Comme Etienne est à l'imitation de Jésus !

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
boisvert
Quæstor
Quæstor
Messages : 216
Inscription : lun. 20 juil. 2009, 9:56

Comme Etienne est à l'imitation de Jésus !

Message non lu par boisvert » mar. 08 avr. 2008, 18:44

Livre des Actes des Apôtres 7,51-60.8,1.

Hommes à la tête dure, votre coeur et vos oreilles ne veulent pas connaître l'Alliance : depuis toujours vous résistez à l'Esprit Saint ; vous êtes bien comme vos pères !
Y a-t-il un prophète que vos pères n'aient pas persécuté ? Ils ont même fait mourir ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, celui-là que vous venez de livrer et de mettre à mort.
Vous qui aviez reçu la loi communiquée par les anges, vous ne l'avez pas observée. »
En écoutant cela, ils s'exaspéraient contre lui, et grinçaient des dents. Mais Étienne, rempli de l'Esprit Saint, regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu.
Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts : le Fils de l'homme est debout à la droite de Dieu. » Ceux qui étaient là se bouchèrent les oreilles et se mirent à pousser de grands cris ; tous à la fois, ils se précipitèrent sur lui,
l'entraînèrent hors de la ville et commencèrent à lui jeter des pierres. Les témoins avaient mis leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul.
Étienne, pendant qu'on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »
Puis il se mit à genoux et s'écria d'une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s'endormit dans la mort.

Dans ce passage des Actes des Apôtres, je trouve qu'Etienne ressemble tellement à Jésus.

Regardez le texte. Quand il s'adresse au conseil des Pharisiens, il dit: "Hommes à la tête dure, votre coeur et vos oreilles ne veulent pas connaître l'Alliance : depuis toujours vous résistez à l'Esprit Saint ; vous êtes bien comme vos pères ! Y a-t-il un prophète que vos pères n'aient pas persécuté ? Ils ont même fait mourir ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, celui-là que vous venez de livrer et de mettre à mort."

Et maintenant, Jésus: Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous fermez à clé le Royaume des cieux devant les hommes ; vous-mêmes n'y entrez pas, et ceux qui essayent d'y entrer, vous ne leur permettez pas d'entrer ! (Matthieu, 23,13)

C'est le même langage, et c'est la même peine, car Jésus n'a jamais maudit les pharisiens, mais Il les plaignait. Et Etienne, dans son discours, a les mêmes accents, de plainte et de peine pour ceux "qui résistent à l'Esprit Saint"

Et un paragraphe plus loin : "Mais Étienne, rempli de l'Esprit Saint, regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts : le Fils de l'homme est debout à la droite de Dieu. ». Etienne voit simplement ce que Jésus avait déclaré à Caïphe lors de son procès: « Je le suis, et vous verrez le Fils de l'homme siéger à la droite du Tout-Puissant, et venir parmi les nuées du ciel. » (dans Mc, 14)

Ensuite, "Étienne, pendant qu'on le lapidait, priait ainsi :
«Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Et sans citer l'Evangile, je sais bien moi que j'ai vu et entendu Jésus dire, en citant les Ecritures: "Père entre Tes mains je remets mon esprit". A cette époque, d'ailleurs, seul mon prénom de Bruno, comptait, alors que mes parents avaient hésité jusqu'à ma naissance à m'appeler Etienne.

Enfin, comme il meurt, Etienne pardonne en disant:
«Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et tout le monde se souvient qu'à peine pendu à la Croix, Jésus avait crié: "Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font !"

Etienne, évidemment, n'est pas Jésus. Mais Etienne, par l'Esprit Saint, est imprégné de cet Amour insondable qui lie Jésus au Père. Cet homme, tout pénétré de l'amour de Jésus, est devenu semblable à lui, comme il en est de ces couples anciens: ils se sont tant aimés qu'on dirait, simplement d'après les traits de leurs visages, qu'ils sont comme frère et soeur.

De ce fait, aujourd'hui, c'est la ma fête aussi, la fête de la seconde moitié de mon nom, puisque pour les registres légaux je suis Bruno, mais pour ce qui est de mes écrits, je suis Etienne.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités