Le Jugement Dernier

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4606
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar gerardh » lun. 07 mai 2018, 18:44

__

Bonjour Prisca

Je pense qu’il y a quelque confusion dans vos propos.

D’abord une meilleur traduction d’Hébreux 6, 2 n’est pas « de la doctrine des baptêmes » mais « de la doctrine des ablutions », ce qui est un autre concept qui renvoie à une pratique de l’Ancien Testament, bien familière des Hébreux. S’agirait-il du baptême, cela ne renvoie pas aux prêtres, qui lorsqu’ils baptisent ne le font pas en tant que prêtres mais en tant que chrétiens. Dans d’autres époques et dans d’autres traditions chrétiennes ce ne sont pas les prêtres qui administrent le baptême. Même l’Eglise catholique indique qu’en cas d’urgence, le baptême (qu’elle appelle alors ondoiement) peut s’administrer par tout un chacun.

A priori si les prêtres imposent les mains, tout en n’étant pas seuls à le faire, ils ne ressuscitent pas les morts. Par ailleurs je ne vois pas dans votre passage où il est question de la confession.

Par ailleurs comme déjà indiqué le passage d’Hébreux 6, 2 ne concerne pas les prêtres mais les personnes qui sont seulement chrétiens de nom, sans pour autant posséder la vie divine.

Pour Thessaloniciens 4. 13-18, il ne s’agit pas des morts spirituellement, comme dans d’autres passages mais des chrétiens décédés appelés « endormis par Jésus » ou encore « morts en Christ ». Il s’agit donc d’un évènement futur qui aura lieu concrètement. Ce ne sera pas la fin du monde mais l’enlèvement de l’Eglise appelé encore parousie.
C'est à vous que je pose la question, pourquoi dites vous que ces versets font allusion au retour du Christ pour emmener son Eglise dans la maison du Père. ?
Il faut le lire en conjonction avec d’autres passages comme Jean 14, 3 ou 1 Cor 15, 51-54. Par ailleurs Apocalypse 22 nous indique que cela arrivera « bientôt ».
Je sais que pour quiconque, que ce soit les Catholiques, les Protestants, les Témoins de Jéhovah, les Mormons et toutes les doctrines qui vont en ramification de ces premières, vous dites que le Royaume de Dieu est sur terre et il sera retrouvé à l'Avènement de Jésus, ce que vous dites Gerardh par "emmener l'Eglise dans la Maison du Père".
Mais pourquoi vous tous vous dites que "le Royaume de Dieu" est sur terre
Je ne me reconnais pas dans ces systèmes, même si je me situe dans la sphère protestante.

Le royaume de Dieu est la sphère physique et morale où les droits de Dieu sont reconnus. Actuellement cela se confond sur terre avec l’Eglise, qui sera un jour la Jérusalem céleste, mais je pense qu’un jour ce royaume sera établi effectivement sur la terre. Les « nouveaux cieux et la nouvelle terre » seront un évènement qui sera encore postérieur à l’établissement du royaume de Dieu et également postérieurs à l’étang de feu et de soufre, la seconde mort.

_________








La terre est et ne sera qu'un lieu qui ne changera jamais de nature. La terre est l'Enfer et elle le restera, jusqu'à ce qu'elle soit détruite.


14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.


Vous êtes tellement vous tous attachés à la matière que vous ne pouvez plus vous passer d'elle ?

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » lun. 07 mai 2018, 19:39

__

Bonjour Prisca

Je pense qu’il y a quelque confusion dans vos propos.

D’abord une meilleur traduction d’Hébreux 6, 2 n’est pas « de la doctrine des baptêmes » mais « de la doctrine des ablutions »,


Bonsoir gerardh,


Darby Bible
de la doctrine des ablutions et de l'imposition des mains, et de la résurrection des morts et du jugement éternel.

Darby Bible est une Bible qui a été révisée parce que protestante.

Darby était un prédicateur chrétien évangélique.

Et ablutions n'est pas un terme appropprié puisque dans Hébreux 6 dont majoritairement les personnes disent que Paul parle, il n'est plus question d'ablutions mais de baptême car c'est vers Christ qu'il faut diriger notre regard, et non pas vers le Judaïsme.


Gerardh, de plus, regardez, "c'est ce que feront les prêtres" puisque le verbe "faire" est employé au futur.

Et c'est bien ce que font les prêtres, "le baptême", "l'imposition des mains" "la résurrection des morts" et le "jugement éternel".

2 "de la doctrine des baptêmes, de l'imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.
3 C'est ce que nous ferons, si Dieu le permet."


Pour "l'imposition des mains" nous sommes d'accord 18 Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l'argent, Le prêtre donne le Saint Esprit, et il n'y a que les prêtres qui le font, donc il s'agit bien de prêtres.


"La résurrection des morts" = facile à comprendre, "un mort" est un pécheur et dès lors que le prêtre le baptise et lui impose les mains et lui donne la nourriture spirituelle par l'Evangile qu'il lui proclamera, il fera naître dans le cœur de cet homme "la foi". Donc l'homme ancien meurt et l'homme nouveau nait = c'est la résurrection.


"Le Jugement éternel" = c'est la confession des prêtres qui donne l'absolution à ceux qui se repentissent, à ceux qui demandent pardon pour leur péché. Le prêtre se substitue à Dieu pour donner le Pardon, il s'agit du Jugement Eternel que de donner le Pardon.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » lun. 07 mai 2018, 19:59

Gerardh je continue ici pour éclaircir ma réponse

1 Thessaloniciens 4,13-18


13 "Nous ne voulons pas, frères et soeurs, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui sont morts, afin que vous ne soyez pas dans la tristesse comme les autres, qui n'ont pas d'espérance.
14 En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.
15 Voici ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour le retour du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.
16 En effet, le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront d'abord.
17 Ensuite, nous qui serons encore en vie, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
18 Encouragez-vous donc les uns les autres par ces paroles."


Vous dites gerardh :
Pour Thessaloniciens 4. 13-18, il ne s’agit pas des morts spirituellement, comme dans d’autres passages mais des chrétiens décédés appelés « endormis par Jésus » ou encore « morts en Christ ». Il s’agit donc d’un évènement futur qui aura lieu concrètement. Ce ne sera pas la fin du monde mais l’enlèvement de l’Eglise appelé encore parousie.
Morts en Christ = cela ne veut pas dire que des personnes sont mortes en Christ parce que véritablement, ce n'est pas correct en français ni en dialectique.

Il faut comprendre ; "descendra du ciel et ceux qui sont morts PAUSE en Christ ressusciteront d'abord." Ou en inversant : "descendra du ciel et ceux qui sont morts ressusciteront en Christ d'abord.

"en Christ" = cela veut dire grâce (en) au Christ

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4606
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar gerardh » lun. 07 mai 2018, 21:12

__________

Prisca,

Votre discours est contre toute vraisemblance.

_____

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » mar. 08 mai 2018, 8:28

Pourtant ce sont les "morts" qui ressuscitent et non pas que les gens soient "morts en Christ"

Que signifie "morts en Christ" ? Est ce que cela signifie = des gens qui sont morts aux yeux du Christ ? Ou des gens qui sont morts dedans le Christ ?

Parce que vous tous dites (non pas que vous Gerardh mais vous tous collégialement vous dites) que "les morts en Christ" sont des "endormis" ils seraient des endormis en Christ, mais pas par une image mais une réalité "des endormis" c'est à dire entre la mort et la mort, au milieu, mais personne ne connaît ce stade où l'homme n'est ni vivant (sur terre ) et mort, un fantôme en quelque sorte, mais cela n'existe pas, ce sont des fantasgamories comme les films Ghost par exemple. Mais pire encore, comme les films de vampires où les gens sont "endormis" et ne se réveillent que sous certaines conditions.

Non gerardh c'est de l'invraisemblance, et tous vous dites la même chose, il faut rester les pieds sur terre Gerardh mais pas faute à vous, on vous a appris ces histoires (à dormir debout) qui n'ont aucun fondement et vous ne faites que les répéter et puisqu'il n'y a eu que ces histoires, elles sont rentrées dans la légende urbaine, mais la Bible est à prendre au sérieux et lorsqu'il y a le mot "mort" il y a 2 seules possibilités, ou les gens sont morts/décédés ou alors ils sont "morts spirituellement" mais il ne peut pas y avoir une 3ème possibilité "endormis" parce que cela n'existe que dans vos imaginations.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar Libremax » mar. 08 mai 2018, 15:27

Que signifie "morts en Christ" ? Est ce que cela signifie = des gens qui sont morts aux yeux du Christ ? Ou des gens qui sont morts dedans le Christ ?
Bonjour prisca,
"mort en Christ" désigne les personnes qui sont mortes et qui avaient la foi en Christ.
C'est une expression qui trouve son sens dans l'attente de l'eschatologie générale immanente telle qu'elle est formulée dans les écrits du Nouveau Testament. Pour les premiers chrétiens, le retour du Christ peut arriver à tout moment. Ceux qui sont déjà morts entrent eux aussi, malgré tout, dans l'attente de ce retour et dans l'accomplissement de la Création, c'est pour cela qu'ils sont appelés "morts en Christ". La mort ne les a pas séparés de Christ.

Un autre usage de cette expression :

1Co15.17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est illusoire, vous êtes encore dans vos péchés.
1Co15.18 Dès lors, même ceux qui sont morts en Christ sont perdus.

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar Carolus » mar. 08 mai 2018, 16:26

Bonjour prisca,
"mort en Christ" désigne les personnes qui sont mortes et qui avaient la foi en Christ.
Vous avez raison, cher Libremax ! Le catéchisme nous dit ceci :
CEC 1001 [...] les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu (1 Th 4, 16).
Quand les morts ressuscitent-ils ?
CEC 1001 Quand ? Définitivement " au dernier jour " (Jn 6, 39-40. 44. 54 ; 11, 24) ; " à la fin du monde " (LG 48).
Définitivement, les morts qui sont dans le Christ " désigne les personnes qui sont mortes et qui avaient la foi en Christ. "

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » mar. 08 mai 2018, 16:40

Que signifie "morts en Christ" ? Est ce que cela signifie = des gens qui sont morts aux yeux du Christ ? Ou des gens qui sont morts dedans le Christ ?
Bonjour prisca,
"mort en Christ" désigne les personnes qui sont mortes et qui avaient la foi en Christ.
C'est une expression qui trouve son sens dans l'attente de l'eschatologie générale immanente telle qu'elle est formulée dans les écrits du Nouveau Testament. Pour les premiers chrétiens, le retour du Christ peut arriver à tout moment. Ceux qui sont déjà morts entrent eux aussi, malgré tout, dans l'attente de ce retour et dans l'accomplissement de la Création, c'est pour cela qu'ils sont appelés "morts en Christ". La mort ne les a pas séparés de Christ.

Un autre usage de cette expression :

1Co15.17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est illusoire, vous êtes encore dans vos péchés.
1Co15.18 Dès lors, même ceux qui sont morts en Christ sont perdus.
Bonjour Libremax

L'allocution "mortes en Christ" (pour des personnes) ou "morts en Christ" (pour des gens au masculin) me gêne.

Ce n'est pas parce que les gens sont morts et qu'ils ont cru en Christ que l'allocution "morts en Christ" veut dire cela.

De même, et puisque tous les péchés du monde ont été rachetés, "2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier."
ce verset, en exprimant la phrase avec la ponctuation qui est souhaitable comme ci après :

"16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts virgule en Christ ressusciteront premièrement."

Je retrouve la notion qui est dans le rachat des péchés pour le monde entier puisque là je m'aperçois "que des morts" ou pécheurs sont pardonnés.

et d'ailleurs il y a un autre verset :

"18 et par conséquent aussi ceux qui sont morts virgule en Christ sont perdus."

Là le doute n'est plus permis puisqu'il est bien clair que "les morts" là sont perdus, et non pas sauvés,

Mais pourquoi là "les morts" sont perdus ? Alors pourquoi plus haut ils sont sauvés ?

Parce que plus haut le verset concerne la Parousie et ce n'est qu'à ce moment là que "les morts" virgule en Christ ressuscitent



Mais "en temps normal" des "morts -------------- en Christ sont perdus -----------------

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar Carolus » mar. 08 mai 2018, 17:48

... il y a un autre verset :

"18 et par conséquent aussi ceux qui sont morts virgule en Christ sont perdus."

Là le doute n'est plus permis puisqu'il est bien clair que "les morts" là sont perdus, et non pas sauvés,
Ci-dessus, il s'agit d'un malentendu causé par une citation hors contexte, chère prisca.

Saint Paul n'enseigne jamais que " ceux qui sont morts en Christ sont perdus. "

Au contraire, Saint Paul parle ici de la nécessité absolue pour les chrétiens d'avoir foi en la résurrection.
CEC 651 " Si le Christ n’est pas ressuscité, alors notre prédication est vaine et vaine aussi notre foi " (1 Co 15, 14). La Résurrection constitue avant tout la confirmation de tout ce que le Christ lui-même a fait et enseigné. Toutes les vérités, même les plus inaccessibles à l’esprit humain, trouvent leur justification si en ressuscitant le Christ a donné la preuve définitive qu’il avait promise, de son autorité divine.
" Si le Christ n’est pas ressuscité, alors notre prédication est vaine et vaine aussi notre foi " (1 Co 15, 14).
1 Co 15, 17-18 Et si le Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, et par conséquent aussi, ceux qui se sont endormis dans le Christ sont perdus.
Mais le Christ est ressuscité, alors ceux qui se sont endormis dans le Christ " ressusciteront en premier lieu (1 Th 4, 16). "

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » mar. 08 mai 2018, 20:43

Carolus

Reprenons si vous le permettez afin que nous comprenions ensemble la même chose.

'13 S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité.
14 Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.
15 Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point.
16 Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n'est pas ressuscité.
17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés,
18 et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus.'


Oui la nécessité absolue d'avoir foi dans la Résurrection, faute de quoi, si des gens ne croient pas que Christ a réssuscité, leur foi est vaine, ils sont dans le péché, ils sont dans la mort et ceux qui sont morts sont perdus en Christ.

Il y a un lien dans les versets qui coure du péché à la mort et la mort à la perte du Salut.

Vous êtes d'accord ?

Je vois que vous faites le lien avec Thessaloniciens 4-16. Il n'y a pas lieu de le faire puisqu'il s'agit dans ce verset de nous dire un évènement tout particulier que nous connaissons, la Parousie et à ce moment là, oui il est question des morts comme les versets ci avant, mais là, ces morts réssuscitent en Christ tout spécialement et je vous dirais mon sentiment là dessus.

Il n'y a pas l'ombre d'un doute, Dieu marque la fin de la terre, Jésus s'est sacrifié pour la multitude car au moment de la fin, nous souffrons bien entendu et pour ne pas rajouter à la souffrance Dieu pardonne toutes les âmes. Ceux qui ce jour là vont souffrir penseront à Jésus qui a tant souffert aussi, et c'est pour eux, pour nous, un très grand soutien moral de passer par les tribulations décrites dans la Bible en se disant que jusqu'au bout, nous saurons faire face, parce que Jésus l'a fait, nous le ferons aussi.

Nous mourrons aussi à cause de ceux qui nous ont malmenés tout comme Jésus a été malmené, et viendra le Jour dernier le moment que nous ne redouterons pas, puisque l'âme légère, nous nous consolons entre nous de ce que nous partageons entre nous, le gage de l'Eternité, malgré que nous ayons péché, c'est Paul qui le dit, consolons nous entre nous, alors faisons le.

Nous serons la Grande Foule rassemblée devant le Trône de Dieu vêtus de robes blanchies "dans le Sang de l'Agneau" et nous porterons dans les mains des palmes, tout ceci est dans Apocalypse 1, les palmes représentant le symbole des martyrs, que nous sommes tous.
Dernière édition par prisca le mer. 09 mai 2018, 8:06, édité 1 fois.

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar Carolus » mar. 08 mai 2018, 23:00

prisca : Carolus

Reprenons si vous le permettez afin que nous comprenions ensemble la même chose.
Bien sûr, chère prisca !
prisca : Oui la nécessité absolue d'avoir foi dans la Résurrection, faute de quoi, si des gens ne croient pas que Christ a réssuscité, leur foi est vaine, ils sont dans le péché, ils sont dans la mort et ceux qui sont morts sont perdus en Christ.
Il vaut mieux parler de la nécessité absolue d'avoir foi dans la Résurrection comme un fait.
prisca : Il y a un lien dans les versets qui coure du péché à la mort et la mort à la perte du Salut.

Vous êtes d'accord ?
Vous avez raison en ce qui concerne les conséquences du péché sans repentir : la mort et la perte du Salut. Il n'y a qu'un seul remède pour éviter la mort éternelle :
CEC 1409 [...] l’œuvre du salut accomplie par la vie, la mort et la résurrection du Christ
Sans la mort et la résurrection du Christ il n'y aurait pas d'œuvre du salut. Donc, notre foi ne pourrait pas nous sauver. Notre foi serait vaine.

Credo de Nicée-Constantinople (DS 150) : " J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir."

J'attends la résurrection des morts car je crois que le Christ est vraiment ressuscité.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » mer. 09 mai 2018, 11:33

Et puis il y a un autre problème.

Beaucoup de Catholiques disent que la Parousie est déjà arrivée au moment de la destruction du Temple de Jérusalem en l'an 70.

Et il y a des Catholiques qui disent que la fin du monde n'arrivera pas, qu'il faut comprendre "fin des temps" uniquement, il y en a d'autres qui associent "la fin du monde" dont parle Matthieu à "leur propre mort" et ils associent "fin des temps" à l'extinction naturelle d'un soleil déclinant et mourrant pour toujours et se mettent donc en association avec les ahtées puisque scientifiques sur ce point.

Et il y a aussi chez des Catholiques des gens qui disent que l'Apocalypse est une hallucination de Jean, un rêve éveillé, sans importance.

Je lis ce matin la Bible et je lis ces versets qui doivent mettre d'accord au moins certains d'entre eux :

16" Évite les discours vains et profanes; car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l'impiété,
17 (2:16) et leur parole rongera comme la gangrène. (2:17) De ce nombre sont Hyménée et Philète,
18 qui se sont détournés de la vérité, disant que la résurrection est déjà arrivée, et qui renversent la foi de quelques uns.
19 Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau: Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité."



Le verset 18 dénonce avec force dans la voix au point de dire une comparaison que je vous laisse juger, que ceux qui disent que la Résurrection est déjà arrivée, sont dans le faux.

Et comme nous savons que la Résurrection (des morts) est concomitante avec la "fin des temps et/ ou fin du monde" donc il faut s'enlever de la tête l'idée que tout a déjà eu lieu.

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar Carolus » mer. 09 mai 2018, 17:32

prisca : Et puis il y a un autre problème.

Beaucoup de Catholiques disent que la Parousie [avènement du Seigneur] est déjà arrivée au moment de la destruction du Temple de Jérusalem en l'an 70.
Chère prisca, le catéchisme ne dit pas " que la Parousie (avènement du Seigneur) est déjà arrivée au moment de la destruction du Temple de Jérusalem en l'an 70. "

Le catéchisme nous enseigne :
CEC 1001 Quand ? Définitivement " au dernier jour " (Jn 6, 39-40. 44. 54 ; 11, 24) ; " à la fin du monde " (LG 48). En effet, la résurrection des morts est intimement associée à la Parousie du Christ :

Car lui-même, le Seigneur, au signal donné par la voix de l’archange et la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu (1 Th 4, 16).
Selon CEC 1001, " la résurrection des morts est intimement associée à la Parousie du Christ. "
1 Th 4, 15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: Nous, les vivants, laissés pour l'avènement (Parousie) du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.
Selon CEC 1001, l'avènement (Parousie) du Seigneur aura lieu " au dernier jour " (Jn 6, 39-40. 44. 54 ; 11, 24) ; " à la fin du monde. "
prisca : Et comme nous savons que la Résurrection (des morts) est concomitante avec la "fin des temps et/ ou fin du monde" donc il faut s'enlever de la tête l'idée que tout a déjà eu lieu.
Bien sûr, chère prisca ! Vous avez bien compris le message du paragraphe CEC 1001 : la Perousie (l'avènement du Seigneur) n'a pas encore eu lieu.

prisca
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Le Jugement Dernier

Message non lupar prisca » jeu. 10 mai 2018, 9:45

Bonjour,

Alors Carolus il y a une confusion qui règne car j'ai discuté avec de fervents Catholiques qui disent et croient que tout est arrivé en l'an 70 de notre ère, et vous noterez que j'ai bien dit "des Catholiques disent" et non pas l'Eglise Catholique dit.

C'est une 'approche "prétériste" : croyant que la plupart, voire la totalité des prophéties, et en particulier celle de l'Apocalypse, se sont déjà réalisées. Elle estime que la Révélation prédisait la chute de Jérusalem et la destruction du Temple, dont Jésus avait dit qu'elle serait le signal de la "fin des temps". Les premiers et les derniers versets de l'Apocalypse disaient que ces événements devaient se produire rapidement et que les temps étaient proches. Pour cette école, l'Apocalypse prophétisait la fin de l'ancienne alliance et le début de la nouvelle alliance.

Puisque les choses se disent et non pas se lisent toujours, les chrétiens, qu'ils soient catholiques ou protestants, vont vers ce que leur conscience oblige, et même catholiques, certains pensent que tout est arrivé des le premier siècle.

Je pense pour ma part, que tout est confus à la base parce qu'ayant eu affaire à des personnes à époque reculée qui croyaient en ce temps là à des idées chimériques, même la terre semblait leur être plate, c'est dire qu'ils n'avaient pas toutes les maitrises de l'interprétation des textes, lesquels auraient dû faire l'objet d'une réadaptation au fur et à mesure que nous nous familiarisons avec les mots, sans dire cependant que ceux qui les ont prononcés sont aussi d'une époque reculée et qu'ils n'avaient pas aussi l'adage, or je le rappelle, les mots qui sont dans leur bouche et qui ont été consignés par écrit, sont ceux de Dieu le temps n'a aucune emprise donc.

Donc l'Eglise Catholique pour éviter les réformes protestantes aurait dû devancer les incohérences et dire que "génération" qui a bouleversé les consciences s'interprète comme "typologie d'hommes" et non pas "une génération qui est vivante lors de la venue de Jésus et la révélation apostolique".

Au moins cela aurait eu le mérite d'être judicieux, car diviser au sein de la chrétienté est préjudiciable, la preuve, un des deux clans estiment que l'autre est dans la damnation, et peut être que c'est vrai, mais lequel est le bon, et surtout où les gens qui eux ne sont pas des experts doivent aller ?

Nous ne sommes pas en politique où fleurissent les partis parce que moindre mal si l'un passe ou l'autre aux élections, car là, c'est de nos âmes dont il s'agit.

Je note cependant qu'officiellement donc l'Eglise Catholique par l'article que vous citez dit bien que la parousie doit arriver et non pas qu'elle est arrivée.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités