Page 5 sur 6

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : dim. 04 janv. 2015, 18:47
par Cicam
J'ai beaucoup apprécié ses sermons qu'on pouvait entendre sur internet et un de ses livres. C'était énergique et plus simple à comprendre pour une fausse débutante comme moi. J'espère un jour avoir la possibilité d'assister à une de ses messes. Dans l'église à coté de chez moi, il y a eu un jeune aumonier militaire qui "suivait le même chemin". Grace à lui j'ai enfin oser me confesser pour la 1ère fois. Malheureusement il a été muté ailleurs.

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : ven. 12 juin 2015, 10:16
par jean_droit
Toujours à partir de Belgicatho :

Remarque :

Nous aurions besoin de nombreux père Zanotti.
De prêtres capable d'attirer les foules et de répandre la Bonne Nouvelle.

Tout début de l'article :

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 35148.html
Le Père Michel-Marie (Zanotti) n'a pas perdu la foi!
IMPRIMER Share
LE PÈRE MICHEL-MARIE N’A PAS PERDU LA FOI

2.VI.2015 - Causeur (source)

Après avoir été chanteur et pianiste en de nombreux piano-bars et cabarets pendant dix ans, Michel-Marie Zanotti-Sorkine est devenu le curé de la paroisse catholique Saint-Vincent-de-Paul, dite « Les Réformés », à Marseille sur la célèbre artère de La Canebière. Son ministère dans la cité phocéenne a été marqué par le retour en masse des fidèles, grâce en partie à son charisme, mais aussi à ses talents de prédicateur, de chanteur et d’écrivain. Le père Michel-Marie a baptisé plus de mille personnes en dix ans à Marseille, dont un grand nombre de musulmans. Aujourd’hui, il partage son temps entre le sanctuaire de Notre-Dame du Laus (Hautes-Alpes) où la Vierge serait apparue au XVIIe siècle, et Paris où il enregistre en ce moment un album de chansons qu’il a composées lui-même. Il a écrit pas moins de dix livres, et considère avec bienveillance le monde des médias, car il les estime indispensable pour annoncer l’Evangile.

Cependant, sa popularité lui a déjà joué des tours : le père Michel-Marie s’est vu refuser le poste de confesseur à la Chapelle de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac, à Paris, pour engouement populaire. Serait-ce là le signe que l’Église catholique ne vise pas son développement ? Le père Michel-Marie livre en exclusivité à Vice sa vision d’une Église aux portes grandes-ouvertes, en harmonie avec notre époque, sans pour autant dénaturer la force de la doctrine chrétienne.

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : ven. 12 juin 2015, 11:31
par axou
Qu'il est magnifique ce Père Zorkine ! Ou plutôt que sa foi en Dieu est magnifique.

Quel bel alliage de feu intérieur, d'exigeance et de tolérance !

Merci Jean-Droit de nous faire découvrir cet interview. Je vais méditer toutes ces paroles,

Axou

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : sam. 13 juin 2015, 9:10
par jean_droit
Le père Zanotti évêque ?
Je ne suis pas sûr que cela lui correspond.
Nous avons besoin de beaucoup de prêtres comme lui à la place qu'il occupe.
Surtout des prêtres évangélisateurs.
Et puis ne transformons pas l'Eglise de France en armée mexicaine.
Il y a, peut être, trop d'évêques en France.
Il est amusant de voir que si le nombre de prêtres diminue très fortement au cours des années le nombre d'évêque ne change guère.

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : dim. 14 juin 2015, 10:39
par jean_droit
De Belgicatho :

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 39586.html
Vidéo- (6 min) par le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine
Parabole de la graine de moutarde et du levain

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : dim. 14 juin 2015, 11:54
par SergeA
Belle vidéo, merci jean_droit.

Vérité très forte en provenance tout droit de l'Esprit Saint ! Hiiiiii-Haaaaa !! :D

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : dim. 19 juil. 2015, 11:29
par jean_droit
Un beau sermon le démon :

Du Forum Catholique :

https://www.youtube.com/watch?v=l0fYBThTJ7w

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : mar. 04 août 2015, 9:02
par jean_droit
Au Sanctuaire Notre-Dame du Laus (Saint-Étienne-le-Laus)

Ces sept enseignements ont été donnés par le Père Michel-Marie durant la session estivale du mardi 14 au dimanche 19 juillet 2015.

Puissent ces enseignements être largement diffusés !

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 66078.html
Quand Marie parle : sept enseignements du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

... à découvrir et écouter ici : http://delamoureneclats.fr/#!/ses-predi ... 015-07-14/

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : ven. 18 sept. 2015, 12:29
par jean_droit
Du site du Sanctuaire du Laus :

http://www.sanctuaire-notredamedulaus.c ... uaire.html
L'actu du Laus (détail de l'article)

Pour être tenu informé des publications d'articles,

vous pouvez vous inscrire à la newsletter du sanctuaire

Dimanche 30 Août

Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine : une nouvelle année au service du sanctuaire

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, avec l'accord de Mgr Jean-Michel di Falco, a confirmé que le p. Michel-Marie Zanotti-Sorkine allait vivre une deuxième année pastorale au sanctuaire de Notre-Dame du Laus.

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : dim. 27 sept. 2015, 19:36
par Tian
Bonjour à tous,

Je suis contente de trouver un fil de discussion sur ce merveilleux prêtre qu'est le Père Zanetti. Je l'ai découvert il y a presque 2 ans ; j'ai écouté toutes ses homélies et je suis comme beaucoup impressionnée par sa bonté, son sens du "bien", sa joie de vivre et son charisme inné. C'est un bon "pêcheur d'hommes" pour le Seigneur.

Mais (il y a un "mais" car qui aime bien châtie bien), ;) je suis toutefois un peu troublée par le peu de cas qu'il fait de la souffrance animale (dont je parlais d'ailleurs sur un autre fil). Il est flagrant que ce problème n'est pas arrivé encore à la conscience du père Zanetti .

Je cite : "le cochon, animal qui n'est bon qu'en saucisson.."

"Vous pouvez manger de tout car tout est pur sinon notre Dieu nous l'aurait dit !"

"Vous pouvez manger de tout, de la tomate jusqu'au foie gras !"

(J'écris de mémoire et je ne suis peut-être pas au mot près, mais l'idée générale est bien là).

Mais bon .. Si il y a quelqu'un qui est à même de refuser un jour la barbarie des abattoirs, c'est bien lui et j'attends impatiemment le jour où il en parlera, car la bonté ne saurait être parfaite sans cette conscience là.

Dans les années futures il deviendra sans doute (c'est mon point de vue) de plus en plus difficile de prôner la bonté en refusant dans le même temps de regarder en face la souffrance animale et de tout faire pour y remédier.

Ne soyons pas comme ces végétariens qui sont contre le fait de tuer un animal mais qui ne voient aucun problème à ce qu'une femme avorte.

Soyons cohérents.

Fraternellement,

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : lun. 28 sept. 2015, 12:30
par axou
Cher Tian,

Si vous lisez Au diable la tiédeur du Père Zanetti, vous lirez un très joli passage sur les animaux :

Je cite de mémoire : "Quand je rencontre une personne avec un chien, je m'arrête pour le caresser : bonne occasion de faire connaissance avec cette personne et témoigner de ma foi au Christ : je dis à cette personne combien Dieu chérit son chien comme toutes ses créatures et j'en profite pour parler de Dieu avec elle".

Concernant la nourriture, il faut lire ce qu'écrit depuis 30 ans le Père Guy Gilbert : il dénonce à temps et à contre-temps les animaux élevés en élevage intensif, "qui ne voient jamais la lumière de Dieu". Peut-être le Père Zorkine y viendra -t-il, ensuite, c'est parfois une sorte de paresse intellectuelle que de ne pas se renseigner sur les vraies conditions d'élevage, conditions qui n'existaient pas à l'époque du Christ. Moi je rêve d'entendre à la messe un curé qui nous demande de faire très attention à ce qu'on mange, pour des raisons de morale chrétienne.(à part Guy Gilbert à Paray le Mosnial, je ne l'ai jamais entendu).

De tout coeur avec vous, je prie tous les jours aussi pour nos frères animaux.
Axou

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : mar. 29 sept. 2015, 12:09
par Tian
Merci Axou pour votre réponse, c'est très gentil de votre part.

il est vrai que je n'ai lu qu'un livre du Père Zanetti mais étant donné que j'ai écouté toutes ses homélies (et parfois plusieurs fois) j'ai retrouvé dans ce livre beaucoup des idées et des anecdotes qu'il développe dans ses sermons ce qui fait que je n'ai pas été incitée à en acheter d'autres ; mais je vais le faire très certainement, ne serait-ce que pour avoir l'objet "livre" a relire.

Vous savez, je sais que le Père Zanetti aime les animaux et il est vrai qu'il dit souvent qu'un animal facilite toujours l'échange, de cela je n'en doute pas du tout et c'est bien pour ça que je suis attristée parfois de ne pas le voir atteindre ce degré de perfection qu'est la conscience de la souffrance animale (je me rends compte que je parle comme une bouddhiste ce que je ne suis pas ! :) ) .

Je pense, comme vous l'avez dit, que c'est une forme de "paresse intellectuelle" et peut-être aussi une peur de montrer à l'âme une horreur, car une fois qu'on l'a vue on n'est plus jamais pareil.

Je m'en rends compte ne serait-ce qu'en regardant la mienne car je n'ai pas toujours voulu voir ou m'appesantir sur ce qui se passe finalement très près de chez nous et je suis d'ailleurs loin de ce qu'on pourrait appeler une végétarienne car il m'arrive de manger de la viande par gourmandise et par paresse ; très peu, certes, mais je le fais.
Je veux m'interdire de manger les mammifères, mais c'est un combat pour le corps et l'âme, et je ne sais pas qui va gagner… Et pourtant je porte une faute plus grande encore que ceux qui ne se posent pas de questions car, moi, je sais.

Connaissez vous l'expérience de Milgram ?

C'est un phénomène assez courant qui a déjà été expliqué dans le film (I comme Icare) et qui démontre que nos rébellions viennent (ou ne viennent pas en l'occurrence) si l'autorité (et il peut s'agir d'une autorité politique ou ecclésiastique) nous dit, ou nous montre, que ce mal que nous apercevons, que nous ressentons, n'est pas un "mal" en fait et que nous pouvons détourner notre regard, ne pas en souffrir. La plupart d'entre nous sautons dessus bien sûr car c'est tellement confortable surtout si ce "mal" est source aussi de plaisir !

Je pense que c'est exactement de cela dont nous sommes victimes concernant les animaux que l'on abat. On nous dit que c'est normal, qu'on ne peut faire autrement (les esquimaux ne peuvent faire autrement, ainsi que les bédouins dans le désert, mais pas nous !...).
Ainsi on justifie tout, et nous nous disons que ce "pré-pensé" est bien confortable. C'est pour cela qu'il serait si important que le Père Zanetti, que je tiens en haute estime, se positionne là-dessus.

Je n'ai pas lu ce qu'a écrit à ce sujet le Père Guy Gilbert et je vais chercher sur le Net si je le trouve.

Merci encore !

J'ai écrit une suite à ce message sur le fil " Le Christ et le végétarisme " car je pense être totalement hors sujet ici.


:ciao:

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : dim. 08 oct. 2017, 2:23
par Cinci
Attention au faux contentement de soi



Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, homélie, 25 septembre 2017

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : ven. 20 oct. 2017, 18:37
par Cinci
Des propos passionnants du Père Zanotti-Sorkine et puis un feu à communiquer perçus - plus-que-perçus, très perceptibles- lors d'une rencontre avec Sylvain Gagnon, l'animateur du programme de télévison La victoire de l'amour qui roule sur une chaîne canadienne.

Enregistré le 24 septembre dernier :



:)

Quel beau témoignage!

Re: Un prêtre extraordinaire : le père Zanotti-Sorkine

Publié : mar. 24 oct. 2017, 11:32
par Ioannes
Bonjour à tous,

Je serai heureux d'avoir quelques avis ...

C'est un prêtre. Un charismatique. Il a un talent. Il sourit. Il est aimé. Il est joyeux. Il est zélé. Il aime.
Son succès ? Qui suis-je et qui sommes-nous pour juger si c'est le sien ou l'oeuvre de Dieu ? De nombreux saints ont été bien plus populaires que lui : miracles, conversions, nombres de fidèles, etc.
On dit qu'il est original ? Que ces chansons dénaturent l'identité du prêtre ? Saint Philippe Néri passait pour un fou. Et bien d'autres ... Qui sont les véritables fous ?
Il oeuvre beaucoup sur l'identité du prêtre, qui doit aimer et se faire aimer. Ok. Est-ce si surprenant de voir certains vieux prêtres et laïcs s'offusquer de voir un prêtre se mettre en avant ? Ils ont milité pour l'inverse (le prêtre caché dans le peuple), leur réaction est logique.

Donc :
- Il a un charisme. (Et original, donc s'ensuit méfiance, jalousie, normal.)
- Il renouvelle une certaine image et identité du prêtre, qui n'est pas la sienne mais celle de l'Eglise. Donc rien de nouveau.
- Il oeuvre pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Donc :

Pourquoi tant de haine ? (Médias, etc.) :(