Matthieu 10, 34

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Paul1602
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : sam. 16 juin 2018, 7:47
Conviction : Catholique

Matthieu 10, 34

Message non lupar Paul1602 » lun. 18 juin 2018, 13:23

Matthieu 10, 34 "N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Matthieu 10, 35 Car je suis venu opposer l'homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille.

Comment interpréter ce verset?

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 407
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Matthieu 10, 34

Message non lupar Carhaix » lun. 18 juin 2018, 13:56

Sens littéral : suivre le Christ apporte souvent des incompréhensions au sein des familles, des brouilles, voire des rejets plus graves au niveau de la société, car suivre le Christ est en contradiction avec la logique du monde.

Sens allégorique : le glaive est ce qui sépare les deux Testaments, l'ancienne Loi et la nouvelle.

Sens moral : le glaive sépare les vices et les vertus, et l'homme doit faire la guerre à ses mauvaises habitudes pour se rapprocher de Dieu.

Sens anagogique : pour contempler le mystère, l'âme doit pratiquer une ascèse spirituelle et s'extraire des illusions de ce monde, ainsi que de ses propres illusions qui s'entretiennent en elle-même, notamment dans la prière.

Paul1602
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : sam. 16 juin 2018, 7:47
Conviction : Catholique

Re: Matthieu 10, 34

Message non lupar Paul1602 » lun. 18 juin 2018, 14:13

Au debut, je pensais que vous plaisantiez, puis en vous relisant je trouve que c'est parfaitement exact, en revanche je ne sais pas si c'est votre interpretation personnelle ou celle de l'Eglise !

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 407
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Matthieu 10, 34

Message non lupar Carhaix » lun. 18 juin 2018, 14:21

Au debut, je pensais que vous plaisantiez, puis en vous relisant je trouve que c'est parfaitement exact, en revanche je ne sais pas si c'est votre interpretation personnelle ou celle de l'Eglise !
Allez voir dans la Catena aurea.

C'est vrai que j'ai écrit ce qui me paraissait logique, en fonction de ce que j'ai déjà lu à de multiples reprises par ailleurs.

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: Matthieu 10, 34

Message non lupar prisca » mar. 19 juin 2018, 16:13

Si croire en Jésus porte des griefs au sein d'une famille parentale Jésus n'aurait pas donné le jour à ce verset qui est à l'opposé de ce que Jésus proclame "aimez-vous" mais parce que Jésus a voulu dire autre chose, "la famille" elle n'est pas la parentale mais la famille religieuse.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Matthieu 10, 34

Message non lupar Libremax » mar. 19 juin 2018, 23:41

Matthieu 10, 34 "N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Matthieu 10, 35 Car je suis venu opposer l'homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille.

Comment interpréter ce verset?
La paix, ça peut être parfois le consensus, la peur de bouger, le confort.

Le glaive, ça peut être celui du discernement, ça peut être le tranchant de la parole (il faut se rappeler l'homme de l'apocalypse dont un glaive sortait de la bouche), qui amène inévitablement les hommes et les femmes à faire de vrais choix, et donc à quitter ses proches ("qui ne hait pas son père et sa mère n'est pas digne d'être mon disciple").

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 407
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Matthieu 10, 34

Message non lupar Carhaix » mer. 20 juin 2018, 9:11

Matthieu 10, 34 "N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Matthieu 10, 35 Car je suis venu opposer l'homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa famille.

Comment interpréter ce verset?
La paix, ça peut être parfois le consensus, la peur de bouger, le confort.

Le glaive, ça peut être celui du discernement, ça peut être le tranchant de la parole (il faut se rappeler l'homme de l'apocalypse dont un glaive sortait de la bouche), qui amène inévitablement les hommes et les femmes à faire de vrais choix, et donc à quitter ses proches ("qui ne hait pas son père et sa mère n'est pas digne d'être mon disciple").
Ou alors : "laisse les morts ensevelir les morts, et suis moi".


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités