Sur l'indulgence plénière ou partielle

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Sur l'indulgence plénière ou partielle

Message non lu par Anne » sam. 17 mai 2008, 5:06

Ben, voilà une question nulle!

Benoît XVI accorde l'ndulgence plénière pour l'année paulienne, lis-je sur Proximo...

C'est quoi, déjà, une indulgence plénière? Je crois bien m'en être méritée une en Terre Sainte :girl_angel:
(que je crois avoir "flambée" plus vite que l'éclair, j'ignore pourquoi ;) , probablement parce que ce n'est pas la charité chrétienne qui m'étouffe la plupart du temps, mais ça... Hé! :diable: ) mais comment s'en mérite-on d'autres? Qu'est-ce qu'il faut qu'on fasse pour St-Paul?

:s
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Christophe » sam. 17 mai 2008, 16:25

Chère Anne :)

Si vous êtes courageuse, vous pouvez lire la Constitution apostolique Indulgentiarum Doctrina (1967) de Paul VI...

Sinon, il y a une "synthèse" sur le sujet qui a été faite par la Pénitencerie apostolique à l'occasion du Jubilé de l'an 2000 :
RAPPEL À CARACTÈRE GÉNÉRAL
SUR LES INDULGENCES
1. L'indulgence est ainsi définie dans le «Code de Droit canonique» (can. 992) et dans le «Catéchisme de l'Église catholique» (n. 1471): «L'indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l'action de l'Église, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints».

2. En général, l'acquisition des indulgences exige des conditions déterminées (ci-dessous, nn. 3-4), et l'accomplissement d'œuvres déterminées (aux nn. 8-9-10 sont indiquées celles qui sont propres à l'Année Sainte).

3. Pour obtenir les indulgences, tant plénières que partielles, il faut, au moins avant d'accomplir les dernières exigences de l'œuvre indulgenciée, que le fidèle soit en état de grâce.

4. L'indulgence plénière peut être obtenue seulement une fois par jour. Mais pour l'obtenir, outre l'état de grâce, il est nécessaire que le fidèle

- possède la disposition intérieure, du détachement complet du péché, même seulement véniel;

- se confesse sacramentellemeпt de ses péchés;

- reçoive la Sainte Eucharistie (il est certes mieux de la recevoir en participant à la Messe; mais, pour l'indulgence, seule la sainte communion est nécessaire);

- prie selon les intentions du Souverain Pontife.

5. Il est bon, mais pas nécessaire, que la Confession sacramentelle, et en particulier la sainte communion et la prière pour les intentions du Pape soient effectuées le jour même où l'on accomplit l'œuvre indulgenciée; mais il est suffisant, que ces saints rites et prières soient accomplis quelques jours (environ 20) avant ou après l'acte indulgencié. La prière selon l'intention du Pape est laissée au choix du fidèle, mais on suggère un «Notre Père» et un «Ave Maria». Pour diverses indulgences plénières il est suffisant d'effectuer une Confession sacramentelle, mais il est requis une sainte communion distincte et une prière distincte selon l'intention du Pape pour chaque indulgence plénière.

6. Les confesseurs peuvent changer, pour ceux qui en sont légitimement empêchés, l'œuvre prescrite ainsi que les conditions requises (exception faite bien sûr du détachement du péché, même véniel).

7. Les indulgences sont toujours applicables à soi­-même ou aux âmes des défunts, mais elles ne sont pas applicables à d'autres personnes vivant sur terre.
:arrow: http://www.vatican.va/roman_curia/tribu ... ce_fr.html

