Sur le purgatoire

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8143
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Purgatoire

Message non lupar Cinci » lun. 30 mai 2016, 4:35

gérardh :
Pour vous le purgatoire se situerait donc dans la maison du Père ?
De toute évidence.




Piqûre de rappel

Concernant le Purgatoire


Ceux qui meurent dans la gràce et l'amitié de Dieu et son parfaitement purifiés vivent pour toujours avec le Christ. Ils sont pour toujours semblables à Dieu, parce qu'ils le voient "tel qu'il est".

Mais qui meurt dans ces conditions? Il sont peu, très peu, mais c'est possible. Comment? Moyennent une purification terrestre.

1. Les saints sont des exemples de cette possible purification dans notre vie terrestre. Personne n'est parvenu à la sainteté sans une purification à travers la souffrance vécue et offerte avec foi, l'abandon absolu aux plans de Dieu, les pratiques pénitentielles, l'ascèse, la mystique, voire le martyre. Tout cela avec l'intention de réparer ces offenses à Dieu. Pour cela, il convient que les occasions de purification soient vues non comme un châtiment, mais pour ce qu'elles sont : des occasions de purification pour raccourcir ou éviter le Purgatoire.

2. Il s'agit de développer le plus possible les talents que Dieu nous a donnés. A sa naissance, Dieu donne à la personne des dons en puissance, des talents et qualités qu'il incombe à la personne de développer tout au long de sa vie. Si à sa mort ces vertu ne sont développés qu'à moitié, la personne ne peut entrer ainsi au Ciel , alors, pendant le Purgatoire, ces vertus imparfaites se perfectionnent.

3. Une autre manière d'éviter ou de diminuer le Purgatoire est le recours aux indulgences.

[...]

Le Purgatoire est dogme de foi .

"Nous définissons en vertu de l'autorité apostolique : que, selon la disposition générale de Dieu, les âmes de tous les saints [,,,] et de tous les autres fidèles morts après avoir reçu le saint baptême du Christ, et en qui il n'y aura rien à purifier lorsqu'ils mourront [...] ; ou s'il y a eu ou s'il y aura quelque chose à purifier, lorsque, après leur mort, elles auront été purifiées [...] avant même de reprendre leur corps et avant même le jugement et cela depuis l'Ascension de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ au ciel, ont été, sont et seront au ciel, au royaume des cieux et au paradis céleste avec le Christ, réunis dans la compagnie des saints anges. Et que depuis la Passion et la mort du Seigneur Jésus-Christ, elles ont vu et voient l'essence divine d'une manière intuitive et même face à face sans la médiation d'aucune créature" (Benoît XII : Const. Benedictus Deus cf LG 49)

"Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du Ciel" (CEC no 1030)

Source : Père Henry Vargas Holguin, Bulletin de la Fraternité de Montligeon, numéro 17 , printemps 2016

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8143
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Purgatoire

Message non lupar Cinci » lun. 30 mai 2016, 5:42

Et pour aller plus loin :
Spoiler!
La vulnérabilité des âmes du Purgatoire

Trois raisons semblent justifier la vulnérabilité spécifique des âmes du Purgatoire. La première vient de la nature du jugement particulier; la seconde, de la blessure dont ces âmes doivent guérir; et la troisième, de l'expérience de leur totale dépendance. Ces trois raisons, nous le verrons, bien que liées entre elles, ne sont pas du même ordre et ouvrent à une vision positive de la vulnérabilité.

[...]

Vulnérabilité et péché

La vulnérabilité de l'âme est liée à son attachement aux réalités crées. Le Concile de Lyon II, en 1274, affirme :

  • Pour les âmes de ceux qui, après avoir reçu le saint baptême, n'ont contracté absolument aucune souillure du péché, pour celles aussi qui, après avoir contracté la souillure du péché (peccati maculam) ont été purifiés, soit lorsqu'elles demeuraient encore dans leur corps, soit après s'en être dépouillées, comme on l'a dit plus haut, elles sont immédiatement reçues dans le Ciel.

La purification est comprise ici comme une disposition à la communion bienheureuse avec Dieu, dont le retard constitue l'aspect le plus douloureux. Le Concile de Lyon II utilise une expression technique pour exprimer la cause de ce retard : la souillure du péché (peccati maculam) Saint Thomas désigne par ces mots une perte d'éclat de l'âme, une trace de l'attachement désordonné au mal.


Le pape Jean-Paul II reprendre ce thème à son compte :

  • nous sommes invités à nous purifier de toute souillure de la chair et de l'esprit, car la rencontre avec Dieu exige une pureté absolue. Toute trace d'attachement au mal doit être éliminée; toute difformité de l'âme corrigée. La purification doit être complète et cela est précisément ce qui fait l'objet de la doctrine de l'Église sur le Purgatoire.
Cette trace du péché qui entraîne une difformité de l'âme, un affaiblissement de la volonté, un obscurcissement de l'intelligence, est une maladie spirituelle qui doit être guérie, soit ici-bas avec la grâce de Dieu et la conversion intérieure, soit dans l'au-delà par le feu de l'Amour, afin de lui assurer son entrée définitive dans la joie éternelle.


Dans un texte d'une grande valeur, le Père Martelet écrit :
  • Tout s'éclaire de ce qui fut jusqu'alors pressenti, désiré ou omis, peut-être même sottement renié ... Confrontés avec ce que nous fûmes, à la lumière de ce qui est vraiment, voyant ce que nous sommes en fonction de ce que nous aurions dû être, incapables au surplus de rien faire désormais qui puisse réellement nous changer, puisque notre rapport historique à ce monde est, d'ores et déjà révolu, il nous reste, à défaut d'un impossible agir, le pouvoir de pâtir.
Après la mort, en conséquence d'une autre vulnérabilité : celle de ne plus pouvoir changer son sort, car "avec la mort le choix de vie fait par l'homme devient définitif". Dans l'épreuve de l'Amour, l'âme se dessaisit d'elle-même et apprend à vivre une totale dépendance au Christ sauveur et à l'intercession des membres de son Corps. Elle vit l'expérience de la communion des saints.

Le pape Benoit XVI en donne une explication éclairante :
  • Nos existences sont en profonde communion entre elles, elles sont reliées les unes aux autres au moyen de multiples interactions. Nul ne vit seul. Nul ne pèche seul. Nul n'est sauvé seul. Continuellement la vie des autres entre dans ma vie : en ce que je pense, je dis, je fais, je réalise. Et vice-versa, ma vie entre dans celle des autres : dans le mal comme dans le bien. Ainsi mon intercession pour quelqu'un n'est pas du tout quelque chose qui lui est étranger, extérieur, pas même après la mort. Dans l'inter-relation de l'être, le remerciement que je lui adresse, ma prière pour lui peuvent signifier une petite étape de sa purification. Et avec cela, il n'y a pas besoin de convertir le temps terrestre en temps de Dieu : dans la communion des âmes, le simple temps terrestre est dépassé. Il n'est jamais trop tard pour toucher le coeur de l'autre et ce n,est jamais inutile.
Source : Don Paul Préaux, communauté Saint-Martin in Chemin d'éternité - septembre-octobre 2015 [/color]

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8143
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Cinci » lun. 26 sept. 2016, 2:11

Pour ceux qui aiment les cabinets de curiosités, alors en voici un couvert par l'autorité du saint pape Pie X en personne et que l'on visitera dans la belle ville de Rome. "Voyez par-ici quelques témoignages laissés par des âmes du Purgatoire,"

L'étude des fins dernières n'évoque-t-elle rien de bien sérieux par chez-vous ? c'est toujours temps de se rattraper. Pour une fois, sortons des abstractions et, en compagnie du guide, mettons un peu de chair autour du concept.


http://s5s.archive-host.com/membres/vid ... e_720p.mp4

;)

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 523
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Pathos » mer. 28 sept. 2016, 23:47

Merci pour le lien Cinci.

Ca calme.

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 321
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Le Purgatoire

Message non lupar jerome » mer. 24 mai 2017, 21:05

Parfois, je me demande si le purgatoire ne commence pas directement ici, sur cette terre...
Bonsoir,

Je me dis la même chose... Et si ce bas monde n'était que le début du purgatoire, qui se poursuivrait après la mort, jusqu'à ce que l'âme soit pure pour rejoindre Dieu ?

C'est un peu mystique, comme approche... Mais assez cohérent, quand on y pense : Dieu aurait précipité Adam et Eve, et leur descendance, dans le monde que nous connaissons, pour qu'ils se purifient avant de retourner à Dieu.

Vous en pensez quoi ? :fleur:
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 872
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar SergeA » jeu. 25 mai 2017, 6:43

Bonjour Jerome,
mon avis sur la question :
Je pense qu'effectivement, il y a une similitude entre la vie sur terre et le purgatoire, et c'est que dans les deux cas, l'objectif est de se rapprocher de Dieu en enlevant le mal qui est en nous.
Il y a cependant une différence majeure entre les deux, c'est qu'ici bas, notre libre arbitre nous permet d'accélérer le processus (ou aussi de le ralentir malheureusement) , alors qu'au purgatoire, le nettoyage se fera sans que l'on puisse vraiment intervenir dessus et que celui ci nous paraîtra durer très longtemps, et apparemment il semble que cela soit aussi très douloureux. Nous aurons aussi la conscience de notre stupidité et du gachi de notre temps ici bas, alors qu'ici notre pouvoir sur nos vies est énorme.
Mais bon, c'est juste ma vision des choses.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
jeje
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 16 juil. 2016, 9:05
Conviction : nouveau baptisé
Localisation : Haute Normandie (76)

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar jeje » jeu. 25 mai 2017, 11:44

Bonjour Jerome,
[...] celui ci nous paraîtra durer très longtemps, et apparemment il semble que cela soit aussi très douloureux. Nous aurons aussi la conscience de notre stupidité et du gachi de notre temps ici bas, alors qu'ici notre pouvoir sur nos vies est énorme.
Mais bon, c'est juste ma vision des choses.
salut

la question de souffrir beaucoup me fait un peut flipé personnellement j'espère que on ne brule pas comme en enfer ...

sa me fait assez peur enfin bon on verra au moment venue .

et une question c'est possible de monté direct au ciel sans passé par le purgatoire ? et comment ?


et la confession ça remet que les penne des l'enfer ou ça remet aussi les penne du purgatoire en même temps? car il me semble que au moment de la confession quand le péché est pardonné ,il est pardonné donc normalement on à pas de punition si on est pardonné ?

c'est seulement les péché que on à pas pu confesser que on doit nettoyé non ou c'est réellement tout les péchés que on a commis même si ils ont été confessés?

SergeA
Senator
Senator
Messages : 872
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar SergeA » jeu. 25 mai 2017, 12:04

Bonjour Jerome,
[...] celui ci nous paraîtra durer très longtemps, et apparemment il semble que cela soit aussi très douloureux. Nous aurons aussi la conscience de notre stupidité et du gachi de notre temps ici bas, alors qu'ici notre pouvoir sur nos vies est énorme.
Mais bon, c'est juste ma vision des choses.
salut

la question de souffrir beaucoup me fait un peut flipé personnellement j'espère que on ne brule pas comme en enfer ...

sa me fait assez peur enfin bon on verra au moment venue .

et une question c'est possible de monté direct au ciel sans passé par le purgatoire ? et comment ?


et la confession ça remet que les penne des l'enfer ou ça remet aussi les penne du purgatoire en même temps? car il me semble que au moment de la confession quand le péché est pardonné ,il est pardonné donc normalement on à pas de punition si on est pardonné ?

c'est seulement les péché que on à pas pu confesser que on doit nettoyé non ou c'est réellement tout les péchés que on a commis même si ils ont été confessés?
Il faut arrêter de flipper jéjé. Mettez votre confiance en Dieu ... point barre !
Et soyez certain de Son Amour inconditionnel pour vous, comme pour chacun de ses enfants.
A vous de vous libérer de vos fautes, de les regretter après avoir laissé l'Esprit Saint vous les révéler, les unes après les autres ... et vous savez de quoi je parle il me semble.
Quant aux souffrances du purgatoire, ce sont à la fois des souffrances de nettoyage de l'âme, liées aux regrets et à la claire compréhension de nos erreurs, mais chaque seconde passée là est aussi une seconde de délice car cette seconde passée nous rapproche de Dieu notre Père bien aimé.
Puis tout ce qui est délié sur terre sera délié au ciel, alors ne perdons pas de temps.

:ciao:
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1915
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Trinité » jeu. 25 mai 2017, 23:11

Je me pose également cette question ,mais qui peut répondre?

Les péchés confessés ,regrettés et pardonnés sur cette terre ,feront ils cependant l'objet d'un obligatoire rachat au purgatoire?

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1915
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Trinité » jeu. 25 mai 2017, 23:48

D'autre part ,il y a une question qui m'interroge ,c'est le pardon du Christ au bon larron sur la croix!
"Ce soir même tu seras avec moi en paradis"
On peut supposer, que sur sa condition de condamné au côté de Jésus ,il devait avoir un passif de péchés relativement important!
Et pourtant!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8143
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Cinci » ven. 26 mai 2017, 4:20

Jéjé demande :
la question de souffrir beaucoup me fait un peut flipé personnellement j'espère que on ne brule pas comme en enfer ...
En purgatoire, le sujet est en ouverture par rapport à Dieu. Le sujet est sauvé et se prépare à la vision de Dieu. C'est telle la douleur de l'enfantement qui est à la fois comme une souffrance et une joie.

et une question c'est possible de monté direct au ciel sans passé par le purgatoire ? et comment ?
Il faut mener une bonne vie pour cela. :)

C'est possible pour le fidèle qui fait pénitence, qui intercède pour autres, qui se dévouent pour autrui et quand il peut bénéficier de toute l'aide que l'Église pourrait lui apporter.

il me semble que au moment de la confession quand le péché est pardonné ,il est pardonné donc normalement on à pas de punition si on est pardonné ?
La confession remet les péchés. La confession rétablit l'état de grâce chez le fidèle. Le chrétien est pardonné. Toutefois, le pardon ne dispense pas la personne de la pénitence. Parce qu'il y a toujours des conséquences dû au fait de pécher ou d'avoir pu pécher pendant un bon moment.

Le père qui aurait violer ses trois enfants à répétition durant des années, une de ses filles pendant dix ans : il aurait beau aller voir le prêtre pour se confesser, il reste que sa situation ne sera pas "exactement" comme celle du père s'étant comporté correctement. Le pardon obtenu réellement suite à la confession n'empêchera pas la personne de devoir traverser un temps difficile cf. temps de remord, de dégoût de soi, d'impossible relation avec les membres immédiats de la famille et d'autres encore ... donc une peine relative au péché. Le pardon n'est pas une opération magique qui rétablit tout dans son premier état, instantanément, comme si rien n'aurait jamais dû s'être produit.

La pénitence contribue à rétablir les liens brisés, à faire en sorte que le sujet retrouve réellement une paix complète du coeur, un apaisement de l'âme et une libération totale et définitive. Ainsi, on le dirait pour le coupable pardonné, celui ayant reconnu son tort et ensuite réparé son offense en travaillant bénévolement pour le "restau du coeur" pendant dix ans à servir la soupe à des pauvres, à réciter des chapelets, à jeûner, etc. On se guérit d'autant mieux que l'on s'active réellement à guérir les autres, à leur porter remède, pour le seul amour de Dieu (sans rien oublier de notre fragilité personnelle).

Si la réparation ne se fait pas ici sur terre mais elle doit se faire au "travers de la mort" du candidat se dirigeant vers le Père.

Avatar de l’utilisateur
jeje
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 16 juil. 2016, 9:05
Conviction : nouveau baptisé
Localisation : Haute Normandie (76)

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar jeje » ven. 26 mai 2017, 19:19

Jéjé demande :
la question de souffrir beaucoup me fait un peut flipé personnellement j'espère que on ne brule pas comme en enfer ...
En purgatoire, le sujet est en ouverture par rapport à Dieu. Le sujet est sauvé et se prépare à la vision de Dieu. C'est telle la douleur de l'enfantement qui est à la fois comme une souffrance et une joie.

et une question c'est possible de monté direct au ciel sans passé par le purgatoire ? et comment ?
Il faut mener une bonne vie pour cela. :)

C'est possible pour le fidèle qui fait pénitence, qui intercède pour autres, qui se dévouent pour autrui et quand il peut bénéficier de toute l'aide que l'Église pourrait lui apporter.
c'est à dire ?

qu'es ce que on peut faire pour faire pénitence? prier médité sur les paroles de Dieu ?

ce dévoué pour autrui c'est à dire faire du bénévolat par exemple ?

et bénéficié de l'aide de l'église ça veut dire quoi ?

j'ai bien envie d'avoir quelques précision je pense que je ne suis pas le seul à me posé la question .

et le faite de faire des adorations ça n'aide pas à faire en sorte à ce que on ce rapproche de Dieu et que on peut avoir plus de chance de monté direct au ciel ?

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar Altior » sam. 27 mai 2017, 12:38

D'autre part ,il y a une question qui m'interroge ,c'est le pardon du Christ au bon larron sur la croix!
"Ce soir même tu seras avec moi en paradis"
On peut supposer, que sur sa condition de condamné au côté de Jésus ,il devait avoir un passif de péchés relativement important!
Et pourtant!
Notre Seigneur, qui n'a pas été absurde en tant que Rédempteur, ne le sera non plus en tant que Juge. Si le pardon est obtenu in articulo mortis, là où aucun canon pénitentiel n'est plus possible d'être porté au bout, alors ce pénitent-là entrera directement au Paradis. D'ailleurs, le prêtre, voyant l'état de santé du pénitent au dernière souffle (malade, accidenté, en fin de vie d'une manière ou d'une autre), lui donnera l'absolution (s'il le peut en bonne conscience) sans lui donner canon de pénitence, car il n'est pas absurde non plus.

Par contre, ceux qui ont obtenu l'absolution, mais qui n'ont pas rempli le devoir de faire le canon de pénitence, qui n'ont pas pris les indulgences mises à disposition justement à ce but par notre mère l'Église non plus, quoiqu'ils auraient eu largement le temps de le faire, devrons acquitter leur devoir dans l'au-delà, dans le Purgatoire.
Alors, dans le cas (très optimiste, en ce qui me concerne) je me dirai: «heureusement je me suis confessé, mais quel idiot de devoir brûler 100 ans dans le Purgatoire quand il était beaucoup plus facile de faire les 3 Pater Noster et les 10 Ave que le confesseur m'a chargé de faire!» Alors, ma seule espérance et consolation sera de votre part: priez pour mon âme, faites la charité pour moi. Surtout, si possible, donnez une Messe pour mon repos. Alors, le bon Dieu, complètement surpris, dira: «tiens, tiens! Cet Altior, ce monument de paresse spirituelle, celui pour lequel une dizaine de chapelet était une corvée, a pourtant bénéficié de la mémoire de celui qui a demandé d'être éclairé sur un forum catholique! Je vais lui concéder la moitié de son stage purgatoriel!».

SergeA
Senator
Senator
Messages : 872
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar SergeA » sam. 27 mai 2017, 12:43

... Alors, dans le cas (très optimiste, en ce qui me concerne) je me dirai: «heureusement je me suis confessé, mais quel idiot de devoir brûler 100 ans dans le Purgatoire quand il était beaucoup plus facile de faire les 3 Pater Noster et les 10 Ave que le confesseur m'a chargé de faire!» Alors, ma seule espérance et consolation sera de votre part: priez pour mon âme, faites la charité pour moi. Surtout, si possible, donnez une Messe pour mon repos. Alors, le bon Dieu, complètement surpris, dira: «tiens, tiens! Cet Altior, ce monument de paresse spirituelle, celui pour lequel une dizaine de chapelet était une corvée, a pourtant bénéficié de la mémoire de celui qui a demandé d'être éclairé sur un forum catholique! Je vais lui concéder la moitié de son stage purgatoriel!».
:coeur: :coeur: :coeur:
Merci Altior pour ces paroles pleines de sagesse et d'espoir.
Faisons le bien autour de nous. Faisons en sorte qu'au moins un se souvienne de nous.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
jeje
Quæstor
Quæstor
Messages : 249
Inscription : sam. 16 juil. 2016, 9:05
Conviction : nouveau baptisé
Localisation : Haute Normandie (76)

Re: Sur le purgatoire

Message non lupar jeje » sam. 27 mai 2017, 12:47

a ok

la pénitence sert a ce que on évite le purgatoire en gros ?


dite moi car à ma première et dernière confession le prêtre m’avait demandé de médité un passage de la vie de jésus c'est à dire comment on fait une méditation il faut juste lire le passage et comprendre ce que sa veut dire ?


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités