Page 30 sur 35

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 16:33
par Libremax
De manière générale, c'est son frère biologique, fils du même père, de la même mère, ou l'un des deux.
Mais les traductions bibliques font partie de "n'importe quel texte français".

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 16:50
par Suliko
Ce n’est pas la question, cher Libremax. :)
Mais pour qui vous prenez-vous donc, Carolus, pour estimer que nous sommes tenus de répondre à toutes vos questions extrêmement répétitives, tandis que vous ne répondez pas aux nôtres la moitié du temps ?

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 18:03
par Carolus
Suliko a écrit :
mer. 24 juin 2020, 16:50
Suliko :

Mais pour qui vous prenez-vous donc, Carolus […]
Merci de votre question, chère Suliko. :)

Pour répondre à votre question, considérons les définitions du mot “frère“ (d’après notre frère Libremax) :
… personne qui a un père et/ou une mère en commun,
… ami intime, ami de coeur ou d'élection,
personne qui appartient à un même groupe établissant un lien très fort,
… membre d'une congrégation religieuse.
Je me prends pour le plus petit de vos frères chrétiens, chère Suliko. 🙏

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 19:25
par Suliko
Bon...
Question suivante : combien de pages devrai-je encore attendre pour que vous répondiez à ma question sur les frères de Jésus ?

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 21:58
par Trinité
Ce dialogue de sourds devient vraiment amusant :)
J'arrête! :D

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 21:59
par Carolus
Suliko a écrit :
mer. 24 juin 2020, 19:25
Suliko :
Bon...
Question suivante : combien de pages devrai-je encore attendre pour que vous répondiez à ma question sur les frères de Jésus ?
Ça dépend, chère Suliko. :(
Lc 14, 26 « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ parle de “frères”, n’est-ce pas ? ❓
Suliko a écrit :
dim. 21 juin 2020, 15:04
Suliko :

[…] personne ne nie que le sens premier du mot frère ou sœur soit enfant de mêmes parents, ou du moins d'un même parent.
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, parle-t-il de “frères” au sens premier, c’est-à-dire d’enfants « de mêmes parents, ou du moins d'un même parent » ❓

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 22:38
par Suliko
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, parle-t-il de “frères” au sens premier, c’est-à-dire d’enfants « de mêmes parents, ou du moins d'un même parent » ❓
A moi de vous posez une question sans répondre à la vôtre : adhérez-vous à l'enseignement catholique sur la virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge ? Réponse par oui ou par non. Quant vous aurez répondu, nous pourrons poursuivre cette discussion.

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 22:39
par Thurar
.

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : mer. 24 juin 2020, 22:52
par Carolus
Suliko a écrit :
mer. 24 juin 2020, 22:38
Suliko :

A moi de vous posez une question sans répondre à la vôtre : adhérez-vous à l'enseignement catholique sur la virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge ?
Désolé. Ce n’est pas mon opinion qui compte, chère Suliko. :(

Voici la vraie question : S. Matthieu, adhère-t-il « à l'enseignement catholique sur la virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge ? »

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : jeu. 25 juin 2020, 11:41
par Invité
Carolus a écrit :
mer. 24 juin 2020, 22:52
Suliko a écrit :
mer. 24 juin 2020, 22:38
Suliko :

A moi de vous posez une question sans répondre à la vôtre : adhérez-vous à l'enseignement catholique sur la virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge ?
Désolé. Ce n’est pas mon opinion qui compte, chère Suliko. :(

Voici la vraie question : S. Matthieu, adhère-t-il « à l'enseignement catholique sur la virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge ? »
Oui, car comme vu précédemment l'appellation frère s'applique aussi au demi-frère. La réponse logique est qu'il s'agit de fils de Joseph. A moins que la Vierge Marie eu d'autres enfants en gardant sa virginité comme elle l'a gardée pour Jésus, par l'opération du Saint Esprit. Jean-Baptiste pourrait bien être aussi un autre exemple.

:arrow: Elisabeth, étant stérile, a-t-elle gardé sa virginité :?:

J'imite le comportement de Carolus, car je crois qu'il est bon.

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : jeu. 25 juin 2020, 12:37
par Suliko
Désolé. Ce n’est pas mon opinion qui compte, chère Suliko. :(
Bien sûr que si que c'est votre opinion qui compte, puisque vous la placez au-dessus de l'enseignement de l'Eglise...

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : jeu. 25 juin 2020, 13:50
par Carolus
Invité a écrit :
jeu. 25 juin 2020, 11:41
Invité :
Carolus a écrit :
mer. 24 juin 2020, 22:52
Carolus :

Voici la vraie question : S. Matthieu, adhère-t-il « à l'enseignement catholique sur la virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge ? »
Oui, car comme vu précédemment l'appellation frère s'applique aussi au demi-frère. La réponse logique est qu'il s'agit de fils de Joseph.
Merci de votre réponse, cher Invité. :)

Vous ne niez donc pas le fait que le sens premier du terme araméen ܐܚܐ = frère est enfant de mêmes parents, ou du moins d'un même parent.

Concernant la famille de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, S. Matthieu parle au sens premier du terme araméen ܐܚܐ = frère.

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : ven. 26 juin 2020, 13:50
par Carolus
Libremax a écrit :
mer. 24 juin 2020, 16:33
Libremax :
Carolus a écrit :
mer. 24 juin 2020, 16:27
Carolus :

Quel est le sens du mot “frère” dans l’expression “frère du père” dans n’importe quel texte en français ❓
De manière générale, c'est son frère biologique, fils du même père, de la même mère, ou l'un des deux.
Votre réponse correspond à la réalité linguistique, cher Libremax. :)

Elle est donc objective et logique.

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : ven. 26 juin 2020, 13:52
par Libremax
... Bon, et donc ?

Re: Un troisième Jacques dans l'écriture ?

Publié : ven. 26 juin 2020, 14:16
par abba
J'en déduis pour ma part que Jésus a des frères, qui eux-mêmes ont une descendance jusqu'à nos jours.