La rapide diminution du nombre de prêtres en France

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Un quart des prêtres ordonnés en France issus des rangs traditionalistes

Message non lupar Relief » dim. 09 juil. 2017, 14:50

Avec 84 prêtres diocésains ordonnés en 2017, l’Église de France est inquiète. La courbe, passée sous la barre symbolique des 100 ordinations annuelles après les années 2000, ne repassera pas le cap de la centaine avant longtemps. Autre fait marquant : près d’un quart des prêtres français ordonnés sont dans une mouvance traditionaliste.


Même si l’on constate un léger progrès depuis les basses eaux de 2015, où seulement 68 prêtres avaient été ordonnés, la courbe, qui est passée sous la barre symbolique des 100 ordinations annuelles après les années 2000, indique qu’elle ne repassera pas le cap de la centaine avant longtemps. L’autre donnée de l’équation n’est pas plus réjouissante. Près de la moitié des prêtres diocésains en activité ont plus de 75 ans – 5 410 exactement fin 2015 – pour 6 217 prêtres de moins de 75 ans. Cet âge canonique marque normalement le départ à la retraite. Mais beaucoup de prêtres français continuent jusqu’à 80 ans. Voire jusqu’à 90 ans, comme le père de Mesmay, prêtre parisien (lire ci-dessous) qui a attendu cet âge pour prendre sa retraite ! Il y a bientôt un an, le 26 juillet, le père Hamel était assassiné en pleine messe en Normandie à l’âge de 86 ans. Comme tant d’autres confrères, il avait tenu à continuer sa mission jusqu’au bout. […]

À côté de ces courbes statistiques prévisibles depuis longtemps, l’Église de France est confrontée à un phénomène de fond assez inattendu et que les statistiques officielles de l’épiscopat ne prennent pas en compte. Il se trouve en effet qu’aux 84 prêtres diocésains ordonnés en France en 2017 – dont 25 viennent d’ailleurs de communautés nouvelles d’inspiration charismatique – il faudrait ajouter 22 jeunes prêtres français. Les uns ordonnés dans des structures lefebvristes (11 Français sur 23 ordonnés). Les autres dans le courant traditionaliste, comme la Fraternité Saint-Pierre (6 Français sur 19 ordonnés) et plusieurs autres instituts.

Témoin, le succès étonnant de la communauté Saint-Martin de sensibilité très classique. Elle compte, à elle seule, 90 prêtres actifs et autant de séminaristes sans compter une année propédeutique qui attire beaucoup de jeunes. Tout comme des séminaires diocésains de styles classiques séduisent davantage aujourd’hui. Dans ce contexte, le dixième anniversaire du motu proprio de Benoît XVI (lire ci-dessous) visant à normaliser la messe en latin selon le missel de 1962, n’est pas totalement anecdotique. La tendance lourde du goût des jeunes catholiques pour une certaine tradition se confirme de plus en plus clairement. […]

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... listes.php

Altior
Senator
Senator
Messages : 854
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Vocations à la prêtrise: étude statistique

Message non lupar Altior » mar. 22 août 2017, 7:51


Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1490
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: La rapide diminution du nombre de prêtres en France

Message non lupar Christophe67 » mar. 22 août 2017, 12:24

Bonjour,


Et je pense que c'est la partie visible de l'iceberg.
A ce jour environ 14.000 prêtres dont la moyenne d'âge est de 72 ans, la retraite obligatoire étant 75.

Par contre, un peu partout, augmentation importante des ordinations au diaconat permanent.

Je soulève par contre une question, il y a de nombreuses ordinations sacerdotales dans les groupes charismatiques catholiques, de statut diocésain ou de droit pontifical, comme la Communauté de l'Emmanuel (5 prêtres et 2 diacres rien que pour le mois de juin), au Chemin Neuf (7 prêtres à ce jour pour 2017) ... la crise des vocations ne concernerait-elle que le clergé séculier ?



Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités