A propos de l'Apocalypse

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: De quel ange s'agit-il dans la conclusion de l'Apocalypse ?

Message non lupar Christophe67 » mar. 26 sept. 2017, 12:05

Bonjour Antoine75,


Tout comme il existe plusieurs "catégories" d'anges (chérubins, séraphins, archanges ...) et que chacune a une mission différente.

Gabriel est une possibilité mais cela n'est pas mentionné, cet ange est probablement un archange.
Les archanges, nous dit Saint Grégoire, sont plus que des anges "ils annoncent les plus grands mystères". En effet chacun de ces trois archanges a eu une mission tout a fait extraordinaire mais il n'est dit nulle part qu'ils ne soient que trois.

De plus l'ange a un autre rôle dans la tradition hébraïque, celui d'éviter les anthropomorphismes. Dieu n'ayant pas de bouche, on va utiliser un ange afin d'éviter de faire "parler" Dieu comme dans le passage sur le mont Horeb où Moïse rencontre Dieu au travers du buisson ardent.

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1699
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: De quel ange s'agit-il dans la conclusion de l'Apocalypse ?

Message non lupar archi » jeu. 28 sept. 2017, 20:35

Comme ça a été dit, ce n'est pas précisé dans le texte de l'Apocalypse. Par contre j'ai constaté ce soir (1res Vêpres de St Michel Archange), que l'Epître de la fête de St Michel dans la liturgie latine traditionnelle reprend précisément le passage del'Apocalypse dont il est question ici (Ap. 1, 1-5 pour être précis). Après vérification, la même Epître est utilisée pour l'autre fête traditionnelle de St Michel, le 8 Mai (apparition au Mont Gargano).

Ce n'est certes pas toute la tradition de l'Eglise, seulement un élément qui n'est pas concluant à lui tout seul, il faudrait approfondir la façon dont l'Eglise l'a interprété dans ses différents rites (anciens missels latins, rites orientaux...) pour savoir si c'est une interprétation constante ou bien isolée. Mais c'est un élément.

(Dans la liturgie de Paul VI, c'est le passage, plus explicite, de St Michel et ses anges combattant le dragon qui est repris pour le 29 Septembre, qui n'est plus dédiée seulement à Saint Michel mais aux 3 archanges Michel, Gabriel et Raphaël).

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit