L'Église en Belgique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Restructuration du diocèse d'Anvers

Message non lupar jean_droit » lun. 22 oct. 2012, 17:16

En France nous connaissons bien cela.

Rien de très nouveau.

5 fois moins de paroisses, je suppose pour les dynamiser ...
Restructurations en vue dans le diocèse d'Anvers
Nous lisons sur Le Vif :

"Nous avons établi les moyens financiers pour tous nos grands secteurs: les écoles, les hôpitaux et les paroisses", explique l'évêque d'Anvers Johan Bonny. "Mais maintenant, tous les coûts pour la formation et le suivi de nos collaborateurs nous reviennent. Pour ce faire, nous voulons engager des professionnels et cela a un coût L'évêque a établi un plan d'action pour les 5 prochaines années. Il souhaite notamment réduire le nombre de paroisses, de 300 actuellement à 60, et va rechercher des prêtres à l'étranger pour remédier à la pénurie.

L'évêché envisage aussi l'organisation de baptêmes groupés et va élaborer, d'ici 5 ans, une politique pour tous les bâtiments paroissiaux.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13140
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Belgique: suppression des cours de religion ?

Message non lupar etienne lorant » mar. 13 nov. 2012, 19:06

C'est en discussion aujourd'hui même... mais il ne s'agit que de l'enseignement officiel, auquel traditionnellement, même les promoteurs de la laïcité, préfère l'enseignement "libre" (confessionnel) - les résultats y sont toujours réputés meilleurs...

Le sort des cours de religion pourrait se jouer ce mardi
Mis en ligne le 13/11/2012

Exit le religieux. Sujet brûlant s’il en est, Nadia Geerts n’a pas manqué de rappeler sa position ferme - de militante laïque - concernant sa volonté de voir "supprimer les cours de religions reconnues par la Constitution belge (catholique, protestante, israélite, islamique, orthodoxe) dans les écoles de l’enseignement officiel". Pour elle, c’est un cours de philosophie et d’histoire des religions qui doit être dispensé dans les classes des écoles du réseau en question. Quant au projet de "tronc commun" de la ministre Simonet (CDH), "il est pour moi purement cosmétique", a-t-elle déclaré. Pour rappel, la ministre de l’Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (CDH) a proposé d’instaurer dans les écoles - tous réseaux confondus - d’ici la rentrée scolaire 2013 un "tronc commun" à tous les cours de morale non confessionnelle et de religions reconnues et ce, dès le fondamental. "Ce principe de référentiel commun ne favorise en rien le mélange entre élèves et la conception du ‘vivre-ensemble’. Ce sont des cours de philo entre petits cathos, entre petits athées cela est totalement contradictoire", a-t-elle ajouté. Le sort des cours de religion se joue très probablement ce mardi en commission de l’éducation du Parlement de la Communauté française. Al.D.
Spoiler!
De plus en plus, il se produira cette prise de conscience: ce ne sont pas les religions en elles-mêmes que l'on chercher à effacer, à oblitérer, mais c'est jusqu'au souvenir de Dieu que l'on cherche à radier des mémoires.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
taliesin
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : lun. 12 nov. 2012, 22:39
Localisation : Belgique

Re: Belgique: suppression des cours de religion ?

Message non lupar taliesin » mer. 14 nov. 2012, 0:30

C'est selon moi la plus grande folie des hommes, la désacralisation.
Sois-disant au nom de l'humanisme, toujours plus de profane - jusqu'au paradoxe puisque l'homme d'aujourd'hui se considère comme un dieu !
J'en arriverais presque à regretter de ne pas avoir vécu au Moyen Âge, cette époque que l'on dit obscure, alors qu'elle était je pense on ne peut plus lumineuse - du rayonnement de Dieu !

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Belgique: suppression des cours de religion ?

Message non lupar Géraldine » jeu. 15 nov. 2012, 3:32

IMGP7277.jpeg
Hélas,oui, on apprend à vivre sans religion...de plus en plus....dans les cours de " morale" données dans les,années 80.....
Mais- excusez l' expression- toute représentation religieuse fiche le camp!
Il suffit de voir la très franc-maçonne Télévision Belge qui produisait...il y a 20 ans à une heure convenable, des remises de prix dans des écoles laïques 100%pure propagande.
Idem pour" la Pensée et les Hommes" toujours d' actualité.....
Mais nous avons eu longtemps une émission Catholique- courte- à la même Télévision, animée par l' Abbé Mawet.Celui- ci ne présente plus la nouvelle mouture- un peu plus longue mais dont je ne me rappelle plus le nom.du remplaçant....
Les retransmissions catholiques en Belgique sont rares: on va,sur France 2 pour voir la retransmission d' une. Messe, la plupart du temps de France...parfois chez nous.... Et parfois, la Messe est retransmise en direct chez nous.....
Je ne possède hélas KTO et sans ordinateur!....sur mon smartphone, les images peinent à défiler malgré. mes applis vidéo ....Etienne, te souviens tu d' Anne Morelli( si je ne me trompe) grande détractrice. sur tout ce qui concerne la Religion et tout ce qui s' y rapporte?
Elle éfait souvent l' invitée de débats divers, tant à la chaîne publique que privée.....ah, que de polémiques cela créait!
Pour en revenir sur le fil des cours de religion,je me demande ce que ce sera,dans cinq ou dix ans.....
Mais vivre sans Dieu n' est pas vraiment survivre: ce n' est que croire en sa capacité limitée d' homme, s' aimer soi-même, ne pas vivre pour l' essentiel: la Foi Chrétienne, si forte...
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13140
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Belgique: les Clarisses nominées des Droits de l'Homme

Message non lupar etienne lorant » mar. 18 déc. 2012, 10:40

Depuis 1996, tous les deux ans, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme du 10 décembre, la Ligue belge des droits de l’homme remet un Prix Régine Orfinger-Karlin qui récompense une personne ou une association œuvrant à la protection et à l’aide des groupes vulnérables (mineurs, étrangers, allocataires sociaux, malades mentaux…) qui s’est distinguée en mettant en évidence la nécessité de la résistance aux atteintes aux droits humains.

Parmi les nominés de cette année figurait les Clarisses de Malonne pour « avoir permis de rendre effectif le droit à la libération conditionnelle en accueillant Michelle Martin ».

« Fidèles à la discrétion qui a toujours prévalu dans leur engagement », celles-ci n’étaient pas présentes le vendredi 7 décembre à la remise du prix organisée au Musée Ianchelevici à La Louvière.

Une représentante des clarisses a néanmoins lu une lettre dans laquelle celles-ci défendent « la libération sous condition accordée à certains auteurs de délits même très graves, ayant purgé leur juste peine et ne présentant plus de danger pour la société ».

Cette libération conditionnelle, qu’elles qualifient d’« acquis important » permet, soulignent-elles, « d’entretenir chez des personnes, souvent blessées dans la conscience qu’elles ont d’elles-mêmes, l’espérance en un avenir possible où elles pourront faire la preuve que toute étincelle d’humanité n’est pas morte en elles et qu’elle peut redevenir, moyennant certaines conditions, un feu brûlant qui réchauffe et éclaire la société de manière positive ». « Cette perspective d’une restauration des auteurs de crimes n’est pas sans incidence positive sur la restauration des victimes » précisent-elles.

A suivre sous le spoiler :
Spoiler!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Déchristianisation de la Belgique

Message non lupar jean_droit » jeu. 13 juin 2013, 9:11

Du site belgicatho, bien sûr :

Bien triste tout cela sauf la conclusion remplie d'espérance.

Mais cette Espérance demande que nous nous bougions.

Je ne sais quelles sont les contraintes éducatives des écoles catholiques en Belgique.
Elles sont, peut être, semblables à celles du système français "sous contrat".
L'erreur du siècle de L'Eglise Catholique de France.
On sent bien, depuis quelques années, la volonté de certains évêques, je pense surtout à monseigneur Cattenoz, de briser ce carcan.
Le CEF a bien changé certaines règles mais avant que ce soit mis en application ...

Enfin il me semble que la déchristianisation en Belgique est encore plus forte qu'en France. J'espère me tromper.
S'engager aujourd'hui à la suite du Christ, c'est accepter de le suivre sur les chemins éprouvants où, parmi les défections et les trahisons, il nous a précédés.

Quand la déchristianisation progresse en Belgique

L'ULB a rendu public son rapport sur les religions et la laïcité en Belgique pour 2012. Si l'analyse et ses conclusions reflètent l'orientation bien connue de cette université, les chiffres disent dans leur froide et assez incontestable objectivité le recul du catholicisme dans notre pays.

Est manifeste également l'éloignement de plus en plus grand des jeunes générations à l'égard de l'Eglise et leur méconnaissance de sa doctrine et de ses orientations fondamentales.

Le fait que les Belges les plus jeunes, pourtant scolarisés en majorité dans l'enseignement libre dit "catholique", disent, à 70% n'entretenir aucun lien avec l'Eglise interpelle tout particulièrement.

Pour tâcher d'expliquer tout cela, on peut mettre en avant - et le rapport ulbiste ne s'en prive pas - les questions qui ont détérioré le climat entre l'Eglise, les médias et l'opinion publique, en particulier la pédophilie ecclésiastique ou le caractère "déphasé" des prises de position de Mgr Léonard; quant à nous, nous y voyons surtout le résultat de la décomposition d'une société qui vit un processus de décadence accéléré et où la transmission des valeurs et des croyances qui l'ont caractérisée durant des siècles s'est brutalement enrayée. Cela se vérifie tout particulièrement dans l'éclatement de la famille qui a cessé d'être un lieu d'éducation à la foi. (1)

Cette situation constitue un défi pour les fidèles qui le restent et qui ne peuvent plus se contenter de vivre sur des acquis ni de se reposer sur de confortables piliers institutionnels.

S'engager aujourd'hui à la suite du Christ, c'est accepter de le suivre sur les chemins éprouvants où, parmi les défections et les trahisons, il nous a précédés. Et, comme aux pèlerins d'Emmaüs, il nous explique en chemin qu'il nous faut accepter de passer par là si nous voulons le rejoindre dans la lumière de sa Résurrection.

"Courage, j'ai vaincu le monde!"

Avatar de l’utilisateur
levergero78
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 406
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:39
Localisation : yvelines & Finistère

Re: Déchristianisation de la Belgique

Message non lupar levergero78 » jeu. 13 juin 2013, 10:18

La Belgique wallonne et la France ont des tas de points communs. Elles devrait d'ailleurs ne faire qu'un seul pays comme dans le lointain passé. L'autre partie se joindra aux Pays-Bas.

Je suis d'ailleurs convaincu que dans moins d'une vingtaine d'année c'est ce qui se passera.

Quant à la déchristianisation de ces deux pays, j'ignore si elle est parallèle ou non. Mais toute l'Europe occidentale est concernée par ce processus qu'il semble difficile, voire impossible maintenant, à inverser. Pourquoi ? Il y a de multiples raisons que chacun peut trouver en réfléchissant bien...
http://jean-paul.vefblog.net

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Déchristianisation de la Belgique

Message non lupar jean_droit » jeu. 13 juin 2013, 17:13

Mais toute l'Europe occidentale est concernée par ce processus qu'il semble difficile, voire impossible maintenant, à inverser.
Je ne suis pas aussi pessimiste que vous. Je suis sûr que l'Eglise ne manque pas de personnes prêtes à relever le défi du laïcisme militant.

Les manifestations de la "Marche pour tous" ont montré qu'un certain nombre de jeunes sont prêts à s'engager.

A l'Eglise d'utiliser au mieux leur enthousiasme, leur jeunesse et leur foi.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Ordinations 2013 en Belgique

Message non lupar jean_droit » mar. 25 juin 2013, 10:19

A partir du site Belgicatho :

Commentaires personnels : Cinq ordinations à Bruxelles et trois à Namur, c'est pas si mal que cela ?

Qui peut compléter avec les autres diocèses de Belgique ?

http://www.catho-bruxelles.be/Cinq-ordi ... es?lang=fr
23/06/2013 : CATHÉDRALE DES STS MICHEL ET GUDULE

Cinq ordinations presbytérales

Cinq jeunes... et moins jeunes ont été ordonnés prêtres ce dimanche à la cathédrale par Mgr André-Joseph Léonard, Archevêque de Maliens-Bruxelles.

Vous trouverez les photos de la célébration sur notre galerie Flickr.


http://info.catho.be/2013/06/24/trois-o ... clRb9tXuj9

Remarque vacharde : Pas très belges tous ces noms ....
Santiago Couchonnal, Ireneusz Gosk et Francesco Lentini seront ordonnés prêtres ce dimanche 30 juin à 15h, par Mgr Rémy Vancottem, en la cathédrale Saint-Aubain de Namur.
Portrait des futurs prêtres du diocèse.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

165 églises réaffectées en Flandres

Message non lupar jean_droit » jeu. 27 juin 2013, 9:05

De belgicatho :

Au moins c'est clair.

Le projet porte sur 165 églises qui ne seront plus entièrement consacrées au culte.

Raison : "églises qui ne sont plus (beaucoup) utilisées"

Triste mais normal.

Nous récoltons l'ivraie semée.
Les bâtiments destinés au culte bientôt subsidiés en Flandre ?

La commission Affaires intérieures du Parlement flamand a approuvé mardi le projet de décret autour de la subsidiation des bâtiments destinés au culte.

Ce décret permet aux autorités locales et aux fabriques d'église de recevoir des subsides pour la réaffectation totale ou partielle des églises. Le ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois avait déjà encouragé les autorités locales à réfléchir à la réaffectation potentielle des églises qui ne sont plus (beaucoup) utilisées.

Le Centre pour la culture et l'art religieux avait indiqué qu'il existe des plans de réaffectation pour 9% des 1.850 églises flamandes.

Le nouveau décret règle les possibilités de subsides pour les cas où l'église reçoit une destination totalement nouvelle et pour les cas où le bâtiment reçoit, à côté du culte, une nouvelle fonction.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

En Belgique l'église de Beauraing élevée au rang de basiliqu

Message non lupar jean_droit » jeu. 29 août 2013, 11:19

De ZENIT :

http://www.zenit.org/fr/articles/belgiq ... -basilique
Belgique : l'église de Beauraing élevée au rang de basilique

Clôture des 80 ans des apparitions mariales


L’église du sanctuaire marial de Beauraing, en Belgique, est désormais élevée au rang de basilique, depuis le 22 août 2013.

Le titre de basilique est accordé par Rome, après étude de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Dans le cadre du pèlerinage international annuel et de la clôture de l’anniversaire des 80 ans des apparitions de la Vierge Marie, l’église supérieure de Beauraing a été élevée au rang de basilique, lors d’une messe présidée par Mgr Rémy Vancottem, évêque de Namur, le 22 août, en la fête de Marie Reine.

Au programme de la journée : un chapelet médité, une procession eucharistique suivie de la bénédiction des malades et une messe de clôture.

Le village de Beauraing a été le lieu d’apparitions mariales durant l’hiver 1932-1933 : à 33 reprises, du 29 novembre au 3 janvier, la Vierge Marie est apparue aux cinq enfants Fernande, Gilberte et Albert Voisin, Andrée et Gilberte Degeimbre.

Au cours de ces apparitions, la Vierge s’est montrée notamment avec son cœur tout illuminé, tel un cœur d'or. D'où l'appellation de Notre-Dame de Beauraing « la Vierge au cœur d'or ».

La Vierge Marie a demandé aux enfants la construction d’une « chapelle » et également « qu'on vienne ici en pèlerinage » : « Priez, priez beaucoup », insistait-elle.

Lors de la dernière apparition, elle s’est présentée en ces termes : « Je suis la Mère de Dieu, la Reine des cieux ». Chaque année pour la fête de Marie Reine, le 22 août, un pèlerinage international est organisé à Beauraing.

Mgr André-Marie Charue, évêque de Namur, a autorisé le culte de Notre Dame de Beauraing le 2 février 1943 et six ans plus tard, le 2 juillet 1949, le caractère surnaturel des faits.

Par la cérémonie de jeudi dernier, Beauraing est devenue la quatrième basilique du diocèse de Namur-Luxembourg - après la basilique Sainte-Materne à Walcourt, l’église abbatiale d'Orval et la basilique de Saint-Hubert - et la 17e basilique de Belgique.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Inauguration d'un institut de théologie à Bruxelles

Message non lupar jean_droit » sam. 12 oct. 2013, 8:15

Via Belgicatho :

Alléluia, bien sûr !

http://www.orthodoxie.com/actualites/be ... zA5cv.dpuf

et un très beau reportage :

http://www.orthodoxia.be/Z-Nouvelles_20 ... _Paul.html
Belgique: inauguration de l’Institut de théologie orthodoxe Apôtre-Paul à Bruxelles

octobre 10, 2013

Le 5 octobre, à Bruxelles, a eu lieu l'inauguration de l'Institut de théologie orthodoxe Apôtre-Paul. Un compte-rendu est proposé sur cette page. Notamment en ligne également: le message du patriarche oecuménique, le discours de Mgr Pantéléimon, le discours de Mgr Athénagoras, des photographies.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

L'Église en Belgique

Message non lupar jean_droit » ven. 20 juin 2014, 7:08

Dans Belgicatho nous trouvons un petit reportage photographique sur la procession de la Fête Dieu à Liège. On y voit de nombreux Liègeois suivre cette procession. Quelle bonne idée a eu l'évêque de réintroduire cette procession après 40 ans de suppression. Puissent nos diocèses multiplier ce genre de manifestation ! Quand je pense que dans la sacristie de ma paroisse il y a un dai qui est tout poussiéreux.

Seigneur, prends pitié !

Introduction de l'article :

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... .html#more
La procession de la Fête-Dieu de retour dans les rues de Liège

Belle affluence et beau succès pour la grande procession de la Fête-Dieu à Liège après une éclipse d'une quarantaine d'années.

Plus d'un millier de Liégeois ont répondu à l'invitation de leur nouvel évêque et se sont retrouvés à la Basilique Saint-Martin, berceau de cette fête. La messe y a été célébrée par Mgr Jean-Pierre Delville entouré par le nonce apostolique et par plusieurs évêques dont celui de Roermond. Après une célébration très fervente, la foule a escorté le Saint-Sacrement dans les rues de Liège jusqu'à la cathédrale.

On a pu constater qu'après avoir déserté la Cité Ardente pendant plusieurs décennies, cette manifestation a suscité à nouveau un très bel élan de ferveur populaire.

Merci, Monseigneur !

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13140
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Bruxelles : une église reprise par des prêtres contestés ?

Message non lupar etienne lorant » mar. 15 juil. 2014, 18:31

Il y a une semaine, l’archevêque de Malines-Bruxelles, Mgr Léonard, annonçait la réouverture au culte de l’église Ste-Catherine durant l’année pastorale 2013-2014. Une ouverture provisoire question d’évaluer l’ampleur de l’espace qui devrait, dans l’hypothèse d’un projet d’occupation partagée, y être réservé au culte catholique.

Bref rappel : depuis la fin 2011, la fermeture annoncée de l’église du "Vismet" à Bruxelles et sa réaffectation non spirituelle ont fait couler des tonnes de salive et d’encre et suscité une mobilisation certaine de fidèles demandant son maintien à l’encontre de l’avis des responsables ecclésiaux bruxellois.

Compromis intra-ecclésial

Entre-temps, la Ville a lancé avec l’accord de ces derniers un appel à idées en vue d’un éventuel usage partagé de l’église. Le jury devait trancher récemment mais la surprise est venue de l’archidiocèse qui veut laisser une chance à une occupation pastorale. Mgr Léonard, invoquant sa responsabilité propre et après concertation avec l’évêque de Bruxelles, Mgr Jean Kockerols, entend vérifier et déterminer par l’expérience quelle partie de l’église doit être gardée pour le culte.

Aussi l’archevêque va y installer dès la rentrée de septembre les trois futurs prêtres de la Fraternité des Saints Apôtres chère à l’abbé Michel-Marie Zanotti Sorkine… auxquels il voulait confier l’église du Béguinage mais la paroisse et l’abbé Alliët l’ont refusé avec force.

Accord romain conditionnel

Déjà diacres, ils seront ordonnés prêtres le 22 août. Et cela malgré l’opposition de plusieurs évêques belges qui s’en sont ouverts à Rome, perplexes notamment sur le suivi de leur vocation et leur encadrement spirituel. Mais au Vatican, on a précisé ne pas s’opposer à ces ordinations si elles sont conformes au droit canon, ce qui est le cas jusqu’ici. Ils pourront donc s’occuper de Ste-Catherine de septembre 2014 à juin 2015.

En attendant des questions restent ouvertes à Bruxelles : dans toute l’opération, l’archevêque a joué cavalier seul, plus que jamais convaincu que la Fraternité apportera des charismes à l’Eglise. Son Conseil épiscopal, plus perplexe, n’a pu qu’en prendre acte.

En même temps, quid du médiatique curé marseillais qu’on voyait "monter" à Bruxelles ? Il y a un an, il en fut fortement question mais le transfert fut rendu impossible en raison de l’opposition du président de la Conférence épiscopale française, le cardinal Pontier et de celle du nonce apostolique.

Récemment, l’abbé Zanotti avait annoncé son transfert de Marseille à la chapelle de la rue du Bac à Paris mais il avait précisé ensuite qu’il n’aurait pas lieu par crainte "d’une trop grande piété et affluence des fidèles" ! Et le remuant prêtre d’ajouter : "ne vous inquiétez pas, la Sainte Vierge va m’ouvrir une porte quelque part"…

http://www.lalibre.be/actu/belgique/l-e ... 7a638a4e01

Fraternité des Saints Apôtres - Michel-Marie Zanotti Sorkine…

Le 14 février dernier, Mgr André Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, a ordonné trois diacres pour la Fraternité des Saints Apôtres. Ce nouvel institut, inspiré par l’abbé Michel-Marie Znotti-Sorkine, curé des Réformés à Marseille, a été reconnu par Mgr André Léonard le 6 avril 2013. À l’heure où la nouvelle évangélisation apparaît comme un besoin pressant, le primat de Belgique donne donc à son pays (et bientôt à la France ?) une communauté missionnaire nouvelle placée sous le patronage des apôtres qui convertirent les foules après le trépas et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ.

L’ordination diaconale a eu lieu en la basilique du Sacré-Cœur à Koekelberg. Avec une vingtaine de prêtre et un concours nombreux de fidèles, Mgr André Léonard a ordonné diacres les trois premiers frères. Ceux-ci sont rattachés au diocèse de Malines-Bruxelles, avec leur charisme propre. Treize autres séminaristes suivent actuellement leur formation sacerdotale dans les séminaires de Namur et Louvain en vue de rejoindre la Fraternité des Saints Apôtres.

http://www.riposte-catholique.fr/ripost ... ts-apotres
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Bruxelles : une église reprise par des prêtres contestés

Message non lupar jean_droit » mar. 15 juil. 2014, 18:46

Tout cela fleure bon les luttes intestines ...


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit