La liberté et le paradis

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Boclata
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : jeu. 14 sept. 2017, 21:44
Conviction : Catholique

La liberté et le paradis

Message non lupar Boclata » jeu. 14 sept. 2017, 21:48

Un de mes camarades de prépa m'a posé une question sur le paradis. Pour lui, l'homme est dans une relation de dépendance par rapport à Dieu au Paradis et plus rien ne subsiste de sa liberté. Il comparait cela à une drogue permanente qui supprimerait notre volonté.
Je n'arrive pas à trouver un moyen de lui expliquer que la relation d'amour entre Dieu et l'homme au Paradis est d'une infinie liberté ?

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3010
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: La liberté et le paradis

Message non lupar Héraclius » jeu. 14 sept. 2017, 22:04

Le Paradis est en effet le lieu d'une liberté totale, parce qu'il s'agit du lieu de l'amour absolu. Au Ciel, le juste entre en communion d'amour avec tous les saints, les anges et Dieu lui-même. Or, cette communion d'amour nécessite la liberté, le libre-arbitre ; il n'y a de charité, c'est-à-dire d'amour véritable, que libre. Donc le paradis ne peut littéralement pas exister sans le libre-arbitre, parce que sans libre-arbitre pas de charité, cette charité qui constitue au fond le paradis qui est sa manifestation sur-éminente.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous pouvons "changer d'avis au paradis" ; notre choix de Dieu et de Son amour (ou notre refus de Lui), nous le faisons dans ce monde. Mais pour autant, c'est cet acte libre que nous avons prononcés sur Terre qui continue de vivre après la fin des temps, dans l'espèce d'éternité du Ciel. C'est notre vie terrestre qui constitue, toute entière, le choix décisif de librement désirer entrer dans cette communion d'amour qu'est le Ciel. Ce choix n'engendre pas de regret, ni pour les sauvés, ni pour les damnés, parce qu'il est vrai et total.

En éspérant vous avoir aidé,

Héraclius -
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2582
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: La liberté et le paradis

Message non lupar Cgs » ven. 15 sept. 2017, 9:46

Bonjour,

Pour compléter le message ci-dessus :

L'incompréhension de votre ami tient au fait qu'il a une fausse définition de la liberté. La liberté n'est pas "faire ce que je veux, être indépendant de tout", mais "faire et être ce pour quoi je suis créé". Or, Dieu nous a créé par amour et pour l'amour. Le paradis, c'est être véritablement soi-même, débarrassé de tout péché. Donc on y est forcément heureux quand on y est.

Cela nécessite de reconnaître que nous ne nous suffisons pas à nous-même et que nous avons été créés par Dieu. Nous dépendons forcément de Dieu, c'est un fait, car nous ne nous sommes pas créés tout seul. Mais la question nous est posée quand nous sommes sur cette terre : comment répondons-nous au don de la vie que Dieu nous fait ? Acceptons-nous pour notre plus grand bonheur, ou refusons-nous d'être avec Dieu ?
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités