Le Livre des psaumes

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4640
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Psaume 2

Message non lupar gerardh » ven. 10 juin 2011, 22:33

__________

Bonjour,

C'est bien de Jésus Christ dont il est question prophétiquement dans le Psaume 2.

Par exemple le mot Oint est équivalent à Christ ou à Messie.



___________

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Psaume 2

Message non lupar Mac » ven. 10 juin 2011, 22:36

7 " Je publierai le décret: Yahweh m'a dit: Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui.
9 Tu les briseras avec un sceptre de fer
Bonsoir Ludovic,

On me corrigera si je fais erreur mais comme vous le suggérez c'est Notre Seigneur Jésus Christ.
C'est Dieu qui parle disant : " Tu es mon fils" > donc c'est de Jésus Christ dont il est question.
De plus en apocalypse, Celui qui conduit les nations avec un sceptre de fer c'est le Christ.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Avatar de l’utilisateur
Ludovic
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 29 août 2010, 23:25

Re: Psaume 2

Message non lupar Ludovic » ven. 10 juin 2011, 22:44

J'adhèrerais volontiers à votre explication. Cependant, que répondre à un musulman qui soutient que c'est David qui s'exprime dans ce verset, que peut-on lui objecter? Je dois dire que je ne connais pas très bien les psaumes et il m'est difficile de répondre sans être sûr de ce que j'avance. En tout cas grand merci.
"Toujours nous froisserons et déchirerons la fleur pour sentir mieux son parfum, et ensuite nous nous révolterons quand, au lieu du parfum, il ne restera plus qu'une fumée."
F. Dostoïevski, Les Annales de Pétersbourg

Si comprehendis non est Deus"
Saint Augustin, Sermon 52

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Psaume 2

Message non lupar lmx » ven. 10 juin 2011, 22:55

Un conseil essayer de lire les commentaires des théologiens sur l'AT comme Origène, St Augustin ou St Thomas. Il faut s'imprégner des bases de l'exégèse, connaitre les prophéties, car sinon comment espérer défendre le christianisme ? En plus les psaumes ont toujours été considérés comme un abrégé de l'évangile parlant de la vie même du Christ.
Il faut aussi surtout lire les lettres de St Paul qui nous dit comment lire l'AT.

St Augustin
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saint ... /index.htm

St Thomas
http://docteurangelique.free.fr/livresf ... es1_54.htm

Sur l'interprétation des écritures
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__PR.HTM
http://www.vatican.va/archive/hist_coun ... um_fr.html
Dernière édition par lmx le ven. 10 juin 2011, 23:05, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ludovic
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : dim. 29 août 2010, 23:25

Re: Psaume 2

Message non lupar Ludovic » ven. 10 juin 2011, 23:02

Ah!! Grand merci Lmx, c'est exactement ce que je cherchais! Je me doutais bien qu'il existait une sorte de "Catena Aurea" pour les psaumes.
Formidable! je m'y attèle dès à présent.
"Toujours nous froisserons et déchirerons la fleur pour sentir mieux son parfum, et ensuite nous nous révolterons quand, au lieu du parfum, il ne restera plus qu'une fumée."
F. Dostoïevski, Les Annales de Pétersbourg

Si comprehendis non est Deus"
Saint Augustin, Sermon 52

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4640
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Psaume 2

Message non lupar gerardh » ven. 10 juin 2011, 23:14

_______

Ludovic,

Une réponse à ce musulman pourrait être :

Jésus a rappelé à des docteurs juifs incrédules que David avait dit dans un Psaume : "le seigneur a dit à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite", et leur a demandé de qui parlait David en l'appelant seigneur. Cela ne pouvait être que le Christ.


__________

Avatar de l’utilisateur
Desiderius
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : mer. 24 août 2011, 9:23
Localisation : Toulouse
Contact :

Ss Benoît XVI commente le Psaume 23

Message non lupar Desiderius » jeu. 06 oct. 2011, 9:52

ZF11100507 - 05-10-2011
Permalink: http://www.zenit.org/article-29138?l=french
Le pape à l’audience générale invite à renouveler notre confiance en Dieu

Benoît XVI commente le Psaume 23

ROME, Mercredi 5 octobre 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI a invité les fidèles à renouveler leur confiance en Dieu en s’abandonnant totalement entre ses mains. Le pape a poursuivi son « école de prière » sur les psaumes en commentant, ce mercredi matin au cours de l’audience générale place Saint-Pierre, le Psaume 23 : « Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien ».

« S’adresser au Seigneur dans la prière implique un acte radical de confiance, dans la conscience de s’en remettre à Dieu qui est bon », a expliqué Benoît XVI en débutant l’audience générale sur cette « belle prière » qui évoque « le contexte nomade de l’élevage des brebis et l’expérience de la connaissance réciproque qui s’établit entre le pasteur et les brebis qui composent son petit troupeau ».

« L’image rappelle une atmosphère de confidence, d’intimité, de tendresse : le pasteur connaît ses brebis une par une, il les appelle par leur nom et elles le suivent parce qu’elles le reconnaissent et qu’elles se fient à lui ». Le Bon Pasteur garde ses brebis « comme des biens précieux, prêt à les défendre, à en garantir le bien-être, à les faire vivre dans la tranquillité ». « Rien ne peut leur manquer si le pasteur est avec elles », a-t-il expliqué.

Ainsi, a rappelé le pape, nous aussi, « si nous marchons derrière le ‘bon Pasteur’ », nous sommes certains de marcher « sur les routes ‘justes’ », aussi « difficiles, tortueux ou longs que puissent apparaître les parcours de notre vie ». « Le Seigneur nous guide » et « il est toujours proche de nous », « il ne nous manquera rien ».

« Passerais-je un ravin de ténèbres, je ne crains aucun mal car tu es près de moi », cite encore le pape en ajoutant : « Qui passe avec le Seigneur dans le ravin de ténèbres de la souffrance, de l’incertitude et de tous les problèmes humains, se sent en sécurité. Tu es avec moi : telle est notre certitude, celle qui nous soutient ».

« Devant moi tu apprêtes une table face à mes adversaires ; d'une onction tu me parfumes la tête, ma coupe déborde » (v. 5). Comme le psalmiste, affirme enfin le pape, nous sommes mis à l’abri du mal. En trouvant refuge dans une « tente hospitalière », le Psalmiste devient un « hôte sacré, intouchable » dont les ennemis ont été mis à l’écart. « Quand Dieu ouvre sa tente pour nous accueillir, rien ne peut nous faire de mal », commente le pape.

« Chers frères et sœurs, le Psaume 23 nous invite à renouveler notre confiance en Dieu, en nous abandonnant totalement entre ses mains », conclut Benoît XVI. « Demandons donc avec foi que le Seigneur nous accorde, même sur les chemins difficiles de notre temps, de marcher toujours sur ses sentiers comme un troupeau docile et obéissant, qu’il nous accueille dans sa maison, à sa table et qu’il nous conduise vers des ‘eaux tranquilles’ afin que, dans l’accueil du don de son Esprit, nous puissions nous abreuver à ses eaux, sources de l’eau vive ‘jaillissant en vie éternelle’ » (Jn 4, 14; cf. 7, 37-39).
Deo omnis gloria
Le PTP pour les Nuls : http://liturgiedesheures.forumgratuit.fr/t33-
http://oblatsbenedictins.forumgratuit.fr - http://liturgiedesheures.forumgratuit.fr
Visite d'un retraitant à Ganagobie et Solesmes : http://mon-ami-le-figuier.over-blog.com

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2844
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Ss Benoît XVI commente le Psaume 23

Message non lupar AdoramusTe » jeu. 06 oct. 2011, 13:26

ZF11100507 - 05-10-2011
Permalink: http://www.zenit.org/article-29138?l=french
Le pape à l’audience générale invite à renouveler notre confiance en Dieu

Benoît XVI commente le Psaume 23
Je ne comprends pas l'habitude désormais prise d'utiliser la numérotation hébraïque des psaumes alors que l'Eglise a toujours utilisé la numérotation de la Vulgate (qui découle de la Septante).
C'est déroutant et pas franchement dans la continuité :(
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Desiderius
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : mer. 24 août 2011, 9:23
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Ss Benoît XVI commente le Psaume 23

Message non lupar Desiderius » jeu. 06 oct. 2011, 14:02

http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_des_ ... mérotation

"Chaque Psaume constitue un chant religieux indépendant.

Le Livre des Psaumes est canoniquement divisé en 150 Psaumes depuis le début de l’ère chrétienne, chez les Juifs comme chez les Chrétiens, bien que leur nombre et leur découpage fasse l’objet de nombreuses variations dans la tradition hébraïque primitive et dans la Septante.

Les manuscrits du Psautier hébreu ne numérotent pas les psaumes avant 1494 (première édition imprimée). Ils se contentent de les distinguer par un alinéa. La Septante par contre leur a assigné un numéro d’ordre dès sa rédaction.

Les manuscrits de la mer Morte comportent 155 psaumes, les 5 supplémentaires étant considérés comme « non-canoniques ». L’ordre de présentation des Psaumes diffère grandement de toutes les autres versions.

Jusqu’à la fin du XVe siècle environ les psaumes du Psautier hébreux étaient cités par les numéros de ceux de la Septante, également identiques à ceux des versions latines en usage. Cette numérotation est donc bien antérieure à la capitulation de la Bible révisée au XIIIe siècle.

Depuis la fin du XVe siècle seulement, le découpage des psaumes varie légèrement entre les versions hébraïque (le texte massorétique) et grecque (la Septante).

Les Psaumes 9 et 10 de la version massorétique ont été réunis en un seul Psaume 9 dans la version grecque
Les Psaumes 114 et 115 deviennent le Psaume 113 dans la Septante
Les Psaumes 114 et 115 de la Septante apparaissent comme le Psaume 116 dans la Bible massorétique
Les Psaumes 146 et 147 de la version grecque équivalent au Psaume 147 de la version massorétique

Les traditions chrétiennes varient :

Les traductions protestantes se basent sur la numération hébraïque (massorétique) ;
Les traductions orthodoxes se basent sur la numération grecque (Septante) ;
Le texte liturgique de l’Église catholique romaine suit également la Septante, bien que les traductions catholiques modernes se basent souvent sur la numération hébraïque, indiquant parfois entre parenthèses la correspondance grecque.

La plupart des manuscrits de la Septante comprennent aussi un Psaume 151, également présent dans quelques manuscrits du Psautier romain et de la version alcuinienne du Psautier gallican, mais omis par de la plupart des psautiers à partir du XIIIe siècle ; certains manuscrits syriaques comportent les psaumes 151 à 155. Une version hébraïque proche de celle des psaumes 151 à 153 a été retrouvée dans les manuscrits de la mer Morte."
Deo omnis gloria
Le PTP pour les Nuls : http://liturgiedesheures.forumgratuit.fr/t33-
http://oblatsbenedictins.forumgratuit.fr - http://liturgiedesheures.forumgratuit.fr
Visite d'un retraitant à Ganagobie et Solesmes : http://mon-ami-le-figuier.over-blog.com

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Ss Benoît XVI commente le Psaume 23

Message non lupar Anaisunivers » dim. 23 oct. 2011, 12:13

J'aime beaucoup ce psaume.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Ss Benoît XVI commente le Psaume 23

Message non lupar Anne » lun. 24 oct. 2011, 3:43

Je crois bien que c'est mon préféré... :amoureux:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Mgs
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : mer. 26 oct. 2011, 17:34

Le psaume 23

Message non lupar Mgs » lun. 09 janv. 2012, 22:31

Bonjour ! :)

J'aimerais quelques explications concernant le psaume 23 dont certains passages m'échappent complètement :zut: .

Alors voilà :

L’Éternel est mon berger , je ne manquerai de rien
Il me fait reposer dans de verts pâturages
Il me dirige près des eaux paisibles
Il restaure mon âme
Il me conduit dans les sentiers de la justice
(pour l'instant tout va bien ^^)
A cause de son nom (pourquoi "à cause" , pourquoi on ne met pas "grâce" ? )
Quand je marche dans la vallée de l'ombre et de la mort , je ne crains aucun mal car Tu es avec moi
Ta houlette et ton bâton me rassurent (en quoi son bâton peut rassurer ? )
Tu dresses devant moi une table en face de mes adversaires (je ne saisis pas bien le sens de ce verset)
Tu oins d'huile ma tête et ma coupe déborde (qu'est ce que cela veut dire précisément ? )
Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront dans tous les jours de ma vie
Et j'habiterai dans la maison de l'Eternel jusqu'à la fin de mes jours
(fini ^^)

Merci d'avance ! :D
God speaks in the silence of the heart. Listening is the beginning of the prayer.
Dieu parle dans le silence du cœur. Ecouter est le commencement de la prière.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Le psaume 23

Message non lupar Relief » mar. 10 janv. 2012, 0:23

Je trouve que ce psaume est d'une très grande force. Je le trouve magnifique.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10105
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le psaume 23

Message non lupar Fée Violine » mar. 10 janv. 2012, 2:06

J'aimerais quelques explications concernant le psaume 23 dont certains passages m'échappent complètement
Le bâton du berger sert à défendre la brebis contre les loups, à écarter les broussailles, à montrer le bon chemin...
Ma coupe déborde : Dieu nous donne la vie en abondance.
L'onction d'huile est le symbole de la paix (l'olivier), de la vie, du bonheur, et plus précisément du Christ (puisque "christ" veut dire "oint", élu de Dieu).

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le psaume 23

Message non lupar Anne » mar. 10 janv. 2012, 3:33

A cause de son nom = à cause de son alliance.
Le Nom du SEIGNEUR est la révélation de sa personne dans l’histoire du salut. Cette révélation est un acte d’amour envers le peuple choisi, et, à travers l’histoire de son peuple, un témoignage qu’Il se rend en face et en faveur de toute l’humanité. C’est en prenant appui sur cette conviction qu’il dit sa confiance. [...]

S’il dit que le SEIGNEUR le conduit « aux sentiers de justice » (v 3), et cela « à cause de son Nom », c’est qu’il a été éduqué par le message des prophètes de l’Exil (Ezéchiel en particulier) : « la » motivation par excellence de l’intervention divine pour ramener Israël de l’Exil, et en même temps le ramener à Lui dans la fidélité et la pratique de la justice, ne peut être que la pure grâce de Dieu. Par son péché Israël a démérité, mais l’enjeu de son élection étant la révélation de Dieu aux Nations, le SEIGNEUR interviendra pour rien d’autre que « la gloire de son Nom », en pure gratuité.
Tout le psaume et sa catéchèse :

http://marseille.catholique.fr/8e-rencontre-Psaume-23
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité