Pourquoi un évêque aux armées?

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4968
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Pourquoi un évêque aux armées?

Message non lu par gerardh » ven. 17 juil. 2015, 9:21

______

Bonjour,

Par contre, l'évêque aux armées n'a pas brillé.

D'ailleurs pourquoi un évêque aux armées ?


_______

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Mac » ven. 17 juil. 2015, 9:31

Bonjour gerardh, :)

Sur KTO il y avait un reportage sur les aumoniers lors de la guerre notamment de 14-18. Des hommes courageux, qui sont allés sur les champs de batailles donner le pardon des préchés à ceux qui tombaient à leur côté. Quel courage surtout qu'eux n'avaient pas d'arme si j'ai bien compris.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4340
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Kerniou » ven. 17 juil. 2015, 10:00

Je regarde souvent le défilé à la TV et je n'avais remarqué que l'archevêque de Paris y était invité.
Pourquoi un évêque des armées ? J'ignorais, jusqu'à maintenant, l'existence de ce diocèse particulier. Sur ce point, je rejoins la question de Gérardh.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3402
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Héraclius » ven. 17 juil. 2015, 10:24

Il y a un évêque aux armés pour coordonner les aumoneries militaires dans l'armée française. Tout simplement. Comme ils ne peuvent pas dépendre d'un évêque local...
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10730
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Fée Violine » ven. 17 juil. 2015, 19:27

gerardh a écrit :______
D'ailleurs pourquoi un évêque aux armées ?
_______
Les militaires ont aussi le droit d'être évangélisés.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4968
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par gerardh » sam. 18 juil. 2015, 9:46

_________
Fée a écrit : Les militaires ont aussi le droit d'être évangélisés.
Certes, mais aussi les policiers, les postiers, les enseignants, les cheminots, les électriciens, les chômeurs, les SDF, les homos, les athées, les francs-maçons. Je ne pense pas qu'il y a un évêque pour chacune de ces catégories.

Je pense plutôt qu'il s'agit de la vieille alliance du sabre et du goupillon, du rouge et du noir.

Les ecclésiastiques au front avaient certes du mérité, mais ils prient pour la victoire de leur camp ce qui est paradoxal.



_____

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4340
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Kerniou » sam. 18 juil. 2015, 10:14

Au delà des questions d'organisation des aumôneries et de la légitime évangélisation des militaires, je ne peux m'empêcher d'y voir une collusion entre l'Eglise et l'armée dont les cadres issus de grandes familles étaient déjà catéchisés ! C'était une autre époque, diront-nous, dont il reste des marques et habitudes.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10730
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Fée Violine » sam. 18 juil. 2015, 11:19

gerardh a écrit :_________
Fée a écrit :

"Les militaires ont aussi le droit d'être évangélisés".

Certes, mais aussi les policiers, les postiers, les enseignants, les cheminots, les électriciens, les chômeurs, les SDF, les homos, les athées, les francs-maçons. Je ne pense pas qu'il y a un évêque pour chacune de ces catégories.

Je pense plutôt qu'il s'agit de la vieille alliance du sabre et du goupillon, du rouge et du noir.

Les ecclésiastiques au front avaient certes du mérite, mais ils prient pour la victoire de leur camp ce qui est paradoxal.
_____
Gérard, les policiers, les athées, les cheminots etc. habitent quelque part, ils ont un évêque dans leur diocèse.
Les militaires, eux, se déplacent, il faut bien que des prêtres les suivent.
Et quant à savoir pour qui ces prêtres prient, vous n'en savez rien !

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7146
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Anne » dim. 19 juil. 2015, 6:04

Kerniou a écrit :Au delà des questions d'organisation des aumôneries et de la légitime évangélisation des militaires, je ne peux m'empêcher d'y voir une collusion entre l'Eglise et l'armée dont les cadres issus de grandes familles étaient déjà catéchisés ! C'était une autre époque, diront-nous, dont il reste des marques et habitudes.
Perso j'y vois un soutien aux cathos (et aux chrétiens en général, puisqu'il y a aussi des représentants de diverses dénominations dans les forces armées occidentales qui prennent soin de leurs "ouailles" aussi) engagés et qui vivent des moments difficiles. La présence d'un "padre" est un réconfort pour plusieurs et ça leur permet aussi, entre autres, d'assister à la messe, de recevoir l'Eucharistie, etc. Je pense qu'il y a même d'autres religions qui ont aussi leur représentant dans certains corps.

Il faudrait peut-être que vous demandiez aux militaires sur le terrain ce qu'ils en pensent...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1069
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Foxy » dim. 19 juil. 2015, 11:06

Anne a écrit :
Kerniou a écrit :Au delà des questions d'organisation des aumôneries et de la légitime évangélisation des militaires, je ne peux m'empêcher d'y voir une collusion entre l'Eglise et l'armée dont les cadres issus de grandes familles étaient déjà catéchisés ! C'était une autre époque, diront-nous, dont il reste des marques et habitudes.
Perso j'y vois un soutien aux cathos (et aux chrétiens en général, puisqu'il y a aussi des représentants de diverses dénominations dans les forces armées occidentales qui prennent soin de leurs "ouailles" aussi) engagés et qui vivent des moments difficiles. La présence d'un "padre" est un réconfort pour plusieurs et ça leur permet aussi, entre autres, d'assister à la messe, de recevoir l'Eucharistie, etc. Je pense qu'il y a même d'autres religions qui ont aussi leur représentant dans certains corps.

Il faudrait peut-être que vous demandiez aux militaires sur le terrain ce qu'ils en pensent...
L'aumonier militaire est aussi responsable des gendarmes.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1746
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Marie du 65 » dim. 19 juil. 2015, 14:59

Prêtre des Armées

Source Paris Match
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/ ... ees-560591
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4968
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par gerardh » mer. 22 juil. 2015, 13:41

_________

Bonjour Fée,

Je ne veux pas entamer une polémique, mais, deux observations :

L'évêché catholique est-il lié à un territoire ou non ? Si oui, il ne peut pas y avoir d'évêque extra territorialisé. Si non il faudrait les multiplier.

Je sais que lorsqu'un simple prêtre est nommé cardinal, on lui attribue fictivement un évêché, soit celui d'un quartier de Rome, soit un évêché "in terrae infidelii". Cela me semble bien artificiel.

Je sais qu'un laïc peut être nommé cardinal, comme par exemple Mazarin. Le fait-on encore et si non pourquoi ?

Il est bien reconnu que lors de la guerre 14-18, les prêtres célébrant la messe (ou certains d'entre eux) priaient pour la victoire de leur camp. Était-ce bien "catholique" ? Qu'en est-il aujourd'hui ? je veux bien croire que les mœurs ont évolué.


__________

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3402
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Héraclius » mer. 22 juil. 2015, 14:02

Bonjour Gérard,
Je sais que lorsqu'un simple prêtre est nommé cardinal, on lui attribue fictivement un évêché, soit celui d'un quartier de Rome, soit un évêché "in terrae infidelii". Cela me semble bien artificiel.
Un cardinal-prêtre reçoit une cure honorifique à Rome, oui, mais jamais un évêché. Il n'y a pas de lien entre le fait d'être cardinal et d'être évêque.

Et oui, les évêchés "in terrae infidelii" sont des construction un peu artificielle. Mais bon. C'est une façon de "gérer" les évêques relevés de leurs fonctions et ceux qui sont appellés à des responsabilités extra-territoriales.
Je sais qu'un laïc peut être nommé cardinal, comme par exemple Mazarin. Le fait-on encore et si non pourquoi ?
Non, on ne le fait plus, parce que c'était essentiellemment un moyen pour le St Siège de "donner un titre" à des laïcs importants. Ca n'avait rien de spirituel, c'était des affaires politiques.
Il est bien reconnu que lors de la guerre 14-18, les prêtres célébrant la messe (ou certains d'entre eux) priaient pour la victoire de leur camp. Était-ce bien "catholique" ? Qu'en est-il aujourd'hui ? je veux bien croire que les mœurs ont évolué.
Les protestants n'étaient pas exempts de ce genre de pratiques - ce qui n'a rien d'une excuse -, et on peut pas dire que les cathos étaient toujours en phase avec Rome. Le clergé français appelait souvent Benoît XV le "pape boche" parce qu'il avait le malheur d'appeller le monde occidental à la paix.

Le nationalisme est une puissante idole.

Aujourd'hui, cela ne se fait plus, me semble-t-il.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4968
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Pourquoi un évêque aux armées?

Message non lu par gerardh » mer. 22 juil. 2015, 17:47

________

Bonjour Héraclius,
Gérard : Je sais qu'un laïc peut être nommé cardinal, comme par exemple Mazarin. Le fait-on encore et si non pourquoi ?
Héraclius : Non, on ne le fait plus, parce que c'était essentiellement un moyen pour le St Siège de "donner un titre" à des laïcs importants. Ca n'avait rien de spirituel, c'était des affaires politiques.
Merci pour ces précisions.

L'Eglise a t-elle condamné ces pratiques anciennes non spirituelles ?


__

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10730
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le courage de monseigneur Vingt Trois ?

Message non lu par Fée Violine » jeu. 23 juil. 2015, 9:20

gerardh a écrit :_________
L'évêché catholique est-il lié à un territoire ou non ? Si oui, il ne peut pas y avoir d'évêque extra territorialisé. Si non il faudrait les multiplier.
__________
L'évêque est lié à un territoire, mais les armées sont une exception, forcément, puisque les militaires ne sont pas toujours au même endroit.
Il y a une autre exception, c'est la Mission de France, qui n'est pas exactement un diocèse mais une prélature, basée à Pontigny dans l'Yonne.

Par ailleurs, les diocèses fictifs s'appellent "in partibus infidelium" (dans les territoires des infidèles), et non "in terrae etc.", en abrégé on dit "in partibus".

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités