Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
vobisangelicum
Quæstor
Quæstor
Messages : 309
Inscription : ven. 13 nov. 2009, 22:33

Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par vobisangelicum » ven. 15 janv. 2016, 17:52

Sans aucune ambiguïté, les francs-maçons sont excommuniés. L'appartenance à la maçonnerie n'est en aucun cas compatible avec le fait d'être catholique.

Pour ceux qui voudraient un témoignage, Maurice Caillet en donne un: https://www.youtube.com/watch?v=dY4JV6zIwac

Je ne connaissais pas cette appellation club de bridge, mais enfin peu importe l’appellation, le résultat est le même. La maçonnerie est excommuniée depuis longtemps et le sera toujours par cette bulle https://fr.wikipedia.org/wiki/In_eminen ... us_specula
Dernière modification par vobisangelicum le ven. 15 janv. 2016, 17:55, modifié 1 fois.
Caritas -- Pacem in Terris

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Mon... "club de bridge"

Message non lu par Héraclius » ven. 15 janv. 2016, 18:04

Sans aucune ambiguïté, les francs-maçons sont excommuniés.
Non. Persévérer dans la FM est un péché mortel, mais pas un motif d'excommunication, peine dont l'Eglise dispose à sa guise, et qu'elle n'use présentement plus contre l'adhérence à la FM.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
vobisangelicum
Quæstor
Quæstor
Messages : 309
Inscription : ven. 13 nov. 2009, 22:33

Re: Mon... "club de bridge"

Message non lu par vobisangelicum » ven. 15 janv. 2016, 18:23

Héraclius a écrit :
Sans aucune ambiguïté, les francs-maçons sont excommuniés.
Non. Persévérer dans la FM est un péché mortel, mais pas un motif d'excommunication, peine dont l'Eglise dispose à sa guise, et qu'elle n'use présentement plus contre l'adhérence à la FM.
Je vous invite à lire les bulles, et ce texte également:
http://w2.vatican.va/content/leo-xiii/f ... genus.html

Pour un résumé de l'excommunication (de facto) qui a toujours été en vigueur et le restera toujours, regardez ici: http://www.spiritualite-chretienne.com/ ... nerie.html


Congrégation pour la Doctrine de la Foi (26 novembre 1983)
Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.
Caritas -- Pacem in Terris

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par Héraclius » ven. 15 janv. 2016, 19:02

L'Eglise a excommuniée, pendant une certaine période, tous les catholiques adhérents à la franc-maçonnerie. Cependant, le magistère récent (et le droit canonique en vigueur) ne parle plus d'excommunication, mais de privation des sacrements liée à un péché mortel, comme vous le soulignez vous-même. Donc l'interdiction est évidemment maintenue, mais elle n'est pas (plus exactemment: plus) doublée d'une excommunication latae sentenciae.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 321
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par jerome » ven. 15 janv. 2016, 20:16

Non, appartenir à la Franc-Maçonnerie n'est plus un motif d'excommunication.

Le prêtre qui a reçu ma confession a pu me donner l'absolution. (qu'on rectifie si je me trompe, mais il me semble que seul un Évêque peut donner l'absolution en cas d'excommunication).

Quant à désigner la FM comme un club de Bridge, c'est juste une initiative de ma part, destinée à ne pas faire naître ces passions qui naissent et agitent le coeur de certains. Dans l'intérêt du forum et des membres qui le composent, pour y préserver la paix et la sérénité qui y règnent, tout en évoquant un sujet qui me préoccupe.

Je prie pour que mes frères et soeurs en Christ ne soit qu'amour, tolérance et miséricorde à l'égard des membres de la FM, avec qui j'ai partagé ma vie pendant plus de 10 ans. Ils en ont tellement besoin...
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
vobisangelicum
Quæstor
Quæstor
Messages : 309
Inscription : ven. 13 nov. 2009, 22:33

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par vobisangelicum » ven. 15 janv. 2016, 21:09

jerome a écrit :Non, appartenir à la Franc-Maçonnerie n'est plus un motif d'excommunication.

Le prêtre qui a reçu ma confession a pu me donner l'absolution. (qu'on rectifie si je me trompe, mais il me semble que seul un Évêque peut donner l'absolution en cas d'excommunication).

Quant à désigner la FM comme un club de Bridge, c'est juste une initiative de ma part, destinée à ne pas faire naître ces passions qui naissent et agitent le coeur de certains. Dans l'intérêt du forum et des membres qui le composent, pour y préserver la paix et la sérénité qui y règnent, tout en évoquant un sujet qui me préoccupe.

Je prie pour que mes frères et soeurs en Christ ne soit qu'amour, tolérance et miséricorde à l'égard des membres de la FM, avec qui j'ai partagé ma vie pendant plus de 10 ans. Ils en ont tellement besoin...
Il est justement précisé dans ces bulles que le prêtre ou l'évêque ne peuvent pas absoudre ce genre de cas. C'est un motif d'excommunication comme précisé plus haut dans les diverses sources.
Caritas -- Pacem in Terris

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 321
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par jerome » ven. 15 janv. 2016, 21:32

Heu... là, je ne suis pas sur que vous soyez bien au fait de ce qu'est l'excommunication.

Je ne polémique pas plus, et je prie pour vous. :coeur:
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4876
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par gerardh » ven. 15 janv. 2016, 21:44

_______

Bonjour,

Est-il vrai que les communistes, les socialistes et les personnes divorcées remariées sont elles aussi excommuniées ?


___________

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par Héraclius » ven. 15 janv. 2016, 21:51

Il est justement précisé dans ces bulles que le prêtre ou l'évêque ne peuvent pas absoudre ce genre de cas. C'est un motif d'excommunication comme précisé plus haut dans les diverses sources.
Ces bulles ne sont plus valides. La sentence d'excommunication n'est pas un acte magistériel ou doctrinal, et peut donc être révoqué. Ce qui a été fait, sauf si vous êtes le seul catholique de France à suivre le code de droit canonique de 1917.

Les textes actuels sont clairs : la peine normale est la privation de sacrement (entraînée automatiquement par la nature mortelle du péché). Pas l'excommunication.
Est-il vrai que les communistes, les socialistes et les personnes divorcées remariées sont elles aussi excommuniées ?
Non, elles ne le sont pas.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 321
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par jerome » ven. 15 janv. 2016, 21:52

Petite synthèse des motifs d'excommunication publiés sur Wikiki :)

Le Code de droit canonique de 1983 prévoit l'excommunication latæ sententiæ pour neuf délits :

- l'apostasie (can. 1364-1), définie au can. 751 comme « le rejet total de la foi chrétienne » ;
- le schisme (can. 1364-1), défini au can. 751 comme « le refus de soumission au Pontife Suprême ou de communion avec les membres de l’Église qui lui sont soumis » ;
- l'hérésie, (can. 1364-1), définie au can. 751 comme « la négation obstinée, après la réception du baptême, d’une vérité qui doit être crue de foi divine et catholique, ou le doute obstiné sur cette vérité » ;
- la violence physique contre le pape (can. 1370-1) ;
- l'absolution par un prêtre d'un « complice d'un péché contre le sixième commandement du Décalogue », c'est-à-dire d'une personne ayant librement commis avec ce prêtre un tel péché contre la chasteté4 (can. 1378) ;
- la profanation des espèces (pain ou vin) consacrées (can. 1367) ;
- la consécration épiscopale sans mandat pontifical : l'excommunication frappe l'évêque consécrateur ainsi que celui qui a été ordonné (can. 1382) — la situation canonique de Marcel Lefebvre ou de Emmanuel Milingo est une illustration récente de ce cas ;
- la violation directe du secret de la confession par le prêtre, ainsi que l'interprète le cas échéant (can. 1388);
- l'avortement advenu : l'excommunication touche celui qui participe de manière directe ou indirecte à l'acte d'avortement5 (can. 1398)
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 321
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par jerome » ven. 15 janv. 2016, 22:26

Héraclius a écrit : Les textes actuels sont clairs : la peine normale est la privation de sacrement (entraînée automatiquement par la nature mortelle du péché).
Petite question Héraclius :)

Dans le catéchisme de l'Eglise, il est dit :
1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré " (RP 17).
Cela signifie-t-il qu'un Franc-Maçon n'est pas en état de péché mortel s'il n'a pas pas conscience que son appartenance à la Franc-Maçonnerie est un péché mortel ?

Du coup, si je fais prendre conscience à un Franc-Maçon qu'il est en état de péché mortel, est-ce que je ne l'entraîne pas vers la damnation ?
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par Héraclius » ven. 15 janv. 2016, 23:03

jerome a écrit :
Héraclius a écrit : Les textes actuels sont clairs : la peine normale est la privation de sacrement (entraînée automatiquement par la nature mortelle du péché).
Petite question Héraclius :)

Dans le catéchisme de l'Eglise, il est dit :
1857 Pour qu’un péché soit mortel trois conditions sont ensemble requises : " Est péché mortel tout péché qui a pour objet une matière grave, et qui est commis en pleine conscience et de propos délibéré " (RP 17).
Cela signifie-t-il qu'un Franc-Maçon n'est pas en état de péché mortel s'il n'a pas pas conscience que son appartenance à la Franc-Maçonnerie est un péché mortel ?

Du coup, si je fais prendre conscience à un Franc-Maçon qu'il est en état de péché mortel, est-ce que je ne l'entraîne pas vers la damnation ?
C'était un abus de langage de ma part. En fait, il s'agit d'un péché dans une matière grave (donc potentiellement mortel si le sujet sujet a conscience de la gravité de son acte), et donc l'Eglise interdit à la personne l'accès au sacrement à la fois pour prévenir cette personne de cette potentialité et éviter, dans la mesure du possible, un sacrilège.

Et non, vous n'entrainez certainement pas un franc-maçon vers la damnation en lui révélant cela. Un péché, fondamentalement, est purement ancré dans le fort interne de la personne. En plus, qu'est-ce qui se passe si un Franc-maçon prend profondément conscience (ce qui n'est pas nécessairement équivalent "d'être informé") de la nature peccamineuse de son acte ? Il est placé devant un choix, cesser ou poursuivre dans son péché. Si il poursuit, c'est uniquement de sa faute, et en aucun cas de la vôtre. N'ayez aucune crainte à ce sujet ! :)


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 321
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par jerome » sam. 16 janv. 2016, 0:10

Héraclius a écrit : Si il poursuit, c'est uniquement de sa faute, et en aucun cas de la vôtre. N'ayez aucune crainte à ce sujet !
Je suis bien d'accord :fleur:

...mais, raisonnement à 2 sous :oops:

Quelqu'un qui n'a pas conscience de pêcher, y compris un catholique sincère, ne peut pas confesser ce péché, puisqu'il n'en a pas conscience.

Imaginons que ce soit un pêché de nature mortelle. Selon le catéchisme, le fait de ne pas avoir conscience du pêché n'entraîne pas sa qualification comme un pêché mortel.

A ce compte là, on peut légitimement penser que la Miséricorde du Père lui sera accordée au moment de quitter le monde terrestre, n'est-ce pas ?

Et donc, si je fais prendre conscience à l'un de nos frères en humanité qu'il a péché, je lui fais perdre cette automaticité. Sauf à se repentir et à faire pénitence, il aura droit, a minima à un passage au purgatoire.

Bon, il y a quelque chose qui me gêne dans mon raisonnement. Je me doute bien qu'il est charitable de faire prendre conscience à nos frères en Humanité qu'ils n'avancent pas dans le bon sens plutôt que de les laisser dans l'erreur...

Mais je n'arrive pas à voir en quoi mon raisonnement est spécieux ?

...à moins que le purgatoire ne soit considéré comme le lieu où l'on prend conscience de ses péchés pour s'en repentir ?

(j'ai du mal à appréhender ces notions de miséricorde/purgatoire/enfer, surtout pour comprendre l'articulation entre miséricorde et "punition" => des lectures pour débutants seraient les bienvenues. Si vous avez des conseils, je prends !)

(et joyeux 2000ème post, Héraklius :clap: )
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4876
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par gerardh » sam. 16 janv. 2016, 11:53

_______

Bonjour Héraclius, vous avez précisé :
L'Eglise a excommuniée, pendant une certaine période, tous les catholiques adhérents à la franc-maçonnerie. Cependant, le magistère récent (et le droit canonique en vigueur) ne parle plus d'excommunication, mais de privation des sacrements liée à un péché mortel,
Quelle est la différence entre "excommunication" et "privation des sacrements liée à un péché mortel" ?

Certaines décisions ont donc été modifiées. Sont-elles bonnes maintenant alors qu'elles étaient mauvaises avant ?


_________

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Les franc-maçons sont-ils excommuniés ?

Message non lu par Christophe67 » sam. 16 janv. 2016, 14:50

Bonjour à tous,

Juste une simple proposition. Ne jouons nous pas sur les mots ou sur les interprétations ?

L'Église n'excommunie pas si facilement; dans son rôle qui veut que la brebis ait la possibilité de rejoindre le troupeau, je comprends que l'excommunication d'office ait été levée.

Cependant être en état de péché mortel c'est se couper de la grâce, c'est se mettre en dehors de l'Église en refusant de corriger cet état par la repentance, c'est s'excommunier : ne plus être en communion.
Par ce simple fait , le catholique qui sait que son appartenance à la FM le place en état de péché mortel, se place lui-même en état d'excommunication. Quelle est la nécessité alors de condamner, ou plutôt d'affirmer l'état dans lequel se trouve le pécheur, si ce dernier de juge pas nécessaire de la croire ou d'en prendre acte ?

Il reste simplement un moyen aux "autres" de montrer l'intolérance de l'Église. Hors l'Église du Christ pardonne, au nom du Christ, au pécheur qui se repent et n'a nul besoin de prononcer un jugement, ou plutôt un constat, sur l'état d'un catholique.
Si le catholique refuse ce fait de foi, il ne peut que rejeter plus encore la condamnation écrite.

Alors oui le FM est excommunié, mais il s'excommunie lui-même et c'est un fait puisqu'il n'est plus en communion avec l'Église.
Mais il peut à tout moment revenir avec une repentance sincère, et en corrigeant cet état, et c'est toute la beauté du Pardon qu'offre la sainte Église catholique; magnifique cadeau que lui a fait notre Seigneur pour sauver ce qui était perdu.

Le reste n'est il pas tout simplement une lutte légaliste ?


Cordialement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités