La vérité est-elle ou non fragile?

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Tristan
Censor
Censor
Messages : 86
Inscription : mer. 22 mars 2017, 20:35
Conviction : Catholique

Re: La vérité est-elle ou non fragile?

Message non lupar Tristan » mar. 19 déc. 2017, 0:22


Par contre, je relèverais simplement que l'occident a presque déifié la rationnalité, mais que nous, chrétiens, croyons en la résurrection. Nous ne sommes pas de bon disciples de la rationnalité. Notre croyance, en effet, nous la présentons comme une vérité; mais elle est irrationnelle..
Non, il n'y a aucune incohérence. Et ce n'est pas un argument très fort contre le christianisme.

Pourquoi ? Parce qu'il serait contradictoire de vouloir faire de Dieu un être non-omnipotent, ne pouvant se délier des "lois" d'un univers qu'il a créé et qui ne continue à exister que par lui. Si vous admettez l'existence de Dieu, alors vous admettez son omnipotence

Si vous n'êtes pas familier avec ces questions, je vous conseille :
Frédéric Guillaud, Catholix Reloaded, Essai sur la vérité du christianisme, Paris, Cerf, 2015.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 228
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: La vérité est-elle ou non fragile?

Message non lupar pierrot2 » mar. 19 déc. 2017, 1:20

Non, il n'y a aucune incohérence. Et ce n'est pas un argument très fort contre le christianisme.
Où m'avez-vous lu chercher à souligner une prétendue incohérence?
Mon intention n'a jamais été de nuire au christianisme, au contraire.
Catholique, je récite avec foi le "je crois en Dieu tout-puissant"

Je crois que nous avons du mal à nous comprendre, peut-être cela vient-il de ma rhétorique un peu moyenne. Je m'en excuse.
J'édite pour me reprendre:
Mea culpa, vous avez raison, et l'incompréhension vient de ma mauvaise connaissance de la définition de rationalité. Mais le reste de ce que j'ai prétendu n'est pas mensonge: Mes intentions sont bienveillantes pour le christianisme. J' essaierai donc de relire donc votre avant-dernière publication, mais ultérieurement, car les longues lectures me font peur, surtout les denses.

pierrot2
Quæstor
Quæstor
Messages : 228
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: La vérité est-elle ou non fragile?

Message non lupar pierrot2 » mar. 19 déc. 2017, 5:39

Non, il n'y a aucune incohérence. Et ce n'est pas un argument très fort contre le christianisme.
La rationnalité rationnalise; elle réduit donc le champ de l'irrationnalité, et notre foi en est probablement affectée.

Après réflexion,
J'ajouterais pour plus de précision que la rationalité rationalise et par conséquent rationne Dieu dans la part que le disciple de la rationalité lui fais; Dieu dont 1 corinthien 1 nous enseigne pourtant en 25 que la folie est plus sage que les hommes. J'attribue ici la rationalité à une sagesse du monde, et 1 corinthiens 3, 19 nous dit qu'elle est folie devant Dieu.
C'est d'ailleurs pour ça que les chrétiens doivent faire attention à rester toujours parfaitement rationnels. La vérité d'abord.
C'est pour la croyance développée avant cette citation que je suis en désaccord avec l'idée que la vérité repose sur le fondement de la rationalité. La vérité repose sur la foi


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités