Le magistère catholique sur l'enfer

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1907
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Trinité » ven. 24 août 2018, 22:46

Pierre était Satan au moment où il a tenté le Christ.
Pour un court instant, il a été l' "adversaire", celui qui s'oppose à la volonté divine.
Bien sûr!
D'ailleurs le Christ ne s'y est pas trompé...car en ce cours instant Pierre s'est transformé en Satan qui est entré dans sa personne humaine. De la même manière ou il entre en nous dans le cades de nos mauvaises actions! ;)

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Carolus » sam. 25 août 2018, 3:18

sator :
Carolus :

S. Pierre n'est pas Satan, cher sator.
Ce n'est pas moi qui ai appelé Simon-Pierre Satan mais le Christ !
Par exemple, Adolf Hitler était la personification de Satan à cause de son caractère. Le substantif masculin - généralement avec une majuscule - qui fait référence au prince des démons, à l'esprit du Mal nommé Satan, peut donc ētre appliqué à Hitler aussi. Néanmoins, Hitler n’était pas un ange déchu, mais plutôt un être humain comme vous et moi.
[L'abbé Faujas dit à Marthe : ]

Retirez-vous, allez-vous-en, vous êtes Satan! Je vous battrai pour faire sortir le mauvais ange de votre corps.

Zola, Conquête Plassans, 1874, p. 1176
Marthe, ce personnage fictif, n’est pas un ange déchu non plus, mais plutôt un personnage qui démontre certains traits de l'esprit du Mal nommé Satan.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » sam. 25 août 2018, 5:20

Sator a écrit :
Ce messager de Dieu peut être :
- une manifestation directe de Dieu comme lorsque Moïse vit le Buisson Ardent sur l'Horeb,
- une créature purement spirituelle comme l'ange Gabriel,
- un être humain comme par exemple Moïse ou tout autre.
Dites, vous êtes particulièrement retors ou c'est juste que vous ne collaborez pas facilement avec vos interlocuteurs. Vous aimez faire perdre du temps aux gens ou quoi ? A part le fait de vouloir contrarier la définition commune des anges qui est celle de l'Église, vous finissez par admettre quand même l'existence de créatures purement spirituelles.

Nous pouvons dire que l'existence de créatures purement spirituelles déchues est de foi catholique. C'est tout ce qui importe de savoir dans le moment.

Contrairement à vos allégations selon lesquelles la chute des anges correspondrait à une mythologie païenne ou à une fiction de je ne sais quel juif gnostique douteux : il existe bien des créatures purement spirituelles qui sont définitivement déchues, des esprits impurs, des êtres damnés qui sont en enfer. Ces êtres ne furent pas anéantis hier, ne sont pas anéantis maintenant et ne seront pas davantage anéantis demain. Et alors Satan, qui correspond bien à l'antique serpent de la Bible, le père du mensonge et qui est homicide dès le commencement, n'est toujours qu'un ange déchu dans la théologie de l'Église.

L'enfer a été préparé pour des êtres comme lui soit pour des esprits à la fois dissidents et résolument impénitents.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » sam. 25 août 2018, 5:50

Sator ajoute :
Ce qui me dérange chez certains catholiques ce sont ces concepts tordus qui réintroduisent en fraude une essence du mal que l'on nommerait Satan, une sorte de dieu mauvais à la manière des manichéens.
C'est plutôt vous qui ne savez pas bien accueillir ce que l'on vous dirait. C'est bien "juste vous" qui ne comprenez pas ce qui est dit vraisemblablement.

Voyez que ...

Dans ce que raconte l'Église à ce sujet, mais il n'est rien de tordu et qui devrait ressembler à ce que vous en dites par ici cf. faire de Satan un dieu ou donner dans le manichéisme.

Non

Ce n'est pas juste "certains" catholiques qui évoquent le diable, les anges déchus, l'enfer et la damnation éternelle. Non, c'est l'Église catholique qui le dit ! C'est le Pape à Rome, jusqu'à n'importe quel prêtre séculier en paroisse, le moindre vicaire et ainsi de suite. Ce sont tous les saints et les saintes canonisés qui tiennent ce discours.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Quæstor
Quæstor
Messages : 372
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Voyageur » sam. 25 août 2018, 9:09

Contrairement à vos allégations selon lesquelles la chute des anges correspondrait à une mythologie païenne ou à une fiction de je ne sais quel juif gnostique douteux : il existe bien des créatures purement spirituelles qui sont définitivement déchues, des esprits impurs, des êtres damnés qui sont en enfer. Ces êtres ne furent pas anéantis hier, ne sont pas anéantis maintenant et ne seront pas davantage anéantis demain. Et alors Satan, qui correspond bien à l'antique serpent de la Bible, le père du mensonge et qui est homicide dès le commencement, n'est toujours qu'un ange déchu dans la théologie de l'Église.
Vous devriez vous penchez sur la mythologie présentée dans le Livre d'Enoch, qui a directement inspiré l'étrange verset présent en Genèse 6, 4.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Carolus » sam. 25 août 2018, 18:47

sator :

Le Christ n'est pas un mauvais romancier. Lorsqu'il parle c'est avec la précision et l'autorité du plus grand rabbi que le monde ait jamais connu.
Le Christ […] parle […] avec la précision et l'autorité du plus grand rabbi que le monde ait jamais connu.

Oui, bien sûr, cher sator.
Si donc il appelle Simon-Pierre Satan, c'est afin que nous comprenions ce qu'est Satan et ce qu'est un ange.
Selon vous, faut-il comprendre que Simon-Pierre est devenu Satan lui-même ? Simon-Pierre, serait-il devenu …
CEC 2852 " Homicide dès l’origine, menteur et père du mensonge " (Jn 8, 44), " le Satan, le séducteur du monde entier " (Ap 12, 9), c’est par lui que le péché et la mort sont entrés dans le monde …
Le Satan est homicide dès l’origine, mais saint Pierre ne l’est définitivement pas. Vous êtes d’accord, n’est-ce pas ?

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Carolus » sam. 25 août 2018, 21:30

sator :

On peut être un Satan, se repentir, comme Pierre qui l'a été plusieurs fois en reniant Jésus et finir comme un Saint. Être Satan c'est une attitude spirituelle, celle d'une opposition frontale à Dieu.
Oui, on peut être un “Satan”, cher sator. Mais on ne peut pas être LE SATAN.
Jn 8, 44 Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge.
On peut donc avoir Satan comme père spirituel.
sator :

Je vous le rappelle : "le mal n'a pas d'essence, il est privation du bien".
Lisons le paragraphe suivant, cher sator.
CEC 2851 […] le Mal n’est pas une abstraction, mais il désigne une personne, Satan, le Mauvais, l’ange qui s’oppose à Dieu.
Est-ce que “ le mal n'a pas d'essence “ ?

Au contraire, “ le Mal n’est pas une abstraction, mais il désigne une personne, Satan, le Mauvais, l’ange qui s’oppose à Dieu “.

Aucun d’autre ne peut devenir cette personne.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » dim. 26 août 2018, 1:44

Voyageur écrit :
Vous devriez vous penchez sur la mythologie présentée dans le Livre d'Enoch, qui a directement inspiré l'étrange verset présent en Genèse 6, 4.
:thumbdown:



Je n'ai pas à me pencher sur le livre d'Enoch puisque je connais déjà le genre. J'ai déjà vu. Merci.

Mais si vous détenez des informations "particulières" au sujet de la foi catholique, à savoir que le contenu de celle-ci devrait passer d'abord par la médiation d'une littérature apocryphe juive douteuse au lieu de passer par la médiation du Christ et des Apôtres, vous pourriez toujours nous amenez ça dans un autre fil.

[...]


En attendant. l'on cause de ce que raconte l'Église catholique à propos de l'enfer.

Vous n'avez peut-être pas remarqué que nous sommes en présence de quelqu'un qui se présente comme catholique, qui commence par nier que les anges puissent être autre chose qu'une manifestation de Dieu lui-même ou autre chose qu'un homme, qui fini par admettre l'existence de l'ange Gabriel pourtant, mais qui nie l'existence de l'enfer, qui fait de Satan n'importe quoi sauf ce qu'en dit l'Église. Nous avons ici un catholique qui taxe de "païens" les saints de l'Église, de plaisantins les rédacteurs du catéchisme à Rome. Nous avons ici un individu soi-disant catholique qui considère que les évêques sont des hérétiques ("Je ne comprend pas cette obstination dans le mal ..."). La vie est belle ! On a un catholique ici qui considère être branché sur une ligne directe avec le Christ. C'est dommage que toute l'Église ne soit pas si bien branché que lui.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » dim. 26 août 2018, 2:05

Pierre était Satan au moment où il a tenté le Christ.
Non.

Pierre c'est Pierre, et Satan c'est Satan.

Pierre est tout simplement manipulé par Satan. Il existe même un terme classique pour exprimer le cas où un individu serait constamment sous l'influence de Satan, pour faire la volonté de ce dernier et non pas celle de Dieu. On parlera de "suppôt de Satan" à la limite.

Mais Pierre n'est ni Satan ni un suppôt de Satan. Pierre est juste utilisé par Satan à une occasion, comme la chose aura bien pu s'être répétée déjà avec chacun d'entre-nous.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » dim. 26 août 2018, 2:28

Sator nous dit :
On peut être un Satan, se repentir, comme Pierre qui l'a été plusieurs fois en reniant Jésus et finir comme un Saint. Être Satan c'est une attitude spirituelle, celle d'une opposition frontale à Dieu.
Satan ne représente pas une "attitude spirituelle" mais une véritable personne. Un pécheur peut se repentir justement... à la différence de Satan

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Carolus » dim. 26 août 2018, 15:29

Cinci :

Satan ne représente pas une "attitude spirituelle" mais une véritable personne.
Merci, cher Cinci.
1 P 5, 8. Soyez sobres, veillez ; votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rode autour de vous, cherchant qui dévorer.
Soyons vigilants, car Satan veut que nous croyions qu’il n’existe pas.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » lun. 27 août 2018, 19:24

D'accord, Carolus. Merci.

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » mar. 28 août 2018, 16:30

Sator a écrit :
Pierre est une véritable personne, Soros aussi, McCain également, tous les salopards de l'état profond US qui ont perpétré les attentats du 11 septembre aussi, tous les salopards des réseaux neocons de type Stay behind qui ont organisé les attentats islamistes aussi !
Ce sont toutes des personnes. Oui, et alors ? Le fait que vous me présenteriez même Charles Manson au lieu d'un bon apôtre portant une auréole ne ferait pas plus de Charlie Manson l'antique serpent du livre de la Genèse, le père du mensonge.

Soros pas plus que Manson n'auront été de purs esprits à l'instar de l'ange Gabriel, etc. Moi je vous ai parlé de suppôts de Satan à la limite. Les génies du crime que vous voudrez seront des suppôts de Satan. Mais aucun n'est le diable en personne. Vous avez de la difficulté à comprendre cela ?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar Cinci » mar. 28 août 2018, 16:48

Voilà, le Christ dit à Pierre "Passe derrière-moi Satan" et vous, du haut de votre divine science vous décidez que ce pauvre rabbi galiléen grésille du trolley et ne sait pas ce qu'il dit ! C'est quand même incroyable ! Mais pour qui vous prenez-vous pour envoyer paître le Christ ?
C'est vous qui dites que Jésus s'adresse à Pierre. Vous y étiez ? Pour moi, Jésus s'adresse à Satan tout simplement. Le "Vade retro" est expédié à l'intention de Satan lui-même.

Il ne prend pas une divine science, la science infuse ou un branchement particulier avec le Saint Esprit pour voir ce que je vois. Je ne fais pas de différence quand Jésus demande à Satan de "passer derrière" ou quand il demandera à Satan de sortir de tel homme, à un ou des esprits mauvais de laisser en paix tel individu et de passer ailleurs.

C'est juste vous qui affirmez que Jésus serait un troll et qu'il ne sait pas ce qu'il dit, en fonction de mes propos. Vous dites que j'envois paître le Christ. Vous dites n'importe quoi.

invité1
Barbarus
Barbarus

Re: Le magistère catholique sur l'enfer

Message non lupar invité1 » mar. 28 août 2018, 19:09


Vous n'avez peut-être pas remarqué que nous sommes en présence de quelqu'un qui se présente comme catholique, qui commence par nier que les anges puissent être autre chose qu'une manifestation de Dieu lui-même ou autre chose qu'un homme, qui fini par admettre l'existence de l'ange Gabriel pourtant, mais qui nie l'existence de l'enfer, qui fait de Satan n'importe quoi sauf ce qu'en dit l'Église. Nous avons ici un catholique qui taxe de "païens" les saints de l'Église, de plaisantins les rédacteurs du catéchisme à Rome. Nous avons ici un individu soi-disant catholique qui considère que les évêques sont des hérétiques ("Je ne comprend pas cette obstination dans le mal ..."). La vie est belle ! On a un catholique ici qui considère être branché sur une ligne directe avec le Christ. C'est dommage que toute l'Église ne soit pas si bien branché que lui.
Cinci, vous venez de décrire un Protestant. :clap:


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité