Jésus a-t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
Dúbida
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 418
Inscription : sam. 04 oct. 2008, 15:06

Jésus a-t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Dúbida » mer. 29 oct. 2008, 9:26

La question est peut-être mal posée, je la reformule : quand Jésus était enfant (par exemple, quand il avait 3/4 ans), est-ce qu'il savait déjà qu'il était Dieu ? Est-ce qu'il en avait conscience ?

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Olivier JC » mer. 29 oct. 2008, 12:39

Bonjour,

La réponse est incontestablement positive. Jésus n'a pas découvert un beau jour qu'il était Dieu. Cela lui était "naturel". Un homme ne peut pas être en état de communion parfaite avec Dieu sans l'ignorer. A plus forte raison le Verbe incarné, par nature consubstantiel au Père et à l'Esprit Saint, ne peut pas ignorer sa condition véritable.

Ou, pour préciser, dès lors que Jésus a acquis conscience de lui-même selon les étapes normales du développement humain, il a pris conscience de lui-même comme vrai homme et vrai Dieu. Tout comme nous mêmes prenons conscience graduellement, et au fond comme une évidence indiscutable, de notre condition humaine, Jésus de même a pris conscience avec une même évidence naturelle sa double condition humaine et divine.

Voyez par exemple comment déjà à 12 ans il est déjà parfaitement au courant de sa condition de Fils unique du Père (épisode du recouvrement au Temple).

C'est encore à la mode, me semble-t-il, de croire que Jésus aurait graduellement pris conscience de sa condition divine. Je me souviens que Eric-Emmanuel Schmitt avait pondu un petit roman dans ce genre là (où au fond, il se contente d'appliquer à Dieu les circonstances de sa propre conversion...). Bref... Encore une tentative pour dé-diviniser le Christ, comme si cela pouvait nous le rendre plus proche :roule: ...

+
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

Avatar de l’utilisateur
Dúbida
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 418
Inscription : sam. 04 oct. 2008, 15:06

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Dúbida » sam. 01 nov. 2008, 10:03

Merci ;)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7146
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Anne » sam. 01 nov. 2008, 19:43

Justement hier, je lisais ceci:
Un large courant de la recherche libérale interprète le baptême de Jésus comme une expérience de vocation. Lui qui avait mené jusque-là une vie tout à fait ordinaire dans la province de Galilée aurait fait alors une expérience bouleversante. C’est là que lui serait venue la conscience d’une relation particulière avec Dieu et de sa mission religieuse, conscience mûrie sur la base de l’attente prédominant en Israël et reformulé par Jean*, grâce à un bouleversement personnel causé en lui par l’événement du baptême. Or on ne trouve rien de tout cela dans les textes. Quelle que soit l’érudition dont on habille cette conception, elle relève plus du genre romanesque sur Jésus, que d’une réelle exégèse des textes. Ces derniers ne nous permettent pas d’entrer dans le monde intérieur de Jésus – Jésus est au-dessus de nos psychologies. Mais ils nous permettent de saisir le lien de Jésus avec « Moïse et les Prophètes », l’unité intérieure de son parcours, du premier instant de sa vie jusqu’à la croix et à la résurrection. Jésus n’apparaît pas comme un homme génial avec ses émotions, son échec et sa réussite, qui en feraient finalement un individu d’une période passée dont nous séparerait définitivement une distance insurmontable. Il est devant nous comme le « Fils bien-aimé », qui est donc d’un côté le tout Autre, mais qui pour cette même raison peut aussi être notre contemporain, et, comme le dit saint Augustin, pour chacun de nous, « plus intérieur que l’intime de nous-mêmes ».
:coeur: C'est tiré de Jésus de Nazareth, 1. Du baptème dans le Jourdain à la transfiguration, de Joseph Ratzinger, chez Flammarion (Champs essais), pp. 43-44.

*Le Baptiste
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Eckhart
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : mar. 21 oct. 2008, 13:56
Contact :

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Eckhart » dim. 23 nov. 2008, 23:58

Bonjour,
Olivier JC a écrit :La réponse est incontestablement positive. Jésus n'a pas découvert un beau jour qu'il était Dieu. Cela lui était "naturel".
S'il n'a pas pris conscience progressivement de sa nature divine qui lui était effectivement naturel (par nature :-D ), n'a-t-il pas dû prendre conscience progressivement que les autres n'avaient pas cette double nature ? Autrement dit: s'il a toujours su qui Il était, a-t-il toujours su que les autres n'étaient pas comme Lui?

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par DavidB » lun. 24 nov. 2008, 7:14

C'est assez intense et sérieux comme question. En effet, si Jésus devait assumer notre humanité, ne devait-il pas aussi voir sa psychologie se développer comme son corps, ainsi que sa conscience au long de sa vie? Je veux dire, même nourrisson, on s'entend qu'un humain normal n'a pas la conscience hyper développée là... Mais je ne saurais trop dire sans me fourvoyer, toutefois, j'espère en lire plus sur ce sujet très intéressant.
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
taliesin
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : lun. 12 nov. 2012, 22:39
Localisation : Belgique

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par taliesin » mar. 13 nov. 2012, 16:44

Bonjour à tous et toutes.
Puis-je me permettre de préciser qu'il a tout de même eu un sérieux moment de doute sur la croix ?! Et je pense par ailleurs que c'était absolument indispensable. Je m'explique : si Jésus avait eu jusqu'au bout l'intime conviction qu'il serait sauvé par son Père - en bref, qu'il était lui-même Dieu, son sacrifice, sa souffrance sur la croix... n'auraient certainement pas eu le caractère rédempteur qu'on leur sait.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Raistlin » mar. 13 nov. 2012, 17:13

taliesin a écrit :Puis-je me permettre de préciser qu'il a tout de même eu un sérieux moment de doute sur la croix ?! Et je pense par ailleurs que c'était absolument indispensable. Je m'explique : si Jésus avait eu jusqu'au bout l'intime conviction qu'il serait sauvé par son Père - en bref, qu'il était lui-même Dieu, son sacrifice, sa souffrance sur la croix... n'auraient certainement pas eu le caractère rédempteur qu'on leur sait.
C'est mystérieux.

Jésus, à Gethsemani et sur la croix, manifeste à la foi la confiance en Dieu et l'angoisse suprême face à l'épreuve. En tant que Verbe de Dieu, Jésus ne peut douter ou se sentir abandonné de son Père, ça n'a pas de sens. C'est dans son humanité (le Christ est vrai Dieu et vrai homme) que le Christ a été éprouvé et qu'il a connu les ténèbres que les évangélistes relatent.

En outre, concernant le célèbre "mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné" que Jésus prononce sur la croix, il faut préciser que c'est là le début du psaume 22. Jésus fait donc sienne la plainte du psalmiste, qui s'achève dans le psaume sur un acte de confiance et d'abandon à Dieu.

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1191
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Epsilon » mar. 13 nov. 2012, 23:23

Bonsoir à tous

C'est un excellent thème dont ... il me semble ... il est impossible d'y répondre.

Ttfois ... cette prise de "conscience" s'opère à deux niveaux :

a) d’une part une relation privilégiée avec le Père ... je crois que Jésus a toujours eu cette conscience là,

b) la prise de conscience (à tout moment) de sa pleine et entière divinité ... c’est cet aspect des choses qui, à mon avis, était en quelque sorte masqué par sa pleine humanité ... et donc qu’il n’en avait pas entièrement et pleinement conscience (d'une façon permanente).


Cordialement, Epsilon

Avatar de l’utilisateur
taliesin
Censor
Censor
Messages : 72
Inscription : lun. 12 nov. 2012, 22:39
Localisation : Belgique

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par taliesin » mer. 14 nov. 2012, 0:48

Raistlin, d'accord avec vous bien sûr, c'est la face "humaine" de Jésus qui a douté, je n'imagine pas cela de l'aspect divin, étant ce qu'il est ;-)
Oserais-je dire que le Christ étant 100% Homme et 100% Dieu, il a à la fois douté à 100% et eu confiance dans la même proportion ? ;)
Enfin bon, on ne le dira jamais assez, ces mystères, par définition, risquent de demeurer en bonne partie non appréhendables par l'esprit humain...

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Raistlin » mer. 14 nov. 2012, 10:41

Epsilon a écrit :C'est un excellent thème dont ... il me semble ... il est impossible d'y répondre.
Ca me semble incomplet. Bien sûr que le Christ est un mystère et qu'il est orgueilleux de prétendre sonder sa personnalité à la manière de la psychologie, et de "cartographier" son psychisme.

Néanmoins, il est important, pour en comprendre quelque chose, de revenir à ce que l'Église dit de l'Incarnation : l'Incarnation est l'union, sans confusion ni séparation, de la nature divine et de la nature humaine dans la personne du Verbe. Cela signifie que la personne de Jésus-Christ est la personne du Verbe, le Fils Unique de Dieu. Comme le dit saint Thomas d'Aquin : Toutes ces expressions signifient que le Verbe ou le Fils de Dieu a pris, pour se l’unir dans sa personne, notre nature humaine, telle qu’elle se trouve réalisée dans son être individuel parmi les descendants du premier homme après son péché. (q. 4, a. 1-6)

Donc il me semble étrange de se demander si Jésus a toujours eu conscience de sa nature alors qu'il est le Verbe de Dieu. Aurait-il pu oublier qui il est en s’unissant à notre humanité ? Ça me semble insoutenable. En revanche, s’étant uni véritablement la nature humain, il en a épousé toutes les facultés, et notamment le fait de grandir en sagesse, en intelligence, de prier, de connaître l'angoisse, etc. C’est cette nature humaine qui ressort souvent dans les Évangiles.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1696
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par archi » mer. 14 nov. 2012, 13:23

Jésus avait-il toujours conscience d'être Dieu?
Cette prise de conscience a-t-elle eu lieu seulement lors du baptême au Jourdain?

La réponse se trouve de façon explicite dans l'Ecriture, dans l'épisode du recouvrement au Temple:
Luc, 2, 49 a écrit :Il leur dit: Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père?
Où l'on voit qu'à l'âge de douze ans, Jésus sait déjà de qui il est le Fils...


[oups, je n'avais pas vu qu'Olivier JC avait déjà mentionné cet épisode plus haut...]

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Ignotus
Quæstor
Quæstor
Messages : 366
Inscription : dim. 31 août 2008, 13:30
Localisation : Berry

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Ignotus » jeu. 15 nov. 2012, 19:30

Olivier JC a écrit :... Un homme ne peut pas être en état de communion parfaite avec Dieu sans l'ignorer.
Tu voulais dire: sans le savoir ?

Avatar de l’utilisateur
AMaria
Censor
Censor
Messages : 183
Inscription : mer. 19 oct. 2011, 19:17

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par AMaria » jeu. 15 nov. 2012, 20:56

pourquoi alors n'a t il commencé à prêcher que tardivement? quelques années avant sa mort?
Je me pose des questions aussi sur la Vierge qui elle même a accepté la proposition de l'ange Gabriel puis semble avoir eu l'attitude d'une mère envers un enfant "comme tous les autres"
" En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. " Mt 18:3

Jeremie-Daniel
Censor
Censor
Messages : 109
Inscription : sam. 17 nov. 2012, 10:52

Re: Jésus a t-il toujours eu conscience d'être Dieu ?

Message non lu par Jeremie-Daniel » mer. 05 déc. 2012, 22:18

S'il n'a pas pris conscience progressivement de sa nature divine qui lui était effectivement naturel (par nature ), n'a-t-il pas dû prendre conscience progressivement que les autres n'avaient pas cette double nature ? Autrement dit: s'il a toujours su qui Il était, a-t-il toujours su que les autres n'étaient pas comme Lui?
Bonjour,

Ou avez-vous vu dans les ecritures que Jésus avait une double nature? sur quels textes vous appuyez-vous pour cela?

Phillipiens 2 : 4 à 11 montre que Jésus était "en forme de Dieu" (nature spirituelle-logos auprès du Père) mais qu'il s'est dépouillé et qu'il acquis la nature divine après sa mort en sacrifice.

Comment Jésus aurait-il pu acquérir ce qu'il possédait déjà?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités