Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Foxy
Quæstor
Quæstor
Messages : 312
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Foxy » ven. 17 nov. 2017, 19:56

Message  du Pape sur “Amoris Laetitia”

Pierre Selas
- Nov 16, 2017
Le Pape François a adressé ce matin un message vidéo aux participants à un Symposium international sur l’exhortation apostolique Amoris Laetitia, organisé par le Bureau pour la pastorale familiale de la conférence épiscopale italienne.
L’occasion pour le Saint-Père, dans ce discours de sept minutes, de préciser une nouvelle fois l’orientation qu’il souhaite donner à la pastorale conjugale, deux ans après la conclusion du deuxième Synode sur la Famille.

En s’appuyant sur le thème de cette rencontre, « l’Évangile de l’amour entre conscience et norme », François a précisé comment le mariage doit permettre à chacun et chacune de sortir de son individualisme, du culte de son propre ego.
Le Pape a porté un message résolument positif, en mettant en valeur le « désir de famille » qui émerge « dans l’âme des jeunes générations ». « La famille née du mariage génère des liens féconds, qui sont l’antidote le plus efficace face à l’individualisme galopant ».

Mais face aux difficultés inévitables de la vie des couples, l’Église doit leur apporter un soutien, en se basant sur les réalités de la vie conjugale.

« Il est important que les époux, les parents ne soient pas laissés seuls, mais soient accompagnés dans l’engagement d’appliquer l’Évangile dans les aspects concrets de la vie. » 

Reste que c’est aux époux eux-mêmes de poser eux-mêmes leurs choix, leurs décisions : « Nous sommes appelés à former les consciences, et non pas à nous y substituer », a précisé le Pape, relevant toutefois un piège de la pensée dominante actuelle : « Le monde contemporain risque de confondre le primat de conscience, qui est toujours à respecter, avec l’autonomie exclusive de l’individu par rapport aux relations qu’il vit. »

Face aux dangers de « l’égolâtrie », du « culte du moi », François s’est appuyé sur les écrits du théologien Romano Guardini, en expliquant que l’être humain ne peut se libérer de sa prison intérieure que s’il cherche un point d’ancrage qui est plus grand que son ego, mais qui vit dans son être :

c’est là que se situe « Dieu vivant » en « plénitude ».
« Dans l’intime de chacun se situe un lieu où le Mystère se révèle et illumine la personne, en la rendant protagoniste de son histoire », a expliqué François.

Il faut donc se rendre disponible à la grâce divine qui « remplit les amphores des cœurs humains d’une extraordinaire capacité de don, en renouvelant pour les familles d’aujourd’hui le miracle des noces de Cana. »
Source et vidéo Radio Vatican
https://www.infocatho.fr/message-video- ... -laetitia/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Altior
Senator
Senator
Messages : 878
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Altior » ven. 17 nov. 2017, 23:03

de préciser une nouvelle fois l’orientation qu’il souhaite donner à la pastorale conjugale,
J'avoue ne pas avoir bien compris. Donc qu'est-ce qu'il dit Sa Sainteté ? Quelles sont ces précision faites une nouvelle fois ?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7417
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Cinci » dim. 19 nov. 2017, 14:46

Oui ...

Alors le discours c'est que l'Église ne doit plus encadrer mais accompagner les gens, en faisant appel à leur propre capacité de jugement. Globalement, le pape dit que l'on doit jeter un regard positif sur les personnes et au travers de ce qu'elles vivent, au-delà de l'irrégularité de ceci ou cela.

- Miséricorde!

C'est comme la volonté de refuser le pharisaïsme, le jansénisme, le puritanisme, le légalisme, l'hypocrisie, l'autoritarisme rigide, le comportement d'exclusion auto-référentiel.

Altior
Senator
Senator
Messages : 878
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Altior » mar. 21 nov. 2017, 7:18

Globalement, le pape dit
Merci, Cinci, comme ça j'arrive a comprendre. Donc, la clarification du Pape est qu'il faut que nous soyons plus gentils.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7417
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Cinci » mar. 21 nov. 2017, 19:49

Si vous voulez ... plus gentil envers le pape, la chrétienté, l'amicale des paroissiens insuffisants ... les pauvres, les mal pris, les mal fichus. Il s'agit de dénouer des noeuds en faisant preuve soi-même de bienveillance. Les fameux fruits de l'Esprit pourrait servir de critère pour évaluer notre propre attitude à travers ce genre de dossier comme dans d'autres choses cf 1 Co 13 1,-13

:saint:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7417
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Cinci » mar. 21 nov. 2017, 20:45

Sans compter le chapitre 8 de la même lettre de Paul aux Corinthiens
1 Pour ce qui est des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons, car nous sommes tous éclairés... — La science enfle, tandis que la charité édifie. Si quelqu'un présume de sa science, il n'a encore rien connu comme on doit le connaître.
La science enfle ...

Il est assez évident que l'intervention paulinienne se voulait déjà pastorale et avait pour fin d'empêcher que la communauté chrétienne se dessèche et aille s'enfoncer dans les batailles de la chair, la dispute d'école, les ergotages savants, les rivalités assassines, le sectarisme et le refus de donner droit à l'autorité des anciens ou de toute l'Église.

N'est qu'un exemple ... en ramenant le dire de l'Apôtre ...

Vouloir tabler sur sa capacité personnelle à manier le Denzinger, des pièces d'archive de plus de mille ans ou des extraits de Bible pour s'opposer à l'orientation du Saint-Siège, mais c'est forcément se placer soi-même en opposition frontale avec l'Église, en ne s'appuyant que sur soi-même. C'est "ma" conscience contre l'orientation de l'Église.

C'est le chien qui se mord la queue.

Celui-là qui accuse les autres de se "rechercher eux-mêmes" au lieu de se plier à l'écoute de ce que l'Église demande : il fait exactement la même chose que celui qui est pointé du doigt.

Le gouvernement de l'Église n'est pas une affaire qui relève d'un quelconque "droit" pour le fidèle de juger et décider ce que l'évêque devrait faire ou pas. Ce n'est pas au fidèle de décider à la place de l'évêque ce que l'évêque devrait autoriser ici ou là, dans l'Église et à l'égard de tel fidèle; de la même façon que ce ne sont pas les fidèles qui décident qui doit être excommunié ou pas.

On pourrait toujours dire que la perception des uns vaut bien celles des autres. Sauf que la gouverne de l'église c'est la gouverne de l'Église. Et la gouverne de l'Église entraîne forcément une direction. Il est illogique que le fidèle faisant profession d'être le meilleur à suivre Jésus ne soit pas capable ensuite de se diminuer, de mourir à lui-même, de porter sa croix ("Non, il faut que j'aille raison! Travaillons à évincer l'évêque! Chassons le pape! Ceci me déplaît, je refuse de marcher!", etc.)

Toto
Senator
Senator
Messages : 932
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Toto » mar. 21 nov. 2017, 22:09

Mais bien sûr! Quelle splendide réutilisation de Saint Paul!
Saint Paul, ne pas porter sur "les batailles de la chair"? Il suffit d'ouvrir ses lettres pour voir à quel point la question le préoccupe!
Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.
"Beaucoup de gens vivent en ennemis de la croix du Christ. Ils vont tous à leur perte. Leur Dieu, c’est leur ventre, et ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte ; ils ne tendent que vers les choses de la terre.
Ne devenez point aussi idolâtres, comme quelques-uns d’eux, dont il est écrit : Le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent pour se divertir. Ne commettons point de fornication, comme quelques-uns d’eux commirent ce crime, pour lequel il y en eut vingt- trois mille qui furent frappés de mort en un seul jour.
Aussi Dieu les a-t-il livrés, au milieu des convoitises de leurs coeurs, à l'impureté, en sorte qu'ils déshonorent entre eux leurs propres corps,
25 eux qui ont échangé le Dieu véritable pour le mensonge, et qui ont adoré et servi la créature de préférence au Créateur, (lequel est béni éternellement. Amen!
26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d'ignominie: leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature;
27 de même aussi les hommes, au lieu d'user de la femme selon l'ordre de la nature, ont, dans leurs désirs, brûlé les uns pour les autres, ayant hommes avec hommes un commerce infâme, et recevant dans une mutuelle dégradation, le juste salaire de leur égarement.
Que dit-il sur l'évolution de la saine doctrine?
Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème!
9 Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!
10 En ce moment, est-ce la faveur des hommes, ou celle de Dieu que je recherche? Mon dessein est-il de complaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.
11 Je vous le déclare, en effet, frères, l'Evangile que j'ai prêché n'est pas de l'homme;
12 car ce n'est pas d'un homme que je l'ai reçu ni appris, mais par une révélation de Jésus-Christ.
Je vous ai transmis en premier lieu ce que j’ai moi-même reçu
Il a d'ailleurs prophétisé contre tous ces faux Apôtres qui, non contents de se perdre eux-mêmes, ergotent et tentent d'égarer les autres, avec leur casuistique et leur façon d'ergoter :
Car un temps viendra où (les hommes) ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gré de leurs désirs se donneront une foule de maîtres, l'oreille leur démangeant,
4 et ils détourneront l'oreille de la vérité pour se tourner vers les fables.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7417
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Message  du Pape sur “Amoris Laetitia” du 16 nov.2017

Message non lupar Cinci » jeu. 23 nov. 2017, 6:52

Toto a écrit :
Il a d'ailleurs prophétisé contre tous ces faux Apôtres qui, non contents de se perdre eux-mêmes, ergotent et tentent d'égarer les autres, avec leur casuistique et leur façon d'ergoter :
Vous taxeriez de faux Apôtre l'évêque de Rome?



Le passage de Paul que je citais avait rapport avec l'idée de nous maintenir tous collectivement dans une sorte de concorde à l'intérieur de l'Église, avec l'idée d'éviter de choquer, de scandaliser, de provoquer des dissensions. pensant pouvoir s'appuyer nous-mêmes sur notre propre science.

Sauf je ne vois pas le lien entre vos citations de Paul touchant la question du désordre moral d'un côté (cf impudiques, adultères, efféminés, idolâtres, etc.) et ensuite le pape François de l'autre, ou alors avec ceux qui trouveraient acceptable Amoris Laetitia.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités