Le pape François et les migrants clandestins

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13293
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le pape François et les migrants clandestins

Message non lu par etienne lorant » mer. 17 juin 2015, 16:29

Le pape François a mis en cause tous ceux, gouvernements ou individus, qui « ferment les portes aux migrants », invitant les catholiques à « demander pardon à Dieu » en leur nom.

(Voilà qui ne va guère faciliter les relations diplomatique (toujours pas d'ambassadeur officiel de France au Vatican)...

« Je vous invite tous à demander pardon à Dieu pour les personnes et institutions qui ferment les portes à ces gens (…) qui veulent être protégés », a-t-il déclaré lors de l’audience générale sur la place Saint-Pierre, qui rassemble des dizaines de milliers de fidèles.

http://www.news.va/fr/news/demander-par ... rte-aux-mi

Plusieurs journaux ont repris cette info.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Kolia Karamazov » mer. 17 juin 2015, 17:14

« Je vous invite tous à demander pardon à Dieu pour les personnes et institutions qui ferment les portes à ces gens (…) qui veulent être protégés »
De plus en plus ce sont les populations autochtones qui vont vouloir être protégées.



http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... ign=buffer
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13293
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par etienne lorant » mer. 17 juin 2015, 18:03

Après avoir visionné la vidéo, c'est vrai qu'à la place des motards, les chars seraient plus efficaces, si je vous comprends bien...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
séraphine
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : dim. 20 mars 2011, 18:31
Localisation : Savoie

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par séraphine » mer. 17 juin 2015, 20:43

Je suis divisée quand à l'attitude à tenir.

Il est vrai qu'en tant que chrétienne il est de mon devoir d'accueillir ou de favoriser l'accueil des migrants. MAIS !!!!! Ce sont pour la plupart des musulmans, ceux pour qui nous ne sommes que des" chiens d'infidèles", des "mangeurs de porcs", ceux qui, selon le Coran sont tolérés dans les pays musulmans à condition qu'ils paient un lourd impôt (la dimma) et qu'ils se soumettent aux lois de l'islam. Quand il s n'exigent pas purement et simplement aux chrétiens de se convertir sous peine de mort !!!! Il n'y a qu'à voir comment sont traités nos correligionnaires dans ces pays là....

Et regardez ce qui s'est passé en Italie il y a peu : des migrants ont pris le bus pour se rendre à la mosquée la plus proche. A un arrêt des italiennes ont voulu monter dans le bus. Les musulmans les ont carrément empêchés de rentrer dans le bus sous prétexte que les hommes et les femmes n'ont pas à monter ensemble dans un bus !!!! C'est un comble ! Ils sont clandestins et se comportent chez nous en appliquant les lois rétrogrades de chez eux et n'ont aucun respect pour nous et nos lois ! Oui, bientôt c'est nous qui allons avoir besoin de la police pour nous protéger d'eux !

J'ai donc un jugement très réservé quand à l'accueil de ces migrants. Et puis, ils nous disent qu'ils sont persécutés dans leurs pays en guerre. Mais si vous regardez bien les canots de migrants, toutes ces vidéos où on les voit, il n'y a que des hommes, jeunes et en bonne santé. Si mon pays était en guerre, je fuirai avec femmes et enfants et vieillards pour les mettre en sécurité !!!!!!!!

Mais là ça n'est pas le cas ! Il n'y a que des jeunes !!!!!!

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Jeremy43 » mer. 17 juin 2015, 21:08

Bonjour Seraphine,

Si les jeunes viennent en Europe c'est parcequ'on leur vend du rêve dans leur pays, on leur ment sciemment pour récupérer leur argent, c'est un peu comme les Ivoiriens qui trompent des français en leur disant qu'ils toucheront un héritage s'ils leur envoient de l'argent, c'est un fruit de l’idolâtrie...

Mais ce n'est pas pour ça que nous ne devons pas faire ce que Jésus nous a enseigné, Jésus a été très clair sur la charité qu'il exige de nous : aimer ses ennemis, tendre l'autre joue si on nous frappe, donner notre manteau etc... Dieu fait lever son soleil sur les méchants comme sur les justes et nous devons être le reflet de cette tendresse paternelle, nous devons même leur donner notre maison si ils le demandent, qu'avons nous à en faire ? nous avons une place préparé pour l'éternité près du Seigneur si nous faisons ce qu'Il demande ! et bien plus que ça, Celui qui a tout crée et qui peut Tout est notre Père grâce à et par Jésus-Christ, vraiment, qu'avons nous à craindre ? si on donne notre maison, Il nous en donnera une autre encore plus belle si c'est sa Volonté, il a crée l'Univers tout entier par sa simple Volonté, qu'est ce que 4 rangés de parpaings avec un toit ? c'est ridicule pour Dieu ! Il est le Tout Puissant ! Si demain Dieu décide de renouveler l'Univers entier, Il le peut !

Croyons en Lui et nous verrons sa Gloire, de croire c'est tout ce qu'Il nous demande. La réalité du monde c'est la réalité spirituelle où il n'y a plus que Dieu ! Lui seul Est et nous nous n'existons qu'à travers son regard, qu'à travers son amour.

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Kolia Karamazov » jeu. 18 juin 2015, 11:03

Bonjour à tous,

Ma position est simple.

On dit qu'il n'y a pas d'athée dans les tranchées. Je pense que de la même façon, il n'y a pas "d'ami des migrants" dans la situation dans laquelle se trouve le policier à 1'00" dans la vidéo :

Image

D'une façon générale, je pense que pour savoir ce que commande la charité en matière de migration, il faut prendre en compte toutes les conséquences de cette dernière. En particulier, il faut tenir compte de ses conséquences à long terme.

Par exemple, accueillir des migrants, plutôt que de leur dire fermement "restez chez vous", peut sembler charitable en soi. Ainsi on peut trouver qu'il est charitable d'accueillir, sur plusieurs décennies, des millions d'étrangers. Le problème c'est qu'à terme, une telle politique est susceptible de transformer un pays paisible, en un pays livré à la violence ethnique et religieuse. Il faut en tenir compte pour savoir si l'ouverture des frontières est une politique charitable. Il faut mettre dans la balance la souffrance des migrants et celle de tout ceux qui feront les frais, à plus ou moins long terme, d'une politique d'accueil qui se veut généreuse.

Si l'on ne voit pas plus loin que le bout de son nez et que l'on est aveugle aux conséquences à moyen et long terme des migrations, alors on court le risque de ne pas être charitable, quand bien même serait-on persuadé de l'être.

Je pense que des générations entières de français ont pratiqué ce que j’appelle la « charité à crédit ». Les hommes peuvent vivre à crédit sur le plan des finances : ils s’offrent un luxe et un confort dont ils n’ont pas réellement les moyens et font payer l’addition par leurs descendants.
La « charité à crédit » fonctionne selon le même principe. Plusieurs générations se sont payées le luxe d’être laxiste en matière de migration. Cela leur a évité la peine d’avoir à mener une politique migratoire ferme et leur a donné accès au sentiment flatteur de faire le bien, d’être généreux, humaniste, etc. Et le mieux c’est que pour jouir de ces avantages, il ne fallait pas déployer plus d’efforts que pour faire un emprunt bancaire. Quant à l’ardoise bien chargée qui en résulte, aucun souci, puisqu’elle sera léguée sans avoir été payée.

Les mêmes générations qui nous lèguent une France endettée à hauteur de 95% du PIB, nous lèguent une France dont la paix civile est si fragile que des soldats en armes doivent quadriller le territoire en permanence.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par papillon » jeu. 18 juin 2015, 15:07

Kolia Karamazov a écrit : La « charité à crédit » fonctionne selon le même principe. Plusieurs générations se sont payées le luxe d’être laxiste en matière d’immigration. Cela leur a évité la peine d’avoir à mener une politique migratoire ferme et leur a donné accès au sentiment flatteur de faire le bien, d’être généreux, humaniste, etc. Et le mieux c’est que pour jouir de ces avantages, il ne fallait pas déployer plus d’efforts que pour faire un emprunt bancaire. Quant à l’ardoise bien chargée qui en résulte, aucun souci, puisqu’elle sera léguée sans avoir été payée.
Je suis tout à fait d'accord avec vous.
La charité se doit d'être responsable, sinon est-ce vraiment de la charité ?
Ce qu'on voit trop souvent, c'est une charité "gnangnan" de bien-pensants qui ne sert qu'à flatter l'image qu'on se fait de soi-même, une "charité" nombriliste qui me donne de l'urticaire, je dois le reconnaître.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Jeremy43 » jeu. 18 juin 2015, 15:20

Bonjour,

Le but de charité c'est que l'autre devienne ce qu'il doit être, c'est à dire un autre enfant de Dieu, en témoignant de la Bonté du Père, nous devons rendre témoignage à la Vérité qui doit toucher le coeur de la personne et le tourner vers son Créateur. Nous n'aurions aucun problème avec les personnes venant chez nous si nous les accueillons avec la charité en étant solidement enraciné dans notre Sainte religion qui a fait la France.

Nous payons ce que nous semons, nous avons abandonné notre roi et par lui notre Seigneur Jésus-Christ (qui pourtant avait bénis plus que tout autre notre France), pour quoi ? pour la république et son idole à moitié dénudée, tout un symbole ! nous avons préféré la liberté luciférienne à la vraie liberté des enfants de Dieu, nous avons abandonné les autels (enfin ils nous ont fait abandonné les autels, ils ont mis deux siècles pour arracher les français de l'Eglise).

Mais arrêtons de pleurer sur notre sort et faisons notre boulot, tournons nous vers le Seigneur, devenons ce que nous devons être, n'ayons pas peur du monde et des autres mais craignons Celui qui doit être craint et appliquons Ses Commandements ! C'est par nous et en nous que le Christ veut vaincre ses ennemis, menons le bon combat, qui est avant tout en nous, dans notre propre coeur.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13293
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par etienne lorant » jeu. 18 juin 2015, 16:10

Kolia Karamazov a écrit :Je pense que des générations entières de français ont pratiqué ce que j’appelle la « charité à crédit ».
Le mieux, dans un tel discours, serait de ne pas employer le mot de charité, car la charité est un mouvement de l'âme qui ne suppose aucun calcul, mais qui se déploie tout autour sans supporter la moindre entrave. Donner, c'est donner - dès que la question de "l'avenir" est posée, la charité se refroidit déjà, et dès ce moment ce n'est plus la charité. disons que c'est de la philanthropie, de la sympathie, d'une forme passagère de pitié - mais ce n'est pas la charité.

La charité est une folie de Dieu mise en œuvre "contre toute attente". Comme dit bien saint Paul : "La charité ne cherche pas son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne tient pas compte du mal; elle ne prend pas plaisir à l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout"

Bref, parlez de la "solidarité à crédit" et je suis d'accord, mais la charité, c'est autre chose...

En dehors de cela, tous les discours se valent : faut-il laisser entrer des réfugiés ? Un journaliste avait posé la question à Mère Teresa :
- "Comment pouvez-vous imaginer répondre aux besoins de tous les miséreux de Calcutta ? C'est comme vouloir vider la mer avec une cuiller et un seau de plage !"
Mais elle avait répondu : "Dieu ne nous demande pas de réussir, mais d'avoir foi en Lui.

Mieux vaut discourir de "solidarité", par exemple. Mais laissons la charité, tout comme la miséricorde, au cœur seul ! ... Merci.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Kolia Karamazov » jeu. 18 juin 2015, 19:49

Jeremy43 a écrit :Nous n'aurions aucun problème avec les personnes venant chez nous si nous les accueillons avec la charité en étant solidement enraciné dans notre Sainte religion qui a fait la France.
Bonjour Jeremy43,

Si nous étions solidement enracinés dans notre Sainte religion qui a fait la France, les migrants ne se pousseraient pas au portillon. S’ils viennent aussi massivement et avec autant de résolution, c’est parce que l’Europe déchristianisée représente pour eux une utopie matérialiste. Ils rêvent de béhèmes, de pavillons avec piscine, d’hypermarchés regorgeants de marchandises, de femmes blanches sexuellement disponibles, etc.
Or si nous n’avions pas apostasié, il n’y aurait ni béhèmes, ni pavillons avec piscine, ni hypermarchés, ni femmes blanches sexuellement disponibles en Europe. A la place, il y aurait des cathédrales pleines, des messes en latin, des calvaires à tous les carrefours et des curés en soutane chargés de nous rappeler la futilité de l’attachement aux biens de ce monde. Très peu d’Africains risqueraient leur vie pour accéder à une Europe qui ressemblerait à cela, c’est à dire qui serait redevenue elle-même.

En outre, c’est le matérialisme forcené des européens qui les conduit à chercher avidement des matières premières aux quatre coins de la planète et à délocaliser des industries partout dans le monde. Or ces attitudes ne sont pas étrangères à la déstabilisation de certaines régions du monde et aux flux migratoires qui en découlent.
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
séraphine
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : dim. 20 mars 2011, 18:31
Localisation : Savoie

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par séraphine » jeu. 18 juin 2015, 20:09

Pendant des siècles L'islam est arrivé dans des pays où d'autres religions étaient solidement ancrées : Egypte, Algérie, Indonésie, Afghanistan... Et voyez ce qu'il en reste.... Elles ont totalement disparu ! Il ne reste plus que l'islam ! Souvent ils ont conquis ces pays par la violence et l'esclavage.

Regardez les Dogons du Mali : les musulmans leur font du chantage. Comme le pays connaît des sécheresses terribles les Dogons n'ont plus de quoi se nourrir. Les musulmans leur ont alors fait un chantage inadmissible : la conversion à l'islam contre de la nourriture et des aides financières.

Regardez les Badjao, ce peuple de la mer vivant en Indonésie. Jusqu'à présent les musulmans toléraient qu'ils soient animistes. Mais depuis peu ils leur font le même chantage qu'aux Dogons. Comme le poisson se raréfie et qu'ils manquent de nourriture, là aussi ils leur ont proposé de l'aide financière et de la nourriture, contre une conversion à l'islam. D'ailleurs les femmes commencent à porter le voile...

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13293
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par etienne lorant » sam. 20 juin 2015, 10:54

Kolia Karamazov a écrit :Si nous étions solidement enracinés dans notre Sainte religion qui a fait la France, les migrants ne se pousseraient pas au portillon. S’ils viennent aussi massivement et avec autant de résolution, c’est parce que l’Europe déchristianisée représente pour eux une utopie matérialiste.
Je commence à me demander ce que vous pouvez bien entendre par "notre Sainte religion" - peut-être faites-vous allusions aux croisades ? , mais quant à moi, membre d'un ordre religieux dont le fondement est la pratique de la miséricorde, il se trouve que je vois cette miséricorde partout où les événements du monde semblent contraire à cette pratique

Et par exemple, cette info, entendue hier sur radio française :
Parmi les deux millions et demi de Syriens qui ont fui la guerre dans des pays voisins, 500 doivent être accueillis en 2014 en France, dans différentes communes de province.

Enfin le repos. Au terme d’un long périple, 25 Syriens, dont 15 enfants, ont passé leur première nuit en Dordogne, jeudi 22 mai, dans les jolies maisons en bois qui les attendaient. Il s’agit de cinq familles qui avaient dans un premier temps trouvé refuge en Égypte pour fuir la guerre dans leur pays.

Amir (1), originaire d’Alep, a eu du mal à retenir son émotion en découvrant son logement de quatre pièces entièrement meublé, avec un frigo plein et des cartables qui attendent dans la chambre des enfants. « Après tout ce que nous avons traversé, c’est incroyable », lâche-t-il, très ému.

« En Dordogne, une tradition d’accueil »

Fin 2013, le contexte se prête à une intervention française en leur faveur. En octobre, François Hollande a annoncé un programme d’accueil de 500 réfugiés syriens. « Il y avait l’envie d’agir sur des cas qui seraient plus difficilement pris en compte par d’autres pays », déclare Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra.

Un appel d’offres a été diffusé dans le réseau de l’Association des maires de France, auquel deux villages de Dordogne vont répondre. « Il y a chez nous une tradition d’accueil à laquelle nous tenons. Et puis, l’arrivée des Syriens va aussi nous permettre de redynamiser leterritoire », explique Bernard Vauriac, président de l’intercommunalité, qui fait état d’une fermeture de classe à la rentrée 2014, de 18 logements vides et d’un généraliste sur le point de prendre sa retraite.

La semaine du 19 mai, donc, les réfugiés ont fait connaissance avec leur nouvelle terre d’accueil. Parmi eux, il y a un électricien, un médecin, un tanneur, une diplômée d’anglais… Tout ce petit monde va maintenant bénéficier d’un dispositif d’intégration intensif.
200 heures de cours de français leur seront proposées

La préfecture leur délivrera leur titre de séjour dès lundi 26 mai, 200 heures de cours de français leur seront proposées. Une assistante sociale de l’Association soutien Dordogne (ASD) sera à leur disposition. « Aide personnalisée au logement, allocations familiales, inscription à Pôle emploi : ils auront très vite les mêmes droits sociaux que les Français », précise Richard Didier, préfet chargé du programme d’accueil.
http://www.la-croix.com/Actualite/Franc ... 23-1154871
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Kolia Karamazov » sam. 20 juin 2015, 16:08

Bonjour Etienne Lorant,

L’article dont vous publiez un extrait montre une facette de l’immigration : l’arrivée en France de Syriens ayant fuit la guerre. Mais les phénomènes migratoires et leurs conséquences ne se limitent pas à l’émotion du premier jour.

Que l’on évoque cet aspect là de l’immigration ne me pose aucun problème. Mais j’aimerais que l’on ne s’arrête pas là, que l’on prenne du recul et que l’on observe les phénomènes migratoires et leurs conséquences sous tous les angles. En tant que chrétiens, nous ne devrions pas avoir peur d’adopter un regard honnête sur le monde, de le voir tel qu’il est.

Pour avoir lu La Croix chez mes parents, qui sont abonnés, j’ai toujours trouvé qu’ils braquaient systématiquement leurs projecteurs sur les mêmes facettes du réel et qu’ils en maintenaient d’autres dans l’obscurité totale. De ce point de vue, ils fonctionnent exactement comme Fdesouche.

Personnellement, je dis oui à votre article. Il décrit un aspect du réel, je le reconnais.

Mais je dis aussi oui à cet article de Marie Claire, où il est question de l’exploitation sexuelle de centaines de petites filles blanches par des pakistanais, dans le nord de l’Angleterre.

Je dis également oui à cet article qui relate le viol collectif d’une italienne et le meurtre de son mari par quatre immigrés tunisiens.

Je dis oui à tous ces articles, parce qu’ils mettent chacun en lumière une partie du réel. Or je crois que nous n’avons pas le droit de ne pas tenir compte du réel.

Ce n’est pas une vertu chrétienne que de pratiquer un « optimisme » qui consiste à ne plus vivre dans la réalité. Je ne dis pas que c’est ce que vous faites, Etienne Lorant, mais j’ai parfois l’impression que certains catholiques ont tendance à fonctionner ainsi.

Bien à vous.

[Veillez à ne pas confondre l'immigré - qui a un statut légal sur le territoire où il se trouve - avec le migrant ou migrant clandestin qui n'y a aucun statut - et pour la définition du statut de réfugié, ici :
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... on#p123659]
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13293
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par etienne lorant » sam. 20 juin 2015, 17:42

En fait, cela n'a rien d'un optimisme mais d'une sorte de regard "déterminé au bien". Et quand je songe à cette détermination, je pense à la petite phrase d'Etty Hillesum, la juive convertie. Au camp de Westerbork, dernière étape avant Auschwitz, elle était occupée de couvrir de vêtements chauds des enfants qui seraient chargés le matin-même dans les sinistres wagons.

Survient alors un ancien compagnon de résistance, prisonnier avec elle, qui se met à lui faire des reproches dire : -"Qu'est-ce que tu fais, tu sais bien qu'enveloppés ou pas de vêtements, ces enfants seront tous morts bien avant d'arriver à destination !"
Mais elle a eu cette réponse extraordinaire: "Ici, je fais le bien, ce qui se passe ensuite, je n'ai pas à le savoir"...

Cela paraît complètement idiot mais en réalité, tout y est. Non, le christianisme n'est pas un optimisme, mais une détermination au bien "quoi qu'il en coûte".
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kolia Karamazov
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : ven. 29 mars 2013, 21:35

Re: Réfugiés : Le gouvernement français pointé du doigt....

Message non lu par Kolia Karamazov » sam. 20 juin 2015, 20:02

Etty Hillesum ne risquait pas de faire de mal à ces enfants, ni à qui que ce soit, en les couvrant de vêtements.

Dans le cas qui nous intéresse, l’accueil des migrants a des conséquences et des répercussions à court, moyen et long termes et elles ne sont pas toutes positives.

Sans même aller jusqu’aux viols et aux meurtres que j’ai déjà évoqués, on peux parler de la dégradation de la qualité de vie des autochtones, dont l’existence quotidienne est parfois transformée en cauchemar.

Vous faites le bien « quoi qu’il en coûte » ? Et bien voici l’un des « coûts » du bien :

[bon ça suffit maintenant, Kolia !]
Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci, Toto2 et 2 invités