Le salut et la contraception

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Bénédictions
Censor
Censor
Messages : 194
Inscription : mer. 12 mars 2014, 16:21
Conviction : Chrétien indépendant, non catholique

Le salut et la contraception

Message non lu par Bénédictions » dim. 10 mai 2015, 20:54

D'après le droit canon ceux qui avortent sans contrainte sont excommuniés.
Est-ce le cas des femmes qui prennent des pilules progestatives ou portent un stérilet ?

Merci

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Héraclius » lun. 11 mai 2015, 2:11

L'excommunication est dite latae sentenciae, c'est-à-dire s'opérant d'elle-même. Je suppose donc que oui.

Mais l'excommunication, rappelez-vous, est automatiquement levée à la mort. Elle ne condamne pas à l'enfer (l'Eglise n'a pas ce pouvoir !). Même si, bien sûr, ce n'est jamais un bon signe.

(Je précise cela en raison du titre du sujet. ;) )
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Bénédictions
Censor
Censor
Messages : 194
Inscription : mer. 12 mars 2014, 16:21
Conviction : Chrétien indépendant, non catholique

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Bénédictions » lun. 11 mai 2015, 19:22

Si je comprends bien on peut avorter, ne pas s'en repentir et être sauvé ?

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Héraclius » lun. 11 mai 2015, 23:10

Bénédictions a écrit :Si je comprends bien on peut avorter, ne pas s'en repentir et être sauvé ?
Ce n'est pas ce que j'ai dit.

Le cas théorique d'un avortement pratiqué en conscience et non-repenti est sans appel.

Maintenant, la réalité est souvent loin des cas théoriques.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2366
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par poche » jeu. 14 mai 2015, 8:31

Bénédictions a écrit :D'après le droit canon ceux qui avortent sans contrainte sont excommuniés.
Est-ce le cas des femmes qui prennent des pilules progestatives ou portent un stérilet ?

Merci
Si la pilule a été prise pour provoquer un avortement, alors l'excommunication serait automatique. Si il s'agit de la pilule comme contraceptif, alors ce serait toujours un péché mortel. La stérilisation volontaire est également un péché mortel. Tous les péchés mortels doivent être mentionnés en confession.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2366
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par poche » jeu. 14 mai 2015, 8:37

Bénédictions a écrit :Si je comprends bien on peut avorter, ne pas s'en repentir et être sauvé ?
Si une femme a eu un avortement alors qu'elle devrait aller se confesser dès que possible.
L'excommunication liée à l'avortement ne concerne pas seulement à la femme qui a eu l'avortement. Elle vaut aussi pour le médecin et les infirmières qui ont effectué l'opération. Si quelqu'un a donné de l'argent ou le transport, sachant qu'il allait y avoir un avortement, il est excommunié également. Cette excommunication applique à tous ceux qui participent sciemment et volontairement à l'opération.

Toute personne qui a péché doit se repentir et se confesser. Dieu peut pardonner mais il faut vraiment se repentir.

Ciryl
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : mar. 12 mai 2015, 15:16
Conviction : en recherche

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Ciryl » ven. 22 mai 2015, 17:21

poche a écrit :
Si il s'agit de la pilule comme contraceptif, alors ce serait toujours un péché mortel. La stérilisation volontaire est également un péché mortel.

Quand on parle de péché mortel, faut-il mettre celui de la prise de pilule pour la contraception au même rang que la stérilisation ?

Car dans le cas de la stérilisation, faut-il considérer le péché comme permanent du fait qu'elle est irréversible ? Alors que dans le cas de la prise de la pilule contraceptive, il suffit d'arrêter de la prendre pour revenir à un état normal de fécondité.

Les intentions sont différentes dans ces deux cas de figure car celle qui prend un moyen de contraception provisoire n'a pas renoncé à procréer, à l'inverse de celle qui a opté pour la stérilisation définitive.

Avatar de l’utilisateur
Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Toto » ven. 22 mai 2015, 22:54

Héraclius a écrit : Mais l'excommunication, rappelez-vous, est automatiquement levée à la mort.
??? Mais alors pourquoi a-t-on levé en grande pompe les excommunications de 1054 en 1965? Si elles sont levées automatiquement à la mort, il n'y a alors aucune raison de les lever une deuxième fois...
Pour ma part, après avoir ouvert un fil il y a longtemps sur le sujet, et réfléchi à la question, je pense que l'excommunication dure toujours après la mort, mais que ses effets ne coupent plus de l'Eglise visible mais de l'Eglise invisible. Souvenons-nous aussi de Saint Benoît et des deux soeurs qui ne cessaient de médire de tout le monde.

Et j'édite : même, plus simplement, on voit bien que l'excommunication n'est pas levée à la mort parce que l'on n'enterre pas chrétiennement les excommuniés.

Avatar de l’utilisateur
carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par carmela » mer. 01 févr. 2017, 19:33

Bonjour,


Je ne comprend pas bien....
Si on prend la pilule du lendemain par exemple,logiquement on est excommunier?

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2628
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Trinité » jeu. 02 févr. 2017, 0:48

Je regrette les avortements et les euthanasies ne donnent pas lieu a des excommunications ,s'ils sont regrettés dans le cadre d'une confession!
Ou alors! je suis excommunié bien que j'ai reçu l'absolution!

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2628
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Trinité » jeu. 02 févr. 2017, 0:55

Je prends un autre exemple ,si l'on pratique une vasectomie ,on ne peut évidemment pas revenir en arrière et se faire réopérer
pour pouvoir procréer !

Avatar de l’utilisateur
papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par papillon » jeu. 02 févr. 2017, 3:33

Oui, Trinité, on le peut.
Le mari d'une ancienne compagne de travail l'a fait et ils sont maintenant les parents d'un troisième enfant , une belle petite fille ! :)

https://vasectomie-montreal.ca/vasovasostomie/

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4234
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Kerniou » jeu. 02 févr. 2017, 11:35

Il y a la position, la condamnation de l'Eglise des hommes et celles du Jugement de Dieu. Peut-être sont-elles identiques, peut-être pas ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9181
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 02 févr. 2017, 11:50

Trinité a écrit :
jeu. 02 févr. 2017, 0:48
Je regrette les avortements et les euthanasies ne donnent pas lieu a des excommunications ,s'ils sont regrettés dans le cadre d'une confession!
Ou alors! je suis excommunié bien que j'ai reçu l'absolution!
Il y a des péchés qui ne peuvent recevoir l'absolution d'un 'simple' prêtre.
C'est alors son devoir de vous diriger vers son évêque car son absolution ne serait pas valide.

Pour l'avortement l'excommunication Latæ sententiæ tombe pour ceux qui pratiquent l'avortement et peut remonter au législateur et à tous ceux qui y participent, ou l'encouragent.

Droit canon : Can. 1398 - Qui procure un avortement, si l'effet s'en suit, encourt l'excommunication latae sententiae.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 284
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Le salut et la contraception

Message non lu par Alizee » jeu. 02 févr. 2017, 12:50

Pax,
il me semble que dans certains diocèses, dont le mien, l'Evêque donne une délégation permanente aux "simples" prêtres pour donner l'absolution pour un avortement confessé.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités