La fuite des jeunes

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

La fuite des jeunes

Message non lu par jean_droit » mer. 09 sept. 2015, 9:18

Le Forum Catholique reproduit un article de La Croix sur les réflexions du Saint Père au sujet de la "fuite des jeunes".

[...]
Le Saint Père nous suggère clairement la marche à suivre.

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=786641

http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Ac ... 08-1353573
Lu sur le site de La Croix :

Le pape interpelle les évêques portugais sur la « fuite des jeunes » après leur confirmation

À l’occasion de la visite ad limina des évêques du Portugal, le pape François a déploré devant eux le « vide dans l’offre paroissiale de formation chrétienne juvénile post-confirmation ».

"Le pape François a demandé aux évêques du Portugal d’imaginer des propositions plus convaincantes face à la « fuite des jeunes » qui « abandonnent la pratique chrétienne » après leur confirmation.

Dans un discours remis à la quarantaine d’évêques du Portugal en visite Ad limina, lundi 7 septembre, le pape a aussi demandé un «témoignage de vie du catéchiste» plus cohérent avec les «textes» qu’il enseigne. Il a également regretté que certaines paroisses restent «centrées et fermées» sur leur propre curé.

Un éloignement progressif depuis la fin du pontificat de Jean-Paul II

Dans ce discours remis à l’ensemble des évêques des 20 diocèses du Portugal, le pape François insiste sur «le grand nombre d’adolescents et de jeunes qui abandonnent la pratique chrétienne après le sacrement de la confirmation», et le «vide dans l’offre paroissiale de formation chrétienne juvénile post-confirmation». «Cette fuite de la jeunesse, qui survient justement à l’âge où l’on prend en main les rênes de sa vie, insiste-t-il, ne peut pas ne pas nous inquiéter».

Il a invité les évêques à se poser plusieurs questions concernant la jeunesse : «L’offre ne l’intéresse pas parce qu’elle ne donne pas de réponses aux problèmes et interrogations qui la préoccupent aujourd’hui ? Où ne serait-ce pas simplement que l’habit de la première communion a arrêté de lui servir depuis longtemps (…) ? Est-il possible que la communauté chrétienne insiste pour le lui faire revêtir ?»

Le pape dresse alors un parallèle avec Jésus, qui «lui aussi, a grandi, a pris sa vie entre ses mains, parfois avec certaines incompréhensions de ses parents». Depuis vingt ans, l’Église du Portugal doit faire face à un éloignement progressif des jeunes et peine à renouveler sa pastorale juvénile, jugée peu attractive.

Des « paroisses parfois centrées et fermées sur "leur" curé »

Dans un autre parallèle, le pape rappelle qu’à «un moment de crise et d’hésitation», les disciples de Jésus ont failli «déserter», mais ont fini par rester. «La proposition de Jésus les avait convaincus, aujourd’hui, elle ne convainc pas», regrette-t-il.

Le pape donne alors une recommandation à l’épiscopat portugais : «Dans les textes préparés pour les prochaines années de catéchèse, la figure et la vie de Jésus sont bien présentées ; peut-être qu’il est désormais plus difficile de Le rencontrer dans le témoignage de vie du catéchiste et de toute la communauté».

Dans ce discours, le pape recommande aussi à «certaines paroisses stagnantes» de «raviver la foi du baptême» pour un «authentique esprit de mission». Quant aux «paroisses parfois centrées et fermées sur ‘leur’ curé», poursuit-il, «le manque de prêtres impose, entre autres, de s’ouvrir à une logique plus dynamique et ecclésiale dans la communion». Enfin, certains prêtres «tentés par l’activisme pastoral» devraient davantage «cultiver la prière et la profondeur spirituelle, essentielles pour l’évangélisation».

Le Portugal, comme de nombreux pays européens, doit faire face à une baisse du nombre de catholiques : 81 % de la population est baptisée, contre 96 % en 1970."

Isabella
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : mer. 05 août 2015, 19:19
Conviction : catholique tradi

Re: La fuite des jeunes

Message non lu par Isabella » mer. 09 sept. 2015, 19:37

Bonjour !

Pourquoi autant de jeunes sont-ils présents aux messes tradis ? Nullement forcés, recueillis, on les sent enthousiastes.

Pas moins de 6 ou 7 enfants de chœur, des jeunes familles dans l'assemblée, des jeunes couples, des jeunes gens... à côté de personnes plus âgées, toute la pyramide des âges est représentée.

Vocations : cette année 11 prêtres dont 8 Français ont été ordonnés, sortis du séminaire de l'ICRSP, 6 à la Fraternité St Pierre, etc. (vérifier les chiffres de la FSSPX).
Ils ont souvent 25 ans et si on fait le calcul, ils ont ressenti l'appel de bonne heure.

L'an dernier, dans le diocèse où je travaille, un prêtre (très méritant), était ordonné dans la FORM, le premier depuis 4 ans, à 44 ans, issu d'un séminaire interdiocésain.

Pour moi, rien n'est innocent.

Je prie avec vous pour les vocations,
In Christo Rege

Lysdefrance
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 15 avr. 2015, 10:44
Conviction : Catholique

Re: La fuite des jeunes

Message non lu par Lysdefrance » jeu. 10 sept. 2015, 10:58

peut-être que la question est de savoir qu'il y a une réelle volonté d'augmenter le nombre de vocation de la part de certaines instances ecclésiales ? est-ce qu'elles ne préfèrent pas que les prêtres soient remplacés par des animateurs laïcs qui pourront aussi bien être des femmes ?

Lysdefrance
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 15 avr. 2015, 10:44
Conviction : Catholique

Re: La fuite des jeunes

Message non lu par Lysdefrance » jeu. 10 sept. 2015, 11:12

Je sais de source sûre que l’évêque de mon diocèse est affilié à la GLNF. Je crois qu'il y a beaucoup d'évêques franc-maçons.
Alors veulent-ils de vrais prêtres ? Je pense qu'ils veulent avant tout des "frères" qui partagent leur idéal et ils font tout pour bloquer l’ascension d'un prêtre authentiquement catholique. Dans mon diocèse, les rares prêtres qui portent la soutane savent bien qu'ils deviennent aussitôt des parias.

Isabella
Censor
Censor
Messages : 59
Inscription : mer. 05 août 2015, 19:19
Conviction : catholique tradi

Re: La fuite des jeunes

Message non lu par Isabella » jeu. 10 sept. 2015, 19:27

Je pense que vous avez raison, LysdeFrance.

Je sens une réelle animosité de certains prêtres envers tout ce qui est tradi. Et je ne parle pas des laïcs.

Veut-on vraiment que nos messes, le Saint Sacrifice de la Messe soit entre les mains d'une poignée de dames ? (par exemple)

Séminaire Interdiocésain : 8 séminaristes d'ici en 1ere année, un seul survit en 6ème année. Désolée si je ne vous apprends rien, Jean Droit, je n'en ai même pas la prétention.

Par contre si vous avez des infos quant aux contenus, n'hésitez pas... mais entre les séminaires modernistes et ceux qui tiennent à la FERM, et à la rigueur celui créé en Belgique par l'Abbé Zanotti-Sorkine avec Mgr Léonard, et qui enseigne la FORM et la FERM, "sans parti pris", il y a une différence.

Sincèrement

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités