Ordination à la prêtrise & tendances homosexuelles

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lu par FMD » mer. 26 oct. 2005, 16:45

[align=justify]Bonjour MB et Sola

Je suis quelque peu perdu au milieu de la polémique. Ce texte de Benoît XVI dont tout le monde parle depuis maintenant plusieurs mois sans en connaître le contenu est-il paru? Si oui, avez-vous un lien vers ce texte?

Merci :)
Franck[/align]

Avatar de l’utilisateur
sola
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : dim. 27 févr. 2005, 15:00

Message non lu par sola » mer. 26 oct. 2005, 17:13

j'ai trouvé 2 textes sur google, celui publié par un site gay est plus nuancé que l'autre, c'est celui que je copie-colle.
apparemment il est encore trop tôt pour en parler, ce ne sera qu'à la mi-novembre que les médias pourront se déchaîner... :blink: :
Vatican: seules les honteuses seront admises au sacerdoce par Queer.de a écrit :Selon la nouvelle mouture, les homosexuels ne seraient pas exclus d'office, mais ils devraient prouver qu'ils ont vécu dans la chasteté les trois années précédentes, auraient l'interdiction de faire publiquement état de leur homosexualité ou de fréquenter la scène gay, et ils ne devraient pas manifester un trop grand intérêt pour la culture gay. Le document devrait être publié à la mi-novembre. En Allemagne, les jeunes Verts ont rappelé à Ratzinger, qui tenterait par cette directive de faire porter aux gays le chapeau des scandales pédophiles, que 98% des cas de maltraitance étaient le fait d'hétérosexuels.
*sola*
"le grain pourrit quand on l'entasse et fructifie quand on le sème." st dominique

Avatar de l’utilisateur
Eremos
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 230
Inscription : dim. 11 sept. 2005, 13:50
Localisation : Nantes

Message non lu par Eremos » mer. 26 oct. 2005, 18:27

Bonjour, :)
sola a écrit :ils devraient prouver qu'ils ont vécu dans la chasteté les trois années précédentes
"Prouver", ça risque d'être difficile tout de même... à moins de porter la fameuse ceinture :lol: (pardon... :unsure: )
ou de fréquenter la scène gay
Ca va presque de soit je pense. J'imagine mal un prêtre monté sur la scène gay... :-x
98% des cas de maltraitance étaient le fait d'hétérosexuels.
Il me semblait que Franck avait affirmer le contraire dans un autre fil ( Ici ) :
Franck a écrit :3. Les faits sont têtus mais sur plus de 10 000 plaintes enregistrées aux États-Unis à l'encontre de prêtres catholiques, plus de 8 000 concernent des attouchements pédophiles à caractère homosexuel.
Une amie connaît le supérieur d'une abbaye qui est confronté à un tel cas parmi ses jeunes moines. Il s'agit d'un véritable combat quotidien de cette personne confinée dans un milieu où la tentation est presque toujours là. Je ne suis donc pas étonné d'une telle prise de position qui, par delà une hypothétique volonté de "discrimination" pourrait plutôt signifier un réel soucis de l'épanouissement de ces personnes.
NISI Dóminus ædificáverit domum, in vanum laboravérunt qui ædíficant eam.
(Liber Psalmorum, 126)

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1559
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Message non lu par FMD » mer. 26 oct. 2005, 20:24

[align=justify]Bonsoir Eremos et Sola,

Voici un article assez éloquent du Washington Times du 28 février 2004 à ce sujet:
Gay priests cited in abuse of boys by Julia Duin a écrit :Eighty-one percent of sex crimes committed against children by Roman Catholic priests during the past 52 years were homosexual men preying on boys, according to a comprehensive study released yesterday on the church's sex abuse crisis. [...]

There are "many outstanding priests of a homosexual orientation who live chaste, celibate lives," Mr. Bennett said, "but ... more than 80 percent of the abuse at issue was of a homosexual nature." [...]

The John Jay study was praised as the first of its kind to study sexually abusive practices among a category of the American populace. The priests involved -- 4,392 -- constituted 4 percent of the 109,694 clergy who were working in the Catholic Church from 1950 to 2002.

Version intégrale: http://www.washtimes.com/national/20040 ... -5901r.htm
Merci Sola pour cet article, cela dit après avoir lu tout et son contraire sur ce fameux texte, je préfère m'abstenir de tout commentaire avant sa publication. ;-)

PaX
Franck[/align]

Jean-Pierre DALIBOT
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 77
Inscription : mer. 04 août 2004, 11:48
Contact :

Admission des homosexuels au sacerdoce ?

Message non lu par Jean-Pierre DALIBOT » jeu. 27 oct. 2005, 13:52

Dans le contexte actuel comme dans celui d'autre fois, faut-il (peut-être) aussi interdire le sacerdoce aus hétérosexuels et de n'autoriser l'ordination sacerdole qu'aux eunuques?
La sexualité est une chose bonne que l'on doit gérer pour grandir et faire grandir l'autre.
Ce n'est pas plus facile d'être célibatiare que d'être marié ou de vivre en couple. Le tout est d'avoir un usage sain (saint) de sa vie.

Avatar de l’utilisateur
sola
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : dim. 27 févr. 2005, 15:00

Message non lu par sola » jeu. 27 oct. 2005, 16:50

:blink: on n'a pas fini de patauger, maintenant l'abbé Pierre sort une autopbiographie où il raconte qu'il n'a pas été toujours chaste (bon mais lui il est hétéro, l'administrateur va p-ê re-déplacer mon message! :lol: )
enfin j'ai dit ce que j'en pensais, évidemment que c'est à surveiller, j'ai lu un témoignage là-dessus aussi, sur les pratiques de certains dans le clergé, c'est un problème. on entend aussi des sous-entendus parfois sur "les couloirs du Vatican"...
mais la chasteté, à mon sens, est un engagement que peut prendre un homo comme un hétéro. et le reprendre aussi, quand il a péché et se repent. :oops:
*sola*
"le grain pourrit quand on l'entasse et fructifie quand on le sème." st dominique

Raoul
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : lun. 30 janv. 2006, 16:35

Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Raoul » mer. 01 févr. 2006, 10:42

Que faut-il penser du refus du Vatican, désormais, d'ordonner des prêtres homosexuels ?

En particulier, quelles peuvent être les véritables raisons de cette décision ?

Ne s'agit-il pas, en réalité, de lutter contre les prêtres pédophiles ? En effet, nous savons tous que [ Propos répréhensibles au regard de la loi | Christophe ]... Donc, en refusant d'ordonner des prêtres homos, l'Eglise ne cherche-t-elle pas plus précisément à se prémunir contre de nouveaux scandales pédophiles ? A travers cette mesure, ce ne serait pas les pêtres homos qui seraient visés en tant que tels mais d'abord les prêtres pédophiles.

Qu'en pensez-vous ?

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 08 févr. 2006, 11:13

Bonjour mes frères,
On peut constater que le religion chrétienne ( les autres religions que je connais ) est plutôt contre l'homosexualité.
D'autre part la religion chrétienne n'est pas obligée de suivre les modes.
Donc, acte.
Pour ma part j'ai fait partie d'un site de religieux plus ou moins homosexuels.
Malheureusement l'homosexualité prenait de plus en plus d'importance.
Quand le site s'en est pris à Jean Paul II, lors de son décès, d'une façon outrancière j'en suis parti avec d'autres catholiques.
..................
La pédophilie est un phénomène qui est, malheureusement, assez répandu dans bien des milieux et, donc, chez les clercs.
L'Eglise doit être très vigilante sur ce sujet.
.................
Bonne journée à tous !
En le Seigneur !

Avatar de l’utilisateur
DeLesdiguieres
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : mar. 29 nov. 2005, 1:13
Contact :

Message non lu par DeLesdiguieres » mer. 08 févr. 2006, 12:40

Je pense tout simplement que l'Eglise ne veut pas de prêtres homosexuels, parce qu'ils représentent un catholique un peu au dessus du lot, on dit "mon père" et il nous appelle mon fils. Si l'Eglise permet à des homosexuels de faire partit de la grande famille catholique ok, mais un prêtre est un représentant auprès des ses brebis catholiques et les "autres".

La pédophilie et l'homosexualité ne sont pas des maladies que l'on attrape, mais bien des comportements sexuels influençables selon l'environnement, la civilisation,...
Margaritas ante porcos

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lu par jean_droit » mer. 08 févr. 2006, 13:45

Personnellement j'approuve la position de l'Eglise sur l'homosexualité.
Je ne veux pas rentrer dans la mode actuelle.
Ni dans le lobying et matraquage médiatique sur le sujet.
Comme si on n'avait que de cela à parler !
Comme sur bien d'autres points l'Eglise doit savoir condamner mais aussi accompagner et comprendre à la fois.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Instruction sur les critères de discernement vocationnel...

Message non lu par Christophe » mer. 08 févr. 2006, 14:29

[align=center]Instruction
de la Congrégation pour l'Education catholique
sur les critères de discernement vocationnel
au sujet des personnes présentant des tendances homosexuelles
en vue de l'admission au séminaire et aux Ordres sacrés[/align]

[align=justify]Dans la lumière de cet enseignement, ce Dicastère, en accord avec la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements estime nécessaire d'affirmer clairement que l'Eglise, tout en respectant profondément les personnes concernées [9], ne peut pas admettre au Séminaire et aux Ordres sacrés ceux qui pratiquent l'homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent ce qu'on appelle la culture gay. [10].

Ces personnes se trouvent en effet dans une situation qui fait gravement obstacle à une juste relation avec des hommes et des femmes. De plus, il ne faut pas oublier les conséquences négatives qui peuvent découler de l'Ordination de personnes présentant des tendances homosexuelles profondément enracinées.

Par contre, au cas où il s'agirait de tendances homosexuelles qui seraient seulement l'expression d'un problème transitoire, comme, par exemple, celui d'une adolescence pas encore achevée, elles doivent de toute façon être clairement dépassées au moins trois ans avant l'Ordination diaconale.[/align]

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Message non lu par Etrigan » lun. 13 févr. 2006, 16:14

Le sujet me paraît très complexe : on ignore la raison profonde étant à l'origine de ce choix.

L'idée que l'on juge une personne sur ses choix sexuels me choque. Je connais des homosexuels, je les apprécie, et j'estime qu'ils méritent le respect...

Alors, lisons attentivement l'extrait cité : "l'Eglise, tout en respectant profondément les personnes concernées [9], ne peut pas admettre au Séminaire et aux Ordres sacrés ceux qui pratiquent l'homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent ce qu'on appelle la culture gay. [10]."

Otez-moi d'un doute : un prêtre n'a pas encore le droit d'avoir des relations sexuelles, non ?
Donc, quand il est fait référence à "ceux qui pratiquent l'homosexualité", je pense aussitôt à des gens qui ont des relations sexuelles, ce qui les excluent de fait de l'ordination... Un prêtre dont ondécouvrirait qu'il a des relations hétérosexuelles, serait lui aussi interdit d'ordination, c'est bien cela ? Dans ce cas là, ce ne serait pas un haro contr les homosexuels, mais contre les prêtres non fidèles à leurs engagements ? Il aurait toutefois été bon de faire une note pour rappeler cet interdit à l'égard des hétérosexuels...

Ensuite, "présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées" : là, c'est beaucoup, mais alors beaucoup plus sujet à caution. En vertu de quoi jugera-t-on cela ? Au fait qu'un homme se comporte comme une "folle" ? Je peux comprendre qu'un prêtre qui aurait l'air d'une folle puisse paraître quelque peu étrange, j'entends ce choix de lui refuser l'ordination, mais je pense qu'il y a tout de même des cas bien particuliers qui me paraissent autrement plus ambivalents à trancher.

Pour finir, "soutiennent ce qu'on appelle la culture gay" : là, désolé, mais je ne vois pas où est le problème. Les gays restent une minorité, et ils ont le droit de défendre leur identité sexuelle. De plus, "soutenir la culture gay", ce pourraît être aussi les considérer et les respecter, non ? Enfin, bref, je trouve ce passage là assez ambivalent aussi.
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » lun. 13 févr. 2006, 20:06

[align=justify]Bonsoir Etrigan,

L'homosexualité semble être un sujet de discussion mobilisateur sur ce forum. Je vous invite donc à utiliser la fonction Rechercher ; elle vous permettra de trouver l'avis des principaux contributeurs de ce forum qui se sont déjà prononcés sur cette question délicate.

Je me contenterais de réagir rapidement à votre message.

Respecter les pécheurs, condamner les péchés, telle est la ligne de conduite de l’Eglise catholique. Par conséquent, elle respecte les personnes homosexuelles et condamne toute discrimination injuste à leur égard (cf. CEC § 2358). Par contre, elle réprouve les actes d’homosexualité qu’elle considère comme intrinsèquement désordonnés (§ 2357), contraires à la fois à la loi naturelle et aux commandements divins.

Car vous n'êtes pas sans savoir que les relations homosexuelles sont réprouvées par les Saintes Ecritures. Outre le châtiment bien connu de Sodome (Gn XIX, 1-29), quelques passages extraits des épîtres de saint Paul devraient vous en convaincre :

Rm I, 24-27 : Aussi Dieu les a-t-il livrés selon les convoitises de leur coeur à une impureté où ils avilissent eux-mêmes leurs propres corps ; 25 eux qui ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge, adoré et servi la créature de préférence au Créateur, qui est béni éternellement ! Amen. 26 Aussi Dieu les a-t-il livrés à des passions avilissantes : car leurs femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature ; 27 pareillement les hommes, délaissant l'usage naturel de la femme, ont brûlé de désir les uns pour les autres, perpétrant l'infamie d'homme à homme et recevant en leurs personnes l'inévitable salaire de leur égarement.

1 Co VI, 9-10 : 9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni gens de moeurs infâmes, 10 ni voleurs, ni cupides, pas plus qu'ivrognes, insulteurs ou rapaces, n'hériteront du Royaume de Dieu.

1 Tm I, 8-11 : 8 Certes, nous le savons, la Loi est bonne, si on en fait un usage légitime, 9 en sachant bien qu'elle n'a pas été instituée pour le juste, mais pour les insoumis et les rebelles, les impies et les pécheurs, les sacrilèges et les profanateurs, les parricides et les matricides, les assassins, 10 les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d'hommes, les menteurs, les parjures, et pour tout ce qui s'oppose à la saine doctrine, 11 celle qui est conforme à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m'a été confié.

Et comme la Bible, selon la doctrine catholique, est la parole de Dieu telle qu'elle a été fidèlement retranscrite par écrit, ces passages équivalent à une réprobation divine. Dans cette optique, vous conviendrez qu'un prêtre ne peut soutenir la "culture gay" sans contrevenir gravement aux commandements divins.

En Christ,

- VR -[/align]

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Message non lu par Etrigan » lun. 13 févr. 2006, 20:23

Mais quel idiot je fais ! Comment n'y ai-je pas pensé plus tôt :oops:
Oui, cela est bien plus clair...

Néanmoins, et vous l'aurez deviné, je ne peux que déplorer qu'un tel mode de pensée persiste encore aujourd'hui et cela doit grandement bouleverser les homosexuels qui sont à la recherche de Dieu...
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Message non lu par Christophe » lun. 13 févr. 2006, 20:39

[align=justify]Cher Etrigan
Etrigan a écrit :Otez-moi d'un doute : un prêtre n'a pas encore le droit d'avoir des relations sexuelles, non ?
Donc, quand il est fait référence à "ceux qui pratiquent l'homosexualité", je pense aussitôt à des gens qui ont des relations sexuelles, ce qui les excluent de fait de l'ordination... Un prêtre dont ondécouvrirait qu'il a des relations hétérosexuelles, serait lui aussi interdit d'ordination, c'est bien cela ? Dans ce cas là, ce ne serait pas un haro contr les homosexuels, mais contre les prêtres non fidèles à leurs engagements ? Il aurait toutefois été bon de faire une note pour rappeler cet interdit à l'égard des hétérosexuels...
Un prêtre a déjà reçu l'ordination sacerdotale. Ce sont les séminaristes qui préparent l'ordination...
Un prêtre ne peut que recevoir l'ordination episcopale...

Cordialement
Christophe[/align]
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités