Sur le purgatoire

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Altior » sam. 27 mai 2017, 13:56

comment on fait une méditation il faut juste lire le passage et comprendre ce que sa veut dire ?
Oui, dans le sens le plus large, «méditer» c'est «lire et réfléchir».

Il y a aussi des façons plus poussées de faire des méditations, mais mieux vaut les faire de manière supervisée à l'occasion d'une retraite spirituelle. Par exemple, dans les méditations de type St Ignace on se «met dedans». On ne réfléchit plus à la rencontre entre Jésus ressuscité et St Thomas, on se met à la place de St Thomas, on EST St Thomas.

Avatar de l’utilisateur
jeje
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 16 juil. 2016, 9:05
Conviction : nouveau baptisé
Localisation : Haute Normandie (76)

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar jeje » sam. 27 mai 2017, 14:26

comment on fait une méditation il faut juste lire le passage et comprendre ce que sa veut dire ?
Oui, dans le sens le plus large, «méditer» c'est «lire et réfléchir».

Il y a aussi des façons plus poussées de faire des méditations, mais mieux vaut les faire de manière supervisée à l'occasion d'une retraite spirituelle. Par exemple, dans les méditations de type St Ignace on se «met dedans». On ne réfléchit plus à la rencontre entre Jésus ressuscité et St Thomas, on se met à la place de St Thomas, on EST St Thomas.
c'est une bonne idée cette façon de médité . ;) de ce mettre limite dans la peau de celui qui reçois la parole de Dieu .


merci pour toutes ces précisions.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1913
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Trinité » sam. 27 mai 2017, 14:34

D'autre part ,il y a une question qui m'interroge ,c'est le pardon du Christ au bon larron sur la croix!
"Ce soir même tu seras avec moi en paradis"
On peut supposer, que sur sa condition de condamné au côté de Jésus ,il devait avoir un passif de péchés relativement important!
Et pourtant!
Notre Seigneur, qui n'a pas été absurde en tant que Rédempteur, ne le sera non plus en tant que Juge. Si le pardon est obtenu in articulo mortis, là où aucun canon pénitentiel n'est plus possible d'être porté au bout, alors ce pénitent-là entrera directement au Paradis. D'ailleurs, le prêtre, voyant l'état de santé du pénitent au dernière souffle (malade, accidenté, en fin de vie d'une manière ou d'une autre), lui donnera l'absolution (s'il le peut en bonne conscience) sans lui donner canon de pénitence, car il n'est pas absurde non plus.

Par contre, ceux qui ont obtenu l'absolution, mais qui n'ont pas rempli le devoir de faire le canon de pénitence, qui n'ont pas pris les indulgences mises à disposition justement à ce but par notre mère l'Église non plus, quoiqu'ils auraient eu largement le temps de le faire, devrons acquitter leur devoir dans l'au-delà, dans le Purgatoire.
Alors, dans le cas (très optimiste, en ce qui me concerne) je me dirai: «heureusement je me suis confessé, mais quel idiot de devoir brûler 100 ans dans le Purgatoire quand il était beaucoup plus facile de faire les 3 Pater Noster et les 10 Ave que le confesseur m'a chargé de faire!» Alors, ma seule espérance et consolation sera de votre part: priez pour mon âme, faites la charité pour moi. Surtout, si possible, donnez une Messe pour mon repos. Alors, le bon Dieu, complètement surpris, dira: «tiens, tiens! Cet Altior, ce monument de paresse spirituelle, celui pour lequel une dizaine de chapelet était une corvée, a pourtant bénéficié de la mémoire de celui qui a demandé d'être éclairé sur un forum catholique! Je vais lui concéder la moitié de son stage purgatoriel!».
Bien sur Altior! :)

Mais il me parait évident (enfin ... je ne sais pas...) que la majorité des pénitences sont faites "post confessions "par les pénitents!
Maintenant sur votre plaidoyer relatif a nos actions de prières, les uns envers les autres sur ce forum , je suis partie prenante !
Même si je ne vous suit pas bien souvent sur vos points de vus! :) mais il s'agit d'un autre débat!
Cordialement!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8130
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Cinci » sam. 27 mai 2017, 19:29

Trinité :

Mais il me parait évident (enfin ... je ne sais pas...) que la majorité des pénitences sont faites "post confessions "par les pénitents!
Évident? Il dépend de quoi vous voulez parler. Ici je ne suis pas certain de ce que vous voulez dire.

Je croirais que l'immense majorité des croyants ne font jamais pénitence. Si beaucoup ne se confesseraient pas deux fois en cinq ans, plusieurs de ceux qui ont le courage d'aller voir le prêtre vont se penser quitte au sortir du confessionnal. "Ouf! mon effort de guerre est accomplie." C'est une joie d'être pardonné. Sauf que l'on reste pécheur. Et il reste la tendance à déraciner. Il faut au moins lutter. Quand je dis lutter, ça comprend le fait de demander de l'aide pour être délivré de son mauvais penchant.

Sainte Thérèse de Lisieux disait que la bonne attitude consistait à prier comme si rien de dépendait de nous, mais d'agir en même temps comme si tout dépendait de nous. La pénitence entre dans le volet "comme si tout dépend de moi".

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8130
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Cinci » sam. 27 mai 2017, 20:08

J'ai sans doute glissé un mot déjà au sujet d'un jeune prêtre vu l'hiver dernier, Lors d'un ressourcement, il avait eu le courage d'évoquer son passé encore relativement récent, la veille de son entrée au séminaire, du temps qu'il était toujours un amateur de sexe compulsif. Il racontait son histoire au risque de choquer de bonnes paroissiennes dans la salle. Il expliquait comment il était parvenu à se libérer de l'addiction.

La recette c'est la confession, puis la pénitence. Dans son cas, la pénitence consistait en des temps d'adoration devant le Saint-Sacrement, et un engagement bénévole régulier auprès de la Maison du Père (un organisme qui s'occupe des personnes extrêmement pauvres). En quelque sorte, le but de l'opération c'est de craquer le "coeur de pierre".

Un autre aurait pu participer à un groupe de prière, puis devenir un bénévole pour un service d'écoute téléphonique pour personne en crise, dépressive, tendance suicidaire, etc. La pénitence n'est pas forcément le port du cilice sous la chemise ou des activités si rébarbatives. L'important c'est comme de se désaproprier un peu. Puis au profit des autres. Réparation.

Avatar de l’utilisateur
jeje
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 16 juil. 2016, 9:05
Conviction : nouveau baptisé
Localisation : Haute Normandie (76)

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar jeje » sam. 27 mai 2017, 21:11

J'ai sans doute glissé un mot déjà au sujet d'un jeune prêtre vu l'hiver dernier, Lors d'un ressourcement, il avait eu le courage d'évoquer son passé encore relativement récent, la veille de son entrée au séminaire, du temps qu'il était toujours un amateur de sexe compulsif. Il racontait son histoire au risque de choquer de bonnes paroissiennes dans la salle. Il expliquait comment il était parvenu à se libérer de l'addiction.

La recette c'est la confession, puis la pénitence. Dans son cas, la pénitence consistait en des temps d'adoration devant le Saint-Sacrement, et un engagement bénévole régulier auprès de la Maison du Père (un organisme qui s'occupe des personnes extrêmement pauvres). En quelque sorte, le but de l'opération c'est de craquer le "coeur de pierre".

Un autre aurait pu participer à un groupe de prière, puis devenir un bénévole pour un service d'écoute téléphonique pour personne en crise, dépressive, tendance suicidaire, etc. La pénitence n'est pas forcément le port du cilice sous la chemise ou des activités si rébarbatives. L'important c'est comme de se désaproprier un peu. Puis au profit des autres. Réparation.

merci pour cet belle exemple .

ça confirme bien que la confession c'est assez important .

mais il faut toujours faire des effort pour allé vers Dieu que sa ne s’arrête pas que sur la confession ,il y a aussi la pénitence et la prière qui est une chose très importante .

En gros le faite de faire du bénévolat peut importe où , temps que on aide ou accompagne notre prochain on fait acte de pénitence .


faire du bénévolat dans des monastère c'est aussi une bonne idée pour faire pénitence et allé vers Dieu ?

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1913
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Trinité » sam. 27 mai 2017, 22:21

Trinité :

Mais il me parait évident (enfin ... je ne sais pas...) que la majorité des pénitences sont faites "post confessions "par les pénitents!
Évident? Il dépend de quoi vous voulez parler. Ici je ne suis pas certain de ce que vous voulez dire.

Je croirais que l'immense majorité des croyants ne font jamais pénitence. Si beaucoup ne se confesseraient pas deux fois en cinq ans, plusieurs de ceux qui ont le courage d'aller voir le prêtre vont se penser quitte au sortir du confessionnal. "Ouf! mon effort de guerre est accomplie." C'est une joie d'être pardonné. Sauf que l'on reste pécheur. Et il reste la tendance à déraciner. Il faut au moins lutter. Quand je dis lutter, ça comprend le fait de demander de l'aide pour être délivré de son mauvais penchant.

Sainte Thérèse de Lisieux disait que la bonne attitude consistait à prier comme si rien de dépendait de nous, mais d'agir en même temps comme si tout dépendait de nous. La pénitence entre dans le volet "comme si tout dépend de moi".

:)
Je veux parler basiquement, de la pénitence qu'impose le prêtre comme repentance des péchés après l'absolution!
Cela dépend évidemment ,mais elle n'est jamais de l'ordre du surhumain ,(elle consiste souvent en quelques prières... à ce titre Altior parlait de 3 paters et 10 Avés...) et il m'étonnerait qu'elle ne puisse pas être suivie par la majorité...
Maintenant ! le fait de retomber dans le péché est malheureusement le propre de l'homme! ;)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8130
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Cinci » dim. 28 mai 2017, 1:42

Trinité,

La pénitence imposée par le prêtre est valable mais occupe surtout une fonction symbolique. C'est une "pénalité" qui nous est offerte gracieusement pour nous inciter à entrer dans cette voie de la réparation. C'est l'impulsion de départ!

:saint:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8130
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Cinci » dim. 28 mai 2017, 2:12

Le plaisir est pour moi, jeje.

mais il faut toujours faire des effort pour allé vers Dieu que sa ne s’arrête pas que sur la confession ,il y a aussi la pénitence et la prière qui est une chose très importante
Oui!

... et ne pas s'arrêter au péché. Il ne faut pas se laisser décourager par une chute et rechute le cas échéant.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1913
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Trinité » dim. 28 mai 2017, 9:46

Trinité,

La pénitence imposée par le prêtre est valable mais occupe surtout une fonction symbolique. C'est une "pénalité" qui nous est offerte gracieusement pour nous inciter à entrer dans cette voie de la réparation. C'est l'impulsion de départ!

:saint:
Ben oui! :)


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités