L'écriture des Évangiles

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 882
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Au sujet de la TOB, et des autres...

Message non lupar Serge BS » mar. 31 mars 2009, 17:45

Pneumatis,

Vous avez écrit : "C'est pourquoi qu'on on lit les enseignements de Jésus il est toujours important de se replacer dans le contexte : à qui Jésus enseigne-t-il, où, quand ? Je dérive, pardon..."

Non, bien au contraire ! Vous êtes au coeur du problème !

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Le Nouveau Testament a-t-il été écrit en hébreu?

Message non lupar Etrigan » mar. 31 mars 2009, 19:43

Cher Pneumatis, vos propos sont passionnants et touchants. Je vais prendre le temps de regarder les vidéos déjà ; ensuite, on verra.

Je me retire donc de la discussion le temps que ça infuse.

Amicalement
Etrigan
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10117
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Le Nouveau Testament a-t-il été écrit en hébreu?

Message non lupar Fée Violine » mar. 31 mars 2009, 19:55

Mais que faite vous de la structure des écrits des Evangiles qui s'apparentent à un simple décalque de l'hébreu ?
Décalque de quel hébreu ?
C'est pourtant vrai que dans les évangiles on a beaucoup de phrases construites sur le modèle hébreu, avec le verbe en tête.
Sinon, tout ce que vous dites est passionnant et je vais faire comme Etrigan !

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 807
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Au sujet de la TOB, et des autres...

Message non lupar Libremax » mer. 01 avr. 2009, 17:10

C'est pourtant vrai que dans les évangiles on a beaucoup de phrases construites sur le modèle hébreu, avec le verbe en tête.
Sinon, tout ce que vous dites est passionnant et je vais faire comme Etrigan !
Bonjour,
je suis moi aussi passionné par les recherches de Pierre Perrier et son groupe de travail.
Si je peux me permettre, il faut savoir que la langue des évangiles est en fait l'araméen, langue sémite elle aussi, mais dont la redécouverte a permis d'aller beaucoup plus loin que les travaux de C.Tresmontant.

antioche
Barbarus
Barbarus

La transmission des Ecritures

Message non lupar antioche » mer. 30 déc. 2009, 16:46

Bonjour,

L'écriture sainte est dite inspirée, n'est-ce pas ?

Par rapport au Nouveau Testament plus particulièrement, sa rédaction a donc été le résultat de la transmission.

Mais, dans ce cas, il s'agit de la transmission de paroles, de faits racontés, de générations en générations depuis la naissance de Jésus jusqu'aux premiers écrits, de Saint Marc je crois.

Comment ont pu ainsi être transmises des situations de l'ordre de l'intime, du privé ? Je pense en particulier à la prière de Jésus longuement reportée par Saint Jean ?

Merci de vos éclairages.

antioche
Barbarus
Barbarus

Re: La transmission des Ecritures

Message non lupar antioche » jeu. 31 déc. 2009, 9:43

Comment ont pu ainsi être transmises des situations de l'ordre de l'intime, du privé ? Je pense en particulier à la prière de Jésus longuement reportée par Saint Jean ?
Pas de pistes de réponses ? C'est dommage.

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: La transmission des Ecritures

Message non lupar Pneumatis » jeu. 31 déc. 2009, 10:45

Bonjour,

A ce sujet, je vous recommande de lire les ouvrages de Pierre Perrier :
- Evangiles : de l'oral à l'écrit
- Les colliers évangéliques

Il explique en gros le fonctionnement des traditions orales et des enseignements de cette époque, et comment se sont formés les évangiles. C'est très éloigné de la conception qu'on en a aujourd'hui. Vous pouvez aussi parcourir les sites suivants, consacré aux travaux de Pierre Perrier :
:arrow: http://pagesperso-orange.fr/rosaires/
:arrow: http://www.rosaires.net/

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l'association EEcho (Enjeux de l’Etude du Christianisme des Origines) : http://eecho.fr/
Et regarder leurs vidéos d'enseignement ici : http://www.dailymotion.com/user/EEChO/1 (notamment les conférences de Pierre Perrier)

Bien à vous.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

antioche
Barbarus
Barbarus

Re: La transmission des Ecritures

Message non lupar antioche » jeu. 31 déc. 2009, 15:59

Merci Pneumatis et bonne année à vous !

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1407
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: La transmission des Ecritures

Message non lupar Xavi » jeu. 31 déc. 2009, 16:21

Au delà des critères humains, notre conviction me semble tirée de la parole du Christ lui-même qui a promis à ses apôtres que l'Esprit Saint leur rappelerait lui-même ses paroles (Jn 14, 26).

C'est aussi la parole du Christ nous assurant de sa prière pour que la foi de Pierre ne défaille pas et de sa présence dans l'Eglise qui est son corps qui nous donne la conviction qu'à travers les auteurs humains des textes de La Bible autant qu'à travers le travail humain du concile qui a fixé le canon des Ecritures parmi de multiples textes et variantes qui ont circulé, l'Esprit Saint a assuré l'authenticité des textes retenus et rassemblés par l'Eglise, comme Parole de Dieu, dans le canon qui nous est transmis.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4658
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: La transmission des Ecritures

Message non lupar gerardh » jeu. 31 déc. 2009, 18:10

_______

bonjour,

Jean était "le disciple que Jésus aimait", celui "qui se tenait dans son sein". d'où sa connaissance approfondie des faits, qui a été transcendée par le Saint-Esprit.


________

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: La transmission des Ecritures

Message non lupar Invité » jeu. 31 déc. 2009, 19:16

Luc donne la réponse à votre question, il me semble :

Lc1,1 Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récits des évènements accomplis parmi nous, d'après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début des témoins oculaires et qui sont devenus serviteurs de la parole il m'a paru bon à moi aussi après m'être soigneusement informé de tout à partir des origines d'en écrire pour toi un récit ordonné très honorable Théophile, afin que tu puisses constater la solidité des enseignements que tu as reçu.

Et Jean nous dit 20,30 :

Jésus a opéré sous les yeux de ses disciples bien d'autres signes qui ne sont pas consignés dans ce livre. Ceux-ci l'ont été pour que vous croyez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu et pour que, en croyant, vous ayez la vie en son nom.

Avatar de l’utilisateur
yehoshua716
Quæstor
Quæstor
Messages : 332
Inscription : lun. 11 avr. 2011, 1:26
Localisation : Québec , Canada

L'écriture des Évangiles

Message non lupar yehoshua716 » sam. 08 oct. 2011, 23:19

Bonjour,

Le premier évangile (Mathieu) aurait été écrit vers 45 après Jésus Christ, près d'une quinzaine d'année après la mort du Christ, les autres (Évangiles de Marc, Luc et Jean) aurait été écrit après celui-la... Donc, ma question:

Comment les Évangélistes ont pu se souvenir de toutes les paroles du Christ; je veux dire comment peut-on être sûrs que les écrits reflètent la réalité si cela a pris près de 15 ans avant de les transcrire (parce qu'il a beaucoup de dialogue) ?

Pourquoi ont-ils attendu si longtemps?
Dernière édition par Anne le dim. 09 oct. 2011, 3:36, édité 1 fois.
Raison : Orthographe
_________________________________________________________________________
He died for you, Why not live for him!
██
██████
██
██
██
██
_________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: L'écriture des Évangiles

Message non lupar mike.adoo » dim. 09 oct. 2011, 11:48

Bonjour yehoshua716

Bonne question . Je me suis moi aussi demandé comment Moïse , qui a écrit la Genèse , a pu se souvenir des conversations qui ont eu lieu ( sans témoins ) entre Dieu et Adam ,ou Dieu et Caïn .

Concernant Matthieu , c'est un peu plus simple . Il a dû vous arriver de voir ou d'entendre , étant jeune , des trucs tellement surprenants , qu'ils sont encore clairs dans votre esprit . Ils sont gravés dans votre mémoire . Il se trouve que les paroles de Jésus ( et ses actes ) ne sont pas passé inaperçus et ont marqué ( je crois que le mot est juste ) les mémoires . Ses paroles sont étonnantes , tant par leur force que par leur nouveauté . Il n'est pas impossible qu'elles aient été notées sur des tablettes . Il y a certainement d'autres réponses .

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: L'écriture des Évangiles

Message non lupar lmx » lun. 10 oct. 2011, 13:13

On est à l'époque encore dans une civilisation de style orale (bien que l'écrit existe aussi) où la mémoire est très développée. On a pas sa Bible Louis Ségond à 1,5 euros.
La transmission et donc la tradition est importe, St Paul dit à Timotée de garder le bon dépôt (2Th 1:14)

En Afrique , rien ou peu de chose a été écrit ? est-ce à dire qu'on a jamais pensé, qu'on ne s'est jamais philosophiquement représenté le monde ?
est-ce à dire que les contes traditionnels mis récemment par écrit sont des fabrications modernes ? Il serait vraiment idiot d'affirmer de telles choses.
Il se trouve au contraire que l'oralité permet une conservation peut être supérieure des textes, dans ces civilisations savoir quelque chose c'est le savoir par coeur, c'est s'en imprégner intimement.
En Inde où oralité et écriture ont cohabité un peu comme dans le proche orient, la transmission orale obéit à des règles strictes, : le texte qui doit déjà être su par coeur doit être récité convenablement selon des règles particulières.

Aujourd'hui on pense d'une part qu'un texte se lit comme un écrit journalistique, ce qui montre l'indigence de notre pensée moderne, et d'autre part qu'un texte doit avoir été écrit à l'époque où s'est passée le fait pour pouvoir affirmer que celui-ci s'est bien produit, par là avec notre culte de l'écriture et notre mentalité de l'écrit nous fermons la porte à la mentalité orale et à d'autres modes de transmission tout aussi légitimes.
Si ce style purement écrit et cette mentalité moderne de journaliste qui est le notre commence déjà à être celui des grecs à une certaine époque, ce n'est pas encore celui du proche orient.

Le Père Marcel Jousse l'Anthropologie du Geste montre que le style et la structure interne des évangiles favorise la mémorisation et donc qu'ils reflètent la mentalité orale du milieux dans lequel les évangiles ont été écrits. Mais je ne l'ai pas encore lu.

Bonne question . Je me suis moi aussi demandé comment Moïse , qui a écrit la Genèse , a pu se souvenir des conversations qui ont eu lieu ( sans témoins ) entre Dieu et Adam ,ou Dieu et Caïn .
peut-être parce que le texte lui a été dicté ....

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: L'écriture des Évangiles

Message non lupar Raistlin » lun. 10 oct. 2011, 14:37

Le premier évangile (Mathieu) aurait été écrit vers 45 après Jésus Christ, près d'une quinzaine d'année après la mort du Christ, les autres (Évangiles de Marc, Luc et Jean) aurait été écrit après celui-la... Donc, ma question:

Comment les Évangélistes ont pu se souvenir de toutes les paroles du Christ; je veux dire comment peut-on être sûrs que les écrits reflètent la réalité si cela a pris près de 15 ans avant de les transcrire (parce qu'il a beaucoup de dialogue) ?

Pourquoi ont-ils attendu si longtemps?
Premièrement, notons que certains travaux semblent prouver qu'un substrat sémitique (en hébreu ou en araméen) compose les Évangiles grecs que nous connaissons (voir les travaux de l'abbé Jean Carmignac par exemple). Cela permet d'envisager que les Évangiles existaient bien avant leur mise par écrit, au moins sous forme orale (il faut se souvenir que l'araméen était la langue populaire de l'époque en Palestine). A ce sujet, lmx vous a bien répondu : la culture de l'époque est une culture de l'oralité qui n'a pas grand-chose à voir avec la nôtre. Il n'est pas non plus exclus que les disciples de Jésus aient pris des notes même si, comme nous l'avons dit, la culture se prêtait plus à la transmission orale.

A cela s'ajoute les travaux de Pierre Perrier. Celui-ci pense avoir trouvé dans les Évangiles ce qu'il appelle des "colliers", c'est-à-dire des morceaux de textes structurés de façon à en simplifier la mémorisation. Selon lui, c'était une technique utilisée fréquemment par les rabbins, pour que lurs disciples retiennent mieux leur enseignement, et Jésus l'aurait lui-même utilisée.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit