L'âme, l'esprit et le corps

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Olivier
Quæstor
Quæstor
Messages : 204
Inscription : dim. 29 août 2004, 23:15
Localisation : Région marseillaise
Contact :

Question de Dogme

Message non lupar Olivier » ven. 03 sept. 2004, 16:39

J'ai lu sur des sites, que l'Eglise catholique pensait que l'homme était composé d'âme et de corps et que l'Eglise Orthodoxe rajoute l'Esprit ce dont je me sens le plus proche.

Quelqu'un peut m'infirmer ou me confirmer?

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1702
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Message non lupar Charles » ven. 03 sept. 2004, 16:54

L'âme est l'acte premier d'un corps ayant la vie en puissance et cela pour tout vivant. L'âme humaine a cette la spécificité d'avoir une partie rationnelle et immatérielle qu'on appelle raison, intelligence ou esprit et donc l'acte n'est pas celui d'un corps ou d'une matière.

Ce n'est pas une question de dogme, ni de théologie morale et politique. Et ni de friction avec les Orthodoxes, à ma connaissance.

Olivier
Quæstor
Quæstor
Messages : 204
Inscription : dim. 29 août 2004, 23:15
Localisation : Région marseillaise
Contact :

Message non lupar Olivier » ven. 03 sept. 2004, 19:07

Oui ce fut la question qui a fait le schisme en 1054.

Mais l'âme c'est le souffle de vie et l'Esprit l'intelligence donc ces deux notions sont séparées.

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Esprit et âme ?

Message non lupar FMD » ven. 03 sept. 2004, 19:40

Au risque de te décevoir, cette conception d'esprit désignant l'intelligence n'existe pas dans l'orthodoxie, pas plus que dans le reste du christianisme où les mots « esprit » et « âme » sont employés indifféremment. D'ailleurs le Christ Lui-même ne dit-Il pas « heureux les simples d'esprit » pour désigner non pas les personnes atteintes de maladies de l'intelligence, mais celles qui ont tout simplement su préserver une âme droite et vertueuse ? Par contre je sais que dans certaines liturgies orthodoxes il est fréquent d'employer le même mot pour « âme » ou « esprit », et ce pour une raison purement linguistique.

Olivier
Quæstor
Quæstor
Messages : 204
Inscription : dim. 29 août 2004, 23:15
Localisation : Région marseillaise
Contact :

Message non lupar Olivier » ven. 03 sept. 2004, 19:49

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit; et : Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Matthieu 22,37-39).

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1563
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Hokis

Message non lupar FMD » ven. 03 sept. 2004, 20:22

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit; et : Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Matthieu 22,37-39).
Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit : le christianisme ne nie pas la raison - c'est tout du moins le sens du mot esprit dans ta citation - mais il était question ici d'une éventuelle différence entre les orthodoxes et les catholiques au niveau de l'âme. Maintenant pour ce qui est de l'extrait cité, de nombreuses traductions de la Bible - dont celle de la Pléiade - ne conservent que le mot « esprit » (raison ici). Enfin si tu souhaites approfondir le sujet dans le domaine de la liturgie orthodoxe, voici un petit exemple des difficultés auxquelles tu risques de t'exposer : en grabar - une langue liturgique orthodoxe parmi d'autres - le Saint Esprit est appelé « Sourp Hoki », l'âme et l'esprit « Hoki » mais la raison « Kherk ».

Jeremy
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 26 oct. 2008, 19:57

De la génération des âmes

Message non lupar Jeremy » ven. 31 oct. 2008, 18:08

J'aimerais savoir ce que dit le Catholicisme sur la Création des âmes ? Dieu crée-t-il une âme qui s'incarne à la naissance de l'enfant ou est-ce un héritage des parents ?

Mais, pour que je comprenne mieux, y a-t-il une différence entre âme et esprit ? L'homme : une dualité ou une trinité ?
Jérémy

Il faut avoir beaucoup erré dans l'Ombre pour toucher la Lumière.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9714
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Fée Violine » ven. 31 oct. 2008, 20:07

bonjour Jérémy,

Dieu crée l'âme à la conception, pas à la naissance. Dès la conception, l'enfant est un être humain. C'est pourquoi les catholiques sont opposés à l'avortement.
L'âme est d'ordre spirituel, l'esprit est plutôt d'ordre intellectuel, mental. L'âme est ce qui reste après notre mort.
Quant à la quesdtion sur l'homme dualité ou trinité, je ne la comprends pas. Dieu est une Trinité, mais pas l'homme !

Jeremy
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 26 oct. 2008, 19:57

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Jeremy » ven. 31 oct. 2008, 21:42

bonjour Jérémy,

Quant à la quesdtion sur l'homme dualité ou trinité, je ne la comprends pas. Dieu est une Trinité, mais pas l'homme !
Je voulais dire : l'Homme est-il un corps et une âme (synonyme d'esprit). Ou est-il un corps, une âme ET un esprit.
Jérémy

Il faut avoir beaucoup erré dans l'Ombre pour toucher la Lumière.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7853
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Christophe » ven. 31 oct. 2008, 22:12

69. Dans l’homme, comment l’âme et le corps ne forment-ils qu’un ?

La personne humaine est un être à la fois corporel et spirituel. En l’homme, l’esprit et la matière forment une seule nature. Cette unité est si profonde que, grâce au principe spirituel qu’est l’âme, le corps, qui est matière, devient un corps humain et vivant, et prend part à la dignité d’image de Dieu.

70. Qui donne l’âme à l’homme ?

L’âme spirituelle ne vient pas des parents, mais elle est créée directement par Dieu, et elle est immortelle. Se séparant du corps au moment de la mort, elle ne meurt pas; elle s’unira à nouveau au corps au moment de la résurrection finale.
:arrow: Compendium du CEC
II. " Un de corps et d’âme "

362 La personne humaine, créée à l’image de Dieu, est un être à la fois corporel et spirituel. Le récit biblique exprime cette réalité avec un langage symbolique, lorsqu’il affirme que " Dieu modela l’homme avec la glaise du sol ; il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l’homme devint un être vivant " (Gn 2, 7). L’homme tout entier est donc voulu par Dieu.

363 Souvent, le terme âme désigne dans l’Écriture Sainte la vie humaine (cf. Mt 16, 25-26 ; Jn 15, 13) ou toute la personne humaine (cf. Ac 2, 41). Mais il désigne aussi ce qu’il y a de plus intime en l’homme (cf. Mt 26, 38 ; Jn 12, 27) et de plus grande valeur en lui (cf. Mt 10, 28 ; 2 M 6, 30), ce par quoi il est plus particulièrement image de Dieu : " âme " signifie le principe spirituel en l’homme.

364 Le corps de l’homme participe à la dignité de l’" image de Dieu " : il est corps humain précisément parce qu’il est animé par l’âme spirituelle, et c’est la personne humaine toute entière qui est destinée à devenir, dans le Corps du Christ, le Temple de l’Esprit (cf. 1 Co 6, 19-20 ; 15, 44-45) :

Corps et âme, mais vraiment un, l’homme, dans sa condition corporelle, rassemble en lui-même les éléments du monde matériel qui trouvent ainsi, en lui, leur sommet, et peuvent librement louer leur Créateur. Il est donc interdit à l’homme de dédaigner la vie corporelle. Mais au contraire il doit estimer et respecter son corps qui a été créé par Dieu et qui doit ressusciter au dernier jour (GS 14, § 1).

365 L’unité de l’âme et du corps est si profonde que l’on doit considérer l’âme comme la " forme " du corps (cf. Cc. Vienne en 1312 : DS 902) ; c’est-à-dire, c’est grâce à l’âme spirituelle que le corps constitué de matière est un corps humain et vivant ; l’esprit et la matière, dans l’homme, ne sont pas deux natures unies, mais leur union forme une unique nature.

366 L’Église enseigne que chaque âme spirituelle est immédiatement créée par Dieu (cf. Pie XII, enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3896 ; SPF 8) – elle n’est pas " produite " par les parents – ; elle nous apprend aussi qu’elle est immortelle (cf. Cc. Latran V en 1513 : DS 1440) : elle ne périt pas lors de sa séparation du corps dans la mort, et s’unira de nouveau au corps lors de la résurrection finale.

367 Parfois il se trouve que l’âme soit distinguée de l’esprit. Ainsi S. Paul prie pour que notre " être tout entier, l’esprit, l’âme et le corps " soit gardé sans reproche à l’Avènement du Seigneur (1 Th 5, 23). L’Église enseigne que cette distinction n’introduit pas une dualité dans l’âme (Cc. Constantinople IV en 870 : DS 657). " Esprit " signifie que l’homme est ordonné dès sa création à sa fin surnaturelle (Cc. Vatican I : DS 3005 ; cf. GS 22, § 5), et que son âme est capable d’être surélevée gratuitement à la communion avec Dieu (cf. Pie XII, Enc. " Humani generis ", 1950 : DS 3891).

368 La tradition spirituelle de l’Église insiste aussi sur le cœur, au sens biblique de " fond de l’être " (Jr 31, 33) où la personne se décide ou non pour Dieu (cf. Dt 6, 5 ; 29, 3 ; Is 29, 13 ; Ez 36, 26 ; Mt 6, 21 ; Lc 8, 15 ; Rm 5, 5).
:arrow: Catéchisme de l'Église catholique
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Jeremy
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 26 oct. 2008, 19:57

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Jeremy » ven. 31 oct. 2008, 22:34

Merci pour cette réponse. J'ai bien compris que l'âme est immortelle et que c'est Dieu qui la crée à notre conception. Et que donc nous ne l'héritons pas de nos parents.

Par contre concernant l'esprit et l'âme, je suis un peu dans le flou, selon le catholicisme c'est une même chose et l'Homme est donc une dualité ?
Jérémy

Il faut avoir beaucoup erré dans l'Ombre pour toucher la Lumière.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7853
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Christophe » ven. 31 oct. 2008, 23:00

Par contre concernant l'esprit et l'âme, je suis un peu dans le flou, selon le catholicisme c'est une même chose et l'Homme est donc une dualité ?
Non, l'homme n'est pas une dualité : il est une unité, l’unité de l’âme et du corps est si profonde que l’on doit considérer l’âme comme la " forme " du corps. Mais effectivement, l'orthodoxie catholique ne distingue pas, à côté de l'âme et du corps, l'esprit comme étant un troisième principe. L'esprit n'est pas une catégorie de l'anthropologie chrétienne ; dans la langue profane, il désigne en général l'ensemble des facultés intellectuelles mais parfois il est aussi utilisé comme synonyme de âme...

Voici un petit complément, sur le très controversé Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Esprit#L.2 ... istianisme

PaX
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Jeremy
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 26 oct. 2008, 19:57

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Jeremy » sam. 01 nov. 2008, 9:12

Bien, merci.
Jérémy

Il faut avoir beaucoup erré dans l'Ombre pour toucher la Lumière.

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: De la génération des âmes

Message non lupar jeanbaptiste » sam. 01 nov. 2008, 15:31

Sur ce sujet je vous invite à lire les questions (et leur réponse ;) ) 75, 76 et 77 de la première partie de Somme Théologique de Thomas d'Aquin.

L'édition papier coutant relativement cher, rendez-vous sur le site http://docteurangelique.free.fr/index.html qui propose nombre des œuvres du docteur angélique (et de nombreuses autres choses passionnantes) dont l'intégralité de la Somme Théologique.

Je laisse place au Saint :

http://docteurangelique.free.fr/livresf ... oc83400631

Attention, le chargement de la page est un peu long. Le fichier html est très imposant.

Ignotus
Quæstor
Quæstor
Messages : 366
Inscription : dim. 31 août 2008, 13:30
Localisation : Berry

Re: De la génération des âmes

Message non lupar Ignotus » dim. 02 nov. 2008, 9:54

Dieu crée l'âme à la conception, pas à la naissance. Dès la conception, l'enfant est un être humain.
Problème:
Biologiquement, la conception n'est pas un évènement instantané !
L'âme, elle, est ou n'est pas...
Comment une relation, comme on dit en maths, peut-elle se faire entre un phénomène temporel et une entité intemporelle ?


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités