L'Église et les animaux

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Raistlin » ven. 07 mai 2010, 12:14

Si, si, Damas Drive, l' Eglise enseigne que les animaux ont une âme, mais différente de celle de l'homme (certains pensent même qu'elle serait mortelle, contrairement à celle de l'homme)
Pourriez-vous citer un texte officiel du Magistère ? Une encyclique, un passage du CEC, etc. ?

En effet, il ne faut pas confondre l'avis de théologiens - même s'ils sont docteurs et saints - avec la foi de l'Église. Beaucoup de sujets théologiques ne sont pas réglés définitivement et peuvent encore être discutés.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

chevy
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 452
Inscription : ven. 06 mars 2009, 0:12

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar chevy » ven. 07 mai 2010, 12:58

Vos désirs sont des ordres mon cher Raistlin

Voici un lien qui intéressera les amis des bêtes : http://www.protection-animale-catholiqu ... -news3.htm
petit extrait de ce texte écrit par un prêtre qui, après des années d'études, doit savoir de quoi il parle :
"L´Église a toujours pensé que les animaux avaient une âme, différente certes de la nôtre, mais une âme quand même : Animus : Principe de vie afférent au corps. Anima : Principe de vie supérieur qui doit normalement conduire à la participation à la grâce de Dieu, si elle est acceptée par l´homme, qui reste libre de la refuser, puis à la contemplation de la Trinité, dans l´éternité après la mort. Dans la Génèse (le premier livre de la Bible), si on lit le texte se rapportant à la Création, sans l´extrapoler, on voit que Dieu crée toute chose par plusieurs actes d´Amour successifs, l´un s´appliquant à la matière, l´autre à la vie animale en divers modèles. Pour l´homme, Dieu fait mieux et plus : il le crée « à son image et ressemblance vivantes ». Mais nous trouvons, de fait, chez les animaux, toute une graduation de vie qui évolue vers un plus grand perfectionnement et une plus grande complexité physiologique, pour aboutir à l´homme qui est tiré du « népheph », de la terre comme les animaux, et qui après le péché d´orgueil et la condamnation par Dieu, y retournera par la mort naturelle. Il y a une certaine approche que nous allons retrouver dans les explications fournies par Saint Thomas d´Aquin dans sa Somme Théologique. Saint Thomas enseigne que l´homme possède trois facultés inférieures et trois facultés supérieures. Les facultés inférieures sont : la mémoire, l´imagination et la sensibilité. Les facultés supérieures sont : l´intelligence, la volonté et l´amour (images en nous de la Trinité, des Personnes divines).

Les animaux évolués, ceux que nous considérons comme tels, parce que nous en sommes plus près pour diverses raisons (pas toujours désintéressées), possèdent certainement les trois facultés inférieures : mémoire, imagination, sensibilité. Point n´est besoin de démonstration pour nous convaincre. Il n´y a qu´à regarder vivre mon chien ou mon chat, par exemple, ou tout autre animal qui nous est familier qui leur ressemble."

De plus, le CEC nous dit :
"2416 Les animaux sont des créatures de Dieu. Celui-ci les entoure de sa sollicitude providentielle (cf. Mt 6, 26). Par leur simple existence, ils le bénissent et lui rendent gloire (cf. Dn 3, 57-58). Aussi les hommes leur doivent-ils bienveillance. "

Tout catholique devrait, en conséquence, être végétarien et ne pas écraser un moustique, une araignée, une fourmi ou une guêpe.

Avatar de l’utilisateur
La Chartreuse
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 596
Inscription : mar. 17 nov. 2009, 16:53
Localisation : Canada

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar La Chartreuse » ven. 07 mai 2010, 14:44

Bonjour à vous, je me pose deux questions :

La première est : Les animaux ont t'ils une âme ?
La deuxième : Y a-t-il un "paradis des animaux" ?

Or, je sais que le Christ s'est fait Homme pour lier l'Homme a Dieu et Dieu à l'homme, rendant ainsi l'Homme sacré et lui permettant l'accès au royaume de Dieu. Mais Christ ne s'est pas fait animal. Alors que deviendront nos bêtes ?

Merci d'avance pour vos réponses ! :)

:croix:
Oui, les animaux ont une âme animale, c'est-à-dire mortelle et non -raisonnable..

La Rédemption ne s'applique pas du tout aux animaux, pas plus qu'il existe un "paradis des animaux" lorsqu'une bête meurt son âme meurt avec son corps. Si les animaux étaient participants de la Rédemption, alors il serait inerdit de les euthanasier.
Amicalement
La Chartreuse


Je suis soldat du Christ, si la Vérité est attaquée je parlerai, je tiendrai haut et ferme l'étendard de la foi, l'étendard de mon Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Raistlin » ven. 07 mai 2010, 15:10

"L´Église a toujours pensé que les animaux avaient une âme, différente certes de la nôtre, mais une âme quand même :
Premièrement, tout le monde peut "invoquer" l'enseignement de l'Église sans savoir de quoi il parle. ;)
Bref, pourriez-vous donner les textes officiels du Magistères engageant la foi, comme je vous le demandais ?

Ensuite, le texte que vous citez marque lui-même la distinction entre l'animus de l'animal et l'anima de l'Homme. Ainsi, vouloir faire croire que l'Église confesse une âme spirituelle et immortelle - comme celle de l'Homme - pour les animaux relève soit d'une erreur de compréhension, soit d'une profonde malhonnêteé intellectuelle.

Il me semble bien, comme je l'ai expliqué ailleurs, que la théologie traditionnelle reconnaît aux animaux un principe qui les anime, mais rien d'équivalent avec une âme humaine. En outre, cela n'engage pas la foi de l'Église, les débats théologiques à ce sujet étant toujours possibles.

De plus, le CEC nous dit :
"2416 Les animaux sont des créatures de Dieu. Celui-ci les entoure de sa sollicitude providentielle (cf. Mt 6, 26). Par leur simple existence, ils le bénissent et lui rendent gloire (cf. Dn 3, 57-58). Aussi les hommes leur doivent-ils bienveillance. "
Aucun rapport avec le sujet.

Tout catholique devrait, en conséquence, être végétarien et ne pas écraser un moustique, une araignée, une fourmi ou une guêpe.
:rire: :rire: :rire:
Vous êtes vraiment trop fort ! Voilà que vous vous érigez en commentateur autorisé de la foi catholique, et du comportement qui doit en découler.

Je crois que vous êtes fort mal placé - compte tenu de votre mauvaise théologie et de vos raisonnements douteux - pour dire comment doit agir un catholique.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Damas Drive
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 22:11
Localisation : chemin de Damas

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Damas Drive » ven. 07 mai 2010, 15:18

Antestor a soulevé une question qui me tient vraiment à coeur.
Je vois que vous n'êtes pas tous vraiment d'accord sur le sujet. Vos avis m'interessent vraiment... J'ai toujours énormément aimé les animaux, ils ont une place très importante dans ma vie et ne m'ont jamais décu.
J'ai toujours pensé que la religion catholique et le christianisme en général ne reconnaissaient pas d'âme aux animaux et encore moins de paradis et vie éternelle. J'ai toujours été très affectée de savoir celà... Je voudrais que ce soit faux...

Avec le temps, j'ai developpé une technique... Au lieu de regarder la vérité en face (vérité qui m'est trop pénible), je préfère imaginer que les animaux ont tout de même une petite âme (inférieure à celle des humains mais une petite âme tout de même) et que quand un humain porte beaucoup d'amour à un animal, il lui donne "un supplément d'âme". Cet animal reste donc lié à cet humain qui l'a aimé et il reste prés de lui, même dans l' "au-delà".
Voilà "mon petit dogme à moi" concernant les animaux... et si Dieu existe, je suis certaine qu'il ne m'en veut pas car il connait mes pensées... et puis, peu-être même qu'il se dit que j'ai de bonnes idées... enfin... si il a besoin de conseils, il sait que je suis là...

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10187
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Fée Violine » ven. 07 mai 2010, 15:54

ça irait peut-être mieux si chacun prenait le temps de définir ce qu'il entend par âme.
En effet.
Si on regarde les mots de près, animal vient de anima. L'animal, c'est l'être qui a une anima, mot latin qui a donné en français "âme", et qui désigne le souffle de vie, le principe vital, la vie elle-même.
Le problème est qu'en langage chrétien, "âme" a un sens différent.
(je dis la même chose que le bon Seb, mais en d'autres termes)

Pour le paradis, j'ai retrouvé le passage de st Paul auquel je faisais allusion plus haut :
J’estime en effet que les souffrances du temps présent ne sont pas à comparer à la gloire qui doit se révéler en nous. Car la création en attente aspire à la révélation des fils de Dieu : si elle fut assujettie à la vanité - non qu’elle l’eût voulu, mais à cause de celui qui l’y a soumise - c’est avec l’espérance d’être aussi libérée de la servitude de la corruption pour entrer dans la liberté de la gloire des enfants de Dieu. Nous le savons en effet, toute la création, jusqu’à ce jour, gémit en travail d’enfantement. Et non pas elle seule : nous-mêmes qui possédons les prémices de l’Esprit, nous gémissons nous aussi intérieurement dans l’attente de la rédemption de notre corps. Car notre salut est objet d’espérance»...( Rom. 8 : 18-24)
Les animaux ne sont pas cités nommément, mais Paul parle de "toute la création", et les animaux font bien partie de la création.

Avatar de l’utilisateur
Luis
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 407
Inscription : lun. 17 août 2009, 21:28
Localisation : Clamart

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Luis » ven. 07 mai 2010, 16:31

Ce dernier point a-t-il été définitivement réglé par le Magistère ?

Est-ce une erreur d'espérer que les animaux (et la Création au sens large) soient aussi, d'une certaine manière, sauvés ?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Raistlin » ven. 07 mai 2010, 17:19

Les animaux ne sont pas cités nommément, mais Paul parle de "toute la création", et les animaux font bien partie de la création.
Oui, la Création sera aussi sauvée. Cependant, je crois qu'il faut éviter l'erreur qui dirait que le caniche de mamie ressuscitera.

Certes, nous ne serons pas de purs esprits et nous habiterons un lieu une fois ressuscité, un lieu que l'on peut imaginer rempli d'animaux. Cependant, il n'y a pas de promesse de vie éternelle pour les animaux.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Antestor » ven. 07 mai 2010, 17:49

Tout d’abord merci a tous pour vos réponses concernant ce sujet. :)

En ce qui me concerne, mon attitude ressemble beaucoup à celle de Damas Drive, ainsi on peut ce demander comment Dieu laisserait périr des bêtes d’une grande sincérité et parfois faisant preuve d’amour et d’affection.
Ensuite en ce qui concerne les végétariens, je viens de vérifier, ils respectent à la ligne les paroles Bibliques :

«Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture.
Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. » (Genèse 1 : 29-30)

Ici Dieu nous donne les fruits et les végétaux mais il n’est pas explicitement dit que nous aillons le droit de manger des bêtes.

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10187
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Fée Violine » ven. 07 mai 2010, 20:33

St Thomas d'Aquin pensait qu'au paradis il n'y aurait ni animaux ni végétaux, qui sont des êtres périssables, mais qu'il y aurait des minéraux, qu'il considérait comme incorruptibles (comme les astres, qu'on imaginait incorruptibles à cette époque). Mais c'était juste une opinion, et j'espère bien qu'il se trompait, car un paradis tout en cailloux, ce n'est guère alléchant ! Cela dit, je pense qu'il est inutile de spéculer là-dessus, car le paradis est inimaginable pour nous ! Tout ce qu'on sait avec certitude c'est que Dieu y est ! Pour le détail, je lui fais confiance !

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar muirgheal » ven. 07 mai 2010, 22:51

Les animaux ne sont pas cités nommément, mais Paul parle de "toute la création", et les animaux font bien partie de la création.
Oui, la Création sera aussi sauvée. Cependant, je crois qu'il faut éviter l'erreur qui dirait que le caniche de mamie ressuscitera.

Certes, nous ne serons pas de purs esprits et nous habiterons un lieu une fois ressuscité, un lieu que l'on peut imaginer rempli d'animaux. Cependant, il n'y a pas de promesse de vie éternelle pour les animaux.

Cordialement,
Un animal est un être fait de chair et de sang, qui peut ressentir certains sentiments pour ses maîtres, et qui donc peut également souffrir physiquement et même mentalement. Un chien qui se laisserait mourir de faim par exemple suite à la mort de son maître (rare, mais c'est déjà arrivé). N'y aurait-il donc aucun sens à la souffrance animale ?
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1428
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Harfang » sam. 08 mai 2010, 12:44

Que penser de la théorie des "animaux machines" de Descartes ? Les animaux, s'il n'ont pas d'âme spirituelle et immortelle, sont-ils de la pure matière animée ? Une machine biologique qui se remonte toute seule ?


Un chasseur qui abat un sanglier ne pèche pas. Un pêcheur qui ramène du poisson non plus, pourtant dans les deux cas ce n'est pas un besoin de tuer des animaux. On pourrait dire que les deux tuent des bêtes pour l'agrément et pourtant l'Église ne condamne pas la chasse et la pêche.
D'où ma question : peut-on pécher contre les animaux ?
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
André
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 21:30

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar André » sam. 08 mai 2010, 16:47

Il y aura peut être des animaux disparus depuis longtemps aux paradis comme par exemple les Dinosaures . ( je parle sérieusement :lecteur: )
Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14

Avatar de l’utilisateur
Antestor
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : jeu. 06 mai 2010, 17:28

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Antestor » lun. 10 mai 2010, 20:20

Les Dinosaures sont arrivés avant ou après Adam et Eve ?

:croix:
"Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur" (Jacques 5:4)

Avatar de l’utilisateur
Damas Drive
Censor
Censor
Messages : 77
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 22:11
Localisation : chemin de Damas

Re: Y a-t-il un paradis des animaux ?

Message non lupar Damas Drive » lun. 10 mai 2010, 22:02

Ame ou pas chez les animaux... je pense que d'une manière ou d'une autre, vu qu'ils peuvent souffrir, éprouver de la peur et diverses émotions... les hommes (justement parce que eux ont une ame) devraient se soucier beaucoup plus du bien être des animaux... leurs éviter le maximum de souffrance... Malheureusement, nous les considéront seulement comme du bétail et de la nourriture... Environ à l'âge de 12 ans, j'ai vu un reportage sur les abattoirs... j'en ai un souvenir "d'horreur". Ce jour là (il y a maintenant longtemps), j'ai décidé d'être végétarienne et depuis, je le suis restée et je ne l'ai jamais regretté une seconde.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : aldebaran, Xavi