Page 6 sur 14

Re: Les animaux ont-ils une âme ?

Publié : jeu. 02 déc. 2010, 18:39
par Olivier C
Je voulais lire un sujet sur le Paradis des animaux et l'on se trouve confronter à des exégèses qui ne renforcent pas selon moi les récits bibliques mais les font ressembler à la mythologie...
J'aurais plutôt dit que c'est par la symbolique que la bible démontre sa spécificité, ce qui n'enlève rien à sa crédibilité... enfin c'est plutôt l'Église qui le dit puisque c'est par elle que j'ai reçu cette formation...

Mais bref, comme vous dites, nous sommes sortit du sujet, votre intervention confirme ma conviction qu'il nous faut poursuivre ailleurs nos débats sur ce point.

Re: Les animaux ont-ils une âme ?

Publié : jeu. 02 déc. 2010, 21:13
par Deo Gratias
Je voulais lire un sujet sur le Paradis des animaux et l'on se trouve confronter à des exégèses qui ne renforcent pas selon moi les récits bibliques mais les font ressembler à la mythologie...
Je suis bien de votre avis. Ce sujet a dévié, d'autant que nos exégètes,font des récits bibliques des récits mythologiques et par trop symboliques. Pourtant les Pères de l'Église et certains évêques du XIXe siècle, Mgr de Ségur et bien d'autres,faisaient grand cas de la Genèse et des autres récits.
Mon père spirituel, qui est un jeune prêtre diocésain, est proche du "créationnisme". Le St Père Benoît XVI serait proche d'un "semi-créationnisme".

Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseaux !

Publié : mer. 11 mai 2011, 11:48
par PriereUniverselle
Un Saint ami des bêtes !

Saint François d'Assise (1182-1226), populairement appelé le "Saint aux oiseaux" au siècle du romantisme, est renommé depuis toujours pour son amour extraordinaire des animaux: oiseaux, poissons, fourmis, abeilles, lapins, agneaux, loups.

Pourquoi les aimait-il ? D'abord, parce qu'ils sont créatures de Dieu. Il se plaisait à les appeler "frères" et "sœurs", puisqu'ils ont pour origine le même Créateur. On dit qu'il avait une prédilection pour les animaux souffrants et pour ceux, qui, comme les agneaux, lui rappelaient le Sauveur.

L'amour de François pour les animaux est à situer dans le contexte de sa vie: le Petit Pauvre d'Assise avait appris à s'émerveiller de tout, au terme de sa découverte du Seigneur. Son fameux poème, le "Cantique des Créatures", chante le Créateur de tous les êtres. C'est à cause de cette attention générale à notre "sœur notre Mère la Terre", qu'il a été proclamé "patron céleste des écologistes", le 29 novembre 1979.

Saint Bonaventure écrit à ce sujet: "À force de remonter à l'Origine première de toutes choses, il avait conçu, pour elles toutes, une amitié débordante...À la Portioncule, on offrit à l'homme de Dieu une brebis, qui suivait les frères à la chapelle, et qui, - sans avoir été dressée,- faisait la génuflexion, poussait quelques bêlements devant l'autel de la Vierge, se prosternait à l'élévation... À Greccio, un lièvre préférait venir se blottir sur la poitrine de François, qui le caressait affectueusement...

Près de Venise, les oiseaux faisaient un tel vacarme durant la prière des frères que François les fit taire jusqu'à la fin des Laudes. Ils lui obéirent...À Sienne, un faisan reprit à manger et à battre des ailes en compagnie de François. À l'Alverne, les oiseaux étaient si nombreux autour de sa cellule qu'il interpréta cette farandole comme un appel à résider à cet endroit. Un faucon réveillait François pour la prière...

À Greccio, où la ville était aux prises avec les meutes de loups féroces et la grêle qui ravageait les vignes, François appela tout le monde à la conversion, -c'était le prix à payer pour être délivrés de ces fléaux. Les habitants de la ville furent témoins de la marche du saint dans la forêt, pour aller au devant du méchant loup, qui mit sa patte dans la main de François, après s'être engagé par pacte à ne plus faire de mal à personne."

De nombreux autres récits parlent de l'attention de frère François pour les vers de terre, les fourmis, les abeilles, les araignées, les cigales, toutes sortes d'oiseaux (rossignols, hirondelles, tourterelles, rouge-gorge, alouettes, corneilles), les lapins, les chevaux, les ânes, les chevreuils et les renards...

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : mer. 11 mai 2011, 12:58
par PaxetBonum
De nombreux saints ont été l'ami de bêtes ou des bêtes ont été l'amis de saints
St François est le plus emblématique c'est certains

Juste pour rectification : le loup 'converti' par St François était à Gubbio
A Greccio, St François a inventé la crèche de Noël

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : mer. 11 mai 2011, 13:16
par PaxetBonum
Pour illustrer le 'saint loup de Gubbio' allant recevoir sa nourriture

Image

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : jeu. 12 mai 2011, 18:13
par Anaisunivers
Saint Bonaventure écrit à ce sujet: "À force de remonter à l'Origine première de toutes choses, il avait conçu, pour elles toutes, une amitié débordante...À la Portioncule, on offrit à l'homme de Dieu une brebis, qui suivait les frères à la chapelle, et qui, - sans avoir été dressée,- faisait la génuflexion, poussait quelques bêlements devant l'autel de la Vierge, se prosternait à l'élévation...
Ces animaux sont mieux éduqués que nous ! ^^

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : jeu. 12 mai 2011, 20:15
par PaxetBonum
Et oui… les animaux reconnaissent leur créateur
Tel la mule qui préféra s'agenouiller devant le Saint Sacrement tenu par St Antoine de Padoue, plutôt que de manger son picotin

Image

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : jeu. 26 mai 2011, 18:39
par françois67
Mais les animaux n'ont qu'un esprit, pas d'âme, ils ne vont pas au Paradis, non?

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : jeu. 26 mai 2011, 19:19
par PaxetBonum
Ils ne participent pas moins de la création de Dieu et reconnaissent leur créateur sans se trompe,
reconnaissant Celui qui prend soin d'eux
« Voyez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers et votre Père Céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas plus qu’eux ? »

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : ven. 03 juin 2011, 6:57
par Mac
Bonjour à tous,

Pour ma part, je ne crois pas que les animaux ont une âme, parce que dans l'évangile Notre Seigneur chasse des démons d'un homme et les envoie dans un troupeau de porcs qui du coup se tue en se jetant du précipice.

Bon ça n'empêche pas d'aimer les animaux notamment les chats.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : sam. 04 juin 2011, 2:29
par Anne
Certains vous répondront que Légion cohabitai(en)t avec son possédé et que celui-ci devait bien avoir une âme... ;)

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : sam. 04 juin 2011, 3:21
par PriereUniverselle
Bonjour à tous,

Pour ma part, je ne crois pas que les animaux ont une âme, parce que dans l'évangile Notre Seigneur chasse des démons d'un homme et les envoie dans un troupeau de porcs qui du coup se tue en se jetant du précipice.

Bon ça n'empêche pas d'aimer les animaux notamment les chats.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Et pourtant dans le cochon tout est bon, servez m'en une tranche de ce jambon ! C'est comme pour Jeanne d'Arc vous ne l'avez pas "crû" vous l'aurez cuite ! Mille excuses pour la blague, l'humour me démange toujours. :rire: :rire: :rire: Mac ! Méfiez-vous des chats Noir ! :rire: :rire: :rire:

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : sam. 04 juin 2011, 12:23
par cracboum
Dieu est simple dans son Acte d’être mais aussi plénitude et source d’une immense diversité d’êtres qui lui rendent gloire par leurs différentes perfections. C’est pour nous un sujet d’émerveillement et de louange sans cesse renouvelé. Nous ne pouvons pas aimer Dieu sans aimer toutes ses créatures qui nous parlent de lui. Maltraiter les animaux offense Dieu gravement, car il les aime.
Mais cette infinie variété doit aussi nous encourager à accepter de n’être pas comme les autres et que les autres ne soient pas comme nous, et surmonter le sentiment d’étrangeté et de solitude que cela peut parfois entraîner, et ne pas se renoncer pour complaire au plus bas dénominateur ou idolâtrer quelqu'un, fût-ce la saint le plus sublime, ou encore s'associer à ceux qui rejettent les minorités, voire celui qui est différent.
Dieu aime nos singularités, n'en ayons pas peur.

Re: Saint François d'Assise! Ami des bêtes, Saint des oiseau

Publié : sam. 04 juin 2011, 15:04
par Raistlin
Maltraiter les animaux offense Dieu gravement, car il les aime.
Deux précisions tout de même :
1- Dieu n'aime pas les animaux de la même façon qu'Il aime l'Homme. A la vérité, est-ce vraiment de l'amour quand on sait que l'amour, par définition, implique deux sujets et que les animaux n'ont pas la conscience requise pour être sujet de l'amour ? Je trouve donc que dire que Dieu aime les animaux sans plus de précisions peut conduire à des confusions.
2- Si la maltraitance gratuite envers les animaux offense Dieu, cela ne signifie pas qu'on ne puisse leur faire du mal physique : Dieu nous autorise à tuer les animaux pour vivre, ou même pour nous défendre.

Les animaux de compagnie

Publié : ven. 17 juin 2011, 7:07
par christiane
Nous devons tant aux animaux qui partagent notre vie : ils réagissent à nos souffrances, ils nous donnent de la tendresse et leur amour est inaltérable.

Reverrons-nous ces animaux dans l'au-delà ?

Quelqu'un sait-il quelque chose à ce sujet ?

PORTEZ VOUS BIEN !

Christiane