Les conditions particulières à l'occasion de l'Année paulinienne sont expliquées dans cet article, sur le site de l'Année paulinienne :
INDULGENCE PLENIERE DU PAPE A L’OCCASION DE L’ANNEE PAULINIENNE
Un décret de la Pénitencerie apostolique révèle qui pourra la recevoir et à quelles conditions.
Le Saint-Père Benoît XVI a concédé des indulgences spéciales pour l’Année paulinienne afin que les fidèles puissent « renouveler et vivre avec plus grande ferveur, en cette pieuse et heureuse occasion, leur désir du salut surnaturel », rendre honneur au bienheureux apôtre Paul et « être encouragés à porter des fruits de bonnes œuvres ».
Ainsi s’exprime un Décret, émis le samedi 10 mai, vigile de la Pentecôte, de la Pénitencerie apostolique qui avait été « chargée par le pape de le préparer et de le rédiger » (il porte en effet les signatures du Grand Chancelier, le cardinal James Francis Stafford, et du Régent, l’Evêque Gianfranco Girotti ofm conv). Le texte intégral est pour le moment disponible dans le site internet (http://www.annopaolino.org) seulement dans les langues officielles latine et italienne, en attendant les traductions dans les autres langues.
Pourront jouir de ces indulgences, « durant toute la durée de l’Année paulinienne », donc du 28 juin 2008 au 29 juin 2009, avant tout les « fidèles chrétiens vraiment repentis qui, purifiés par le sacrement de la pénitence et restaurés par la sainte communion, visiteront pieusement, comme pèlerins, la basilique papale de Saint-Paul sur la Voie d’Ostie, et prieront selon les intentions du Souverain Pontife ». L’indulgence plénière a en effet depuis toujours été accordée par les papes aux fidèles visitant la basilique. Il est facile d’en connaître les conditions. Elles sont affichées dans la chapelle du Très Saint-Sacrement. L’indulgence spéciale pour l’Année paulinienne « pourra être gagnée, soit pour soi-même, soit pour les défunts », mais « une seule fois par jour » en observant les conditions et les actes de dévotion spécifiés dans le Décret.
En outre, les fidèles chrétiens des diverses Eglises locales pourront gagner l’indulgence plénière « dans les jours de l’ouverture et clôture solennelles de l’Année paulinienne, dans tous les lieux sacrés » et aux autres jours déterminés par l’Ordinaire du lieu, c’est-à-dire l’Evêque. Le pourront également, « les fidèles empêchés par la maladie et par toute autre cause légitime et suffisante … pourvu qu’ils s’unissent spirituellement à une célébration jubilaire en l’honneur de saint Paul, offrant à Dieu leurs prières et leurs souffrances pour l’Unité des Chrétiens ».
Fraternellement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Anne » dim. 18 mai 2008, 0:42

Aaaaaaaaah! :-D

Merci Christophe! J'ai préféré lire votre explication, car je ne suis guère courageuse... ;)

J'oserai vous demander une dernière précision: dans ce contexte, qu'entend-on par "lieux sacrés"?
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Christophe » dim. 18 mai 2008, 9:32

AnneT a écrit :J'oserai vous demander une dernière précision: dans ce contexte, qu'entend-on par "lieux sacrés"?
Sans certitude, j'imagine qu'il s'agit de tous les lieux dévolus au culte catholique.

Bien à vous :)
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Anne » dim. 18 mai 2008, 22:16

Christophe a écrit : Sans certitude, j'imagine qu'il s'agit de tous les lieux dévolus au culte catholique.

Bien à vous :)
C'est certain! ;)
Je me demandais s'il pouvait s'agir seulement de certains lieux de pélerinage reconnus...

Merci encore, Christophe! :D
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Eckhart
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : mar. 21 oct. 2008, 13:56
Contact :

Indulgence plénière et réconciliation

Message non lu par Eckhart » mer. 17 déc. 2008, 11:03

Bonjour :)

Qu'est-ce qu'une indulgence plénière?
Qu'apporte-t-elle de plus que le sacrement de réconciliation?

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Christophe » ven. 19 déc. 2008, 14:43

Cher Eckhart, j'ai fusionné votre message avec un fil déjà existant sur le sujet. Merci de faire savoir si cela répond à votre question.

In Christo
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

alice2
Censor
Censor
Messages : 121
Inscription : lun. 13 oct. 2008, 14:37
Localisation : france

Re: Indulgence plénière

Message non lu par alice2 » ven. 19 déc. 2008, 20:07

Bonjour,
Pourriez-vous ré-expliquer celà plus concrètement?
Je dois être vraiment très très nulle, même avec un dictionnaire je ne comprend pas du tout de quoi il s'agit...

Eckhart
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : mar. 21 oct. 2008, 13:56
Contact :

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Eckhart » ven. 19 déc. 2008, 21:31

Christophe a écrit :Cher Eckhart, j'ai fusionné votre message avec un fil déjà existant sur le sujet. Merci de faire savoir si cela répond à votre question.
Non pas vraiment :oops:

Qu'est-ce que l'indulgence apporte de plus que la réconciliation ?
Pourquoi faut-il la rémission devant Dieu des péchés dont les fautes sont déjà effacées ?
Si la réconciliation efface les fautes, que reste-t-il à remettre devant Dieu ?

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 365
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Indulgence plénière

Message non lu par olive » dim. 21 déc. 2008, 15:50

Cher frère Eckhart,
la différence est fort simple.

C'est comme lorsque vous casser une vitre chez l'un de vos amis. Vous lui demandez pardon, et Il vous pardonne. Cela est la Confession.
Mais ensuite il faut réparer la vitre. Cela est la Pénitence, en partie donné en confession. Oui. Mais ces pénitences ne suffisent pas, elles sont symboliques, surtout de nos jours. Et même si vous mourrez juste après confession vous devrez faire votre réparation au purgatoire.
L'indulgence plénière est cette réparation. C'est pour cela quelle ne peut s'appliquer qu'aux péchés déjà confessés. et si vous mourrez après avoir bénéficié d'une indulgence plénière, là vous n'irez pas au purgatoire.

Mais il est très rare de bénéficier d'une indulgence vraiment plénière, car rare sont les cœurs repenties en esprit et en vérité qui " possède la disposition intérieure, du détachement complet du péché, même seulement véniel ", qui relève de la sainteté . Et cette condition est obligatoire.
L'indulgence plénière n'est pas magique elle doit être une vrai démarche de pénitence et d'action de grâce.
Seul le Seigneur qui sonde les cœurs et les reins voit si nous avons les dispositions requises.
Mais notre bonne Volonté et la miséricorde du Seigneur, nous obtiens certainement presque systématiquement un peu d'indulgence.
Il existe aussi beaucoup de prières indulgenciées. On parle en terme de temps... 6 mois... 3 mois... c'est un temps que nous ne ferons pas au purgatoire grâce a ses prières. Encore faut-il avoir les conditions requises...
Dernière modification par Christophe le dim. 21 déc. 2008, 15:55, modifié 1 fois.
Raison : Majuscules !

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

alice2
Censor
Censor
Messages : 121
Inscription : lun. 13 oct. 2008, 14:37
Localisation : france

Re: Indulgence plénière

Message non lu par alice2 » dim. 21 déc. 2008, 22:03

Ah ça c'est un peu fort! Pourquoi on ne m'en a jamais parlé de cette histoire de réparation? Moi je pensais qu'il suffisait de se confesser! Avec tout ce que ça implique déjà... Je comprends maintenant pourquoi ma grand-mère prie tout le temps pour les âmes du purgatoire!

Eckhart
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : mar. 21 oct. 2008, 13:56
Contact :

Re: Indulgence plénière

Message non lu par Eckhart » mer. 24 déc. 2008, 0:40

Chère Olive,

Merci pour votre réponse, mais comment ne pas l'interpréter comme une inefficacité du sacrement de réconciliation: par ce sacrement, Dieu me donne son pardon, oui ou non? S'il est encore nécessaire de remettre devant Lui les péchés pour lesquels j'ai déjà été pardonnés, cela signifie que vous me parlez d'un Dieu qui pratique la loi du talion: même pardonné, il faut que je paie ! Quel est donc ce pardon ?

Le Dieu dont nous parlent les Évangiles est un Dieu miséricordieux. Le Père de l'enfant prodigue n'a rien fait payer à son fils revenu. Au contraire, il a fait la fête. Il ne lui a demandé ni de reconnaître ses torts, ni de faire pénitence. Il a pardonné et fait la fête. C'est l'amour démesuré de Dieu pour les hommes... Je ne parviens pas à le reconnaître dans le concept d'indulgence.
olive a écrit :Et même si vous mourrez juste après confession vous devrez faire votre réparation au purgatoire.
Si je meurs après m'être confessée, je dois faire ma réparation au purgatoire quand même. Si je meurs sans m'être confessée, je dois aussi faire ma réparation au purgatoire.
Mais alors, pourquoi aller me confesser puisque in fine c'est pareil: je dois payer... ?!?

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 365
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Indulgence plénière

Message non lu par olive » lun. 29 déc. 2008, 22:57

Cher frère,

Parcequ'il faut réparer l'offense, le Seigneur n'est plus misericordieux ?
Meme la justice du Seigneur est misericorde, car en vérité nous sommes tous sauvée car nous méritions tous l'enfer.

Lorsqu'un pecheur va se confesser c'est une grande fete au ciel et une grande joie ; Car a chaque fois qu'un pecheur se repend, il accepte d'etre sauvé.
c'est ce que veut illuster la parabole de l'enfant prodigue .

vous dites : "Si je meurs après m'être confessée, je dois faire ma réparation au purgatoire quand même. Si je meurs sans m'être confessée, je dois aussi faire ma réparation au purgatoire."

Dieu seul jugera de votre coeur.
Par contre si vous mourrez sans vous etre repentit, sans vous confesser, vous allez en enfer. (sauf si vous vous etes repentit et que vous n'avez pas eu le temps de vous confesser.) un pecheur, qui refuse Dieu et reste dans son péché, ne va pas au purgatoire mais en enfer . un pécheur repentit et pardonné, mais qui n'est pas saint va au purgatoire ; et un saint va directement au paradis .

Qu'est ce que le jugement de Dieu?
A la mort, l'ame se voit telle que Dieu la voit . C'est elle qui se juge elle-meme, éclairé par la lumière , la Vérité et la Vie.
Si elle est tachée, elle ne désire pas aller au paradis toute moche, alors elle-meme va au purgatoire pour se faire belle pour l'époux. Telle une marié voudrait laver sa robe tachée avant son mariage, meme si elle souffre et que ca retarde le moment.

Il en est de meme pour les ames qui prefèrent se jetter en enfer que d'aller vers Dieu . Elle sont prisonnièrent de leur orgueil, et ne supporte pas la Lumière qui est source de reproches.
Elles fuient la lumière, et restent fixé dans leur haine.
Cet enfer est déjà vécu sur terre . Par exemple si une personne ment, et que vous lui montrez que vous savez qu'elle ment; il peut arriver que cette personne s'enferme dans son mensonge.

Ainsi l'ame se condamne elle-meme, c'est d'elle-meme qu'elle va au purgatoire, et c'est elle meme qui monte vers Dieu . Mais tout cela, parceque nous nous verrons tels que Dieu nous voit . c'est donc un jugement par rapport a la Vérité . Un jugement juste .
Cela est la théologie de l'Eglise Catholique.

Pour la réparation, oui il faut réparer, c'est cela la pénitence ; qui se distingue de la confession.
Mais le Seigneur qui sonde les coeurs et les reins, agrééra la moindre chose faite avec pureté de coeur, comme un sourrire ; et pourra rejetter des jeunes fait par orgueil .

quand on dit "réparer" , le but est d'anéantir le vice en question pour etre Saint . Une fois Saint que ferions nous au purgatoire?
Parfois nous sommes malade d'un vice, et le sacrement nous aide a guerrir, mais nous retombons, nous nous relevons.. et nous ne sommes pas totalement guérris, là il faudra qu'on blanchisse notre robe au purgatoire .

Aussi nous ne voyons pas toutes nos taches d'un coup.. on en enlève une, puis on en voit une autre , et ainsi de suite, chaque combat se succèdent jusqu'a notre libération des vices..

après vous etre confessé de ce que vous voyez, vous n'etes pas forcement guérris et pur pour autant; tout cela est un combat gagné par la pénitence . Et puis il y a ce que vous ne voyez pas encore.. plus on s'approche de Dieu plus on se voit pécheur.. c'est pour ca le purgatopire, une vrai miséricorde!

Votre soeur Olive .

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 365
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Indulgence plénière

Message non lu par olive » lun. 29 déc. 2008, 23:55

Merci pour votre réponse, mais comment ne pas l'interpréter comme une inefficacité du sacrement de réconciliation: par ce sacrement, Dieu me donne son pardon, oui ou non? S'il est encore nécessaire de remettre devant Lui les péchés pour lesquels j'ai déjà été pardonnés, cela signifie que vous me parlez d'un Dieu qui pratique la loi du talion: même pardonné, il faut que je paie ! Quel est donc ce pardon ?
Par le sacrement de réconciliation vous êtes pardonné, sinon vous allez en enfer.
Par la pénitence vous réparez, sinon vous allez au purgatoire.

J'espère que cette réponse brève vous éclairera.

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Indulgence plénière de Carême

Message non lu par Laurent L. » ven. 19 févr. 2010, 15:15

Bonjour,

Selon l'Enchiridion des Indugences (1999),

Une indulgence plénière (effacement de l'intégralité de la peine temporelle due à nos péchés confessés) est accordée au fidèle qui, aux conditions habituelles (confession, communion et prière aux intentions du Saint-Père), pendant le temps du Carême, récite pieusement un Vendredi, après la communion, la prière Me voici, ô bon et très doux Jésus, devant la représentation de Jésus Christ crucifié.

Me voici, ô bon et très doux Jésus, prosterné en votre présence ; je vous prie et vous conjure, avec toute l’ardeur de mon âme, d’imprimer dans mon cœur de vifs sentiments de foi, d’espérance et de charité, un vrai repentir de mes fautes et une volonté très ferme de m’en corriger ; tandis qu’avec un grand amour et une grande douleur, je considère et contemple en esprit vos cinq plaies, ayant devant les yeux ces paroles que déjà le prophète David vous faisait dire de vous-même, ô bon Jésus : Ils ont percé mes mains et mes pieds ; ils ont compté tous mes os (Ps. 22 [Vulgate 21], 17-18).


Bien à vous,
Laurent.

EDIT : voici les intentions de prière du Saint Père pour les mois du carême :
FÉVRIER 2010

Générale : Les hommes de science
Pour tous les hommes de science et les hommes de culture, pour qu’à travers la recherche sincère de la vérité, ils puissent parvenir à la connaissance de l’unique vrai Dieu.

Missionnaire : L’identité missionnaire de l’Eglise
Missionnaire : Pour que l’Eglise, consciente de sa propre identité missionnaire, s’efforce de suivre fidèlement le Christ et de proclamer son Evangile à tous les peuples.

MARS 2010

Générale : L’économie mondiale
Pour que l’économie mondiale soit gérée selon des critères de justice et d’équité, en tenant compte des exigences réelles des peuples, spécialement des plus pauvres.

Missionnaire : Les Églises en Afrique
Pour que les Églises en Afrique soient signe et instrument de réconciliation et de justice dans chaque région du Continent.
Dernière modification par Laurent L. le ven. 19 févr. 2010, 20:12, modifié 3 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités