Crise de l'Église ?

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 05 avr. 2006, 9:11

Hélène,

Pour ce qui est de la France je suis beaucoup moins dithyrambique que vous au Canada.

Oui, depuis une petite dizaine d’années les églises se remplissent de plus en plus. Mais c’est un mouvement très lent. Comme toujours, c’est à l’occasion des grandes fêtes chrétiennes que l’on trouve le plus de monde. A Paris même les messes basses ou dominicales sont plus fréquentées. Je m’en aperçois quand je retourne, après des mois d’absence, dans une église.
Je pense qu’une partie des fidèles qui se sentaient exclus durant les années noires revient. Les différentes communautés sont, aussi, des pôles d’attraction et de diffusion de la foi. Sans parler des JMJ etc …

En corollaire la liturgie est de mieux en mieux suivie par le clergé et par les fidèles. Des gestes qui étaient tombés en désuétude reviennent lentement.

En province, dans les campagnes, surtout, à ce que je vois, c’est beaucoup plus dur, ne serait-ce qu’à cause de la dépopulation. Il se peut, aussi, que les évêques soient moins attentifs.

Autant que je sache monseigneur Lustiger à Paris a fait un travail de fond qui a vraiment porté ses fruits.

Avatar de l’utilisateur
DeLesdiguieres
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 29 nov. 2005, 1:13
Contact :

Message non lu par DeLesdiguieres » mer. 05 avr. 2006, 9:34

Pour ma part à Marseille et Aubagne, le dimanche , il y a du monde, mais la semaine c'est mort. Sauf à la Bonne Mere où c'est toujours plein à craquer.
Margaritas ante porcos

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 05 avr. 2006, 10:01

Merci pour ces informations sur Marseille.
Ce serait bon si chacun parlait de sa ville.
"On m'a dit" que dans toutes les grandes villes de France la fréquentation des églises allait en s'accroissant.
Comme à Paris ... lentement !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 05 avr. 2006, 10:12

Depuis le début du Carême je vais tous les soirs de la semaine à Notre Dame de Paris
Aux vêpres ( office cathédral : 17h45 ) : 60-80 personnes plus ou moins
A la messe qui suit ( 18h15 ) : 100-150 personnes plus ou moins
Sachant qu'à Paris toutes les paroisses ont des messes tous les soirs, je trouve que c'est pas mal.

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lu par Exupère » mer. 05 avr. 2006, 10:53

Toulouse:

Ma paroisse est Saint-François d'Assise. Je vais à la messe le dimanche matin à 10h30 depuis presque un an, moment de mon retour dans la patrie. L'Eglise est pleine à chaque fois, je dirais qu'elle doit contenir environ 200 personnes. L'équipe laïque active est nombreuse, la chorale motivée, les enfants de coeur présent; les activités paroissiales s'etendent - catéchisme, café rencontre, colloques, retraites. En revanche l'équipe pastorale est plus maigre: notre curé âgé mais très actif et en pleine possession de son ministère, aidé d'un seul diacre vieillissant.

Je dirais que la demande des fidèles est certainement supérieure aujourd'hui à ce que les forces vives de la paroisse peuvent offrir; et surtout, le quartier de la paroisse est très peuplé. Je suis convaincu qu'un minimum de porte-à-porte, d'évangélisation, de simple information, amèneraient encore plus de frères et soeurs aux saints offices. Notre église aurait besoin au moins d'un diacre de plus, et idéalement l'équipe pastorale comprendrait 2 prêtres et 3 diacres.

Bémol: vêpres dimanche dernier à 17h30 - nous étions 3.

Je me rends également souvent à la Cathédrale Saint-Etienne, au coeur de la cité. Les messes du samedi soir et du dimanche matin, à ce que j'ai vu, sont très suivies. Beaucoup de jeunes. La Cathédrale est très grande, en deux parties. La partie orthodoxe (300 personnes?) est toujours bondée, la partie romane (400 de plus?) est je dirais remplie au quart. 3 prêtres très motivés officient; les prêches du jeune pasteur ukrainien, qui a fait son séminaire en Pologne, sont particulièrement écoutés et "péchus" si je puis dire. Un vrai bonheur.

A ce que mes amis me disent, on observe en gros le même phénomène dans la plupart des autres paroisses de Toulouse.

En revanche dans les campagnes alentours, la tendance récente était au regroupement de 2, puis 3, parfois 4 villages pour 1 prêtre avec des messes alternées chaque dimanche. Apparemment en raison de l'exode urbain récent vers ces campagnes du pourtour toulousain, la demande des fidèles serait là aussi supérieure à ce que les forces pastorales sont en mesure d'offrir.

Ma conclusion: une frange croissante de notre société entreprend de plus en plus une démarche spirituelle vers Dieu. Le mouvement existe depuis quelques années et s'accroît, régulièrement et sûrement. Ces fidèles ne font pas beaucoup de bruit mais sont sincères et en général motivés. Malheureusement, le déficit et parfois l'âge avancé de nos Pères ne permettent pas - à mon avis - de souffler sur toutes ces vocations comme l'Eglise le devrait. Tout cela reste timide, les débordements dans le tissu associatif, les médias et l'espace public visible sont encore trop faiblards. C'est dommage, mais l'espoir est là. Nous avons un besoin vital de jeunes pasteurs comme notre Père ukrainien mentionné plus haut. Je ne vois pas comment faire sans avoir recours à l'aide pasteurs étrangers - je pense en priorité à l'Europe de l'Est et à l'Afrique, en raison d'affinités linguistiques et de vocations plus nombreuses.

Même si c'est un gest bien maigre, il me semble que soutenir financièrement nos séminaires (le plus grand de France est apparemment à Toulouse, 100 séminaristes en ce moment dont un tiers de jeunes Français) est essentiel.

En Christ
Ex
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 05 avr. 2006, 11:27

Situation à Paris

D’autres expériences :

Messe en latin samedi dernier à 11h30 à Saint Odile dans le 17ème ( très excentrée ) : 30 à 40 personnes !
Laudes à Saint Médard ( 5ème : quartier latin ) de samedi dernier à 9h : prêtres plus 6 personnes
Vêpres à Saint Médard le mardi après midi : prêtres plus 10 à 12 personnes
Messe qui suit : 20 à 30 personnes
Messe du dimanche matin à 8h30 à Saint Michel des Batignolles ( 17ème ) : 50 à 80 personnes
Vigiles du samedi soir ( 20h15 ) à Notre Dame de Chine ( pour le fun ! ) : 30 personnes

A Paris il y a de nombreux jeunes prêtres étrangers qui viennent faire leurs études de théologie. Ils sont en général très bien.
A Notre Dame il y a un prêtre noir très apprécié et qui fait, souvent, des sermons décapants comme je les aime.
Je pense qu’il nous faut essayer « d’importer » le plus possible de prêtres étrangers. Ne serait-ce que pour les communautés étrangères.
On peut, aussi, utiliser les prêtres des différentes « nouvelles communautés » : FSSP, Saint Martin, Emmanuel etc ….
Et essayer de promouvoir les vocations. Super sujet !

Pierre-Luc
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : ven. 17 févr. 2006, 18:22

fréquentation des églises

Message non lu par Pierre-Luc » jeu. 06 avr. 2006, 11:21

En Belgique, surtout dans les paroisses des petites villes, on assiste à une désertification progressive.
De moins en moins de jeunes participent.
Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (St Jean 11.25).

Avatar de l’utilisateur
Adnocturne
Censor
Censor
Messages : 124
Inscription : mer. 01 mars 2006, 14:40
Localisation : IDF

Message non lu par Adnocturne » jeu. 06 avr. 2006, 12:59

Moi j'habite en region parisienne mais le week end je suis sur Orléans. Le dimanche matin la paroisse St Vincent ou je vais et pleine... Avec plein de famille et de jeunes.

Avatar de l’utilisateur
Lutin Grognon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 02 avr. 2006, 19:35
Localisation : France

Eglise pleine — de personnes âgées !

Message non lu par Lutin Grognon » jeu. 06 avr. 2006, 19:01

Je ne suis pas allé à l'église depuis quelques années, quatre ou cinq probablement, mais je me rappelle y voir surtout des personnes âgées, cependant elle était pleine à craquer le dimanche matin. J'y irai à nouveau à partir de dimanche prochain ; je vous dirai si une évolution a eu lieu, si cela vous intéresse.
Lutin Grognon

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » jeu. 06 avr. 2006, 19:22

J'habite les hauts de seine. Il y a d'année en année de plus en plus de mond. Par contre, dans le Queyras (hautes-alpes) que je connais bien, il y en a de moins en moins (un prêtre pour tout le Queyras)

bastien romera
Ædilis
Ædilis
Messages : 47
Inscription : jeu. 22 sept. 2005, 11:26
Localisation : Provence

Message non lu par bastien romera » ven. 07 avr. 2006, 10:30

Paris souvent cité ici est quand même une situation un peu exceptionnelle...
Et la cathédrale, avec l'orgue, les vepres, les chantres tous les jours, déploie une beauté liturgique qui attire du monde... il n'en est pas de même de toutes les paroisses.

J'habite en Provence, où la situation est assez contrastée. Bien entendu, une majorité de personnes agées à la messe, des jeunes certes, mais de moins en moins... et puis un clergé qui vieillit.
Et dans tout cela, une certaine vitalité tout de même, parce que de plus en plus de baptemes et de confirmations d'adultes, de jeunes adultes...

et dans les petits vilages, la, c'est une fréquentation à la baisse flagrante, avec des communautés très vieillissantes...

Mais effectivement, depuis une dizaine d'années, les efforts de régularité liturgique, et le progressif abandon des innovations des années 70 permettent à la liturgie de redonner une dignité et une beauté perdue, et cela porte beaucoup plus vers la prière. Les jeunes comme les anciens y sont sensibles.

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Message non lu par MB » ven. 07 avr. 2006, 16:01

laiglejo a écrit :J'habite les hauts de seine. Il y a d'année en année de plus en plus de mond. Par contre, dans le Queyras (hautes-alpes) que je connais bien, il y en a de moins en moins (un prêtre pour tout le Queyras)
Certes, mais n'oublions pas ceci :
- dans le 92 il y a du monde
- dans le Queyras, il y en a de moins en moins (ex-type de région totalement dépeuplée par l'exode rural).
Il est normal qu'on trouve plus de pratiquants, et plus de prêtres, dans les endroits plus peuplés.

Pierre-Luc
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : ven. 17 févr. 2006, 18:22

fréquentation des églises

Message non lu par Pierre-Luc » mer. 12 avr. 2006, 19:34

au cours des dernières décennies, il est un fait sûr et certains qu'il y a de moins en moins de gens qui s'intéressent à la religion. Je pense que c'est un phénomène qui trouve son explication au sein même de l'Evangile:
[align=center]Luc 18:8 "Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?"[/align]
Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (St Jean 11.25).

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » jeu. 13 avr. 2006, 9:34

Bonjour mes frères et mes soeurs,
Pour les Rameaux j'étais à Niort.
Comme de bien entendu la messe fut superbe et l'église bondée. Serait-ce un sursaut ?
Hier à la messe chrismale à Notre dAme de Paris était bondée ... Comme chaque année !
Je vais aller dans d'autres églises et voir s'il y a plus de fidèles.
Pour ce qui est des banlieues il serait intéressant de voir la pourcentage de pratiquants réguliers sur le total de la population. Combien d'églises ont été construites depuis 20 ans etc ....
Bon Jeudi Saint !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » ven. 28 juil. 2006, 13:48

L'épître du jour est tout à fait intéressant :
Il y a 2.500 ans Jérémie pointe du doigt les raisons de la baisse de la pratique religieuse.
Tout à fait éclairant ....

......................

Livre de Jérémie 3,14-17.

Parole du Seigneur :Revenez, mes fils infidèles, car je suis resté votre Seigneur. Je vais vous prendre un par ville, deux par clan, et vous faire venir à Sion. Je vous donnerai des pasteurs selon mon coeur :ils vous conduiront avec sagesse et plein succès. Quand vous vous êtes multipliés, quand vous avez prospéré dans le pays, on ne parlait plus, à cette époque, de l'arche de l'Alliance du Seigneur, on n'y pensait plus, on ne la nommait plus, on ne s'en occupait plus, cela ne se faisait plus. Mais, dans l'avenir, on appellera Jérusalem le trône du Seigneur. Tous les peuples s'y rassembleront pour invoquer le nom du Seigneur, et ils ne suivront plus les penchants mauvais de leur coeur obstiné.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités