Les cornes de Moïse

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2825
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar AdoramusTe » mar. 01 mai 2018, 9:43

Une réponse intelligente sur Aleteia.

http://fr.aleteia.org/2017/09/30/cornes-de-moise
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Servus
Barbarus
Barbarus

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar Servus » mar. 01 mai 2018, 12:49

Une réponse intelligente sur Aleteia.

http://fr.aleteia.org/2017/09/30/cornes-de-moise
L'article cite Thomas Römer, la leçon qu'il donna à ce sujet est en ligne sur Youtube, il y explique pourquoi selon lui la traduction de Jérôme de Stridon est la bonne.


Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar Carolus » mer. 02 mai 2018, 22:15

Une réponse intelligente sur Aleteia.
[Moïse avait-il vraiment des cornes ? par Sylvain Dorient]
Merci pour le lien, cher AdoramusTe !
Sylvain Dorient : En réalité, saint Jérôme aurait pu être trompé par la proximité des mots keren, cornu et karan, rayonnant, en raison de l’absence de voyelle dans l’écriture hébraïque ancienne.
Sylvain Dorient a raison.

Considérons le verset suivant (Crampon) avec les mots clés en hébreu :
Ex 34, 29 Moïse ne savait pas que la peau [עוֹר = or] de son visage [פָּנָ֖יו = panim] était devenue rayonnante [קָרַן = karan] pendant qu'il parlait avec Yahweh.
La version Crampon considère les trois mots clés de la version hébreu : 1 peau [עוֹר = or], 2 visage [פָּנָ֖יו = panim], 3 rayonnante [קָרַן = karan].

La Vulgate (Vulgata Latina) ne considère pas tous les mots clés (omission du mot "peau") :
Ex 34, 29 Moses [...] ignorabat quod cornuta [קֶ֫רֶן = keren = cornu] esset facies [פָּנָ֖יו = panim = visage] sua ex consortio sermonis Dei
La Néo-Vulgate corrige cette omission.
Ex 34, 29 Moyses [...] ignorabat quod resplenderet [קָרַן = karan = rayonnante] cutis [עוֹר = or = peau] faciei [פָּנָ֖יו = panim = visage] suae ex consortio sermonis Domini
Le texte hébreu nous parle de "la peau du visage" , qui ne peut pas être keren (cornue) en raison du contexte, mais doit être karan (rayonnante).

La Néo-Vulgate nous dit de Moïse que « la peau de son visage rayonnait ».

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2825
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar AdoramusTe » mer. 02 mai 2018, 23:44

La Néo-Vulgate corrige cette omission.
Ex 34, 29 Moyses [...] ignorabat quod resplenderet [קָרַן = karan = rayonnante] cutis [עוֹר = or = peau] faciei [פָּנָ֖יו = panim = visage] suae ex consortio sermonis Domini
Le texte hébreu nous parle de "la peau du visage" , qui ne peut pas être keren (cornue) en raison du contexte, mais doit être karan (rayonnante).

La Néo-Vulgate nous dit de Moïse que « la peau de son visage rayonnait ».
Vous croyez donc que Saint Jérôme a traduit que Moise était cornu sans se demander ce qu'il était en train de traduire ?
Tiens il est poussé des cornes à Moise mais tant pis ! Peut-on trouver une explication aussi simpliste ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar Carolus » jeu. 03 mai 2018, 16:53

Vous croyez donc que Saint Jérôme a traduit que Moise était cornu sans se demander ce qu'il était en train de traduire ?
Merci pour la question, cher AdoramusTe !

Je sais que Saint Jérôme a écrit que "cornuta esset facies sua" (son visage était "cornutus"), et non pas que "cornutus erat Moses" (Moïse était cornu). Pour Saint Jérôme, Moïse n'avait pas le front cornu comme le présente la statue parachevée par Michel Ange en 1515.

Regardons le contexte dans la Vulgate.
Ex 34, 29 Moses [...] ignorabat quod cornuta esset facies sua
Moïse ne savait pas que son visage était "cornu."
Ex 34, 30 Aaron et filii Israhel cornutam Mosi faciem timuerunt prope accedere
Aaron et tous les enfants d'Israël craignirent de s'approcher de lui car son visage était "cornu."
Ex 34, 33 posuit velamen super faciem suam
Pour cacher son visage "cornu", Moïse mit un voile sur son visage.

Saint Jérôme n'a pas écrit ceci : "posuit velamen super frontem suam quod cornuta erat frons sua " (il a mit un voile sur son front car il avait le front cornu).

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2825
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar AdoramusTe » jeu. 03 mai 2018, 20:40

Vous croyez donc que Saint Jérôme a traduit que le visage de Moise était cornu sans se demander ce qu'il était en train de traduire ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Les cornes de Moïse

Message non lupar Carolus » jeu. 03 mai 2018, 23:07

Vous croyez donc que Saint Jérôme a traduit que le visage de Moise était cornu sans se demander ce qu'il était en train de traduire ?
Non, cher AdoramusTe ! Je crois que ce grand docteur se demandait sans cesse ce qu'il était en train de traduire.

Comparons le verset suivant de la Vulgate :
2 Co 3, 13 Moses ponebat velamen super faciem suam ut non intenderent filii Israhel in faciem eius quod evacuatur
Moïse mettait un voile sur son visage pour que les fils d'Israël ne fixent pas les regards sur ce qui était passager dans son visage.

Les fils d'Israël ne voulaient pas fixer les regards sur ce qui était passager sur son front (des cornes), mais plutôt ce qui était passager dans sans visage.


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité