Choix d'une Vulgate

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Cornelius
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : mer. 11 mai 2016, 13:28
Conviction : Athée

Choix d'une Vulgate

Message non lupar Cornelius » sam. 13 août 2016, 20:21

J'aimerais acheter une Vulgate : trois choix principaux semblent s'offrir à moi :

- la Nova Vulgata, néo-vulgate : j'en ai lu toutefois plusieurs critiques, et j'aimerais coller le plus à la tradition de Jérome à la Clémentine qui fut en usage jusqu'à peu.
- la Clémentine : je ne sais toutefois pas où la dénicher, ni quelle édition.
- la Stuttgart : mais j'aimerais savoir ce qu'elle contient exactement, puis-je par exemple y suivre le fil de la vulgate de Jérome ou de la Clémentine quand cela diffère ? et de divers manuscrits ?

En espérant que vous pourrez m'aider.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2830
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar AdoramusTe » dim. 14 août 2016, 14:22

Bonjour Cornelius,

D'abord, la Nova Vulgata n'a vraiment aucun intérêt. Même si elle est aujourd'hui la bible latine officielle de la liturgie latine catholique, elle n'a aucune historicité, elle s'éloigne de la véritable Vulgate et certaines de ses corrections n'en sont pas. Les psaumes sont une traduction de l'hébreux massorétique et la numérotation absurde qui vient avec.

En suite, entre les deux autres, tout dépend de ce que vous voulez faire.
La Stuttgart est une bible d'étude, sans ponctuation, qui offre toutes les variantes du texte latin, dont la Clémentine, les vieilles latines, mais aussi les variantes d'autres traditions linguistiques. Elle comprend aussi des textes non canoniques qui en furent partie longtemps, comme le psaume 151, Esdras 3 et 4, etc. Et en plus de la traduction gallicane des psaumes, une traduction de st Jérôme selon l'hébreux, jamais utilisé par l'Eglise mais intéressant pour connaître le psautier hébreux de l'époque.

La Clémentine est tout ce que ne sont pas les deux autres mais la référence depuis des siècles. Vous avez l'éditions B.A.C de Colunga et Turrado http://bac-editorial.es/normal/609-bibl ... tinam.html qu'on doit trouver à la procure, ou la réimpression chez In Res Press http://inrespress.com/

Je dirais que c'est encore mieux d'avoir les deux dernières ;)
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Cornelius
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : mer. 11 mai 2016, 13:28
Conviction : Athée

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Cornelius » dim. 14 août 2016, 14:57

Merci de votre réponse.
Je vais encore réfléchir, mais achèterai probablement la Stuttgart. Vous confirmez bien qu'elle est sûre ? (d'un point de vue scientifique, authenticité des textes, mais aussi du point de vue de la catholicité)

La réimpression chez In Res press est-elle la suite du projet de churchlatin.org ? J'aimerais aussi j'avoue -à côté d'une édition d'étude comme la Stuttgart- une belle édition pour la lecture et la méditation.

Encore merci.


P.S. Je lis sur Amazon, que la vulgate de Stuttgart vendue est l'"editio minor" ? Il y a donc aussi une major qui s'en distingue ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2830
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar AdoramusTe » dim. 14 août 2016, 18:07

Merci de votre réponse.
Je vais encore réfléchir, mais achèterai probablement la Stuttgart. Vous confirmez bien qu'elle est sûre ? (d'un point de vue scientifique, authenticité des textes, mais aussi du point de vue de la catholicité)
Les seules Bibles sûres sont la Nova et la Clémentine. Car elles ont la garantie de l'Eglise.

La Stuttgart est une édition critique concoctée par une société protestante allemande, donc totalement indépendante de l'Eglise Catholique.
Et elle est plutôt faite pour l'étude et la comparaison des diverses versions latines référencées. Et comme je l'ai dit, il n'y aucune ponctuation comme dans les manuscrits latin. Elle n'est pas faite pour la méditation des écritures. Je pense aussi que vous n'aurez pas non plus de références intertextuelles.

A mon avis, la Stuttgart est bien quand on a déjà la Clémentine.
La réimpression chez In Res press est-elle la suite du projet de churchlatin.org ? J'aimerais aussi j'avoue -à côté d'une édition d'étude comme la Stuttgart- une belle édition pour la lecture et la méditation.
Je connais pas le lien entre les deux. J'ai l'impression que In Res a fait ce que churchlatin n'arrivait pas à finir.
P.S. Je lis sur Amazon, que la vulgate de Stuttgart vendue est l'"editio minor" ? Il y a donc aussi une major qui s'en distingue ?
Vous avez une référence ? La dernière édition date de 2008.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Cornelius
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : mer. 11 mai 2016, 13:28
Conviction : Athée

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Cornelius » dim. 14 août 2016, 20:05

https://www.amazon.com/Biblia-Sacra-Vul ... 3438053039

Je ne sais à quoi fait référence l'editio minor, peut-être la maior est-elle celle-ci :
https://www.academic-bible.com/en/home/ ... maior-ecm/

Quoiqu'il en soit, merci de votre aide.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2830
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar AdoramusTe » dim. 14 août 2016, 20:11

A mon avis, c'est celle-là qui convient :
https://www.amazon.fr/Biblia-Sacra-Iuxt ... ra+vulgata
Je ne sais à quoi fait référence l'editio minor, peut-être la maior est-elle celle-ci :
https://www.academic-bible.com/en/home/ ... maior-ecm/
C'est le nouveau testament grec, donc il n'y a aucun lien.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Cornelius
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : mer. 11 mai 2016, 13:28
Conviction : Athée

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Cornelius » dim. 14 août 2016, 20:17


C'est le nouveau testament grec, donc il n'y a aucun lien.

Certes, c'est simplement ce que j'avais trouvé.
Je vais peut-être alors me tourner vers une clémentine et achèterai la Stuttgart quand j'aurai un peu plus de connaissances philologiques sur la Bible.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3226
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Héraclius » sam. 08 oct. 2016, 20:48

http://www.lavie.fr/debats/idees/quoi-d ... 84_679.php

Amusant de voir ça sur un site comme la Vie.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2830
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar AdoramusTe » sam. 08 oct. 2016, 21:03

http://www.lavie.fr/debats/idees/quoi-d ... 84_679.php

Amusant de voir ça sur un site comme la Vie.
Je confirme. Un livre événement.
Je l'ai lu sans pouvoir tout comprendre par manque de compétences, mais on peut en tirer des idées intéressantes.

Extrait du quatrième de couverture :
Un maître-ouvrage, rendant à la Vulgate son pouvoir de fascination et son rôle de référence traditionnel d'outil herméneutique indispensable.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Servus
Barbarus
Barbarus

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Servus » sam. 05 mai 2018, 8:25

Peut-on avoir accès à une traduction de Jérôme antérieure au concile de Trente ?

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 490
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Carhaix » sam. 05 mai 2018, 21:28

Peut-on avoir accès à une traduction de Jérôme antérieure au concile de Trente ?
Il me semble que les premières Bibles catholiques traduites en français et imprimées sont la conséquence du Concile de Trente, et l'oeuvre de l'Université de Louvain. On en trouve différentes éditions successives, jusqu'au 17e siècle, dans un français peu à peu modernisé.

Avant le concile, il y avait uniquement des Bibles historiales manuscrites, à l'usage des grands seigneurs, princes, rois. Certaines sont numérisées dans Gallica.

Elles sont bien entendu en ancien français et en écriture gothique.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2830
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar AdoramusTe » sam. 05 mai 2018, 23:20

Peut-on avoir accès à une traduction de Jérôme antérieure au concile de Trente ?
Bonjour,

La Vulgate du Concile de Trente est une édition critique réalisée à partir de plusieurs manuscrits connus à l'époque avec leurs variantes. Il n'y a donc pas de version unique.

Dans la Vulgate de Stuttgart vous aurez certainement accès à diverses variantes en notes.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Servus
Barbarus
Barbarus

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Servus » dim. 06 mai 2018, 15:51

Peut-on avoir accès à une traduction de Jérôme antérieure au concile de Trente ?
Bonjour,

La Vulgate du Concile de Trente est une édition critique réalisée à partir de plusieurs manuscrits connus à l'époque avec leurs variantes. Il n'y a donc pas de version unique.

Dans la Vulgate de Stuttgart vous aurez certainement accès à diverses variantes en notes.
Bonjour, j'ai lu sur Wikipedia que Charlemagne avait demandé un travail de restauration des textes de Jérôme, savez-vous si c'est exact ? a-t-on définitivement perdu cette restauration ?

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2830
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar AdoramusTe » dim. 06 mai 2018, 22:59


La Vulgate du Concile de Trente est une édition critique réalisée à partir de plusieurs manuscrits connus à l'époque avec leurs variantes. Il n'y a donc pas de version unique.

Dans la Vulgate de Stuttgart vous aurez certainement accès à diverses variantes en notes.
Bonjour, j'ai lu sur Wikipedia que Charlemagne avait demandé un travail de restauration des textes de Jérôme, savez-vous si c'est exact ? a-t-on définitivement perdu cette restauration ?
C'est exact. Alcuin y a travaillé d'où la fameuse Bible d'Alcuin. Mais tout ce travail fait partie de ces nombreuses entreprises de restitution. Il y en a eu d'autres avant Trente.
Mais cela n'avait pas le sceau de l'Eglise.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Ephraim
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : sam. 30 juin 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Choix d'une Vulgate

Message non lupar Ephraim » jeu. 09 août 2018, 10:06

Bonjour à tous, j'ai une question : pourquoi la Vulgate (Sixto-Clémentine ou bien même Néo-Vulgata) est-elle si difficile à trouver???
La seule version que l'on trouve facilement est la Vulgate de Stuttgart, éditée par des protestants...
Je ne voudrais pas lancer de polémique, mais l'Eglise a t-elle honte de son passé latin???
La Vulgate de Jérôme est le livre le plus important du catholicisme de ces 15 derniers siècles, toute la culture occidentale est basée sur elle, sont rayonnement fut absolument colossal, c'est un véritable monument qui nous vient du passé et ce livre est tout simplement introuvable chez les catholiques qui devraient pourtant le brandir comme un oriflamme!
Quelque chose ne tourne pas rond....

Pas mieux d'ailleurs pour la Nova Vulgata : j'étudie avec le plus grand plaisir, et sans avoir le moindre avis tranché sur le sujet, les différences entre l'ancienne et la nouvelle Vulgate.
Quoi qu'il en soit, la Nova Vulgata est censée être la Bible de référence de l'Eglise Catholique Romaine, donc, à mon sens, un livre qui devrait être présent dans tous les foyers, dans toutes les églises. Or où est-il ce livre???
Il existe une édition énorme, avoisinant les 200 euros sur internet, une édition de poche (très pratique, mais avec une typo mer...ique) qui date des années 80s et enfin le Novum Testamentum Graece et Latine, édité par nos amis protestant, qui est à ce jour la version la plus abordable et la mieux faire de la Bible de référence du catholicisme....

Je vais faire un comparaison avec les musulmans, qui sur ce sujet auraient bien à nous apprendre : imaginez-vous un foyer musulman sans le Coran en arabe? La Fnac de ma ville, au rayon religions, propose en permanence trois ou quatre éditions du Coran en arabe ou bilingues.
Entrez un jour dans une mosquée vous verez ce livre partout!
Comment se fait-il qu'il soit si difficile de trouver la Vulgate dans une librairie ou bien même sur internet??

A croire que l'Eglise veut vraiment la mort du latin, l'oublie total de la Vulgate!
Il existe un véritable désert éditorial là où devrait couler un fleuve!!!
Les différentes versions de la Vulgate devraient être vendues dans chaque église, dans chaque librairie catholique, dans chaque site religieux. Il devrait exister des dizaines d'éditions différentes, des éditions savantes d'études, des éditions de poches, des éditions de luxes, des artisans calligraphiant ses versets, des éditions simplifiées pour enfants, des dictionnaires et des grammaires spécialisées dans sa langue, des livres de vulgarisation,.... Ces livres devraient être en évidences partout.
Or rien de tout cela n'existe et cela me choque profondément...

Avons-nous honte de la Vulgate? Avons-nous honte du latin?


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], muirgheal et 1 invité