Marine le Pen invitée du diocèse du Var

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par Cinci » lun. 31 août 2015, 16:36

L'Eglise peut-elle mettre sur un pied d'égalité le Front national et les autres partis politiques légaux ?
Parfois il faut se pincer pour s'assurer que l'on ne rêve pas.
  • On sait moins que lorsque l’ex-dictateur fut détenu à Londres, de novembre 1998 à mars 2000, le cardinal chilien Jorge Medina entreprit des négociations discrètes en faveur de sa mise en liberté ainsi que de son retour immédiat à Santiago. Faut-il le préciser, ces négociations furent appuyées, depuis le Saint-Siège, par les cardinaux López Trujillo et Ratzinger.

    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/03/LEMOINE/48838
Le caractère «déficitaire en honorabilité» du Front National serait tout de même à mettre en perspective. Je n'ai pas encore vu que papy Le Pen aurait déjà fait emprisonner des syndicalistes pour les torturer, qu'il aurait pu faire disparaître des intellectuels, des journalistes, des artistes et autres contestataires de l'ordre établi.

Le snobisme et le dédain des élites en France envers un Parti plus ou moins marginal et qui pècherait contre les «bonnes manières à table» représente un phénomène à part qui n'offre rien de commun, en réalité, avec le genre de froid dont on pourrait battre des authentiques dictateurs qui ont du sang sur les mains. Dans l'anecdote chilienne (ramenée à bon droit d'ailleurs par Le monde Diplomatique à l'époque) mais l'on peut voir jusqu'où l'Église ou les évêques sont capables d'aller en matière de tolérance et d'initiatives diplomatiques pour garder ouvert des chemins de communication. Aussi, faire croire que des évêques français ne seraient pas capables d'échanger avec une représente d'un Parti politique français (on parle de députation; député élu) relèverait sans doute d'une réaction de dissonnance cognitive.

Si j'étais français, un catholique de nationalité française, porté à voter pour le Front en question et que j'apprenais que les évêques se livreraient à une sorte d'ostracisme envers ma députation, je crois que je boycotterais personnellement l'Église à mon tour. Et ces évêques ne mériteraient réellement rien d'autre. Oui, mais attendu que ce sont eux qui veulent faire de la politique en se faisant adepte borné d'une certaine idiosyncrasie propre qu'à une certaine élite dirigeante en Europe.

Pour des responsables du diocèse de Fréjus-Toulon et surtout son évêque Dominique Rey, la réponse est désormais oui.

Logique. La question ne se pose même pas.

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par Toto » lun. 31 août 2015, 19:25

Cette polémique ridicule est incroyable. On dénonce le FN en disant qu'il est contre les valeurs chrétiennes sans quasi-aucun argument valable (le fait d'être opposé à l'immigration massive et incontrôlée ne va pas contre les dogmes de l'Eglise) ; mais à côté, les pro-avortement, pro-euthanasie, pro-mariage entre personnes de même sexe, respectent-ils les valeurs chrétiennes?

Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par le fureteur » lun. 31 août 2015, 19:31

Bonsoir Jeje,
Merci pour votre réponse. Ah ce "détail de l'histoire". Il en a fait couler de l'encre et prononcer des paroles. JM a été condamné à l'époque par la plupart des leaders politiques de l'époque. Il me semble qu'il a écopé d'une amende.
Le "détail de l'histoire" a coûté la vie à des milliers de personnes conduites manu militari dans les chambres à gaz. Je ne reviendrai pas sur ce sujet, j'en ai parlé sur un autre fil. Mais " il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre".
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par Cinci » mar. 01 sept. 2015, 14:40

Dans l'échange qui suit son billet, Pneumatis (anciennement; m'y tromperais-je ?) de Koztoujours fait renvoi à un mot qui se trouve dans le journal La Croix :

Mgr O. R.-D. : La société dans laquelle nous vivons est, que nous le voulions ou non, que nous le regrettions ou non, marquée par la mondialisation. Elle est multiculturelle. C’est dans cette société, également frappée par l’injustice, que nous sommes amenés à agir. Et comme le pape François ne cesse de le dire, nous sommes invités à avoir sur elle un regard de bonté et de miséricorde, plutôt qu’un regard de rejet.

http://www.la-croix.com/Actualite/Franc ... 27-1349023#
Le phénomène mondialisation existe au moins depuis l'époque de Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique. Les connaissances circulent, les armées se déplacent, les gens peuvent voyager, les cargos sillonnent les mers, etc. Mais l'idéologie dite «globaliste» représente une nouveauté révolutionnaire cf «sansfrontiérisme, gouvernement unique, mon concitoyen est le Somalien, il est mal de se préoccuper des intérêts nationaux, la Terre est ma maison, etc.»

Notre Monseigneur évacue tout simplement la dimension politique de ce qui est en discussion, préférant laisser croire ici que la
position de l'Église serait apolitique (au-dessus des Partis; neutre) mais alors que l'Église se range en fait sous la bannière
politicienne des amateurs du multiculturalisme, de l'Europe fédérale, contre la préférence nationale, contre les nations. Le
propre de ceux qui sont soumis eux-mêmes à une idéologie particulière c'est qu'ils ne peuvent plus se rendre compte de leur biais au plan intellectuel. Ils voient plus qu'une position naturelle de leur côté, normale, incontournable, aussi neutre que la gravité terrestre, évidente de bonté comme l'arc-en-ciel après la pluie.




Un intervenant écrit dans la partie des commentaires et à la date du 31 août :
Je vois surtout dans le FN un système de mensonge plus intelligent que ceux du PS ou de LR, dans la mesure où le FN prétend s’appuyer sur la réalité de fait (immigration, chômage, Europe qui merdoie) quand ses adversaires parlent de ce que la réalité va être à marche forcée (idéalisme). Il y a dans le FN et dans son discours (ceux de Jean-Marie, surtout, sa fille étant moins cultivée) une impression de réalité à laquelle n’atteignent pas les autres partis. Un enracinement dans l’histoire que les socialistes et la droite dénigrent. Une odeur de cuisine au beurre, même si le produit servi est dégueulasse. Et un certain panache genre « mon cher si tu savais comme l’on marche mieux, sous la pistolétade éclatante des yeux », qui donne l’impression que la gouaille française pourrait avoir encore de beaux jours devant elle.

En face, il n’y a rien. Ce sont des cuisines Ikéa, du guacamole industriel et des tomates bio. Une absence totale de pensée parce
que depuis des décennies il y a une absence de foi et donc aucun référent tiers qui donne à la pensée une consistance quelconque. Sarko et Hollande. Deux hommes indéterminés idéologiquement (le second mois que le premier) et à la merci des influences les plus délétères.

Bref, je concède que le FN joue avec la peur de l’étranger, même si je n’y vois pas sa colonne vertébrale. Je pense cependant que le vide du PS et de LR est glaçant et devrait susciter une inquiétude au moins comparable à celle provoquée par la venue de MMLP à la Sainte-Baume. Les beaux restes sur lesquels s’appuient ces deux partis ne sont que des ruines qu’ils sapent eux-mêmes à longueur de journée. Il y a certainement de bonnes gens là-dedans. Mais l’absence de pensée me paraît postérieure, en terme d’Apocalypse, à la pensée pas gentille du FN, et bien plus obscure encore. (Boeufmironton, 31 août 2015 16h 25)
On trouve des analystes incisifs parmi les commentateurs. On peut s'y montrer truculent au moins.


Faut remonter plus haut dans les commentaires pour finalement trouver (une chose qui est bienvenue) de la substance en matière de critique du FN.

Genre :
  • Parmi les mesures du programme du Front National pour 2012 (selon une recension qui m’a été communiquée ces jours-ci), on trouve un certain nombre de positions contraires à la Doctrine Sociale de l’Eglise – et il n’est pas prévu que cela s’arrange, tant la ligne « catholique » n’a pas le vent en poupe au FN, contrairement à ce que l’étendard MMLP pourrait laisser croire – et une focalisation permanente sur l’étranger.

    (1) Logement d’urgence réservé aux Français;
    (2) Suppression des allocations familiales pour les étrangers;
    (3)Majoration des cotisations des travailleurs étrangers légalement présents en France;
    (4)Suppression de l’AME;
    (5)Suppression de la carte Familles Nombreuses au profit d’une carte France Famille, réservée aux Français;
    (6)Instauration de l’adoption prénatale, dans le but notamment de favoriser l’adoption d’enfants Français;
    (7) Suppression du regroupement familial;

    Et encore ceci n’est-il pas exhaustif tant la « préférence nationale » (jolie formule dont la traduction concrète est le refus de l’étranger, et la discrimination à leur encontre, directement contraire à la DSE, et à l’Evangile) irrigue les programmes, idées, discours, propos du Front National.

    Pour reprendre : les positions contraires à la DSE ne sont pas incontournables au PS et aux Républicains, elles sont l’ADN du FN depuis sa constitution. On ne peut pas adhérer au FN et ne pas adhérer à ces positions. Voilà ce qui en fait un parti différent des autres au regard de la Doctrine Sociale de l’Eglise. (Koztoujours, 28 août 2015, 11h 56)

Il reste que ce n'est pas «si» convaincant de penser soi-même les «positions contraires à la DSE» n'être que des pièces volatiles du côté des grands Partis institutionnels et à la différence du FN avec sa «préférence nationale». Dur de penser, par exemple, la défense de l'avortement n'être qu'orientation politique molle et sur laquelle il serait facile de revenir chez les socialistes ou les républicains. Mon expérience me dirait que l'orientation sociétale (dixit «koz») des socialistes ou des républicains est justement là pour rester. Une analyse de la dissociété que j'aurai lu, un certain ouvrage dont j'ai déjà parlé dans ce forum (dans l'indifférence générale) m'en aura solidement convaincu.

http://dissociete.fr/


Mon intuition me ferait ressentir que l'évolution présente de notre société occidentale représente le paradigme inflexible, les «sévérités du FN» et «idées aversives aux décideurs de Wall Street et à Madonna en même temps» sont les pièces taillables et discutables et négociables au contraire.

En terme de scénario, je crois plus plausible l'idée que les politiciens du FN puissent s'assouplir un jour dans la pensée unique (achetés par le pouvoir, corrompus par des cadeaux, etc.) que celle à l'effet que les «amis de Charlie au pouvoir» puisse s'endurcir à l'école du pape en matière de moeurs (frugalité, chasteté, refus du divorce, se sacrifier pour les enfants, etc).

James
Senator
Senator
Messages : 831
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par James » mar. 01 sept. 2015, 16:37

Bonjour Cinci,

Je n'ai pas grand chose à rajouter au sujet de votre première intervention (celle d'hier à 16:36) que je trouve brillante. Cependant, ce dialogue à 2 vitesses que vous soulignez et qui consiste à se tenir plus ou moins à l'écart des formations politiques d'extrême-droite alors que l'on ne côtoie pas mieux voir pire existe bel et bien au niveau des fidèles. Comment regarder autrement la masse de catholiques français qui votent presque inconditionnellement pour une UMPS soumise à l'impérialisme américain et au monde de la finance, post-coloniale en terme d'immigration et de rapports aux pays africains et arabes, et pro-LGBT avec les conséquences que l'on connait en matière de mœurs?
Cinci a écrit : Si j'étais français, un catholique de nationalité française, porté à voter pour le Front en question et que j'apprenais que les évêques se livreraient à une sorte d'ostracisme envers ma députation, je crois que je boycotterais personnellement l'Église à mon tour. Et ces évêques ne mériteraient réellement rien d'autre. Oui, mais attendu que ce sont eux qui veulent faire de la politique en se faisant adepte borné d'une certaine idiosyncrasie propre qu'à une certaine élite dirigeante en Europe.
C'est sans doute pour cette raison que la plupart des électeurs du Front National sont d'avantage portés sur le sédévacantisme.

Là où je tique, c'est dans votre intervention d'aujourd'hui.
Notamment dans ce qui semble être votre soutien à ce post de KozToujours :
Parmi les mesures du programme du Front National pour 2012 (selon une recension qui m’a été communiquée ces jours-ci), on trouve un certain nombre de positions contraires à la Doctrine Sociale de l’Eglise – et il n’est pas prévu que cela s’arrange, tant la ligne « catholique » n’a pas le vent en poupe au FN, contrairement à ce que l’étendard MMLP pourrait laisser croire – et une focalisation permanente sur l’étranger.

(1) Logement d’urgence réservé aux Français;
(2) Suppression des allocations familiales pour les étrangers;
(3)Majoration des cotisations des travailleurs étrangers légalement présents en France;
(4)Suppression de l’AME;
(5)Suppression de la carte Familles Nombreuses au profit d’une carte France Famille, réservée aux Français;
(6)Instauration de l’adoption prénatale, dans le but notamment de favoriser l’adoption d’enfants Français;
(7) Suppression du regroupement familial;

Et encore ceci n’est-il pas exhaustif tant la « préférence nationale » (jolie formule dont la traduction concrète est le refus de l’étranger, et la discrimination à leur encontre, directement contraire à la DSE, et à l’Evangile) irrigue les programmes, idées, discours, propos du Front National.
J'ai toujours beaucoup de mal avec ce style de positions qui consiste à justifier la politique d'immigration par la religion car certes la charité chrétienne ordonne d'accueillir avec bienveillance son prochain, mais elle n'ordonne pas de faire venir en masse des centaines de milliers d'individus à la charge des autres, qui soit dit en passant ont aussi leur propre croix à porter en matière de pauvreté et de chômage... C'est bel et bien dans le côté industriel de la chose que la noble idée chrétienne devient folle.

D'autant plus que les migrants sont accueillis dans un but précis que les catholiques ne peuvent ignorer et qui consiste à servir de basse main d'œuvre sous-payée pour les tâches nécessaires mais jugées ingrates dont les français ne veulent plus s'acquitter. Service à la personne, services d'entretien, militaires, etc... Tout ce que l'École de la République nous a dégouté de faire au profit des longues études.

A ce sujet, je me rappelle d'un article paru il y a 2 ans environ, très orienté gauche pro-immigration, et qui dressait avec des illustrations type BD le portrait d'une France misérable, haïssable, pétainiste et j'en passe qui serait le fruit en quelques décennies du pays si ces diables du Front National passaient durablement au pouvoir. Eh bien devinez quoi? On y voyait une population vieillissante, vivant au milieu des déchets, forcée au travail par l'État malgré la vieillesse parce que les frontières ont été fermées. Les français à l'article de la mort n'ont donc pas fait venir les larbins du tiers-monde pour nettoyer leurs m... et, chose effroyable, c'est à eux de le faire!!! LE CAUCHEMAR FINAL!

Comme vous le disiez hier, parfois il faut se pincer pour s'assurer que l'on ne rêve pas...

Mais ce n'est pas tout.
Regardons aussi dans quelles conditions les 7 points sacrés selon KozToujours enferment l'étranger. De l'aide, de l'aide, de l'aide, et toujours de l'aide! Car l'effet pervers derrière cela est que le migrant par tout ce débordement de charité chrétienne/républicaine (barrez la mention inutile) est bercé dans un assistanat dont il n'est pas près de sortir puisque c'est à peu près tout ce que le système français lui prévoit entre 2 contrats précaires s'il a de la chance. Ne dit-on pas qu'il est préférable d'apprendre à un homme à pêcher plutôt que de lui donner un poisson? La cohérence voudrait que les bienpensants de l'UMPS leur offrent du travail pour qu'ils puissent subvenir à leurs besoins et vivre dignement...

Non vraiment, je ne vois rien de chrétien sous le vernis des positions pro-immigration, et en la matière, je pense que le Front National a une stratégie bien plus morale que bien des partis jugés à tort "catho-friendly".

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11012
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par Fée Violine » mar. 01 sept. 2015, 20:04

Pneumatis (anciennement; m'y tromperais-je ?) de Koztoujours
Pneumatis = Joël Sprung, ancien membre de notre forum
Koztoujours = Erwan Le Morhedec, avocat parisien

Ce sont deux blogueurs catholiques, très estimables l'un et l'autre. :)

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par Toto » mar. 01 sept. 2015, 20:57

Comme si dans la DSE, il y avait marqué que l'on ne pouvait pas supprimer l'AME... Comme si on pouvait croire un seul instant que le PS, depuis sa création, qui, noyauté par la franc-maçonnerie, n'a cherché qu'à ruiner la famille, en facilitant l'avortement, le divorce, l'euthanasie, le mariage homosexuel, et qui se met maintenant à rêver de PMA pour tous et de GPA, allait subitement tout à coup revenir sur des dizaines d'années de travail de propagande et de pression, pour aller respecter la famille.
Comme si le fait de vouloir supprimer l'AME ou vouloir éviter de devoir loger gratuitement des milliers d'étrangers était le crime suprême tandis qu'euthanasier les vieillards n'était qu'un divergence minime ne valant pas la peine d'être rappelée.
A ces mots on cria haro sur le baudet.
Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.
Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !
Les propos de Koztoujours sont bien naïfs.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9492
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par PaxetBonum » mar. 01 sept. 2015, 21:11

Toto a écrit :Comme si on pouvait croire un seul instant que le PS, depuis sa création, qui, noyauté par la franc-maçonnerie, n'a cherché qu'à ruiner la famille
Comme vous y allez Toto !
Noyauté par la franc-maçonnerie le PS ?
Que nenni :




Tous ceux qui se gaussent des "valeurs de la République" baignent dans cette fange.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Marine le Pen invitée du diocèse du Var

Message non lu par Marie du 65 » mer. 02 sept. 2015, 12:47

Jean-Marie Le Pen "La petite Femen du FN" selon sa fille!!!

Source : La Dépêche du Midi!!

Belle mentalité!!!!

http://www.ladepeche.fr/article/2015/09 ... fille.html
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités