L'homme, le péché, l'enfer et Dieu

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: L'homme, le péché, l'enfer et Dieu

Message non lupar Voyageur » mar. 14 févr. 2017, 20:16

Mais vous supposeriez quoi avec cette remarque? Vous voulez dire qu'un saint ange pourrait se comporter comme on croit que Satan se comporte?
Malheureusement, ce n'est pas que mon humble avis.
Satan a d'abord été un ange bon, voulu et créé par DIEU (CÉC 391).
Avant sa chute, il a donc dû participer à la Gloire divine et voir DIEU.


Délivre-nous de tout mal, Seigneur,
et donne la paix à notre temps ;
par ta miséricorde, libère-nous du péché,
rassure-nous devant les épreuves en cette vie
où nous espérons le bonheur que Tu promets
et l'avènement de Jésus-Christ, notre Sauveur.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5780
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: L'homme, le péché, l'enfer et Dieu

Message non lupar Cinci » jeu. 16 févr. 2017, 5:59

Bonjour Voyageur,

Oui, mais que pensez-vous de ce que raconte l'abbé Laguérie à partir de la 19e minute?

https://www.youtube.com/watch?v=K8da-_W ... 356.561764

Il nous signale justement d'éviter la confusion entre être crée dans l'amitié de Dieu (dans la grâce ...) et se trouver au ciel dans la vision de Dieu. Il dit bien qu'un pure esprit qui accède à la vision divine ne peut pas pécher par la suite. Impossible.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5780
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: L'homme, le péché, l'enfer et Dieu

Message non lupar Cinci » sam. 18 févr. 2017, 3:24

Salut Trinité,
J'ai bien compris votre point de vu sur les décisions inaltérables de l'église en ce qui concerne: la Foi!
Bien.

Le problème que j'ai ,c'est que je ne différencie pas toujours les questions relatives à la foi et...les autres !
Il pourrait arriver que ce ne soit pas toujours si clair. C'est vrai.

J'ai du mal a accepter la position de l'église en ce qui concerne la contraception (la pilule par exemple...)
Quant on voit dans les pays sous développés (Afrique - Inde) les milliers de personnes qui vivent dans une misère noire (sans mauvais jeu de mots...) atteintes du Sida pour la plupart et que l'église s'obstine à interdire la pilule à ces gens ,qui se reproduisent et font de nouveaux malheureux qui meurent de faim de malnutrition et autres maladies.!
Vous croyez que le Christ a voulut cela !
A priori c'est un cas un peu compliqué. Pour moi peut-être, je ne l'ai jamais vraiment étudié en détail.

Je penserais quand même que si les gens mettaient en pratique les recommandations de l'Église, le problème ne serait pas si aigu. Des époux fidèles seront à l'abri du Sida par le mode de transmission sexuel au moins, avec la chasteté il y aurait moyen pour une femme de ne pas donner naissance à une dizaine d'enfants dont dix sur dix qui ne survivront pas, la famine trouve sa cause également dans le fait que les gens ne respectent pas du tout ce que dit l'Église, etc. Les problèmes sont emboîtés l'un dans l'autre.

Le problème c'est que l'Église ne peut pas se permettre de conseiller pragmatiquement l'utilisation des moyens jugés fondamentalement mauvais, et sous le prétexte qu'il y aurait déjà du mal dans un pays. Essentiellement, le rôle de l'Église serait plutôt d'indiquer et de fournir des moyens aux fidèles pour atteindre à la sainteté. Sous cette angle, l'Église ne fera pas d'erreur en conseillant à des gens d'être chastes. Les femmes peuvent bien prendre la pillule si elles veulent. Sauf, l'Église se doit de leur rappeler ce qu'est la voie du bonheur au sens évangélique du terme. Et toujours est-il qu'un pis-aller va rester un pis-aller, pas un idéal. Et les fidèles ne sont pas dispensés non plus de pouvoir exercer leur propre jugement.

En tout cas ...

On ne trouvera ni dans la Bible ni chez Jésus la recommandation réaliste à l'effet que tout le monde devrait prendre la pillule anticonceptionnelle (surtout les femmes) et les autres un truc en latex. A la base, le rôle de la Bible ou celui de l'Église n'est pas de faire des recommandations comme le bureau de l'OMS pourrait en faire.

Enfin, c'est le genre de sujet où il faut beaucoup se méfier aussi de la couverture médiatique, laquelle sera championne pour essayer de faire passer les évêques pour des tartes, des individus déconnectés des réalités de ce monde.


Revenir vers « Théologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités