La Communauté Saint Martin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » lun. 08 oct. 2012, 22:29

C'est un excellent évêque, très à l'écoute, et il a impulsé de très bonnes choses dans le diocèse. Je pense notamment à "Pentecôte 2012" durant lequel il a annoncé les missions pour la paroisse : nouvelle évangélisation, lecture des textes du Concile, création de petites communautés chrétiennes etc. Sur le plan "doctrinal" et "moral" il a resserré un peu la vis sur des pratiques pas très orthodoxes etc. etc.
Excellent.
Et avec ça, pourquoi ne fait-il pas venir sa communauté dans son diocèse ? :p
Comment est la liturgie dans sa cathédrale ? Y entend-on du chant grégorien ? :)
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » jeu. 01 nov. 2012, 9:21

On ne peut que se réjouir.

Comme bien des communautés d'Europe en crise de vocations c'est en Afrique que la communauté des soeurs de la Charité Notre Dame renait. Alleluia !

http://www.riposte-catholique.fr/perepi ... JIgiduF8ec
Mgr Scherrer accueille la communauté Saint-Martin

31 OCTOBRE 2012 par MAXIMILIEN BERNARD

“Une nouvelle page s’ouvre dans l’histoire de votre communauté et nous sommes heureux de l’écrire avec vous.” C’est en ces termes chaleureux que Mgr Scherrer s’est adressé à l’abbé Paul Préaux, modérateur général de la Communauté St-Martin le 23 octobre, lors de la présentation officielle du rachat de l’abbaye aux Sœurs de la Charité Notre-Dame d’Evron.

Bien que la Communauté St-Martin dépende directement de Rome et plus particulièrement de la Congrégation pour le clergé, son arrivée en Mayenne s’est effectuée en concertation avec l’évêque de Laval, son conseil épiscopal, la congrégation des Sœurs de la Charité Notre-Dame d’Evron et la municipalité.

Actuellement la Communauté St-Martin est présente dans douze diocèses de France, en Italie notamment au Vatican et à Cuba. Ainsi, après avoir rencontré l’équipe pastorale de la paroisse Notre-Dame en Coëvrons, Mgr Scherrer a annoncé qu’une communauté de trois prêtres viendra s’installer à Evron dès la rentrée 2013 pour prendre en charge la paroisse. L’implantation d’une seconde communauté dans le diocèse est à l’étude, selon des modalités qui restent à préciser.

Si les Sœurs de la Charité Notre-Dame d’Evron ont mis en vente l’abbaye, c’est pour répondre à deux objectifs :

subvenir aux besoins des sœurs âgées dont 41 vivent dans un bâtiment attenant à l’abbaye (la maison St-Joseph) et 37 autres à l’EHPAD (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) ;

poursuivre leur mission dans leurs différentes implantations comme au Pérou où elles sont présentes depuis bientôt dix ans, et en Afrique (Côtes d’Ivoire et Burkina Faso) où les vocations sont assez nombreuses.

La congrégation compte actuellement 213 sœurs et la mise aux normes de l’abbaye pour accueillir les sœurs âgées et donner au personnel soignant de bonnes conditions de travail s’avère onéreux.

“Nous avions un problème de place” a avoué l’abbé Préaux. L’abbaye d’Evron dispose d’une surface deux fois plus grande que l’actuel château de Candé sur Beuvron, près de Blois où la communauté s’est installée en 1993, les séminaristes disposeront de locaux plus spacieux mais ils seront invités à mettre la main à la pâte pour les travaux d’aménagement qui débuteront à Pâques 2013 et s’étaleront jusqu’à la rentrée 2014.

Une fois le déménagement effectué depuis Candé sur Beuvron vers Evron, la Communauté St-Martin compte récupérer 2 millions d’euros par la vente du château qu’elle occupe actuellement et de deux autres maisons situées à proximité de ce dernier dans la même commune.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » dim. 04 nov. 2012, 17:59

Nouveau site internet de l'école de théologie de la Communauté Saint-Martin, qui suit la charte graphique du nouveau site internet de la communauté.

http://csmt.fr/
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » dim. 02 déc. 2012, 13:56

L'Avent avec la Communauté Saint-Martin (commentaire spirituel pour chaque jour) :

http://monavent.com
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » lun. 10 déc. 2012, 16:24

Bonjour,

La Communauté Saint Martin publie le programme complet des études de son séminaire à cette adresse : http://csmt.fr/

Chaque résumé de cours est agrémenté d'une complète bibliographie.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » dim. 16 déc. 2012, 19:54

C'est aussi, d'une certaine façon, un honneur pour la Communauté Saint Martin.

Voilà un nouvelle qui peut que nous remplir de joie !

http://www.riposte-catholique.fr/perepi ... M4Iw9uF8ec

Début article :
Mgr Nicolas Thévenin nommé archevêque

15 DÉCEMBRE 2012 par MAXIMILIEN BERNARD

Mgr Nicolas Thévenin (au centre de la photo – source), membre de la communauté St-Martin, est né le 5 juin 1958 à Saint-Dizier (Haute-Marne), a été ordonné prêtre le 4 juillet 1989 et est l’un des prélats français les plus en vue à Rome. Il avait reçu le 14 juillet 2010 la Légion d’honneur. Signe remarquable de l’attention des autorités politiques françaises, il n’avait pas reçu cette distinction sur le contingent du ministre des Affaires étrangères comme il est d’usage pour les prélats français en poste à Rome, mais sur le contingent personnel du Président de la République. Pour l’occasion il avait prononcé un discours mémorable, dont voici un extrait :

« j’ai conscience aussi d’avoir servi mon pays: en étant voué au service de Dieu et du prochain, dans l’Église, mon identité de fils de la France ne s’est pas amoindrie, elle a été, bien au contraire, promue. Car il n’y a pas d’incompatibilité à être Français et catholique, à chercher à vivre fidèlement son sacerdoce tout en aimant vraiment sa patrie (…). Pourquoi entrer dans une gymnastique intellectuelle complexe, inutile et destructrice de l’unité de la personne? Il est possible de manifester publiquement ses convictions catholiques sans que cela nuise au bon exercice de ses propres responsabilités(…).

Il est devenu commun, face à (…) des « phénomènes de société», de réagir en trois étapes successives (…) : « tel phénomène n’est pas si grave» ; puis: « tout le monde le fait» ; enfin: « c’est normal, il faut donc changer la loi ». Un tel glissement de la pensée, fait que, pour être dans le courant, nous nous retrouvons avec les épaves. Si nous ne nous mettons plus au service de l’éducation civique et chrétienne, au lieu d’attirer vers le haut, (…) nous sommes en train de promouvoir un nivellement par le bas, au détriment des plus faibles.

Un homme responsable (…) affronte la réalité des faits (…), recherche sans relâche à connaître la vérité, à la promouvoir, à la pratiquer, « à sa place, toute sa place, rien que sa place », selon l’expression qui m’a été transmise par le défunt fondateur de la Communauté Saint-Martin (…) Mgr Jean-François Guérin. »

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » mar. 18 déc. 2012, 9:36

Un article sur la Communauté Saint Martin du Figaro Magazine.

Seigneur donnez nous des prêtres !
Seigneur donnez nous de saints prêtres !
Seigneur donnez nous de nombreux et saints prêtres !


http://www.jeansevillia.com/index.php?p ... cle&id=239

Et du Salon beige ... bien sûr :
Crise des vocations ? Pas à la communauté Saint-Martin

Dans Le Figaro Magazine, Jean Sévillia a consacré un reportage à la communauté Saint-Martin. C'est accessible sur son blog. Extrait :

"Forte aujourd'hui de 80 prêtres, celle-ci compte plus de 60 séminaristes, ce qui place sa maison de formation au troisième rang, dans l'Eglise de France, après les séminaires de Paris et de Toulon. Ces dernières années, le nombre de jeunes qui se sont sentis appelés à la prêtrise et qui ont frappé à la porte de la Communauté Saint-Martin est allé croissant.

« La moitié d'entre eux ne se seraient pas engagés si nous n'existions pas », précise le responsable de la formation, l'abbé Louis-Hervé Guiny, qui ajoute : « Nous ne faisons donc concurrence à personne. » [...]

Le modérateur a en attente 25 demandes de prêtres émanant de diocèses français ou étrangers. Pour les satisfaire toutes, il lui faudrait 450 séminaristes... Ceux qui étudient ici, comme dans les autres séminaires français, sont prévenus : une tâche immense les attend. Le long temps de formation qui leur est imposé n'a pour but que de leur donner la force nécessaire à cette mission. [...]"

Michel Janva

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » mar. 18 déc. 2012, 11:06

Un article sur la Communauté Saint Martin du Figaro Magazine.

Seigneur donnez nous des prêtres !
Seigneur donnez nous de saints prêtres !
Seigneur donnez nous de nombreux et saints prêtres !


http://www.jeansevillia.com/index.php?p ... cle&id=239
jean_droit, l'homme qui dégaine plus vite que Luky Luke.

Très bon article !
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » ven. 01 févr. 2013, 22:13

Entrevue avec don Paul Préaux, modérateur de la CSM, dans le mensuel La Nef de ce mois :

http://www.lanef.net/t_article/la-commu ... -25706.asp

Bonne lecture.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » sam. 02 févr. 2013, 12:53

Cette fois-ci j'ai dégainé en retard :

http://www.riposte-catholique.fr/perepi ... Qzu-9uF8ec
Le dynamisme de la Cté Saint-Martin, complémentaire à la crise des diocèses

Fondée en 1976, la Communauté Saint-Martin vient d’acquérir l’abbaye d’Evron en Mayenne, où elle s’installera en 2014.

L’abbé Paul Préaux, modérateur général de cette communauté, qui a donné un évêque à la France Mgr Marc Aillet- (et un archevêque à l’Eglise universelle (le nonce Mgr Nicolas Thévenin), est interrogé dans le numéro de janvier du mensuel La Nef.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » jeu. 11 avr. 2013, 8:38

Voilà, encore, une excellente nouvelle ... pour la communauté Saint Martin et pour Paris. La Communauté Saint Martin est vraiment une communauté selon mon coeur. Sauf erreur de ma part ce doit être la première fois qu'elle s'implante à Paris. L'ostracisme des nombreux évêchés par rapport à cette communauté a l'air de voler en éclats .... Alléluia ! Le fait que le site internet de cette paroisse ne soit alimenté depuis quelques mois signifierait-il que la paroisse ait des problèmes internes ?

http://www.riposte-catholique.fr/ripost ... WZYydtXs-U
Une paroisse pour la Communauté St Martin à Paris

J’apprends que le cardinal archevêque de Paris a confié à la Communauté Saint-Martin la paroisse des Blancs-Manteaux dans le Marais à Paris (4e arrondissement).

Les Blancs-Manteaux, c’est en 1258, un ordre mendiant en provenance de Marseille. Ces moines revêtaient un manteau de laine de couleur blanche : aussi les désigna-t-on comme les «Blancs-Manteaux» et ce nom restera attaché à l’église en dépit du remplacement de cet ordre en 1297 par celui des Guillemites qui eux, allaient vêtus de noir. L’église actuelle date du XVII° siècle. La révolution n’épargne pas le couvent dont il ne subsiste que l’actuel bâtiment du presbytère. En 1802, l’église est constituée en paroisse.

Le site de la paroisse n’est plus mis à jour depuis décembre 2012.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » dim. 19 mai 2013, 9:36

Voilà, encore, de bien bonnes nouvelles pour l'Eglise de France. Enfin l'ostracisme envers la communauté Saint Martin est bien fini.
Alléluia ! Alléluia !

Seigneur donnez nous des prêtres !
Seigneur donnez nous de saints prêtres !
Seigneur donnes nous beaucoup de saints prêtres !


http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=721666
J'ai en main le dernier Sub Signo Martini, journal de la communauté. Il est confirmé que la paroisse des Blancs-Manteaux de Paris est confiée à la CSM. Le curé en sera Don Benoît-Marie Roque assisté de prêtres étudiants à Paris.

Outre cela, la communauté prend aussi la charge de la paroisse St Bernard dans le diocèse de Dijon, et de la paroisse d'Evron dans le diocèse de Laval, ce qui est naturel étant donné que c'est l'endroit où le séminaire déménage en 2014.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2539
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar AdoramusTe » mar. 02 juil. 2013, 22:10

Les photos des ordinations 2013. Un plaisir pour les yeux. :D

https://plus.google.com/photos/10179499 ... r7bi2Pf2Gg
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » jeu. 18 juil. 2013, 9:14

Voici la confirmation de l'implantation de la Communauté Saint Martin à Paris.

Remarques personnelles : Je connais très, très peu cette communauté mais elle m'a semblé très "intéressante". Après des années de relatif ostracisme la voilà qui s'implante dans bien des diocèses. Espérons que les futures vocations permettront de continuer ce mouvement. Pour le plus grand bien de l'Eglise. Alléluia ! Alléluia !

http://www.riposte-catholique.fr/ripost ... eeTvNtXuj8

Recopie très partielle :
Nouvelles nominations à Paris

Parues le 16 juillet et effectives au 1er septembre. Y est confirmée l’information selon laquelle la paroisse des Blancs-Manteaux est confiée à la communauté Saint Martin :

M. l’Abbé Benoît-Marie ROQUE, prêtre de la Communauté Saint-Martin, avec l’accord du modéra­teur général de la Communauté Saint-Martin, est nommé pour une durée de six ans prorogeable, curé de la paroisse Notre-Dame des Blancs-Manteaux (4e), dans le doyenné Le Marais. Il demeure enseignant à l’Institut catholique de Paris.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Communauté Saint Martin

Message non lupar jean_droit » sam. 27 juil. 2013, 18:17

2013 ? 2012 ?

De toute façon intéressant : Puissent les vocations se multiplier dans la communauté Saint Martin.
26 JUILLET 2013
[Abbé Paul Préaux - entretien avec Christophe Geffroy - La Nef] La communauté Saint-Martin : des prêtres pour l'Église

SOURCE - Abbé Paul Préaux - entretien avec Christophe Geffroy - La Nef - février 2013

Fondée en 1976, la Communauté Saint-Martin n’a cessé de croître et est de plus en plus sollicitée par les évêques. Trop à l’étroit, elle a acquis l’abbaye d’Evron (Mayenne) où elle s’installera en 2014, d’importants travaux étant à prévoir. Entretien avec son modérateur général.

La Nef – Un mot d’abord pour présenter la Communauté Saint-Martin : comment est-elle née, quelle est sa vocation, où êtes-vous implantés… ?

Abbé Paul Préaux – En 1976, poussé par de jeunes étudiants sentant en eux une vocation sacerdotale, l’abbé Jean-François Guérin, prêtre du diocèse de Tours en mission à Paris, décide de quitter la France pour fonder la Communauté Saint-Martin, sous la vigilance paternelle du cardinal Giuseppe Siri, archevêque de Gênes (Italie).

Avec les premiers séminaristes qui le suivent, il s’installe dans un couvent capucin à Voltri, non loin de Gênes. Le cardinal Siri accordera, jusqu’à sa mort, en 1989, son amitié à notre fondateur, et lui exprimera sa profonde estime en le nommant chanoine honoraire de la basilique de l’Immaculée Conception à Gênes et de la cathédrale Saint-Laurent. En 1993, la Maison de formation quitte le diocèse de Gênes pour rejoindre le diocèse de Blois à Candé-sur-Beuvron.

La vocation de la Communauté est définie par sa finalité : faire vivre à ses membres le sacrement du ministère apostolique (cf. CEC 1536) selon une forme de vie commune telle qu’elle est recommandée par le concile Vatican II dans l’esprit de saint Martin. Elle se met donc au service des évêques diocésains pour recevoir et accomplir des missions pastorales spécifiques. Actuellement, nous sommes implantés dans une douzaine de diocèses en France, mais aussi en Italie et à Cuba.

Cherchant à vous agrandir, vous allez déménager en Mayenne dans les bâtiments de l’abbaye d’Evron : pourriez-vous nous dire un mot de cette aventure ?

Comment résumer une telle aventure en un mot ? Peut-être avec celui-ci : « Providence » !

Oui, Providence car au fur et à mesure des rencontres, des concertations et des contacts, je peux témoigner de la présence réelle du Seigneur à nos côtés. J’ai été confronté à deux problématiques. D’une part, agrandir la Maison de formation pour y accueillir un plus grand nombre de séminaristes. Aujourd’hui, avec une soixantaine de séminaristes, les chambres sont toutes occupées, jusqu’aux plus petits recoins, la chapelle ne peut contenir suffisamment de stalles, les couloirs bouchonnent, les salles de classes sont combles… Seuls la cuisine et le réfectoire refaits il y a trois ans sont aux dimensions de notre nombre !

D’autre part, la nécessité de se doter d’une Maison généralice capable d’accueillir les prêtres et diacres de la Communauté et d’y proposer une solution pour leur fin de vie mais encore d’assumer les services généraux de la Communauté : économat, chancellerie, secrétariat, archivage. Sans parler des Assises annuelles, lorsque plus de 80 prêtres et diacres reviennent pour trois jours « chez eux », et doivent s’y entasser tant bien que mal…

Quelle spécificité avez-vous par rapport à un séminaire diocésain classique, pourquoi une vocation frappe-t-elle chez vous plutôt que chez son évêque ?

La reconnaissance canonique de la Communauté comprend la mission de former ses membres faisant d’eux des ministres capables de vivre leur ministère en communauté et disponible aux nominations.

De fait, un membre de la Communauté s’engage à vivre tout au long de sa vie une certaine mobilité au service d’une plus juste répartition du clergé. Si cet aspect de mobilité rejoint une aspiration actuelle de la nouvelle génération, elle exige aussi une formation adéquate et une continuelle conversion.

Il ne s’agit pas, en effet, de flatter une tendance à la bougeotte ou à l’instabilité. D’autre part, ce qui frappe les jeunes qui demandent leur intégration à la Communauté Saint-Martin, c’est l’aspect familial de notre façon de vivre notre ministère.

La solitude et l’isolement des prêtres diocésains ne les attirent pas.

Mais un autre aspect de notre vie mérite d’être souligné. Notre fondateur nous a transmis un grand amour du sacerdoce et de l’Église. Nous essayons de vivre notre sacerdoce, notre amour de l’Église – y compris sa Tradition vivante –, de façon décomplexée et enthousiaste.

Permettez-moi de poser la question autrement, plus brutalement : votre succès, comme celui d’autres instituts de prêtres séculiers, ne révèle-t-il pas la crise traversée par nombre de séminaires diocésains ?

Vous permettrez certainement que ma réponse soit elle aussi un peu directe ! Je n’aime pas votre expression « votre succès ». D’abord parce que, comme l’a écrit le cardinal J. Ratzinger en 2000, « le succès n’est pas le nom de Dieu » ! Je me méfie des succès apparents, surtout si ceux-ci se remportent sur le dos des autres ! Ce serait vraiment très malsain. La Communauté Saint-Martin doit servir joyeusement le projet de Dieu sur elle.

Nous sommes résolument dans le registre de la gratuité du don de Dieu, et non celui de la stratégie humaine. Dieu nous conduit, nous guide, y compris dans les méandres de l’histoire des hommes. Nous voulons être ses serviteurs, ses ambassadeurs, ses apôtres. À ce sujet, j’aimerais vous faire partager une réflexion, devenue célèbre, de notre fondateur Mgr J.-F. Guérin : « La communauté Saint-Martin dans ses origines, son existence, ses ambitions, ne peut être que le fait d’une pure volonté divine.

À la lumière de sa dévotion au Cœur du Christ, avec l’aide de Marie-Immaculée, sa Mère, et sous le signe de la charité de Martin, elle ne peut être composée que de la misère de chacun de ses membres mis à la disposition de l’amour miséricordieux de Jésus, unique et souverain Prêtre. À vue humaine, c’est donc une misère dont l’Église n’aurait nullement besoin. Dans la foi, ce devrait être une Sagesse du Fils, à la Gloire de son Père pour le service des âmes dans l’Église. »

Nous ne sommes pas meilleurs que les autres, même si aujourd’hui nous avons un peu plus de vocations que certains séminaires diocésains. Nous sommes différents et complémentaires. Cette complémentarité doit servir notre conversion réciproque au Christ et à l’Évangile.

Pourquoi la vie commune est-elle essentielle pour vous ? N’est-ce pas un « luxe » en une époque de cruel manque de prêtres que d’en localiser plusieurs au même endroit ?
La vie commune du clergé n’est pas une nouveauté dans l’Église.

Elle prend sa source dans la forme apostolique du ministère.

Le bienheureux Jean-Paul II écrivait dans son exhortation apostolique Pastores dabo vobis : « Le ministère ordonné, de par sa nature même, ne peut être accompli que pour autant que le prêtre est uni au Christ par l’insertion sacramentelle dans l’ordre presbytéral et donc pour autant qu’il est en communion hiérarchique avec son évêque. Le ministère ordonné est radicalement de “nature communautaire” et ne peut être rempli que comme “œuvre collective” » (n. 17). Vous le comprenez, la vie commune n’est pas d’abord essentielle à la Communauté Saint-Martin. Elle est essentielle au ministère ordonné.

Par contre, il est vrai que la Communauté vit cette exigence selon une forme – familiale – qui lui est spécifique et qui est définie tant par nos statuts que par notre coutumier. Par conséquent, pour reprendre les termes de votre question, j’ai l’impression que le « luxe » ne réside pas aujourd’hui dans le fait de vivre la vie commune, mais dans le fait d’avoir des prêtres heureux qui puissent servir les paroisses.

Face à la désertification sacerdotale de certains diocèses, en tant qu’institut de prêtres séculiers appelés à servir dans les diocèses, comment analysez-vous cette situation et quelle organisation voyez-vous se dessiner pour l’avenir ?

Nous vivons une crise de la foi très sérieuse, y compris parmi les catholiques, qui se traduit par un désenchantement, une peur de l’avenir, une morosité ambiante ! Cette crise a de graves répercussions sur la réponse de certains jeunes à l’appel au sacerdoce.

Toutefois, on ne pourra pas remédier à cette crise simplement par une meilleure organisation. Le pape Benoît XVI l’a rappelé récemment aux évêques français en visite ad limina apostolorum : « La solution des problèmes pastoraux diocésains qui se présentent ne saurait se limiter à des questions d’organisation, pour importantes qu’elles soient. Le risque existe de mettre l’accent sur la recherche de l’efficacité avec une sorte de “bureaucratisation de la pastorale”, en se focalisant sur les structures, sur l’organisation, et les programmes, qui peuvent devenir “autoréférentiels”, à usage exclusif des membres de ces structures. Celles-ci n’auraient alors que peu d’impact sur la vie des chrétiens éloignés de la pratique régulière… Il est donc nécessaire que dans les réorganisations pastorales, soit toujours confirmée la fonction du prêtre qui “en tant qu’elle est unie à l’Ordre épiscopal, participe à l’autorité par laquelle le Christ lui-même construit, sanctifie et gouverne son Corps” » (21 septembre 2012).

Pour faire face à cette crise, une de mes priorités reste l’éveil des vocations, la formation des prêtres et l’accompagnement de ceux-ci dans leur ministère et leur vie.

Les instituts comme le vôtre sont-ils une « solution » à cette crise ? Autrement dit, les évêques, de plus en plus nombreux, qui font appel à vous, le font-ils par « nécessité » faute de prêtres ou ont-ils d’autres raisons spécifiques de vous inviter ?

Oui, c’est un fait qu’un certain nombre d’évêques français et étrangers réclament une fondation de la Communauté Saint-Martin parce qu’ils savent la place irremplaçable des prêtres dans l’œuvre de l’évangélisation. Dans le dialogue que nous avons avec eux, je sens un désir sincère de respecter notre identité et notre spécificité. Ils me disent qu’ils apprécient que nous soyons vraiment des prêtres de paroisse, travaillant d’abord pour le salut des âmes, et non pour les besoins internes de la Communauté.

Si, la plupart du temps, ils nous confient plutôt des ministères paroissiaux, déjà, plusieurs évêques nous demandent des prêtres pour aider à la formation des laïcs et des ministres ordonnés.

Vous vous occupez également d’écoles et organisez nombre de camps de jeunes : quelle place ces activités ont-elles au sein de la Communauté Saint-Martin ?

Si le ministère paroissial est le cœur de notre activité apostolique, les évêques demandent aussi des prêtres pour s’occuper de la pastorale des jeunes. Nous y répondons habituellement en envoyant des prêtres dans les aumôneries mais aussi en lançant des initiatives plus spécialisées : création d’internats diocésains, patronages paroissiaux, camps, routes, et colonies de vacances. Bien évidemment, ces initiatives tiennent une grande place au sein de la Communauté, car l’éducation humaine et chrétienne de la jeune génération est une priorité.

Nous avons actuellement la responsabilité pastorale de deux internats : l’un à Pontlevoy (41) et l’autre au Puy-en-Velay (43).

Pourriez-vous nous expliquer les raisons qui vous ont poussé à attacher un soin tout particulier à la formation ?

Du fait de la vie fraternelle propre à la Communauté, l’apprentissage de la vie commune est totalement intégré à la formation des séminaristes. Si les formations spirituelle (spécialement liturgique), intellectuelle (à l’école de saint Thomas d’Aquin) et pastorale ont toute leur place, nous insistons sur une formation humaine intégrale de telle façon que les séminaristes puissent devenir des hommes responsables et autonomes.

La Maison de formation doit être une école du service du Seigneur et de son Église, mais aussi de la liberté intérieure. Comme aimait à le répéter Mgr Guérin : « Avant de faire des prêtres, il faut faire des chrétiens qui soient des hommes. » Nous formons des diacres (car nous avons aussi des diacres permanents au sein de la Communauté) et des prêtres en vue de l’exercice du ministère en communauté. Le temps de la formation (et il ne finit jamais… !), c’est le temps de l’apprentissage à l’exercice de la responsabilité propre au ministère ordonné : apprendre à travailler ensemble et avec d’autres, à obéir, à servir un projet commun avec la gratuité du Serviteur. Seuls ceux qui savent obéir avec l’intelligence de la foi et la liberté intérieure, sauront prendre des responsabilités et exercer l’autorité propre au munus regendi, à la mission de gouvernement.

......

La liturgie tient une grande place dans l’histoire et la vie de la Communauté Saint-Martin.

.....


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités