Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Ad@m
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 16 mai 2020, 22:42
Conviction : Catholique

Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Ad@m » mar. 25 août 2020, 14:05

Bonjour,

J'ai une question. Pourquoi Dieu a tué tous les animaux lors du déluge, même s'ils ne sont pas intelligents donc irresponsables de leurs Actes ? N'est ce pas injuste ? Répondez-moi s'il vous plaît.

Merci d'avance

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3168
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Pourquoi Dieu a tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Trinité » mar. 25 août 2020, 22:27

Bonsoir ad@m,

Je me pose souvent ce genre de questions... Je n'ai pas de réponses...

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 940
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Pourquoi dieu a tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Kerygme » mer. 26 août 2020, 2:43

Les animaux ont également contribué à la [faute] corruption de la Création ainsi que le précise le texte biblique en Gn 6,12 : « Dieu regarda la terre, et voici qu’elle était corrompue car, sur la terre, tout être de chair avait une conduite corrompue. ».

PS: correction faite selon la correction ci-dessous.
Dernière modification par Kerygme le jeu. 27 août 2020, 8:32, modifié 1 fois.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Ad@m
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 16 mai 2020, 22:42
Conviction : Catholique

Re: Pourquoi dieu a tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Ad@m » mer. 26 août 2020, 11:25

Kerygme a écrit :
mer. 26 août 2020, 2:43
Les animaux ont également contribué à la faute ainsi que le précise le texte biblique en Gn 6,12 : « Dieu regarda la terre, et voici qu’elle était corrompue car, sur la terre, tout être de chair avait une conduite corrompue. ».
Merci beaucoup pour votre réponse, vous m'avez vraiment aidé.
Merci

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1710
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Pourquoi Dieu a tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Xavi » mer. 26 août 2020, 12:52

Il est inapproprié de parler de « faute » dans le chef d’animaux, mais la faute d’Adam et Ève a brisé leur possibilité de gérer harmonieusement toute la création en communion avec Dieu de sorte que, désormais, la corruption de l’humain s’est étendue à toute la création et toute la création vit dans les douleurs d’un enfantement qui dure encore, selon St Paul.

Il est tout aussi inapproprié de considérer la mort d’animaux comme une « punition ». La mort physique est un phénomène naturel normal. Tout se renouvelle et est remplacé sans cesse dans le monde physique.

Mais, tout y est en désordre parce que, depuis qu’il s’est séparé de Dieu par un péché originel, l’humain n’y assume pas le rôle qui devrait être le sien en communion avec Dieu.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3168
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Pourquoi Dieu a tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Trinité » mer. 26 août 2020, 14:03

Xavi a écrit :
mer. 26 août 2020, 12:52
Il est inapproprié de parler de « faute » dans le chef d’animaux, mais la faute d’Adam et Ève a brisé leur possibilité de gérer harmonieusement toute la création en communion avec Dieu de sorte que, désormais, la corruption de l’humain s’est étendue à toute la création et toute la création vit dans les douleurs d’un enfantement qui dure encore, selon St Paul.

Il est tout aussi inapproprié de considérer la mort d’animaux comme une « punition ». La mort physique est un phénomène naturel normal. Tout se renouvelle et est remplacé sans cesse dans le monde physique.

Mais, tout y est en désordre parce que, depuis qu’il s’est séparé de Dieu par un péché originel, l’humain n’y assume pas le rôle qui devrait être le sien en communion avec Dieu.
Cher Xavi,

Quelle responsabilité cependant, pour deux pauvres malheureux êtres humains (Adam et Eve)!
Non seulement leur péché s'est répercuté sur l'homme, mais sur la création toute entière qui n'était pas responsable ,car non dotée d'âme...
On ne connait pas évidemment" le pourquoi "de cette conséquence, seul Dieu le connait...mais pour nous, pauvres êtres humains, cela nous semble complètement démesuré...

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 940
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Pourquoi Dieu a tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Kerygme » mer. 26 août 2020, 17:19

Bonjour Xavi,
Xavi a écrit :
mer. 26 août 2020, 12:52
Il est inapproprié de parler de « faute » dans le chef d’animaux, mais la faute d’Adam et Ève ...
N'oublions pas que ce passage de la Genèse concerne la génération de Noé et non d'Adam et Ève. Après oui, le terme faute a été un raccourci, "ont également participé à la corruption de la Création" aurait été plus approprié. Pour une fois que j'arrivais à faire court ;)

Je n'ai pas développé car la réponse donnée semblait suffisante et que la Tradition Chrétienne concernant la théologie animale (fortement influencée par saint Thomas d'Aquin) n'aborde pas vraiment ce point (du moins pas à ma connaissance et je ne connais pas tout). Mais il existe dans la haggada rabinnique (exégèse qui concerne les textes de la Bible qui n'ont pas un enseignement législatif), notamment dans le recueil de "Genese Rabba", des interprétations sur la conduite corrompue du règne animal à partir de Genèse 6,12. Je ne m'étends pas car cette rubrique n'est pas faite pour donner des interprétations du Judaïsme mais avec les pistes citées ce doit être facilement trouvable sur internet.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Invité » sam. 12 sept. 2020, 7:40

Je ne partage absolument pas les réponses qui ont pu être développées plus haut. La solution est pourtant fort simple : nous sommes face à une composition littéraire. Dieu est Amour et ne peut avoir déclenché un déluge pour châtier les fautes de l'humanité.

Cela n'exclut pas pour autant qu'une catastrophe naturelle majeure ait pu se produire, que les auteurs du récit ont interprété à tort comme un châtiment divin. Or, nous savons par le témoignage du Christ, que Dieu est totalement étranger aux catastrophes (Lc 13,1-5). Voilà la seule réponse catholique et raisonnable. Le reste tient d'une lecture littérale erronée de la Bible...

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1710
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Xavi » sam. 12 sept. 2020, 12:14

Invité a écrit :
sam. 12 sept. 2020, 7:40
Je ne partage absolument pas les réponses qui ont pu être développées plus haut. La solution est pourtant fort simple : nous sommes face à une composition littéraire. Dieu est Amour et ne peut avoir déclenché un déluge pour châtier les fautes de l'humanité.

Cela n'exclut pas pour autant qu'une catastrophe naturelle majeure ait pu se produire, que les auteurs du récit ont interprété à tort comme un châtiment divin. Or, nous savons par le témoignage du Christ, que Dieu est totalement étranger aux catastrophes (Lc 13,1-5). Voilà la seule réponse catholique et raisonnable. Le reste tient d'une lecture littérale erronée de la Bible...
Bonjour Invité,

Vous écrivez que le récit du déluge est « une composition littéraire ». Bien sûr.

Mais, faut-il, pour autant, rejeter « absolument » les réponses développées plus haut ?

N’oublions pas qu’une composition littéraire s’écrit dans un contexte, dans une culture. Vous le savez.

Vous écrivez que « Dieu est amour », et que les auteurs du récit biblique ont interprété le déluge « comme un châtiment divin », ce qui est vrai, mais vous pensez que c’est « à tort » et vous rejetez l’idée d’un déluge « pour châtier les fautes de l'humanité ».

N’oublions pas que les mots « châtiment » ou « faute » sont eux-mêmes imprégnés de sens symboliques à interpréter dans leur contexte. N’enfermons pas les mots dans la caricature négative que nous pouvons en avoir.

Le croyant (et a fortiori l’auteur inspiré des textes bibliques) fait toujours une lecture interprétée des événements, selon la foi qu’il partage.

Comme vous l’écrivez avec justesse, « Cela n'exclut pas pour autant qu'une catastrophe naturelle majeure ait pu se produire ».

Mais, prétendre déduire de l’Évangile que « Dieu est totalement étranger aux catastrophes » et, en plus que c’est « la seule réponse catholique et raisonnable » me semble devoir être nuancé.

Certes, Dieu est toujours « étranger » au mal sous toutes ses formes et dans toutes ses variantes puisque le mal est dysharmonie avec Dieu.

Le mal ne provient que du péché de l’humain depuis les origines. L’humain avait reçu la possibilité de gouverner le monde en harmonie avec Dieu et nous savons ce qu’il en a fait.

La possibilité du péché et de tout le mal qui peut en résulter est une conséquence de la liberté de l’humain. Cette liberté est essentielle pour que l’humain soit un être vivant capable de partager la vie d'amour de son Créateur.

Toutes les catastrophes et les souffrances sont mystérieusement des effets du choix originel de l’humanité.

Le respect de cette liberté par Dieu est un profond mystère car Dieu nous paraît simultanément Celui qui peut intervenir et Celui qui peut laisser faire. La limite entre les deux possibilités est pour nous insondable.

Dieu peut tout, mais ne fait pas tout.

En présence d’une catastrophe naturelle, la lecture des Anciens était plutôt de penser que Dieu « fait » la catastrophe alors que nous pensons plutôt que Dieu « laisse faire » la catastrophe.

Mais, dans les deux cas, c’est une lecture humaine qui ne peut prétendre enfermer l’action de Dieu dans les causalités physiques et qui se transforme aisément en révolte contre Dieu.

N’enfermons pas la compréhension des événements dans nos interprétations personnelles actuelles.

L’Écriture est plutôt une invitation à essayer de comprendre en quoi, aujourd’hui encore, le mot « châtiment » peut encore avoir du sens pour montrer que tout mal, et donc toute catastrophe, est bien causée fondamentalement par le péché de l’humain.

Il nous faut seulement éviter d’en donner une interprétation caricaturale.

S’il faut, en effet, éviter « une lecture littérale erronée de la Bible », cela s’applique aussi aux mots et aux modes d’expression utilisés auxquels il faut aussi éviter de donner une signification « littérale erronée » pour en déduire, de manière injustifiée, que les auteurs du récit biblique auraient « interprété à tort ».

Ce n’est pas le cas. Mais, la compréhension de la Parole de Dieu demande toujours un effort pour la comprendre, dans l’Église et conformément à la Tradition de la foi, en harmonie avec des textes inspirés hier dans un contexte différent, de manière authentique et non « à tort ».

Carolus
Senator
Senator
Messages : 842
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Carolus » sam. 12 sept. 2020, 14:00

Invité a écrit :
sam. 12 sept. 2020, 7:40
Invité :

Or, nous savons par le témoignage du Christ, que Dieu est totalement étranger aux catastrophes (Lc 13,1-5).
Merci de mentionner ce passage de l’ EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT LUC, cher Invité. :)
Lc 13, 1 À ce moment, des gens qui se trouvaient là rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient.

2 Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ?

3 Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.

4 Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?

5 Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ avertit tout le monde : Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même (Lc 13, 3,5).

Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ parle d’une catastrophe finale pour ceux qui ne se convertissent pas, n’est-ce pas ? 😪

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3168
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Trinité » sam. 12 sept. 2020, 14:34

Merci mon cher Carolus de nous rappeler cet évangile de St Luc.
On peut en déduire en effet que par les catastrophes, Dieu ne punit pas spécialement les pécheurs. ;)

Carolus
Senator
Senator
Messages : 842
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Carolus » sam. 12 sept. 2020, 15:06

Trinité a écrit :
sam. 12 sept. 2020, 14:34
Trinité :
Merci mon cher Carolus de nous rappeler cet évangile de St Luc.
C’est notre frère Invité qui nous a rappelé cet évangile, cher Trinité. :)

Il faut rendre à César ce qui appartient à César, n’est-ce pas ? :oui:

Remercions donc notre frère Invité. :)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Invité » sam. 12 sept. 2020, 19:26

L'Evangile de Saint-Luc est clair : le refus de la conversion, entraîne la damnation. Choisir de refuser le salut, c'est se condamner. Ce n'est pas un châtiment divin mais un choix humain que Dieu, qui nous a créé libre, accepte.

Par contre, Jésus nous dit également qu'une tour qui s'écroule sur des hommes ou qu'un homme soit aveugle est sans aucun lien avec une intervention de Dieu. À plus forte raison un déluge !

Voilà le sens de ces versets, Carolus.

Il serait intéressant que Xavi développe sa position de manière explicite car aucun Chrétien ne peut raisonnement associer la moindre corrélation entre un déluge et Dieu sans se fourvoyer. Qu'il y ait déluge ou pas, cela est du domaine de la nature, pas de la sphère divine. Penser simplement que Dieu laisse faire (ce qu'il me semble être votre position) un déluge, est totalement incompatible avec un Dieu d'amour. Dieu crée, il ne détruit pas.

Cherchez-vous à faire des athées sur un forum catholique ?

Avatar de l’utilisateur
Riou
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Riou » sam. 12 sept. 2020, 21:21

Trinité a écrit :
sam. 12 sept. 2020, 14:34
Merci mon cher Carolus de nous rappeler cet évangile de St Luc.
On peut en déduire en effet que par les catastrophes, Dieu ne punit pas spécialement les pécheurs. ;)
Bonjour,
C'est tout l'enseignement du livre de Job en effet. C'est ce que les "amis" de Job n'ont pas compris : ils en restent à des superstitions absurdes et mesquines.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1788
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Pourquoi Dieu a-t-il tué les animaux lors du déluge ?

Message non lu par Altior » sam. 12 sept. 2020, 22:56

Invité a écrit :
sam. 12 sept. 2020, 7:40
La solution est pourtant fort simple : nous sommes face à une composition littéraire.
Alors, nous, les chrétiens (bon, ceux qui ne sont pas modernistes) sommes des gens compliqués. Nous ne croyons pas que la Bible c'est un truc comme «Les Trois mousquetaires».
les auteurs du récit ont interprété à tort comme un châtiment divin.
Seuls les non-chrétiens (et les modernistes qui se disent chrétiens) croient que les auteurs de la Bible ont tort. Par contre, nous croyons dans l'innerence de la Bible
Or, nous savons par le témoignage du Christ, que Dieu est totalement étranger aux catastrophes (Lc 13,1-5).
J'ai relu Lc 13: 1 - 5 , mais je n'ai pas vu le prétendu témoignage du Christ selon lequel Dieu serait totalement étranger aux catastrophes. Par contre, j'ai vu le témoignage du Christ selon lequel pas même un moineau ne tombe sans le Père (Mt 10 : 29)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités