L'âme, l'esprit et le corps

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Âme ou/et esprit

Message non lupar etienne lorant » sam. 28 août 2010, 10:05

Qu'est-il de ce que l'on nomme "extase" le corps restant inerte seul l'âme est instruite.
Sauf peut-être dans le cas des mystiques qui reçoivent les stigmates durant une extase; il m'a semblé lire que sainte Thérèse d'Avila lévitait; et quand saint Paul dit qu'il a été enlevé jusqu'au xième ciel, il ne dit pas que son corps était resté au rez-de-chaussée, mais il dit qu'il ne sait pas s'il avait vécu cette éxpérience sans ou avec son corps. Qui dit extase dit aussi vision: avec quels yeux si le corps est temporairement "inerte" ? Si nous disons que l'esprit peut être détaché du corps, alors nous ne croyons pas en la résurrection de la chair.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
La Chartreuse
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 597
Inscription : mar. 17 nov. 2009, 16:53
Localisation : Canada

Re: Âme ou/et esprit

Message non lupar La Chartreuse » sam. 28 août 2010, 16:24

@ ti'hamo

Bonjour, :)

Merci ti'hamo, magnifique explication!

Nous sommes d'accord!
Amicalement
La Chartreuse


Je suis soldat du Christ, si la Vérité est attaquée je parlerai, je tiendrai haut et ferme l'étendard de la foi, l'étendard de mon Dieu.

Avatar de l’utilisateur
La Chartreuse
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 597
Inscription : mar. 17 nov. 2009, 16:53
Localisation : Canada

Re: Âme ou/et esprit

Message non lupar La Chartreuse » sam. 28 août 2010, 16:52

Qu'est-il de ce que l'on nomme "extase" le corps restant inerte seul l'âme est instruite.
Sauf peut-être dans le cas des mystiques qui reçoivent les stigmates durant une extase; il m'a semblé lire que sainte Thérèse d'Avila lévitait; et quand saint Paul dit qu'il a été enlevé jusqu'au xième ciel, il ne dit pas que son corps était resté au rez-de-chaussée, mais il dit qu'il ne sait pas s'il avait vécu cette éxpérience sans ou avec son corps. Qui dit extase dit aussi vision: avec quels yeux si le corps est temporairement "inerte" ? Si nous disons que l'esprit peut être détaché du corps, alors nous ne croyons pas en la résurrection de la chair.
Cela ne nie nullement la résurrection de la chair qui est un dogme de foi.

Un médecin le Docteur Dozous, l'interrogea sur la manière qu'elle entendait les paroles de la Vierge, Sainte Bernadette lui expliqua, qu'elle ne les entendaient pas avec ses oreilles, mais porta la main sur son cœur, et dit : je les entends là. (Réf: Sainte Bernadette sa vie religieuse, sa spiritualité Père L.-Hyacinthe Petitot. o.p. 1946 )

Sainte Thérèse d'Avila explique dans son autobiographie ceci:

"je ne les vis jamais avec les yeux du corps, mais avec ceux de mon âme"

La grande Sainte Thérèse relate différentes visions :

la vision extérieure qui est la perception par l'oeil matériel de la vue d'un objet naturellement invisible.

la vision imaginaire, vision toute intérieure ou imaginative qui est une représentation sensible produit par Dieu soit pendant la veille, soit pendant le sommeil.

la vision intellectuelle qui est la connaissance intuitive est surnaturelle de vérités ou de choses spirituelles ou corporelles mais abstraites de toutes formes sensibles.

La dernière description fait abstraction des sens.

"Il me semblait que le Christ était sans cesse à mes cotés et comme la vision n'était pas imaginaire (pas d'images) je ne voyais pas en quelle forme; mais je sentais très clairement qu'il était toujours à mon coté droit".

Cette vision est de l'ordre le plus élevé; ce genre de visions abstraites exclut toutes les duperies des sens.

Devrait-on soupçonner la grande Sainte Thérèse de nier la résurrection de la chair!!!!!
Amicalement
La Chartreuse


Je suis soldat du Christ, si la Vérité est attaquée je parlerai, je tiendrai haut et ferme l'étendard de la foi, l'étendard de mon Dieu.

Avatar de l’utilisateur
La Chartreuse
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 597
Inscription : mar. 17 nov. 2009, 16:53
Localisation : Canada

Re: Âme ou/et esprit

Message non lupar La Chartreuse » sam. 28 août 2010, 17:11

Merci LA Chartreuse :D

je suis bien d'accord avec votre message et quant au ciel vous avez sans doute raison, mais nous aurons un corps et un corps humain (n'est se pas Laurent L) au ciel et je ne sais pas comment cela sera.
une question: quel sera le rapport entre le corps "glorieux" et l'âme?

bonne journée :ciao:
Bonjour, :)

Le corps sera entièrement soumis à la volonté et à la puissance de l'esprit.

Les sens ne pourront plus mettre un obstacle à l'âme en lui faisant miroiter de faux bien.

Les qualités des corps glorieux sont: la carté, l'agilité, l'impassibilité et l'immortalité.

Il va de soi, que nous aurons le même corps que nous avions sur la terre, mais il sera perfectionné de façon a pouvoir se réunir à notre âme qui a atteint la perfection du ciel.

Bonne journée ! :ciao:
Amicalement
La Chartreuse


Je suis soldat du Christ, si la Vérité est attaquée je parlerai, je tiendrai haut et ferme l'étendard de la foi, l'étendard de mon Dieu.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Âme ou/et esprit

Message non lupar etienne lorant » sam. 28 août 2010, 17:56

Il me manque toujours une explication "corps ou bien âme" au sujet des stigmates: si le corps ne participe en rien, les blessures de saint Padre Pio, comme celles de saint François, étaient-elles... que dire : imaginaires ? Pour saint François, nous n'avons que des témoignages, mais quid pour le Padre Pio ? Expérience mystique ou expérience mystique et physique ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12645
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La flamme du cierge

Message non lupar etienne lorant » sam. 28 août 2010, 17:59

Je continue de me poser des questions. Voici: chez Bernadette Soubirous. Pendant l'apparition de l'Immaculée Conception, le 7 avril 1958, le docteur Douzous constate que la flamme du cierge que tient Bernadette entoure longuement sa main sans la brûler. Cela s'est passé devant de nombreux témoins. Or, si la flamme du cierge n'a pas brûlé la peau de la main de Bernadette, c'est forcément que la chair de Bernadette a subi un changement subtil lors de l'extase - et donc le corps participe lui aussi dans l'extase. Il n'y a donc pas uniquement "les yeux de l'âme", mais aussi les yeux du corps. On peut entendre une voix en extase aussi bien par les oreilles du coeur que par les oreilles du corps... çà me paraît tout à fait possible... dans la mesure ou nous sommes "au-delà du possible" (du moins suivant la notion d'expérimentation scientifique)...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
mystike
Persona
Persona
Messages : 174
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 19:08
Localisation : Var

L'âme, l'esprit et le corps

Message non lupar mystike » lun. 11 juil. 2011, 13:07

Bonjour à tous
Dans la religion catholique, on se réfère souvent à nôtre esprit, à notre âme qui serait une entité rattaché à nôtre corps, et immortelle ?
Qu'est ce qui différentie l'esprit de l'âme ? Je suppose que l'esprit c'est ce qui me guide dans la vie de tous les jours: faire le bien ou le mal, être en colère, jaloux, mes émotions dépendent de mon esprit ?
La pensée, la réflexion, la sensibilité, tous cela est immatériel et présent dans nôtre esprit. Mais qu'est que c'est ? Comment cela fonctionne ?
Et l'âme dans tout ça?

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar Hélène » lun. 11 juil. 2011, 13:37

L'âme serait nos facultés psychiques : intelligence, volonté, mémoire, imagination, affectivité. Ce sont ces facultés qui passent la nuit des sens (voir La nuit obscure de saint Jean de la Croix).

Tandis que l'esprit est ce que Thérèse d'Avila nommait "la fine pointe de l'âme" (c'est l'esprit qui est touché dans la nuit redoutable de l'esprit : voir saint Jean de la Croix). C'est le sanctuaire sacré, le lieu le plus secret où l'Homme est seul avec Dieu et peut entendre sa voix. La Bible le nomme le "coeur" de l'Homme (non pas le palpitant). Vatican II parle de la conscience. C'est l'esprit qui nous différencie des animaux.

Fraternellement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4424
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar gerardh » lun. 11 juil. 2011, 13:45

________

Bonjour,

Je vous soumets les 3 définitions suivantes :

ÂME :
Ensemble des faits de sentiment, d’intelligence et de volonté ; substance immatérielle qui serait le principe de la vie mentale ou psychique, le moi ou être conscient. C’est la vie consciente de notre être, notre personnalité.
[Encyclopédie Reisdorf-Reece]

ÂME (psuchè)
Terme désignant la vie naturelle en nous (Actes 20:10). Il est aussi traduit par le mot « vie » (p. ex. Jean 10:15). Avec l’esprit et le corps, l’âme constitue la personne humaine (1 Thessaloniciens 5:23). Elle est la partie immatérielle et invisible de l’homme (Matthieu 10:28). Elle est en l’homme le siège des émotions et des sentiments (Luc 1:46) ; l’esprit est le siège de l’intelligence. Le mot peut désigner des personnes vivantes (Actes 2:43 ; Romains 2:9 ; etc.), ou des personnes décédées qui vivent séparées de leurs corps (Apocalypse 6:9). L’esprit est le principe de vie donné par Dieu à l’homme ; l’âme est la vie qui en résulte dans l’individu ; le corps est l’organisme matériel animé par l’âme et l’esprit. On peut donc séparer le corps et l’esprit, mais on peut difficilement différencier l’esprit et l’âme (Hébreux 4:12) ; ils sont semblables dans leur nature et leurs activités.
[Petit Dictionnaire NT R.Pigeon]

ÂME
Employé sous divers sens :
• Principe de vie (Lévitique 17:11-15).
• Personne (Genèse 12:5 et Actes 2:41, Ézéchiel 18:4).
• Siège des sentiments qui font la personnalité même (Deutéronome 6:5; 1 Samuel 18:1).
[Glossaire du Nouveau Testament - A.Espic]




__________

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar ti-coz » lun. 11 juil. 2011, 14:03

L'Église catholique enseigne que la distinction entre l'âme et l'esprit n'introduit pas une dualité dans l'âme. Au IXème siècle, lors du quatrième concile de Constantinople en 869, il y eut une controverse sur la relation entre l'âme et le corps. Le 11e canon de ce concile affirma l'unicité de l'âme.

C'est donc au IXème siècle que l'on formalise la distinction entre l'âme et l'esprit. L'esprit étant traditionnellement associé à la pensée et l'âme au sentiment, on considérait auparavant que l'homme pouvait avoir une nature multiple (corps, âme et esprit). Le christianisme affirma au contraire l'unité de la personne humaine (un de corps et d'âme) en niant l'existence de l'esprit, car il est confondu avec l'âme :
« L'unité de l'âme et du corps est si profonde que l'on doit considérer l'âme comme la forme du corps ; c'est-à-dire, c'est grâce à l'âme spirituelle que le corps constitué de matière est un corps humain et vivant ; l'esprit et la matière, dans l'homme, ne sont pas deux natures unies, mais leur union forme une unique nature. »
L'Église catholique romaine a donc cherché à approfondir le sens des termes, ce qui n'est pas allé sans controverse entre l'Église de Rome et les Églises d'orient. Dans le catéchisme de l'Église catholique, la notion d'âme est attachée à un individu (unité de la personne humaine et de l'âme), tandis que l'esprit est considéré aussi sous un angle collectif :
« L'héritage sacré de la foi (depositum fidei), contenu dans la Sainte Tradition et dans l'Écriture Sainte a été confié par les apôtres à l'ensemble de l'Église. En s'attachant à lui, le peuple saint tout entier uni à ses pasteurs reste assidûment fidèle à l'enseignement des apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières, si bien que, dans le maintien, la pratique et la confession de la foi transmise, s'établit, entre pasteurs et fidèles, une singulière unité d'esprit. »

Ceci est particulièrement bien révélé dans l'introduction de l'encyclique "Fides et ratio" :
« La foi et la raison sont comme les deux ailes qui permettent à l'esprit humain de s'élever vers la contemplation de la vérité. C'est Dieu qui a mis au cœur de l'homme le désir de connaître la vérité et, au terme, de Le connaître lui-même afin que, Le connaissant et L'aimant, il puisse atteindre la pleine vérité sur lui-même. »

Le mot " esprit ", avec une minuscule (donc celui de l'homme), apparaît très souvent dans cette encyclique, alors que le mot " âme " n'apparait quà cinq reprises.
Le mot Esprit écrit avec une majuscule, ou figurant dans les appellations Esprit de vérité, Esprit d'adoption... (toujours avec une majuscule) désigne l' "Esprit saint".

(Extrait de Wikipédia qui fait bien le tour de cette question)
Dernière édition par Cgs le lun. 11 juil. 2011, 15:41, édité 1 fois.
Raison : Ecriture des siècles en chiffres romains, cordialement, Cgs

Avatar de l’utilisateur
Angelo
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : ven. 03 sept. 2010, 15:22
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar Angelo » lun. 11 juil. 2011, 14:18

Je verrai l'esprit comme notre essence, ce qui nous constitue, ce qui nous permet d'être. Il nous servirait à réfléchir, penser, parler, inventer, sentir, ... Mais il pourrait aussi influencer nos actions. C'est ce qui nous relie à la vie et à notre condition d'homme lorsqu'il est rataché à la matière. On dit souvent que les Anges (en général) sont esprits. On parle aussi de "l'esprit de Dieu". Pourquoi? Eh bien comme ils ne sont pas fait de "matière", ce serait l'esprit seul qui les constituerait et les définirait.
L'âme, quand à elle, à un rôle différent selon moi. Je prendrait, pour tenter d'expliciter au mieux ma pensé, l'exemple de la circulation sanguine. En effet, le sang part du coeur et circule dans notre corps à travers de multiples canaux irrigant ainsi nos organes et leur fournissant ce dont ils ont besoin afin d'assurer leur fonctionnalité. Cette échange qui va du coeur vers le corps se fait par l'artère. Ensuite, après avoir utilisé ce dont ils ont besoin, les organes libèrent d'autres substances dans le sang qui est renvoyé vers le coeur par le biais des veines. Ces substances permettent alors au coeur de fonctionner et de renvoyer le sang, et ainsi de suite. Maintenant, imaginons que le coeur, c'est Dieu. Dieu cherche à envoyer des Grâces, de l'Amour, ... à l'homme, autrement dit, il veut nous donner un peu de ce qui le constitue afin que nous vivions en lui. A présent, prenons l'âme comme ces cannaux d'irrigation. En effet, c'est à travers l'âme que les dons de Dieu se transmettent. Une fois l'âme pleine de ces dons, elle va venir irriguer notre corps, notre esprit qui vont prendre ces grâces et les utiliser au mieux. Une fois utilisées, les grâces seront réutilisées afin de rendre à Dieu ce qu'il nous a donné, c'est-à-dire s'offrir à lui. Ainsi, par l'âme, nous renverrons de l'Amour, des prières, ... à Dieu, lui permettant ainsi de continuer son oeuvre et de nous fortifier chaque jour. L'âme est donc l'artère, les vaisseaux sanguins et les veines. Elle est un moyen d'échange entre Dieu et nous. Mais elle est aussi un moyen d'échange entre tous les hommes car ces canaux, ne sont-ils pas étroitements liés dans l'humanité? Ainsi, notre âme est quelque chose de très précieux. En effet, une âme malade équivaudra à un "caillot sanguin" dans l'artère, les veines ou les vaisseaux. Or, nous avons vu que l'âme est source de "matière" pour permettre à l'esprit et au corps de fonctionner. Sans apport sanguin à cause de la coupure des canaux, nous dépérissont. De plus, nous dépérissant, nous risquons de faire dépérir les autres à cause de l'étroite relation existant entre tous les hommes. Alors, pour guérir notre "âme malade", nous avons diiférent choix, dont celui d'aller vers les autres qui peut-être nous aideront à réduire la gravité de l'infarctus. Mais la meilleure méthode reste d'aller voir le "médecin des âmes". D'ailleur, soit dit en passant, merci au Curé d'Ars qui a fort bien choisit ce nom pour les prêtres car il colle tout à fait à mon exemple.
Voilà donc comment j'envisage tout ceci. En espérant vous avoir un tant soit peu éclairé.
†Ad majorem gloriam Dei†

C.-J.
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 15:15
Localisation : Ardennes

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar C.-J. » lun. 11 juil. 2011, 18:05

Bonjour à tous
Dans la religion catholique, on se réfère souvent à nôtre esprit, à notre âme qui serait une entité rattaché à nôtre corps, et immortelle ?
Qu'est ce qui différencie l'esprit de l'âme ? Je suppose que l'esprit c'est ce qui me guide dans la vie de tous les jours : faire le bien ou le mal, être en colère, jaloux, mes émotions dépendent de mon esprit ?
La pensée, la réflexion, la sensibilité, tous cela est immatériel et présent dans nôtre esprit. Mais qu'est que c'est ? Comment cela fonctionne ?
Et l'âme dans tout ça?
"Quelle est la différence entre l’âme et l’esprit de l’homme ?"

"Le mot « esprit » fait référence à la facette immatérielle de l’homme. L’humanité a un esprit, mais nous ne sommes pas des esprits.

Toutefois, dans les Ecritures, seuls les croyants, ceux qui sont habités par le Saint Esprit, sont « spirituellement vivants » (1 Corinthiens 2:11 ; Hébreux 4:12 ; Jacques 2:26). Les incroyants sont spirituellement morts (Ephésiens 2:1-5 ; Colossiens 2:13). Dans les écrits de Paul, « l’esprit » est central à la vie spirituelle du croyant (1 Corinthiens 2:14 ; 3:1 ; 15:45 ; Ephésiens 1:3 ; 5:19 ; Colossiens 1:9 ; 3:16).

L’esprit est l’élément de l’homme qui lui permet d’avoir une relation intime avec Dieu.
Quand le mot « esprit » est utilisé, il fait référence à la partie immatérielle de l’être humain, y compris son âme.

Le mot « âme » fait aussi bien référence à la partie immatérielle que matérielle de l’humain. L’homme a un esprit, mais l’homme est une âme. Le sens premier du mot « âme » signifie « vie ».
Toutefois, la Bible en étend le sens au-delà de la « vie » à d’autres aspects. Un de ces aspects est l’empressement de l’homme à pécher (Luc 12:26). L’humain est naturellement mauvais et son âme en est entachée. Le principe de vie lui est retiré au moment de la mort physique (Genèse 35:18 ; Jérémie 15:2). « L’âme » tout comme « l’esprit » est au centre de nombreuses expériences spirituelles et émotionnelles (Job 30:25 ; Psaumes 43:5; Jérémie 13:17). Quand le mot « âme » est utilisé, il est fait référence à la personne toute entière, vivante ou après sa mort.

L’âme et l’esprit sont similaires dans leur fonctionnement dans la vie spirituelle de croyant. Ils sont différents dans leur référentiel.
L’âme est la perspective horizontale de l’homme avec le monde.
L’esprit est la perspective verticale de l’homme avec Dieu.
Il importe de comprendre que tous deux font référence à la partie immatérielle de l’humain, mais que seul l’esprit désigne le chemin de l’homme avec Dieu.
L’âme désigne le chemin de l’homme dans le monde, au niveau matériel et immatériel."


Réponse prise sur le site http://www.GotQuestions.org

Cette approche me paraît simple et assez claire. Je partage.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar Griffon » mar. 12 juil. 2011, 16:21

A mon avis, le plus simple est de s'imaginer un pur esprit.
De nombreuses créatures sont tels : toutes les hiérarchies des anges...
Les gens comprennent cela facilement.

Nous aussi, nous avons un esprit.
Mais nous avons aussi un corps, un corps vivant, animé.
Sans l'âme, le corps est un amas de cellules qui se décompose très rapidement.

Le point de vue des philosophes est de parler seulement de cors et d'âme.

Mais cela me semble insuffisant pour comprendre les réalités spirituelles qui nous habitent. En tout cas si, comme moi, on n'a pas de culture, mais qu'on a quand-même besoin de parler et de nommer des réalités.

L'homme, c'est un corps matériel, une âme et un esprit.
Notre âme a besoin de cette eau spirituelle dont parle Jesus à la Samaritaine.
Notre esprit a besoin de brûler et de s'enflammer. Fait pour la charité, il peut se laisser tenter par l'orgueil. L'un et l'autre brûlent à faire souffrir.
( cela dit pour Cracboum )

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.
[/color]

rodrigue
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : dim. 23 mai 2010, 15:31

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar rodrigue » sam. 23 juil. 2011, 16:56

L'âme serait nos facultés psychiques : intelligence, volonté, mémoire, imagination, affectivité. Ce sont ces facultés qui passent la nuit des sens (voir La nuit obscure de saint Jean de la Croix).
Comment faire pour lire ce livre de Jean de la croix , il ya -il un lien qui permettra de la telecharger gratos :)
Merci d'avance chère Helène
« Seigneur, notre Père, c'est toi ; c'est nous l'argile, c'est toi qui nous façonnes, tous nous sommes l'ouvrage de ta main. »
Isaïe 64, 8

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6810
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Qu'est ce que nôtre âme et notre esprit ?

Message non lupar Anne » dim. 24 juil. 2011, 3:43

"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : JCNDA et 12 invités