre notre fierté d'appartenance", ajoute-t-il. [...]

Malgré sa rigidité, ou en raison de celle-ci, ce corpus intellectuel et moral séduit de plus en plus de jeunes. Les vocations se multiplient. Trente et un nouveaux inscrits cette année (contre quatre il y a dix ans), et déjà les candidatures affluent pour la rentrée prochaine. Louis-Hervé Guiny, 40 ans, responsable des études depuis neuf ans, évoque ses chiffres ronflants, cette croissance exponentielle, avec une modestie embarrassée, tant ils sont à rebours de la crise de la prêtrise.

Le séminaire compte à lui seul 85 élèves quand il ne s'en recense que 650 dans toute la France. [...] Plutôt issus de familles aisées et pratiquantes, ils débitent leur cursus, pour la plupart impressionnant. Guillaume Sebaux était fiscaliste dans un cabinet d'avocats d'affaires. Augustin Azaïs a fait Sciences Po et Centrale avant de travailler dans le cabinet d'audit Deloitte. Nicolas Benedetto travaillait comme ingénieur dans un bureau d'études géotechniques. Christian Cantale oeuvrait dans la finance à Genève "avec des perspectives intéressantes". François Reynes est docteur en sciences politiques, François de Villeneuve agrégé de chimie. Ils ont tous abandonné leur plan de carrière et l'assurance d'une bonne situation pour la promesse d'un salaire de 800 euros par mois. [...]"

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » sam. 08 févr. 2014, 10:52

Commentaires de l'Observatoire des évêques :
33 diocèses appellent la Communauté St Martin

Il est assez rare de trouver un bon article dans le Monde. Pour le coup, il ne s’agit pas du quotidien, mais du magazine hebdomadaire, qui a effectué une enquête assez honnête au sein de la communauté Saint Martin, cette fraternité sacerdotale florissante. Quelques chiffres, relevés dans l’article :

Trente et un nouveaux inscrits cette année (contre quatre il y a dix ans), et déjà les candidatures affluent pour la rentrée prochaine.

Le séminaire compte à lui seul 85 élèves quand il ne s’en recense que 650 dans toute la France.

Le journaliste termine son article en évoquant la méfiance épiscopale à l’égard de cette commLunauté, dans laquelle les prêtres portent la soutane sans complexe, chantent le grégorien et sont viscéralement attachés à Rome :

« L’épiscopat français, lui, s’est longtemps montré méfiant envers cette communauté, jugée par trop militante et rétrograde. Elle n’avait le soutien que de l’aile conservatrice des évêques. Mais de plus en plus de diocèses en manque de prêtres demandent aujourd’hui la venue de ces commandos en soutane. « Trente-trois évêques me proposent des paroisses », assure Paul Préaux. Un évêque issu du mouvement vient même d’être nommé à Bayonne, non sans quelques remous sur place. L’aile gauche de l’Eglise s’inquiète de ce qu’elle estime être une contamination de l’intérieur par l’esprit réactionnaire.

Benoît XVI avait conforté la communauté dans son assurance doctrinale, son intransigeance diront ses détracteurs. Le pape François, lui, exprime sa volonté de porter la bonne parole dans l’espace public, d’utiliser l’image. La communauté Saint-Martin se sent ainsi dans l’air du temps. »

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar Peccator » sam. 08 févr. 2014, 11:15

Je viens de réaliser ce qui pose probablement le plus de problèmes avec les évêques : ce n'est pas la méthode de formation, ni le port de la soutane, mais le caractère "viscéralement attaché à Rome". L'Eglise qui est en France a toujours conservé son petit côté gallican, et les ultramontains sont toujours regardés avec méfiance.


L'article du Monde Magazine est très bon.

Je ne sais que penser de leur séminaire. Le côté un peu "monacal" me semble très bon, et nous ne savons pas grand chose de ce qui est enseigné concrètement.

Par contre, j'approuve totalement le principe de toujours rester en petite communauté, au lieu d'envoyer les prêtres seuls en paroisse. C'est une formule qui a fait ses preuves. Malheureusement, elle est difficile à faire passer auprès de prêtres qui ont pris goût à vivre seul, et refusent de réintégrer les contraintes d'une vie à 3 ou 4... Et j'approuve aussi le port de la soutane (ou autre tenue clairement distinctive) : un prêtre évangélise par sa seule présence, mais encore faut-il qu'elle soit visible.


Par contre, s'il est bon de lire qu'il y a au séminaire des gens ayant fait de brillantes études (Normale sup, Polytechnique, Centrale, Sciences Po, agrégés de sciences...), je m'interroge sur la capacité qu'ils peuvent avoir à former aussi des gens moins "brillants". Je connais des prêtres qui sont de très bons pasteurs en paroisse et qui ne sont pas des intellectuels. Le curé d'Ars en est sûrement le meilleur exemple (mais je pense plutôt à des prêtres que je connais actuellement).
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Altior
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar Altior » sam. 08 févr. 2014, 11:43

je m'interroge sur la capacité qu'ils peuvent avoir à former aussi des gens moins "brillants".
Comme si, pour former des gens moins brillants il serait nécessaire d'être ignorant...
Je connais des prêtres qui sont de très bons pasteurs en paroisse et qui ne sont pas des intellectuels.
D'accord. Mais cela n'implique pas le contraire. En langage formel, "A a la proprieté p" n'implique pas "pour avoir la propriété p il faut être A". Car B pourrait avoir, lui aussi, la propriété p.
Le curé d'Ars en est sûrement le meilleur exemple (mais je pense plutôt à des prêtres que je connais actuellement).
Le curé d'Ars n'est pas saint a cause de ses pauvres résultats en école. Je pense qu'il y a eu d'autres raisons, car jamais notre sainte Eglise n'a prêché la vertu de l'ignorance.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar Peccator » sam. 08 févr. 2014, 12:07

Altior, où voulez-vous en venir ? Où aurais-je émis l'idée qu'il serait mauvais d'avoir connaissances et capacité intellectuelle ?
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2581
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » sam. 08 févr. 2014, 12:21

Je ne sais que penser de leur séminaire. Le côté un peu "monacal" me semble très bon, et nous ne savons pas grand chose de ce qui est enseigné concrètement.
Voici ici le programme du séminaire dans son intégralité : http://csmt.fr/ (Livret 2013-2014)
Par contre, s'il est bon de lire qu'il y a au séminaire des gens ayant fait de brillantes études (Normale sup, Polytechnique, Centrale, Sciences Po, agrégés de sciences...), je m'interroge sur la capacité qu'ils peuvent avoir à former aussi des gens moins "brillants". Je connais des prêtres qui sont de très bons pasteurs en paroisse et qui ne sont pas des intellectuels. Le curé d'Ars en est sûrement le meilleur exemple (mais je pense plutôt à des prêtres que je connais actuellement).
Le curé d'Ars avait une énorme bibliothèque et il travaillait beaucoup. Il compensé à sa manière.

Je n'ai jamais entendu aucun témoignage négatif sur les prêtres de cette communauté. Au contraire, ils remplissent plutôt les églises, ce qui est le fruit le plus patent.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar Peccator » sam. 08 févr. 2014, 12:51

Encore une fois, je ne cherche pas à critiquer la CSM, puisque je la trouve très bien !

Mon interrogation porte sur l'attrait de leur séminaire pour des gens qui ont fait des études intellectuelles poussées (et donc, je présume que l'enseignement qui y est délivré est à la hauteur), et donc sur l'attrait qu'il peut avoir (je n'en sais rien : on n'en parle jamais) auprès de vocations moins "intello".

C'est une interrogation, pas une critique. Et oui, évidemment, on peut être un très bon prêtre en ayant de grandes capacités intellectuelle.

Autrement dit : peut-on rentrer au séminaire de la CSM sans être médecin, agrégé de philo ou avoir fait l'ENA ?
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2581
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » sam. 08 févr. 2014, 13:04

Autrement dit : peut-on rentrer au séminaire de la CSM sans être médecin, agrégé de philo ou avoir fait l'ENA ?
Ce n'est pas un critère de sélection.
Mais aujourd'hui, et c'est général, un simple bachelier ne pourra jamais rentrer dans aucun séminaire.
Certainement parce que les évêques ont le soucis de ne pas laisser les séminaristes à la rue en cas d'échec, et aussi parce que la maturité est plus tardive.

Il faut aussi noter que les séminaires diocésains sont boudés, donc on retrouve forcément les séminaristes à d'autres endroits.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » sam. 08 févr. 2014, 20:43

Il faut aussi noter que les séminaires diocésains sont boudés, donc on retrouve forcément les séminaristes à d'autres endroits.
On voit, et je l'ai signalé ailleurs, qu'alors que les séminaires interdiocèsains sont boudés d'autres marchent à peu près bien. Ce sont des séminaires qui ont voulu se démarquer des séminaires diocèsains et ont été créés à l'initiative d'un évêque : Paris, Toulon, Bayonne, Ars ... sans parler de la communauté Saint Martin ou de divers séminaires de communautés traditionalistes.

Il faudrait que les séminaires interdiocésains se posent la question de leur relatif échec, qu'ils prennent la mesure du problème et se réforment.

Tout est une question de "sens".

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar Arzur » mar. 18 févr. 2014, 16:59

Mais aujourd'hui, et c'est général, un simple bachelier ne pourra jamais rentrer dans aucun séminaire.
Pour connaitre un peu les séminaires, je connais plusieurs séminaristes qui sont entrés en année de fondation spirituelle ou année de propédeutique (année quasi obligatoire dans beaucoup de diocèses avant d’entrer au séminaire, l’équivalent de l’année de spiritualité dans les séminaires traditionalistes).Ils sont entrés juste avec le Bac ou seulement une année de fac (donc pas d’autre diplôme que le Bac). Ne généralisons pas.
Il faut aussi noter que les séminaires diocésains sont boudés, donc on retrouve forcément les séminaristes à d'autres endroits.
Pour beaucoup de séminaires diocésains, cette désaffection est injuste. Certes, mon avis est partiel, mais il est motivé.

Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » jeu. 20 févr. 2014, 11:23

Merci, Arzur, pour votre témoignage.

La course au diplome ne me semble pas vraiment sain.
Il faudrait que les séminaires interdiocésains se posent la question de leur relatif échec, qu'ils prennent la mesure du problème et se réforment.
Je pense que la réputation des séminaires diocésains doit dater, en partie, des années noires de l'Eglise de France. Je suis sûr que, depuis, les choses se sont fortement améliorées comme dans bien d'autres secteurs de l'Eglise.

Ce qui n'empêche que ma remarque reste valable.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » jeu. 02 oct. 2014, 9:15

De Riposte catholique :

Remarque :

90 séminaristes ... cela nous promet au moins 15 ordinations par an !

Alléluia !

http://www.riposte-catholique.fr/perepi ... -st-martin

http://www.diocese-laval.fr/media/inter ... 092014.mp3
90 séminaristes à la communauté St Martin
30 SEPTEMBRE 2014

La rentrée cette année en Mayenne est marquée par l’arrivée de la communauté St-Martin à Evron.

Après plusieurs mois de travaux, l’abbaye a accueilli le 10 septembre, les nouveaux étudiants en première année (une vingtaine) dans ce qui est maintenant le centre de formation de la communauté. L’abbaye abrite également la maison-mère de la communauté.

Cette année, le séminaire compte près de 90 jeunes en formation, encadrés par six prêtres. Par ailleurs, le déménagement depuis Candé sur Beuvron (leur ancienne implantation) s’est bien passé. Les séminaristes ont mis la main à la pâte. Les nouveaux locaux sont prêts : cellules individuelles, salles de cours, bibliothèque, espace de détente, salle de restauration, chapelle. Tout n’est pas encore terminé et les jeunes apprennent aussi les rudiments du bricolage en plus de la philosophie et autres cours de théologie…

Le budget des travaux s’élève à 5 millions d’euros.

Radio Fidélité dans le cadre de son émission « Eglise en Mayenne » a réalisé une interview des responsables de la Communauté Saint Martin et du séminaire. Vous pouvez les écouter ci-dessous :
Interview Communauté Saint Martin

Mgr Scherrer présidera le samedi 4 octobre à partir de 10h en la basilique Notre-Dame de l’Epine à Evron, l’installation de la communauté St-Martin en l’abbaye d’Evron, ainsi que l’ordination de six diacres en vue du presbytérat de cette même communauté.

Le dimanche 5 octobre, à partir de 14h, les prêtres et les séminaristes de la communauté St-Martin accueilleront le public afin de leur faire découvrir leur centre de formation et répondre à toutes les questions. Un bon moyen de faire connaissance avec la population locale.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » jeu. 09 oct. 2014, 9:57

Remarque : Réjouissons nous et prions pour ces nouveaux diacres.

http://www.riposte-catholique.fr/ripost ... ce%29[i][i][/i][/i]

Homélie dans le message de Riposte Catholique :
Mgr Scherrer ordonne 5 diacres de la Cté St Martin

8 OCTOBRE 2014

C’était le 4 octobre à Evron, nouveau séminaire de la communauté sacerdotale, désormais installée dans le diocèse de Laval. Voici l’homélie de Mgr Scherrer

ChristianK
Quæstor
Quæstor
Messages : 254
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar ChristianK » ven. 10 oct. 2014, 21:45

Le Monde s'agace un peu du "commando en soutane" sans voir que c'est justement son caractère antimondain qui fait son succès, donc son adaptation (adaptation voulue par le concile, mais faussée par une "pétition de principe" (Louis Rade, Eglise conciliaire et années 60) qui identifie gratuitement adaptation et ouverture). La CSM est adaptée pcq elle est , à un certain point suffisant, mais peut-être pas autant que la fssp ou la fsspx, fermée surle monde. C'est le cas de le dire que le journal le MOnde et les mondains, peuvent trouver ca difficile à percevoir...


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Altior et 11 invités