Sur la possession

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
dany571
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : lun. 28 août 2006, 10:37

La méchanceté humaine et la possession

Message non lupar dany571 » mer. 08 oct. 2014, 15:19

Bonjour,

Quelle est la doctrine de l’Eglise, concernant le lien entre la méchanceté humaine et la possession ? Ceux que la Bible appelle « les méchants » sont-ils simplement « humainement méchants » ou sont-ils « possédés » ? Exemples : les juifs qui ont tué Jésus, Hitler, les tueurs en série, etc.

Bref, quelle est la théologie exacte de l'Eglise à ce sujet ?

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: La méchanceté humaine et la possession

Message non lupar Cepora » mer. 08 oct. 2014, 18:26

Bonjour,

Il semble qu'il n'y ait pas de lien entre la méchanceté comprise dans un sens biblique et la possession démoniaque. Les méchants sont des hommes hostiles à Dieu et coupables (cela demanderait peut-être une définition plus approfondie). En revanche, les cas de possession démoniaque, dont l'Église donne quelques signes caractéristiques permettant de dianostiquer un cas concret, sont d'une tout autre nature.

Bien à vous.

dany571
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : lun. 28 août 2006, 10:37

Re: La méchanceté humaine et la possession

Message non lupar dany571 » jeu. 09 oct. 2014, 10:04

En fait, j’ai entendu une homélie sur le texte de Paul : "ce n'est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter" (Ep. 6.12), par un prédicateur (professeur de théologie), qui disait que le mal de l’homme est plus qu’humain. D’où ma question sur l’enseignement de l’Eglise. Après, c’est vrai qu’il ne parlait pas de la possession.

Merci.

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: La méchanceté humaine et la possession

Message non lupar Jeremy43 » jeu. 09 oct. 2014, 11:02

Bonjour,

L'homme est mauvais du fait de sa nature déchue, au fond de nous nous avons tous cette violence plus ou moins présente et importante (suivant l'histoire et les décisions de chacun).

Nous avons obligatoirement besoin de Dieu pour être bon car Lui seul est bon.

Une vidéo vraiment bien sur ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=lqNI2dBJOHo

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8130
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La méchanceté humaine et la possession

Message non lupar Cinci » jeu. 09 oct. 2014, 14:00

Pour répondre à vos questions, dany571 :

Quelle est la doctrine de l’Eglise, concernant le lien entre la méchanceté humaine et la possession ?
- La doctrine c'est qu'à se complaire dans la malfaisance l'homme ouvre une porte à l'esprit du mal. Il en résulte que le premier devient carrément le jouet du second = ne plus pouvoir être soi-même, ne plus être en possession de soi, ne plus être libre, etc. Pour faire une image : c'est comme l'alcoolique qui s'est abandonné à sa compulsion. Or l'alcoolique n'est plus tout à fait maître de lui. Plutôt, on trouvera que c'est la bouteille qui le contrôle.


Ceux que la Bible appelle « les méchants » sont-ils simplement « humainement méchants » ou sont-ils « possédés »?
- Ils sont sous influence.


Exemples : les juifs qui ont tué Jésus, Hitler, les tueurs en série, etc.
- On parle d'influence de pensées perverses et à quoi il n'est pas interdit non plus de trouver la racine du côté spirituel.




Bref, quelle est la théologie exacte de l'Eglise à ce sujet ?
- La théologie c'est que l'existence du mal induit une division d'avec soi-même pour commencer, une division d'avec Dieu bien entendu et une opposition de chacun contre tous, etc. C'est tel que l'on se retrouve frustré de la paix, la vraie paix, la joie, la cohérence et tout. C'est le conflit permanent.

L'activité spirituelle néfaste de la part d'esprits impurs consiste justement à retirer la paix aux hommes.


p.s. : j'aimerais bien que l'édition ne soit pas modifiée. Merci.
Dernière édition par Cinci le jeu. 09 oct. 2014, 17:40, édité 1 fois.

dany571
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : lun. 28 août 2006, 10:37

Re: La méchanceté humaine et la possession

Message non lupar dany571 » jeu. 09 oct. 2014, 14:09

Cinci ça me semble très juste. Les évangélistes disent que Satan est entré en Judas, il me semble. Le prédicateur parlait aussi de "division".

(par exemple dans le cas du tueur en série Gerard Schaefer, qui a assassiné 34 femmes, tous les professionnels qui l'ont interrogé en prison - journalistes, enquêteurs - disent avoir ressenti physiquement une oppression en sa présence.)

Le côté spirituel du Mal reste à creuser (est-il oublié de nos jours ?)

Avatar de l’utilisateur
Kenshin
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 28 mai 2017, 11:30
Conviction : Bouddhisme

La Possession

Message non lupar Kenshin » lun. 29 mai 2017, 17:51

Bonjour,

Dans ma recherche de comprendre la religion catholique, j'aimerais beaucoup connaître vos avis et celui de l'Église Catholique sur le phénomène de la possession.

* Comment l'Église la considère-t-elle ?
* Quels sont les signes qui peuvent conduire à une possession ?
* Quel est le comportement d'un ou d'une possédé(e) ?
* Quelles réponses à cela apporte l'Église ?

Si le sujet a été déjà abordé dans un autre sujet ou si l'endroit n'est pas approprié, je m'en excuse.

Bonne journée :)
"Voyez d'abord avec votre esprit, ensuite avec vos yeux, et enfin avec votre corps." (Yagyu Munenori)

"Une bougie se consume pour donner de la Lumière. Pour qu'un endroit s'illumine, tout ce qu'il faut, c'est une bougie qui éclaire les autres." (Shinjo Itô)

"Quand les autres disent du mal de toi, ne rends pas le mal par le mal, mais réfélchis que tu n'as pas été non plus toujours fidèle dans l'accomplissement de tes devoirs." (Ogawa)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La Possession

Message non lupar Altior » lun. 29 mai 2017, 21:25

Bonjour Kenshin,

La possession est le troisième stade de l'influence démoniaque, une maladie spirituelle chronique, car rarement, si jamais un démonisé arrive directement en cet état. D'habitude, on peut reconnaître 3 ou 4 stades:
Le stade 1: la tentation démoniaque. C'est un peu plus que la simple tentation. La simple tentation, ou tentation naturelle, qui est propre à la nature humaine déchue, est lorsque j'ai faim et alors une idée m'arrive de voler un pain. Mais la tentation de celui qui commence à se mettre sous l'influence démoniaque est plus complexe que ça. Plus perverse que ça. Plus monocorde que ça. Le malade y retarde plus que ça.
Le stade 2: l'obsession démoniaque. C'est l'étape où la vie du malade commence a graviter autour du péché. Ce n'est plus le péché qui gravite autour de moi et m'attaque parfois par sa tentation, les rôles ont changé est maintenant c'est moi qui gravite autour du péché. Et je le fais, sinon de façon continuelle, au moins suffisamment souvent pour que mon comportement soit en souffrance et les signes de la maladie soient présentes pour un oeuil avisé et attentif. Souvent il y a des compulsion de type magique, encore plus souvent il y a ce qui peut être pris à la légère pour état dépressif avec risque de suicide.
Le stade 3: la possession démoniaque. C'est le stade le plus sérieux, le plus spectaculaire et, d'habitude, les exorcismes s'adressent à ce stade. Le démon (ou bien les démons, car ils peuvent être plusieurs) est internalisé et a fait main mise sur la plupart des fonctions psychiques. Sauf sur la volonté, mais même la volonté peut souffrir d'un degré partiel de paralysie. La maladie est maintenant évidente même pour un oeuil non-avisé, qui peut rencontrer, quand même, des difficultés à faire la différence entre ce stade de l'influence et la schizophrénie. C'est le stade dans lequel le malade ne peut plus s'aider seul et a besoin d'aide qualifié.
Quelques auteurs décrivent aussi un 4-e stade: la possession parfaite. Maintenant, toutes les signes horribles du stade précédent sont apparemment remises et tous ceux qui sont autour du malade peuvent avoir l'impression qu'il est redevenu «normal». Pourtant, ce qui s'est réellement passé c'est que le démon a passé au-delà de l'espace psychique et se cache, maintenant, dans le noyaux le plus profond de la personne. Le malade ne montre plus vers l'extérieur rien de spectaculaire, hormis les cas rares où il est provoqué (par une lecture sainte, par exemple), mais vivra tout le reste de sa vie pour le démon, dans le péché, sans le moindre signe de contrition ou de honte. Il arrive que des êtres humains dans ce stade aient un comportement plein d'aménité, sinon un certain magnétisme.

Bien à vous,
A.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité