Persécution des chrétiens d'Orient en Syrie

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Geronimo » ven. 02 déc. 2011, 14:18

Mais vous n'avez pas lu un seul des avis des patriarches chrétiens ?

Ce qu'ils vous disent c'est que ces histoires de massacre c'est du bidon. L'ONU ment de manière éhontée en parlant de 4000 morts et de crimes contre l'humanité. L'ONU au lieu de protéger la paix sert à préparer la guerre impériale. Exactement comme dans les scénarios irakien et libyen.

Il y a des combats certes, mais les combats qu'il y a ne sont pas entre la population et l'armée syrienne. Ils sont entre des groupes terroristes de mercenaires qui arrivent par les frontières (notamment libanaise) et sont lourdement armées (par la france notamment) et mènent des raids de terreur sur les villes.

Les accusations des chrétiens sont précises car ils savent que face au rouleau compresseur de la propagande de l'OTAN, ils ne peuvent se contenter de voeux pieux pour survivre.

Manifestement, vous préférez ne pas savoir ce qu'en pensent les chrétiens concernés et vous ne vous êtes même pas donné la peine de lire un seul de leurs témoignages.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Petit Matthieu » ven. 02 déc. 2011, 14:31

Vous dites : " Voilà l'opinion des cardinaux, patriarches et évêques des 11 millions de chrétiens du moyen-orient sur cette future guerre, si vous savez lire, vous verrez que tous disent qu'il ne faut surtout pas que Bachar el Assad saute. "

Et ce n'est pas ce que dit le Vatican.
Car il a le bon sens de ne pas soutenir un dictateur. Bien-entendu, il redoute que la chute d'Assad entraîne un déchaînement islamiste. Le pape réclame la paix pour les Syriens, ce n'est en aucun cas un soutien à Bachir El Assad. C'est vous qui extrapolez.
Ni les manifestants harangués par les imams, ni le clan Bachir El-Assad ne soutiennent la paix. C'est pourquoi, comme le Vatican, je ne suis ni pour la guerre, ni pour El-Assad.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Freedom People
Barbarus
Barbarus

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Freedom People » ven. 02 déc. 2011, 16:24

Bonjour, les Chretiens de Syrie de plus en plus visible dans les manifestations anti-Al assad

La cause, ils n'ont pas ete epargnés par la repression des milices alaouites qui les ont pillés et qui ont tués plusieurs d'entres les chretiens alors qu'ils ne participaient aux manifestation.
http://www.youtube.com/watch?v=kq8c3uCl ... re=related

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » mar. 13 déc. 2011, 18:08

Il faut savoir que le but des ennemis de la Syrie est d'en finir avec cela :

:arrow: http://www.youtube.com/watch?v=ky8SBqD9VZc

Un alaouite, marié à une sunnite, en visite amicale chez des chrétiens... des gens civilisés, de confessions religieuses différentes, ayant des rapports humains normaux et même particulièrement amicaux.

C'est aussi parce qu'il y a un modèle syrien de paix religieuse que beaucoup de chrétiens d'Irak ont été accueillis en Syrie après "l'intervention" américaine leur ayant rendu la vie impossible dans leur propre pays.

Aujourd'hui, les Etats-Unis et leurs vassaux veulent détruire la Syrie, la réduire dans le même état où ils ont réduit l'Irak, en faire un pays livré à la violence, pourvu d'un Etat faible et sous tutelle étrangère, bref en faire une colonie. Cette destruction entraînera de nouvelles violences inter-confessionnelles, de nouveaux massacres et un nouvel exode, et où iront les 1,5 million de chrétiens syriens + les réfugiés chrétiens irakiens ?

"« Je remercie les Syriens. Il n’y a plus qu’eux qui nous accueillent », ajoute-t-il. Poussés par la sauvagerie de la guerre civile, deux millions d’Irakiens ont fui leur pays. La plupart se sont réfugiés dans les pays voisins, Jordanie (750 000 réfugiés, dont 30 000 chrétiens) et Syrie (1,5 million d’Irakiens, dont 100 000 chrétiens). Amman n’accueille plus que les Irakiens fortunés, au compte-goutte. Jusqu’en septembre 2008, Damas a laissé ses frontières ouvertes, au nom de la solidarité arabe. Mais 1,5 million de bouches supplémentaires à nourrir, c’est plus que ne peut supporter le régime du président Bachar Al-Assad"

http://www.bakchich.info/international/ ... iens-54695

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Geronimo » ven. 16 déc. 2011, 2:25

Petit Matthieu a écrit :
...
Qui vous dit que le patriarche a raison de crier à la conspiration ?
...
Euh c'est quand même plus d'une quinzaine d'évêques qui ont été cités.

En voilà encore :

Le Patriarche Grigorios III Lahham,
http://www.sana.sy/fra/51/2011/12/13/388092.htm

Yohana Ibrahim, the Syriac Orthodox Archbishop of Aleppo
http://au.news.yahoo.com/world/a/-/worl ... -newspaper

Nouveau message de 3 évêques : Hazim, Iwas et Laham
http://www.sana.sy/fra/51/2011/12/15/388581.htm


le père Elias Zahlaoui n'est pas un "marginal" non plus

j'espère seulement que les amis des "touristes" et autres "freedom fighter" ne le feront pas assassiner.

http://www.opuslibani.org.lb/sumposium2 ... pants.html
http://www.france-catholique.fr/Les-Chr ... nt-un.html

1° lettre à Alain Juppé :
http://www.altermonde-sans-frontiere.co ... ticle17036
2° lettre à Alain Juppé :
http://www.infosyrie.fr/re-information/ ... t-a-juppe/
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 342
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Geronimo » jeu. 22 déc. 2011, 17:35

Voici encore quelques points de vue des autorités chrétiennes :

Article dans Famille Chrétienne, interview du directeur de l'Oeuvre d'orient :

http://www.famillechretienne.fr/societe ... 63476.html

Mgr Ignace IV Hazim
http://www.sana.sy/fra/51/2011/12/19/389401.htm

Patriarche Gregorios III Laham d' Antioche, le patriarche Mar Ignatius d'Antioche, l'évèque Luqa al-Khouri

http://syrianfreepress.wordpress.com/20 ... erference/


Où en est la progression du scénario de destruction ?

Problème la Russie s'est d'abord opposée à l'habituelle utilisation de l'ONU comme justification "morale" de la destruction d'un pays souverain.
Ensuite, sentant bien que la bande de prédateurs était sur le point d'attaquer même sans la caution morale de la résolution de l'ONU, la Russie s'est carrément mise en travers du passage de la meute.
Elle a positionné immédiatement des navires de guerre en Syrie et déployé en urgence des systèmes de défense de dernière génération qui rendent impossible une agression tant par la mer que par les airs.
La Russie continue d'envoyer sa marine dans la région. Dans quelques jours, il y aura 10 bâtiments de surface sans compter les sous-marins le tout accompagné du simple message : "ces bateaux sont là à titre pacifique par contre si un est visé ce sera considéré comme une guerre totale"

Donc l'eugéniste Hillary Clinton(adepte de la nazie Margaret Sanger) et ses employés Juppé, Sarkozy et BHL sont actuellement face au dilemme : soit on continue et on déclenche une guerre mondiale, soit on perd la face.

Du coup actuellement la coalition ne sait plus sur quel pied danser et la machine implacable de guerre a de sérieux ratés et montre des signes de faiblesse et de possible abandon du scénario original de destruction à la Libyenne.

Premier signe un journaliste "occidental" sort de la propagande grossière et reconnait que les fameux civils combattus par l'armée sont en fait des rebelles armés soit des terroristes. Ce qui indique que l'occident est moins sûr de pouvoir détruire la Syrie et envisage d'annuler l'agression, sans quoi ce papier n'aurait jamais pu sortir ou son auteur aurait été viré immédiatement.

C'est dans les Inrocks :http://www.lesinrocks.com/actualite/act ... -en-syrie/

Autre signe, les chiens de la meute commencent à se chamailler et à se mordre entre eux. La condamnation par la France du génocide Arménien. Ce qui entraîne de facto de grosses tensions entre 2 des principaux alliés de la coalition qui projetaient la destruction de la Syrie : la France et la Turquie.
La Turquie suspend ses rencontres économiques et militaires avec la France
Peu après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, jeudi 22 décembre, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé une série de mesures de rétorsion contre la France. "Cela va ouvrir des plaies irréparables et très graves dans les relations bilatérales"et relève d'"une politique fondée sur le racisme, la discrimination et la xénophobie". a-t-il prévenu, avant de déclarer : "Nous révisons nos relations avec la France".
Dans un premier temps, Ankara a rappelé son ambassadeur à Paris. Par la suite, Recep Tayyip Erdogan a annoncé devant la presse la suspension des visites bilatérales, le rappel pour consultations de l'ambassadeur de Turquie en France et indiqué que "les exercices militaires conjoints avec la France et toutes les activités militaires avec ce pays ont été annulés".
La Turquie décidera désormais au cas par cas pour toute demande militaire française d'utiliser son espace aérien et "rejette dorénavant toute demande française pour ses bâtiments de guerre de visiter les ports turcs", a souligné le chef du gouvernement turc.
Ce vote ubuesque d'une cinquantaine de députés français (sur 577, bravo l'absentéisme, sont déjà en vacances de Noël ces laïcards) est probablement la porte de sortie qu'a trouvée la troïka infernale devant l'impossibilité d'attaquer désormais et pour ne pas perdre la face devant leurs opinions brainwashées depuis 8 mois avec les millions de "manifestants pacifiques" que le très méchant Assad s'amusait à tuer par pur plaisir sadique tel un vilain Néron du XXI° siècle.


Rappel de ce qu'était cette coalition de pillards. Cette coalition comptait 4 pays :

. les USA qui projettent depuis les années 90 avec notamment le PNAC (Project for a New American Century) de remodeler tout le moyent orient, c'est à dire d'exploser tous les pays indépendants pour les morceler en zones tribales afin de gagner au niveau des prix d'accès aux matières premières.

. la France, en tant que caniche depuis 2007 des USA, qui accepte ici comme en Libye de jouer le rôle de faux nez (false flag) des USA en pleine conquête.

. la Turquie où le controversé islamiste Erdogan rêve de grandeur à la mesure "ottomane" et donc de conquêtes territoriales sur ses voisins (dont la Syrie) mais qui commence à être vertement critiqué pas son peuple pour ce scénario insensé et tellement americano-servile.

. L'Arabie Saoudite en tant que caniche des USA chargé d'avoir la main-mise sur les cerveaux facilement manipulables des populations musulmanes de la planète entière (grâce à la mecque). Amusant de penser que cette dictature islamiste grotesque où les femmes n'ont aucun droit fait partie de la coalition "occidentale" sous le faux nom de "ligue arabe".

L'invasion et la destruction complète sont donc rendues improbables néanmoins le pays doit faire face à la très dure réalité de l'introduction sur son territoire de milliers de rebelles islamistes armés par l'occident qui commettent des atrocités tous les jours et vont être longs à neutraliser

Les Syriens vont peut-être pouvoir passer Noël sans entendre le fracas infernal et apocalyptique des bombardements de l'Otan.
Continuons de prier pour la paix et spécialement le 1er janvier suivant l'appel de Benoit XVI.

edit : Tiens encore un bon signe, même le figaro commence à se poser des questions. Et pourtant Dieu sait si le Figaro aime ces guerres qui permettent de faire de la pub aux bombardiers construits par son propriétaire Dassault.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/ ... f-mois.php

On imagine mal en effet la France ou les USA tolérer que 2000 membres de leur force de l'ordre soit tués par des "manifestants pacifiques".

edit 2 : le porte-avions russe très lourdement armé admiral Kuznetsov et sa flotille viennent d'entrer en méditérannée il y a moins d'une heure comme vous pouvez l'entendre ici
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par VexillumRegis » mer. 11 janv. 2012, 20:36

Entretien avec l'archevêque d'Alep (Figaro) :
[+] Texte masqué
L'archevêque d'Alep en Syrie redoute l'arrivée au pouvoir des islamistes et déplore l'attitude de Paris vis-à-vis du régime.

Au nom des minorités inquiètes de l'après-Bachar el-Assad, l'archevêque d'Alep plaide pour une transition démocratique qui épargnerait les violences.

LE FIGARO.- Quel est le moral des chrétiens, après dix mois de révolte contre le régime syrien?

Mgr JEANBART. - Nous sommes très préoccupés par les conséquences d'un renversement du régime, qui pousserait beaucoup de nos fidèles à émigrer, comme en Irak depuis la chute de Saddam Hussein. Les chrétiens n'ont pas confiance dans un pouvoir sunnite extrémiste. Nous redoutons la domination de Frères musulmans dogmatiques.

Mais que pèsent-ils: 15 % à l'intérieur?

Même pas. Mais c'est précisément parce qu'ils ne pèsent pas lourd que les islamistes veulent aller vite pour renverser le régime. C'est également pour cette raison qu'ils sont aussi actifs dans les rangs de l'opposition à l'extérieur du pays et qu'ils refusent tout dialogue avec le pouvoir. Les Frères musulmans ne peuvent renaître que dans le cadre d'un renversement brutal auquel ils prétendront avoir participé depuis l'étranger, grâce à leurs appuis turcs et des monarchies du Golfe. Comme en Libye.

Comment éviter ce scénario?

Il faut une transition démocratique dans le cadre de réformes que le pouvoir doit engager. C'est encore possible. Bachar el-Assad est en train de persuader le parti Baas d'accepter les réformes. Des avancées ont été enregistrées. On le perçoit à travers les médias officiels, qui encouragent ces progrès et qui contrairement au passé disent maintenant que le parti est contaminé et peuplé d'arrivistes. Une nouvelle Constitution sera annoncée le mois prochain, avec des points intéressants en matière de maintien de la laïcité, par exemple. Il sera stipulé qu'aucun parti ne pourra être fondé sur une base confessionnelle. Le président ne pourra pas non plus être élu plus de deux fois, et l'article 8, qui garantissait l'hégémonie du Baas, sera supprimé. Malgré les violences, il faut encore donner sa chance à Assad. Nous devons absolument nous donner le temps de créer des partis non confessionnels pour absorber le vote sunnite, et le détourner des Frères musulmans.

Mais trop de sang a coulé pour qu'une majorité de Syriens accepte de lui faire encore confiance.

Qui vous le dit? Le régime bénéfice de l'appui des minorités. Les alaouites sont environ 12-13 % et ils soutiennent intégralement le président, car les menaces proférées par les Frères musulmans ont uni la communauté dans la peur des règlements de comptes. Les chrétiens sont 10 % environ, avec 90 % d'entre eux derrière le régime ; les Kurdes, les druzes et les ismaéliens dans la même proportion. Et il ne faut pas oublier les 2,5 millions de baasistes qui ont, eux aussi, un intérêt à ce que le régime survive. Si vous y ajoutez les commerçants sunnites de Damas et d'Alep, vous dépassez probablement les 50 % derrière Bachar. Et les attentats terroristes sont en train de regrouper d'autres Syriens autour du pouvoir. Nous avons peur. Nous avons toujours vécu dans un pays sûr. On ne veut pas ressembler à l'Irak. Et puis l'évolution des transitions en Libye et en Égypte ne nous rassure pas. Tout cela renforce le pouvoir, même s'il réprime beaucoup trop.

Que pensez-vous de l'opposition à l'étranger?

Je l'aurais soutenue si ses responsables n'avaient pas approuvé une intervention étrangère contre mon pays. Mais depuis le début de la révolte, ils refusent tout dialogue. Ils ont le droit de critiquer, mais sans aller jusqu'à vouloir détruire la Syrie. D'autre part, leur représentativité auprès du peuple est faible. Nous n'avions jamais entendu parler de Buhran Ghalioun ou de Bassma Kodmani avant ces événements. Les seuls dont on connaissait le nom sont ceux liés aux Frères musulmans, qui avaient des relais anciens en Syrie.

Que pensez-vous de la position française dans le conflit?

Je ne vous cache pas qu'il y a une équivoque que je ne comprends pas. La position française ne va ni dans le sens de votre pensée républicaine, ni dans le sens de ses intérêts. Jamais la France n'a eu autant de faveurs en Syrie que ces dernières années. À Alep, j'ai réussi par exemple à ouvrir quatre écoles en partenariat avec la France. Pourquoi être aussi en pointe contre la Syrie? On n'aurait jamais imaginé cela de la France, en particulier nous autres les chrétiens.

Le Figaro.
La voix du bon sens...

- VR -

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » mer. 11 janv. 2012, 23:12

La Syrie nous donne un témoignage assez extraordinaire, une vraie leçon de paix :

"C’est au cours d’une cérémonie religieuse mixte islamo-chrétienne – impensable à Ryad ou à Doha – célébrée dans l’église de la Croix sacrée de Damas, que le chef spirituel des sunnite syriens, le grand mufti cheikh Ahmad Badreddine Hassoune, a appelé solennellement les opposants « à déposer les armes« . « Jetez les armes car la Syrie va renaître cette année » s’est ainsi écrié le Grand mufti de Syrie. (...)

Dans son discours, cheikh Ahmad Badreddine Hassoune a eu ces mots à l’adresse des activistes qui depuis des mois ensanglantent le pays - et ont tué son fils : « Si vous désirez participer au pouvoir, présentez-nous vos programmes sans lever vos armes et s’ils nous convainquent, nous les adopterons .(...)

Le principal célébrant de la messe, l’archevêque Luka al-Khouri, a quant à lui critiqué d’une voix forte les sanctions occidentales frappant l’économie syrienne : « Ceux qui imposent des sanctions aux Syriens et menacent leur pain quotidien ne connaissent ni le Christ, ni la signification de la démocratie, des droits de l’homme et des valeurs humaines »"
Image
Le Grand Mufit de Syrie dans l'Eglise Sainte Croix de Damas
http://www.infosyrie.fr/actualite/les-a ... les-armes/

On est tellement loin de la corruption du camp des ennemis de la Syrie, cette coalition d'américains, de saoudiens et de pétro-monarques, de fanatiques salafistes, de médias propagandistes, une coalition de l'argent, de la violence et du mensonge...

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Charles » ven. 13 janv. 2012, 10:47

Je reviens sur les relations entre le gouvernement syrien et la communauté chrétienne. Ici, on voit l'épouse du président Bachar El-Assad en compagnie d'élèves d'une école chrétienne :

http://www.youtube.com/watch?v=JiiG2r0MXO8

Et je comprends que dans l'hostilité des puissances occidentales envers la Syrie, il n'y a pas que des enjeux politiques et économiques, il y a aussi une dimension culturelle très importante. Le retournement de situation auquel on a assisté depuis la chute de l'URSS avec l'effondrement moral de l'occident, devenu le principal oppresseur dans le monde, ne concerne pas seulement la question de la liberté, mais touche aussi à la civilisation. Car l'occident post-moderne est aussi devenu le lieu de la barbarie, celui du relativisme moral, de la perversion de l'éducation de la jeunesse, des perversions sexuelles érigées au rang de modèle, de la décomposition des institutions politiques, du refus de la transcendance divine, etc. un foyer de violences et de guerres cherchant à diffuser sa corruption au reste du monde. Et je comprends que dans le déchaînement de fausses accusations et de mensonges médiatiques envers la Syrie, il y a une haine du barbare pour la civilisation. Cette haine, qui est un ressentiment, de l'individu frustré de toutes les grâces pour la personne qui en semble comblée. C'est la même haine que nous voyons chez nous pour les derniers symbole de notre civilisation perdue, le vandalisme qu'on fait subir au Louvre et à Versailles par des médiocres, envieux d'un achèvement qu'ils se savent incapables de jamais approcher. Comment ne haïraient-ils pas cette société syrienne qui nous renvoie l'image de la civilisation que nous avons été et que nous ne pouvons plus être : une société où l'on enseigne pas le gender dans les écoles, où les kiosques à journaux ne débordent pas de pornographie, fière de son identité nationale et attachée à sa souveraineté, politiquement laïque et sociologiquement religieuse mais sans être fanatique, où chrétiens et musulmans s'accueillent les uns les autres, où le chef de l'Etat exerce le pouvoir sans avoir eu l'ambition de l'exercer... La Syrie représente tout ce que notre caste médiatico-culturelle composée de bourgeois, d'homosexuels et de franc-maçons a enterré chez nous et ne peut que violemment haïr et désirer détruire.

L'Occident se complaît dans sa déchéance. Mais comme le reste du monde empêche aux puissances occidentales de détruire directement la Syrie, ces puissances lui envoient des barbus fanatiques, des djihadistes armés par nous jusqu'aux dents, qui haïssent autant la civilisation que nos "journalistes" post-modernes, et se font un plaisir de détruire tout ce que j'ai décrit dans ce message et qu'on peut voir dans les quelques belles vidéos que j'ai citées.
Dernière modification par Cgs le ven. 13 janv. 2012, 16:05, modifié 1 fois.
Raison : Quelques éléments inutiles supprimés, cordialement, Cgs

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2743
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par Suliko » ven. 27 janv. 2012, 14:52

Quelqu'un en saurait-il plus sur cette religieuse (Mère Agnès-Mariam de la Croix)? J'avais lu dans une revue française (je ne me rappelle plus laquelle) qu'elle était proche du pouvoir et qu'elle aurait joué un jeux trouble dans l'affaire du journaliste français assassiné en Syrie. Qu'en est-il vraiment?

Pour ma part, j'en ai plus que marre de l'idéalisme des médias occidentaux! Ils n'ont pas cessé de présenter les révolutions arabes comme des révolutions pour la démocratie et la liberté, sans jamais se poser la question du rôle de l'islam dans les futurs gouvernements et à présent que les "islamistes" gagnent partout, ils ne savent plus que dire, si ce n'est que les vainqueurs sont "modérés"! Mais le seul mot de "révolution" semble avoir un tel pouvoir de fascination qu'on en oublierait les analyses rationnelles de la situation...

P.S.: Qui a inventé l'expression "islamistes modérés"? C'est d'une bêtise...(En plus, un musulman qui veut que sa religion joue un grand rôle social n'est pas un islamiste, c'est.....un musulman. Et je comprends tout à fait que les musulmans ne veulent pas d'un Etat laïc à l'occidentale.
L’observance du Carême est le lien de notre milice; c’est par elle que nous nous distinguons des ennemis de la Croix de Jésus-Christ. [...] Si cette observance se relâchait, ce serait au détriment de la gloire de Dieu, pour le déshonneur de la religion catholique et le péril des âmes chrétiennes; et sans aucun doute, cette négligence deviendrait la source de malheurs pour les peuples, de désastres dans les affaires publiques, d’infortunes pour les individus. (Benoît XIV)

Avatar de l’utilisateur
polomnic
Quæstor
Quæstor
Messages : 268
Inscription : jeu. 29 avr. 2004, 18:59

Situation des chrétiens en Syrie

Message non lu par polomnic » dim. 11 mars 2012, 14:22



Si le régime tombe, nous assisterons au exode que les chrétiens d'Irak.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Pour nos frères chrétiens, il faut qu'Assad tienne.

Message non lu par Invité » dim. 11 mars 2012, 15:44

polomnic a écrit : Si le régime tombe, nous assisterons au exode que les chrétiens d'Irak.
... et je rajouterai "provoqué par l'intervention de la France" notamment.
J'ai, depuis de nombreuses années, une amie syrienne médecin (2 spécialisations et non pas une) qui m'avait parlé de Bachar Al Assad et qui m'avait dit qu'il modernisait le pays peu à peu, qu'il était très gentil et qu'il respectait les autres religions. Seulement voila, les occidentaux ont décidé qu'il s'agissait d'un dictateur et qu'il fallait provoquer des catastrophes chez les autres. Je n'arrive plus à joindre cette amie. J'espère qu'elle est toujours en France.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2805
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Pour nos frères chrétiens, il faut qu'Assad tienne.

Message non lu par Jean-Mic » dim. 11 mars 2012, 16:52

Que les chrétiens de Syrie aient des raisons de s'inquiéter, soit.
Mais de là à justifier Assad :-@ ?

(propos inutiles supprimés)

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Pour nos frères chrétiens, il faut qu'Assad tienne.

Message non lu par Antestor » lun. 12 mars 2012, 12:31

touriste a écrit :qui m'avait dit qu'il modernisait le pays peu à peu, qu'il était très gentil
Oui c'est un gentil Monsieur, tout gentil tout mignion :saint:

Cet homme est un tyran parmi d'autre, comme Kadafi, simplement ce sont "les moins pires", l'unique avantage qu'on a d'Al Assad c'est que les chrétiens sont épargnés pour l'instant. Si ils ont le malheur de l'ouvrir ils connaitront le même sort que leurs compatriotes Syriens.

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2805
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Pour nos frères chrétiens, il faut qu'Assad tienne.

Message non lu par Jean-Mic » lun. 12 mars 2012, 13:05

etienne lorant a écrit :En effet, quiconque se réclame du Christ ne peut dire: la mort de femmes et d'enfants non chrétiennes n'est qu'un moindre mal... Je compatis avec vous, Jean-Mic...
Ce n'est pas avec moi qu'il faut compatir. Puis-je supposer que vous avait voulu dire : "avec vous, je compatis aux souffrances des femmes et des enfants" ?

Je pense aux familles bombardées, aux familles dispersées et sans nouvelle, ... Est-ce parce que l'un des leurs est un de ces "terroristes" (c'est le nom que tous les régimes du monde entier donnent à ceux qui leur résistent) que cela justifie ou excuse quoi que ce soit ? J'irais encore plus loin en osant dire que même les plus "ignobles personnages" ne méritent pas la torture et ont le droit d'être soignés sans prendre le risque d'être achevé à son arrivée dans un lieu de soin...

  • « La mort d'un seul homme nous diminue tous, nous, les composants du genre humain.
    Ne demande donc jamais pour qui sonne le glas : il sonne pour toi. » (John Donne, 1624)
[/i]


Ne soyons pas angéliques :ange: . La perspective d'une prise du pouvoir islamiste n'est pas des plus réjouissantes. J'ai dit et je redis que les chrétiens de Syrie ont des raisons de s'inquiéter et qu'il est capital qu'ils obtiennent des garanties :-@ . C'est à ça que les chrétiens et les hommes de bonne volonté du monde entier doivent travailler, pas à encourager les bouchers :furieux: .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités