L'Église et la fin du monde

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: La fin annoncée du monde?

Message non lu par DavidB » sam. 08 déc. 2007, 4:02

:/ Bonjour à tous,

La paix du christ soit sur vous,

je viens de recevoir encore un message de fin des temps (à ne pas confondre avec fin du monde) dans mon mail, de la part d'un prêtre.

Mais ce qui m'impressionne c'est le nombre de personnes qui affirment avoir des révélations de cet ordre, c'est dément! Des dizaines! Vassula, JNSR, Frère Jean-Dominique, La fille du Oui, Léandre Lachance, ici au Québec on a eu le Père Réginbald, Agnès Marie, Véronica Lueken, Lec, Louise Starr Tomkiel, John Leary et ce sont les plus faciles à trouver sur le net... Ils disent tous la même chose, ils publient des livres, ils ont tous des sites internet sur lesquels nous pouvons lire tous leurs "messages", c'est à croire qu'ils éditent en réseau, mais sous plusieurs noms.

Sincèrement, quelqu'un peut-il prétendre être vraiment prêt devant le Seigneur?


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

errare humanum est
Censor
Censor
Messages : 199
Inscription : dim. 07 oct. 2007, 13:53
Localisation : ile de france

Re: La fin annoncée du monde?

Message non lu par errare humanum est » sam. 08 déc. 2007, 10:01

Sincèrement, quelqu'un peut-il prétendre être vraiment prêt devant le Seigneur?


David
Pas vraiment quand on est juste catholique, mais si vous suivez un de ces personnages, Emmanuel (il a bien choisi son prénom) du LVA, pourquoi pas. Il a écrit un livre où il donne des règles pour se préparer à la fin des temps, issu d'une interprétation de la Bible. Alors comme c'est assez clair, il n'y a qu'à suivre, et hop on est tout prêt le jour J. C'est tentant non?
A moins bien sûr que ce soit faux, mais ça qui sait....

jabial
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 11 oct. 2007, 8:56

Re: La fin annoncée du monde?

Message non lu par jabial » mar. 18 déc. 2007, 15:50

A priori, d'un point de vue catholique, je suis au regret de vous dire que ces interprétations sont probablement hérétiques. Je ne peux l'affirmer avec une certitude de 100%, étant donné mon point de vue extérieur, mais je vous conseille humblement de vérifier la validité de ce que vous lisez dans ce genre de livres auprès d'une autorité reconnue par l'Eglise Catholique Romaine.

Gilles
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 3:20
Localisation : Québec - P.Q. Canada

L'Église et la fin du monde

Message non lu par Gilles » sam. 05 juil. 2008, 18:15

Date de la fin du monde

Bon samedi tout le monde!

Il est ridicule de constater à quel point les sectes et faux prophètes ont donné et donnent encore des dates précises, sur la "fin du monde" et le second Retour en Gloire de Notre Seigneur Jésus-Christ !

Les témoins de Jéhovah ont prédit à plus de 50 reprises la fin du monde avec les dates précises... Les adeptes de cette secte ont du être fort déçu !

Méfions-nous des prophéties ou messages qui contiennent des dates; c'est contraire à l'enseignement de Jésus.

Gilles. Ville de Québec - Canada :indiana:
Car Dieu a tant aimé le monde qu'IL a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3:16

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7910
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Des dates fixées pour la fin du monde ?

Message non lu par Christophe » sam. 05 juil. 2008, 18:37

Tout à fait d'accord avec vous, Gilles !

Saint Matthieu 24 , 37-44

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « L’avènement du Fils de l’homme ressemblera à ce qui s’est passé à l’époque de Noé. A cette époque, avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’au déluge qui les a tous engloutis : tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. Deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin : l’une est prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

L'Église et la fin du monde

Message non lu par philémon.siclone » jeu. 24 sept. 2009, 0:24

AngeGabriel a écrit :Je connais un prêtre catholique ici à Bruxelles qui ne trouve pas nécessaire la confession et pense que l'on peut tout aussi bien se confesser directement à Dieu. Ne trouvez-vous pas cela dangereux comme propos de la part d'un prêtre catholique ?
la barque de Pierre prend l'eau de partout, on dirait... écoutez, il ne faut pas se laisser destabiliser par le démon. Quand c'est comme ça, on va voir quelqu'un d'autre et c'est tout, que voulez-vous...
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par Raistlin » jeu. 24 sept. 2009, 9:29

philémon.siclone a écrit :la barque de Pierre prend l'eau de partout, on dirait...
Heureusement, elle est insubmersible. :p
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par coeurderoy » jeu. 24 sept. 2009, 16:01

Fluctuat nec mergitur !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par philémon.siclone » jeu. 24 sept. 2009, 17:36

Raistlin a écrit :
philémon.siclone a écrit :la barque de Pierre prend l'eau de partout, on dirait...
Heureusement, elle est insubmersible. :p
C'est ce qu'on disait du Titanic...

L'iceberg sur lequel nous buttons est ce manque de ferveur, cette espèce de lâcheté générale. Comment se réveiller de cette torpeur ?
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par Raistlin » jeu. 24 sept. 2009, 17:44

philémon.siclone a écrit :C'est ce qu'on disait du Titanic...

L'iceberg sur lequel nous buttons est ce manque de ferveur, cette espèce de lâcheté générale. Comment se réveiller de cette torpeur ?
Oui mais comment dire, il n'a jamais été dit du Titanic que les portes de la mort ne prévaudraient point contre lui... :roule:
Donc, confiance. Même s'il faut se bouger et ne pas regarder la barque prendre l'eau sans réagir.

En fait, je crois bien qu'il y aura un moment où l'Église semblera être vaincue et disparaître : c'est à la fin des temps. Puisque l'Église doit suivre son époux en toute chose, il semble bien qu'elle devra elle aussi passer par la mort et la Résurrection. Sommes-nous à la fin des temps ? Qui sait, peut-être bien...
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par philémon.siclone » jeu. 24 sept. 2009, 18:14

Permettez-moi d'avoir d'énormes doutes là-dessus. La fin des temps doit survenir "comme un voleur". C'est-à-dire à un moment où personne ne s'y attend, càd où les hommes vivent paisiblement, dans la "paix" et la "sécurité", à l'abri de tout besoin, de toute nécessité, sans nul besoin de Dieu finalement. Vous voyez comme moi qu'on en est très loin : angoisse générale sur les problèmes d'environnement, sur les questions économiques et sociales, misère, pauvreté grandissante, risques croissants de guerre mondiale, tensions internationales suintant les guerres de religion, rumeurs d'épidémies, etc. Justement, beaucoup de gens fantasment aujourd'hui sur la fin du monde (ils en ont envie, on les comprend). Voyez : on nous l'annonce pour 2012, maintenant (après Paco Rabanne qui l'annonçait pour 1999). Tapez "fin du monde" dans Google, vous allez voir, c'est amusant. Mais ces rumeurs ne sont que les "douleurs de l'enfantement", comme le Christ nous en a prévenu... J'ai entendu un prêtre dire un jour que le monde n'en était encore qu'à l'enfance, et je suis assez d'accord avec cette idée. Le monde n'a pas encore mûri. Comment donc la fin des temps arriverait-elle maintenant ?

Quant à la prophétie sur les Portes de l'Enfer, honnêtement je ne sais pas ce qu'elle veut dire. L'explication traditionnelle ne me convainc pas du tout.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par Raistlin » jeu. 24 sept. 2009, 18:28

philémon.siclone a écrit :Permettez-moi d'avoir d'énormes doutes là-dessus. La fin des temps doit survenir "comme un voleur".
Oui, mais il me semble que l'Église devra suivre en tout point le chemin de son divin époux. Je pensais que c'était dans le CEC mais je ne le trouve pas en y jetant un rapide coup d'oeil, il faudra que je cherche plus longuement.

philémon.siclone a écrit :Quant à la prophétie sur les Portes de l'Enfer, honnêtement je ne sais pas ce qu'elle veut dire. L'explication traditionnelle ne me convainc pas du tout.
Ben c'est quand même la plus cohérente et surtout celle attestée par la Tradition, sensée être guidée par Dieu. Et le Christ, en parlant de son Église sur laquelle la mort ne l'emportera pas, dit d'abord qu'elle est fondée sur Pierre. Il s'agit donc bien de l'Église catholique.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par philémon.siclone » jeu. 24 sept. 2009, 18:44

Raistlin a écrit :
philémon.siclone a écrit :Permettez-moi d'avoir d'énormes doutes là-dessus. La fin des temps doit survenir "comme un voleur".
Oui, mais il me semble que l'Église devra suivre en tout point le chemin de son divin époux. Je pensais que c'était dans le CEC mais je ne le trouve pas en y jetant un rapide coup d'oeil, il faudra que je cherche plus longuement.
Ha oui, s'il vous plaît, trouvez-moi le passage, ça m'intéresse. D'ailleurs, je crois que cette doctrine porte un nom. Voilà longtemps que je me demande s'il existe des sources sérieuses à ce sujet, ou si c'est seulement un fantasme.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Le sacrement de réconciliation

Message non lu par coeurderoy » jeu. 24 sept. 2009, 19:00

et pour reprendre le registre..."Titanic", l'Eglise est aussi comparable à un iceberg : la partie visible (parfois désolante, inquiétante) n'est pas TOUTE l'Eglise (l'Eglise souffrante et triomphante). La communion des Saints, les innombrables prières et souffrances offertes par l'Eglise du silence ou de simples fidèles vivant de la grâce, bref la discrétion et l'humilité (vertus de Marie, infaillibles contre l'Orgueil) doivent nous soutenir et nous conforter dans l'espérance. Je me contrefiche de plus en plus des "images", chiffres ou discours donnés par les médias...même chrétiens (certains sont infaillibles d'ailleurs pour vous mettre le moral à zéro, y compris ceux qui affichent de belles images cathos édulcorées...).
Je pense que les grandes choses s'accomplissent dans le silence et l'humilité et que l'esprit du monde n'y comprendra jamais rien...Alors oui, nous regrettons ces "temps de Chrétienté" assez douillets finalement mais où les saints déploraient eux-mêmes conformisme, abus des grâces, habitudes, clans sociaux (lisez le Père Chevrier pas tendre avec les "curés bourgeois"...). Les temps sont difficiles, certes, mais les sources de la Grâce ne sont pas épuisées que diable ! : libre à nous d'agir et de prier en conséquence !
In Christo !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

L'Église et la fin du monde

Message non lu par ti'hamo » ven. 25 sept. 2009, 1:09

J'ai entendu un prêtre dire un jour que le monde n'en était encore qu'à l'enfance, et je suis assez d'accord avec cette idée. Le monde n'a pas encore mûri. Comment donc la fin des temps arriverait-elle maintenant ?
Ah, bah, la mortalité infantile, ça existe. :siffle:
(ceci étant, vous remarquerez que les "inquiétudes" de notre temps sont, justement, des "inquiétudes" sans dieu. Et, soit égocentrées, soit lointaines (je veux dire : on fait mine de s'angoisser du sort de peuplades inconnues à l'autre bout de la terre, mais on se fout complètement de considérer son voisin comme un frère... donc, paradoxalement, ces "inquiétudes" servent une pensée générale individualiste qui, justement, consiste à se sentir "en sécurité" loin de dieu :
"les méchantes grandes puissances, les méchants lobbys industriels polluent la planète et on va tous mourir" : finalement, le mal est toujours le fait d'autres, puissants, lointains, quasi abstraits... donc cela consiste bien à se considérer soi-même comme à l'abri du mal, vaincu physiquement par le réchauffement climatique mais moralement à l'abri de toute faute personnelle, donc déjà sauvé par nos propres moyens, naturellement...)


ceci étant, bon, en vrai, je trouve de même l'idée de "monde encore dans l'enfance" séduisante... mais justement du fait que nous ne savons ni le jour ni l'heure, rien ne nous permet de trancher à ce sujet, cela reste de la pure spéculation. Donc, en fait, un peu vain.
Et puis qu'est-ce qu'on se fiche de savoir si c'est la fin ou non, et à quel moment elle arrive ? Qu'est-ce que ça change ?

Rappelons nous la réponse de St Louis Marie Grignon de Monfort : alors que les jeunes gens sont en train de jouer au ballon-prisonnier, ils se lancent à jouer à "si là, maintenant, c'était la fin du monde, dans une heure ; vous feriez quoi ?" - qui de s'imaginer se lancer dans des exercices spirituels, qui de prier, qui de se confesser...
St Louis-Marie, donc, répond : "moi ? je continuerai à jouer au ballon-prisonnier".
:clap:
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités