Que ton nom soit sanctifié...

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Que ton nom soit sanctifié...

Message non lupar Carolus » sam. 18 août 2018, 4:54

Nanimo (mar. 06 mai 2008) :

"Que Ton nom soit sanctifié..."
:) Quelqu'un peut-il me dire pourquoi nous disons "que ton nom soit sanctifié" dans le Notre Père ? Je ne comprends pas pourquoi Son nom doit être sanctifié. Merci.
Son nom doit être estimé.
I. Que ton Nom soit sanctifié

CEC 2807 Le terme " sanctifier " doit s’entendre ici, non d’abord dans son sens causatif (Dieu seul sanctifie, rend saint) mais surtout dans un sens estimatif : reconnaître comme saint, traiter d’une manière sainte
D’après CEC 2807, il faut traiter Son nom “ d’une manière sainte “. :oui:
LE DEUXIEME COMMANDEMENT

Tu ne prononceras pas le nom du Seigneur ton Dieu à faux (Ex 20, 7 ; Dt 5, 11).
Il ne faut surtout jamais prononcer “ le nom du Seigneur [notre] Dieu à faux “. :non:

antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: Que ton nom soit sanctifié...

Message non lupar antoine75 » dim. 19 août 2018, 14:59

Nanimo (mar. 06 mai 2008) :

"Que Ton nom soit sanctifié..."
:) Quelqu'un peut-il me dire pourquoi nous disons "que ton nom soit sanctifié" dans le Notre Père ? Je ne comprends pas pourquoi Son nom doit être sanctifié. Merci.
Son nom doit être estimé.
I. Que ton Nom soit sanctifié

CEC 2807 Le terme " sanctifier " doit s’entendre ici, non d’abord dans son sens causatif (Dieu seul sanctifie, rend saint) mais surtout dans un sens estimatif : reconnaître comme saint, traiter d’une manière sainte
D’après CEC 2807, il faut traiter Son nom “ d’une manière sainte “. :oui:
LE DEUXIEME COMMANDEMENT

Tu ne prononceras pas le nom du Seigneur ton Dieu à faux (Ex 20, 7 ; Dt 5, 11).
Il ne faut surtout jamais prononcer “ le nom du Seigneur [notre] Dieu à faux “. :non:
Et le nom du Seigneur Dieu quel est-il ? Jéhovah ? Yahvé ? YHWH ?

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 473
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Que ton nom soit sanctifié...

Message non lupar Voyageur » dim. 19 août 2018, 15:54

À l'époque de Jésus, seul le Grand prêtre pouvait prononcer le Nom divin une fois par an à l'intérieur du temple de Jérusalem.

Aujourd'hui, il n'y a plus de Grand prêtre.
Pourtant, cela ne devrait pas arrêter les chrétiens de proclamer son Nom.
Car DIEU dit : si vous écoutez ma voix et gardez mon commandement, [...] vous serez pour moi un royaume de prêtres, une nation sainte. (Exode 19, 5-6) Son Fils ajoute : Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait. (Matthieu 5, 48)

Aujourd'hui, le Temple de Jérusalem a été détruit.
Pourtant, cela ne devrait pas arrêter les chrétiens de proclamer son Nom.
Car le Christ a affirmé : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. (Jean 2, 19) Le temple n'est plus un lieu géographique ou un bâtiment, c'est l'union des baptisés. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. (Matthieu 18, 20) Voir aussi Ephésiens 2, 21-22.

Dès lors, "que ton nom soit sanctifié" ne devrait-il pas signifier aussi "rend nous digne de sanctifier ton nom", "fais de nous tes prêtres" ?
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 473
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Que ton nom soit sanctifié...

Message non lupar Voyageur » lun. 20 août 2018, 10:14

Correction de ce que j'ai dis précédemment...

Dans l'Évangile de Jean, le "Nom" ne fait pas référence au tétragramme, mais à la révélation de Dieu Père.
Révélation qui nous introduit dans une dynamique nouvelle, une relation d'amour filiale avec l'Être suprême.

Père saint, garde-les dans ton Nom que tu m'as donné, pour qu'ils soient un comme nous. (Jean 17, 11b)

Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu'ils soient en nous eux aussi, pour que le monde croie que c'est toi qui m'as envoyé. (Jean 17, 21b)

Père juste, le monde, lui, ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que c'est toi qui m'as envoyé. Je leur ai fait connaître ton Nom et le leur ferai connaître, pour que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et moi aussi en eux. (Jean 17, 25-26)


Pour être tout à fait complet, Jésus annonce par trois fois : "moi JE SUIS" (Jn 8, 24. 28. ; 13, 19), qui fait référence à la révélation du Nom divin à Moïse : "Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : JE SUIS m'a envoyé vers vous" (Ex 3,14b). Mais il utilise cet épithète lorsqu'il échange avec des Pharisiens et non avec ses disciples. Il se pourrait que Jésus ai adapté son champ lexical pour se faire comprendre rapidement.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit