Livre des nombres, ch. 13

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Avatar de l’utilisateur
Cigale
Barbarus
Barbarus

Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par Cigale » jeu. 24 août 2017, 21:23

Sacrifice d'enfants

Bonjour,

Je suis actuellement en train de lire l'Ancien Testament, j'ai achevé la lecture du livre de la Genèse, de l'Exode, du Lévitique, et je suis au chapitre 13 du livre des Nombres ; lorsque le peuple de Dieu quitte le désert du Sinaï pour explorer et prendre possession du pays de Canaan. Lors de cette lecture, quelque chose m'interpella à plusieurs reprises. En effet, il est souvent écrit que tous les premiers-nés parmi les Hébreux sont pour Dieu, tant des hommes que des animaux, depuis que Dieu frappa les premiers-nés du pays d'Égypte.

Quand Dieu demande que tous les premiers-nés lui soient réservés, est-ce un sacrifice d'enfants qui est demandé ?

Je vous avoue que c'est ainsi que je l'ai compris, mais qu'ensuite les Hébreux sacrifièrent uniquement des animaux afin de "racheter" les aînés de leurs fils. En somme, ils ont substitué à une certaine période le sacrifice d'enfants pour ne garder que le sacrifice des animaux.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 851
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par Libremax » ven. 25 août 2017, 14:19

Bonjour,
Dieu ne demande pas de sacrifice d'enfant, c'est explicite depuis Abraham.
Les premiers-nés des hébreux devaient être rachetés aux prêtres du Temple. Pour parler crûment, ce passage :

Ex13.2 «Consacre-moi tout premier-né, ouvrant le sein maternel, parmi les fils d'Israël, parmi les hommes comme parmi le bétail. C'est à moi».

est la déclaration d'une sorte de taxe perçue par le clergé sur l'enfant premier-né d'un couple.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4804
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par gerardh » ven. 25 août 2017, 14:48

_______

Bonjour,

Au chapitre 13 de l’Exode, l'Éternel proclame ses droits sur l'âme qu'il vient de racheter (chapitre 12). Certains croyants, en particulier des enfants de parents chrétiens, se contentent de leur salut et ne tiennent pas compte de la consécration qui en est la conséquence normale. Mais la même voix qui a dit: «Je verrai le sang, et je passerai par-dessus» (chapitre 12:13), revendique à présent: «Sanctifie-moi tout premier-né... il est à moi» (chapitre 13:2).

Ainsi l’ange destructeur passa sur le pays d’Égypte pour détruire tous les premiers-nés ; mais les premiers-nés d’Israël échappèrent, par la mort d’un substitut envoyé par Dieu. En conséquence ces derniers apparaissent ici devant nous, comme un peuple vivant, consacré à Dieu. Sauvés par le sang de l’Agneau, ils ont le privilège de consacrer leur vie à Celui qui l’a rachetée à prix (1 Cor. 6:20) « Ce n’était que comme rachetés qu’ils possédaient la vie. La grâce de Dieu seule avait fait pour eux une différence (Ex. 11:5-7) et leur avait accordé une place d’hommes vivants, en sa présence. Ils n’avaient, assurément, aucune raison de se glorifier, car nous apprenons ici que, quant à leur mérite ou à leur valeur personnelle, ils étaient mis au même rang qu’un animal impur. « Tout premier fruit des ânes, tu le rachèteras avec un agneau ; et si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Et tout premier-né des hommes parmi tes fils, tu le rachèteras » (vers. 13)
(source : Bibliquest)

__

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par AdoramusTe » ven. 25 août 2017, 15:05

Libremax a écrit :
ven. 25 août 2017, 14:19

Ex13.2 «Consacre-moi tout premier-né, ouvrant le sein maternel, parmi les fils d'Israël, parmi les hommes comme parmi le bétail. C'est à moi».

est la déclaration d'une sorte de taxe perçue par le clergé sur l'enfant premier-né d'un couple.
Comment se traduit cette consécration ? Que se passe-t-il lorsqu'il n'y a pas rachat ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 851
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par Libremax » dim. 27 août 2017, 0:15

Cette consécration du premier né, c'est le rite auquel sacrifient Joseph et Marie lors de la "présentation au Temple".

Je pense qu'en cas de difficulté, il y avait toujours moyen de s'arranger. De plus, je ne pense pas qu'il existât une police des offrandes qui surveillait la consécration des enfants dans tout le pays. Cette consécration était un acte pieux. Les juifs qui n'observaient pas tous les commandements, eh bien, je pense qu'il en existait pas mal !

Avatar de l’utilisateur
Cigale
Barbarus
Barbarus

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par Cigale » dim. 27 août 2017, 11:19

Merci pour vos réponses.

Je ne pensais pas que la lecture de l'Ancien Testament allait me troubler à ce point.

Avant l'arrivée de Moïse, j'ai découvert des écrits d'une grande profondeur et d'une grande portée spirituelle. Mais depuis Moïse et la fuite du pays d'Égypte, la religion devint affreusement légaliste, avec un Dieu de la guerre qui légifère sur l'esclavage, les sacrifices, et cela me trouble beaucoup...

Merci encore, la paix soit avec vous.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4804
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par gerardh » dim. 27 août 2017, 13:56

________

Bonjour Cigale,

Il convient d'avoir une lecture symbolique et spirituelle de l'AT.


______

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 851
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par Libremax » dim. 27 août 2017, 15:06

Cigale a écrit :
dim. 27 août 2017, 11:19
Avant l'arrivée de Moïse, j'ai découvert des écrits d'une grande profondeur et d'une grande portée spirituelle. Mais depuis Moïse et la fuite du pays d'Égypte, la religion devint affreusement légaliste, avec un Dieu de la guerre qui légifère sur l'esclavage, les sacrifices, et cela me trouble beaucoup...
Bonjour Cigale,
Depuis Moïse, le peuple hébreu a construit sa loi à partir de sa religion. Elle est donc devenue "légaliste", c'était inévitable. Il y a très probablement eu des auteurs qui ont attribué à Moïse tout un ensemble de lois destinées à administrer le pays. Les prophètes n'ont cessé de rappeler à Israël le vrai fondement de la Loi, à savoir l'Alliance avec Dieu.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par AdoramusTe » lun. 28 août 2017, 9:45

Libremax a écrit :
dim. 27 août 2017, 0:15
Cette consécration du premier né, c'est le rite auquel sacrifient Joseph et Marie lors de la "présentation au Temple".
D'ailleurs, il me semble que cela ne concerne que les enfants mâle.
Je pense qu'en cas de difficulté, il y avait toujours moyen de s'arranger. De plus, je ne pense pas qu'il existât une police des offrandes qui surveillait la consécration des enfants dans tout le pays. Cette consécration était un acte pieux. Les juifs qui n'observaient pas tous les commandements, eh bien, je pense qu'il en existait pas mal !
D'accord, Tout est fait pour que le rachat puisse se faire. Mais sous quelle forme devrait-il être consacré sinon ? Il n'est pas question de sacrifice humain.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 851
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par Libremax » lun. 28 août 2017, 11:32

Il n'est nullement question de sacrifice humain, le sacrifice humain est implicitement révoqué depuis Abraham, et c'est contre cette pratique barbare que le prophète Jérémie se dresse entre autres, Car hélas, les israélites étant malgré tout perméables aux croyances environnantes, ils se laissent aller à des pratiques plus violentes quand les temps sont durs, comme se le permettent les peuples antiques voisins.

La consécration du premier-né (mâle, ça va sans dire) est un rituel dont la contrepartie est d'ordre financier. Je pense que si un couple était pauvre, mais pieux, il se débrouillait pour donner ce qu'il avait au prêtre : un animal, un bien ...

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2867
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Livre des nombres, ch. 13

Message non lu par AdoramusTe » lun. 28 août 2017, 11:41

Libremax a écrit :
lun. 28 août 2017, 11:32
Il n'est nullement question de sacrifice humain, le sacrifice humain est implicitement révoqué depuis Abraham, et c'est contre cette pratique barbare que le prophète Jérémie se dresse entre autres, Car hélas, les israélites étant malgré tout perméables aux croyances environnantes, ils se laissent aller à des pratiques plus violentes quand les temps sont durs, comme se le permettent les peuples antiques voisins.

La consécration du premier-né (mâle, ça va sans dire) est un rituel dont la contrepartie est d'ordre financier. Je pense que si un couple était pauvre, mais pieux, il se débrouillait pour donner ce qu'il avait au prêtre : un animal, un bien ...
Merci Libremax. Petit à petit, on s'approche de la réponse sans jamais l'atteindre complètement :)
Je vais me renseigner ailleurs pour ne fatiguer personne.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités