La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
cmoi
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par cmoi » mar. 13 août 2019, 9:27

Je ne sais pas si cela va répondre à vos questions, mais ce que Dieu aime le moins, c'est la tiédeur : Jésus annonce qu'il les vomira de sa bouche, les tièdes.
Etre tiède, ce n'est pas douter, c'est hésiter, "manger à tous les râteliers" etc. et cela s'accompagne souvent d'hypocrisie (autre défaut qui lui est très désagréable).
Donc l'usage de la force débordante, voire excessive par sa démonstration, de la part de Dieu, répond à un objectif : qu'il ne nous soit pas possible de croire à une voie alternative, comme l'enfant qui croit qu'en jouant sur la corde des sentiments, il pourra susciter une faiblesse d'autorité chez ses parents.
Ce déploiement de force sert à nous obliger de tenir compte qu'il n'y aura plus de voie alternative, et à faire le bon choix (ou le mauvais, mais qu'il n'y aura plus de "rattrapage", lequel donne lieu à tous les compromis et consensus avec sa propre conscience...)

Pathos
Senator
Senator
Messages : 669
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Pathos » mar. 13 août 2019, 9:46

Evidemment..
Et bientôt on nous dira que le déluge et Noé c'était une "image" juste un orage est passé.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 11:02

L'athée a écrit :
mar. 13 août 2019, 3:54
Où mènent ces réflexions de midinette ?
Eh bien, il en faut peu pour vous vexer...
Je ne comprends pas vos réflexions. Vous ne voulez pas me répondre eh bien ne répondez pas et passez votre chemin. La violence dans les cours d'école sont un problème de société, quel rapport avec mon sujet ? Vous me dites que l'Apocalypse est un fait de société également ?
Vous éludez la question, sans jamais y répondre. Il me semble pourtant que ma réflexion est légitime, posée au bon endroit et suffisamment claire. Rien ne vous force à être désagréable.
Nul besoin de l'Apocalypse de Jean pour constater que la terre est dévastée par des tremblements de terre, des tempêtes, des raz de marée, des tornades, des bouleversements climatiques, inondations, maladies, guerres, famine, pluie, incendies, grêle, etc.

Et d'une façon générale : la mort qui affecte à un moment donné tout un chacun. Sans compter que dans quelques centaines millions d'années, la terre sera de toute façon détruite par l'évolution du Soleil en géante rouge.
Là encore quel rapport ? Je vous parle de l'Apocalypse vous me parlez météo...
Donc s'il vous plait, ne répondez plus et j'attendrais la réponse d'autres personnes peut être un peu moins susceptibles.
La violence des cours d'école n'est pas un fait de société, mais inhérente à l'humain. Elle est partout, la violence, chez l'homme. Vous aussi, tout le monde, exerce la violence sous une forme ou une autre. Et le monde créé est à notre image. L'Apocalypse est une réponse à ce qu'est l'homme. Une prophétie de ce qui doit arriver à l'humanité en réponse à ses actions. Je pense que personne ne trouve injuste que le dérèglement climatique, constaté aujourd'hui, réponde aux activités désordonnées de l'humanité.

cmoi
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par cmoi » mar. 13 août 2019, 11:02

Pathos,

j'espère sue je ne vais scandaliser personne en vous faisant cette confidence : il m'arrive de me dire qu'au moins, nous aurons plus de place au paradis !
Non, ce n'est pas de la jalousie, quoique, mais il y a un moment où cela ne sert à rien d'insister, alors autant s'en amuser et ne pas perdre la joie.

Après tout, ce sera peut-être ce dernier témoignage là qui les touchera, parce que si humain !

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 11:05

cmoi a écrit :
mar. 13 août 2019, 11:02
Pathos,

j'espère sue je ne vais scandaliser personne en vous faisant cette confidence : il m'arrive de me dire qu'au moins, nous aurons plus de place au paradis !
Non, ce n'est pas de la jalousie, quoique, mais il y a un moment où cela ne sert à rien d'insister, alors autant s'en amuser et ne pas perdre la joie.

Après tout, ce sera peut-être ce dernier témoignage là qui les touchera, parce que si humain !
Vous vous mettez d'avance du côté des élus, cmoi ? D'où vient votre certitude ?

cmoi
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par cmoi » mar. 13 août 2019, 11:18

C'est exact, penser le contraire serait manquer de foi, et perdre de l'enthousiasme.

J'ai reçu cette leçon là de mon père : l'absolution lui ayant été refusée, il continuera à aller demander la communion qui lui sera plusieurs fois refusée, chaque dimanche, devant toute l'assemblée dominicale : lui en qui et chez qui la fierté était consubstantielle et qui se doutait bien du résultat et de l'effet produit.

Le champion qui court ne doute pas qu'il gagnera, et il acceptera mieux la défaite éventuelle quand elle arrivera, parce qu'il aura tout donné.

Le contraire ne serait pas faire preuve de modestie, mais d'hypocrisie. Et cela n'empêche en rien l'humilité

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 11:41

cmoi a écrit :
mar. 13 août 2019, 11:18
C'est exact, penser le contraire serait manquer de foi, et perdre de l'enthousiasme.

J'ai reçu cette leçon là de mon père : l'absolution lui ayant été refusée, il continuera à aller demander la communion qui lui sera plusieurs fois refusée, chaque dimanche, devant toute l'assemblée dominicale : lui en qui et chez qui la fierté était consubstantielle et qui se doutait bien du résultat et de l'effet produit.

Le champion qui court ne doute pas qu'il gagnera, et il acceptera mieux la défaite éventuelle quand elle arrivera, parce qu'il aura tout donné.

Le contraire ne serait pas faire preuve de modestie, mais d'hypocrisie. Et cela n'empêche en rien l'humilité
J'espère au moins que vous êtes épaulé par un prêtre...

cmoi
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par cmoi » mar. 13 août 2019, 14:05

Autant que le permet l'éloignement géographique et nos devoirs d'état, quelques uns me sont proches...
Mais j'ai surtout beaucoup mieux que cela qui veille sur moi depuis le ciel, autant dire qu'il m'est moins lointain que quand il était mortel...

Et je suis comme ces veufs qui pour rien au monde ne troqueraient leurs souvenirs - en fait, le souvenir n'est rien, ce qui compte c'est qui l'autre est, cette intimité d'amour dans le Christ et qui est une grâce

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 14:27

cmoi a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:05
Autant que le permet l'éloignement géographique et nos devoirs d'état, quelques uns me sont proches...
Mais j'ai surtout beaucoup mieux que cela qui veille sur moi depuis le ciel, autant dire qu'il m'est moins lointain que quand il était mortel...

Et je suis comme ces veufs qui pour rien au monde ne troqueraient leurs souvenirs - en fait, le souvenir n'est rien, ce qui compte c'est qui l'autre est, cette intimité d'amour dans le Christ et qui est une grâce
En somme, vous appuyez sur vous-même et votre propre sentiment votre assurance d'être sauvé. En contradiction flagrante avec ce que dit l'Eglise, et ce que l'on peut lire en maints endroits du Nouveau Testament.

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Hantouane » mar. 13 août 2019, 14:53

Carhaix a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:27
cmoi a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:05
Autant que le permet l'éloignement géographique et nos devoirs d'état, quelques uns me sont proches...
Mais j'ai surtout beaucoup mieux que cela qui veille sur moi depuis le ciel, autant dire qu'il m'est moins lointain que quand il était mortel...

Et je suis comme ces veufs qui pour rien au monde ne troqueraient leurs souvenirs - en fait, le souvenir n'est rien, ce qui compte c'est qui l'autre est, cette intimité d'amour dans le Christ et qui est une grâce
En somme, vous appuyez sur vous-même et votre propre sentiment votre assurance d'être sauvé. En contradiction flagrante avec ce que dit l'Eglise, et ce que l'on peut lire en maints endroits du Nouveau Testament.
Peut-être que "cmoi" qui a eu une révélation privée du Christ ? Après tout, les voyants de Fatima, si je me trompe pas, savaient qu'ils se retrouveront au Ciel, ce qui n'a pas opposé de contradiction avec ce que dit l'Église …

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 16:17

Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:53
Carhaix a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:27


En somme, vous appuyez sur vous-même et votre propre sentiment votre assurance d'être sauvé. En contradiction flagrante avec ce que dit l'Eglise, et ce que l'on peut lire en maints endroits du Nouveau Testament.
Peut-être que cmoi a eu une révélation privée du Christ ? Après tout, les voyants de Fatima, si je me trompe pas, savaient qu'ils se retrouveront au Ciel, ce qui n'a pas opposé de contradiction avec ce que dit l'Église ...
J'attends avec impatience que vous produisiez une citation prouvant que les enfants de Fatima ont eu confirmation qu'ils iraient au Ciel. J'ai au contraire le souvenir d'une Vierge Marie avertissant qu'ils ne devraient pas cesser de prier le chapelet s'ils ne voulaient pas se perdre. Preuve que rien n'est jamais acquis.

Franchement, je suis sidéré de lire certaines choses sur ce forum.

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Hantouane » mar. 13 août 2019, 16:53

Carhaix a écrit :
mar. 13 août 2019, 16:17
Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 14:53


Peut-être que cmoi a eu une révélation privée du Christ ? Après tout, les voyants de Fatima, si je me trompe pas, savaient qu'ils se retrouveront au Ciel, ce qui n'a pas opposé de contradiction avec ce que dit l'Église ...
J'attends avec impatience que vous produisiez une citation prouvant que les enfants de Fatima ont eu confirmation qu'ils iraient au Ciel. J'ai au contraire le souvenir d'une Vierge Marie avertissant qu'ils ne devraient pas cesser de prier le chapelet s'ils ne voulaient pas se perdre. Preuve que rien n'est jamais acquis.

Franchement, je suis sidéré de lire certaines choses sur ce forum.
Le 13 juin. “Jacinta et Francisco iront bientôt au ciel, dit la Dame, Lucie restera pour aider à répandre dans le monde la dévotion au Cœur Immaculé”. Comme Lucie s'attriste de ne pas aller immédiatement au ciel et d'être séparé de ses cousins, la Dame lui dit : “Mon Cœur sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu”. Dans sa main droite apparaît alors un cœur couronné d'épines qui semblent s'enfoncer dans la paume, signe de la souffrance que lui causent les péchés, et les enfants se sentent portés à réparer ces offenses.
Source : http://nouvl.evangelisation.free.fr/fra ... arto_1.htm

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Hantouane » mar. 13 août 2019, 17:17

Dans mon avant dernier post, je parlais de l'intervenant cmoi, car c'est moi dans ce contexte est pour le moins ambiguë ! Merci de rectifier en ajoutant éventuellement l'intervenant cmoi.


alors, excusez moi, je rectifie le post.

cmoi
Censor
Censor
Messages : 180
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par cmoi » mar. 13 août 2019, 17:39

Carhaix, je trouve que vous négligez la voie érémitique, qui peut prendre aujourd'hui bien des formes.

Aussi, il y a dans le catholicisme des pratiques auxquelles le Christ a promis le ciel pour récompense (j'en ai pratiqué plusieurs quand j'étais catholique)
Vous m'obligez aussi à dire ce dans le détail de quoi je n'entrerai pas par pudeur, mais d'une part je considère que si j'ai été plusieurs fois sauvé d'une mort certaine en raison de ma foi (parfois devant des témoins), ce n'est pas pour que j'aille en enfer... et d'autre part, il y a bien eu dans ma vie "quelque chose comme çà"

Pour en revenir à l'aspect "direction spirituelle" et "voie normale" que vous conseillez par prétérition, je dirai que les épreuves que j'ai connues devraient donner droit à certaines dispenses, lesquelles avaient été officiellement sollicitées et obtenues par moi en ce qu'elles pouvaient prendre comme tournure officielle, à l'époque.

Enfin, dans l'orthodoxie, la direction spirituelle s'exerce autrement. Un guide peut être consulté par les uns tous les jours, par d'autres une ou 2 fois dans une vie. Nous sommes des adultes !

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: La violence dans l'Apocalypse de saint Jean

Message non lu par Carhaix » mar. 13 août 2019, 18:34

Hantouane a écrit :
mar. 13 août 2019, 16:53
Carhaix a écrit :
mar. 13 août 2019, 16:17

J'attends avec impatience que vous produisiez une citation prouvant que les enfants de Fatima ont eu confirmation qu'ils iraient au Ciel. J'ai au contraire le souvenir d'une Vierge Marie avertissant qu'ils ne devraient pas cesser de prier le chapelet s'ils ne voulaient pas se perdre. Preuve que rien n'est jamais acquis.

Franchement, je suis sidéré de lire certaines choses sur ce forum.
Le 13 juin. “Jacinta et Francisco iront bientôt au ciel, dit la Dame, Lucie restera pour aider à répandre dans le monde la dévotion au Cœur Immaculé”. Comme Lucie s'attriste de ne pas aller immédiatement au ciel et d'être séparé de ses cousins, la Dame lui dit : “Mon Cœur sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu”. Dans sa main droite apparaît alors un cœur couronné d'épines qui semblent s'enfoncer dans la paume, signe de la souffrance que lui causent les péchés, et les enfants se sentent portés à réparer ces offenses.
Source : http://nouvl.evangelisation.free.fr/fra ... arto_1.htm
Autant pour moi. Jacinta et Francisco sont morts enfants dans les trois années qui ont suivi, et cette annonce s'appliquait à eux uniquement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités