Matthieu 16, 17-19 ... des ajouts stratégiques ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Matthieu 16, 17-19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par RalphLG » lun. 05 oct. 2015, 16:05

Bonjour,

J'ai lu ceci, extrait du livre «Jésus parlait araméen» (Éric Edelmann):

[...] Le seul passage où Jésus gratifie Pierre et lui reconnaît une compréhension juste est contesté quant à son authenticité.

Jésus dit à Pierre: « Tu es heureux, Simon fils de Jonas, car cette révélation t'es venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux. » (Mt 16,17)

Dans leur étude exégétique qui a reçu l'imprimatur, les professeurs de l'École biblique de Jérusalem, P. Benoit et M.-E. Boismard, considèrent que ce verset est un ajout de l'ultime rédacteur matthéen. De même d'ailleurs que les deux suivants (v. 18 et 19) dont on connaît la valeur stratégique capitale [...]

Cela me laisse perplexe car effectivement, nulle part ailleurs dans les Écritures Pierre n'est mis en avant de la sorte.

Quelqu'un aurait-il lu des ouvrages de P. Benoit et/ou M.-E Boismard ?
L'École biblique de Jérusalem est-elle «catholique» ?

Merci.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par gerardh » lun. 05 oct. 2015, 17:47

________

Bonjour,

Je défends la canonicité des ces passages, quand bien même je ne retiens pas leur lecture catholique.


_________

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3403
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Héraclius » lun. 05 oct. 2015, 18:16

L'école Biblique de Jérusalem est bien catholique.


Le fait qu'il s'agisse d'un ajout ne veut pas dire que cet ajout n'est pas canonique, n'est pas inspiré par l'esprit saint. La plupart des livres de la Bible ont plusieurs rédacteurs. L'Evangile de Matthieu n'a sans doute pas été écrit par Matthieu, mais par ses disciples (c'est un peu comme si on avait appellé l'Evangile de Marc "évangile de Pierre" parce que Marc était le secrétaire de Pierre qui a consigné l'enseignement de son maître). Pourquoi pas plusieurs disciples ?

Cela me laisse perplexe car effectivement, nulle part ailleurs dans les Écritures Pierre n'est mis en avant de la sorte.
Luc 22 ? Jean 21 ? Le fait que le nom de Pierre est deux fois plus cité que celui des 12 apôtres réunis ? Le fait qu'il est toujours cité en premier ?


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par RalphLG » lun. 05 oct. 2015, 21:42

Merci pour les précisions Héraclius.

Pierre a effectivement un rôle prépondérant. Et même si je rejoins gerardh, je ne veux pas polémiquer à ce sujet car après tout, Éric Edelmann met en avant ce qui tend à corroborer sa vision de la spiritualité ...

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1033
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Libremax » mer. 07 oct. 2015, 15:06

Bonjour RalphG,

la quasi totalité des biblistes considèrent aujourd'hui que ce passage est un ajout. La grande partie de ceux qui persistent à penser qu'il pourrait être "authentique" dit que ce passage n'est pas à comprendre comme une attestation d'une fonction propre à l'apôtre Pierre.
Rentrer dans cette question est inévitablement polémique. Je me demande d'ailleurs ce qu'on entend par "authenticité" quand on parle de tel ou tel passage, puisqu'en définitive, les biblistes ne savent pas qui a écrit quoi ni à quel moment, ni après ou avant qui. Je me permets juste de signaler qu'il existe des spécialistes de l'araméen qui, par l'araméen justement, proposent de démontrer que ce passage, conne tous ceux des Evangiles ne sont pas un "rajout". (Jousse, Perrier, Guigain, etc.)

J'observe, très personnellement, que ce passage est essentiel dans ce qui oppose le Magistère ...aux chrétiens qui contestent le Magistère. Et que ce sont des chrétiens ouvertement opposés à celui-ci qui ont commencé à mettre en doute l'authenticité de ce passage de l'Evangile.

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par RalphLG » mar. 13 oct. 2015, 14:23

Bonjour,

Éric Edelmann prétend être un spécialiste de l'araméen. Comme précisé plus haut, il souligne que ce sont des membres de l'École biblique de Jérusalem qui pensent que ces versets sont des rajouts.
Dans son ouvrage, il souligne également qu'après ce passage, vient celui où Pierre veut dissuader Jésus...

Des trois Évangiles synoptiques, j'ai tendance à me fier davantage à celui de Marc.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11008
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Fée Violine » mar. 13 oct. 2015, 15:33

RalphLG a écrit : Des trois Évangiles synoptiques, j'ai tendance à me fier davantage à celui de Marc.
Pourquoi?
Est-ce parce qu'il est supposé être plus ancien que les autres (ce qui n'est pas démontré)?

RalphLG
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : mer. 30 juil. 2014, 14:36
Conviction : œcuméniste

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par RalphLG » mar. 13 oct. 2015, 21:00

C'est simplement à la lecture -et la relecture- du Nouveau Testament que j'en suis arrivé à cette constatation.

Quant à la chronologie, je partage les conclusions généralement admises.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Teano » mer. 14 oct. 2015, 12:36

Bonjour,

Concernant ces passages, y-a-t-il des variantes dans les manuscrits ?

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11008
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Matthieu 17,18 et 19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Fée Violine » mer. 14 oct. 2015, 13:20

Non, seulement "je te donnerai" / "et je te donnerai" (19); et "bar Iona"/"Bariona" (17).
Mais ça ne prouve rien, puisque les manuscrits sont plus récents que les textes.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11008
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Matthieu 16, 17-19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Fée Violine » ven. 23 oct. 2015, 21:18

RalphLG a écrit : Dans leur étude exégétique qui a reçu l'imprimatur, les professeurs de l'École biblique de Jérusalem, P. Benoit et M.-E. Boismard, considèrent que ce verset est un ajout de l'ultime rédacteur matthéen. De même d'ailleurs que les deux suivants (v. 18 et 19) dont on connaît la valeur stratégique capitale [...]
Quelqu'un aurait-il lu des ouvrages de P. Benoit et/ou M.-E Boismard ?
L'École biblique de Jérusalem est-elle «catholique» ?
De la part du Frère Dominique, op, qui n'est pas exégète:
Une discussion assez technique: Boismard était très représentatif d'un courant historico-critique. Donc pas un engagement massif de l'école biblique mais d'un exégète qui y travaillait.

Avatar de l’utilisateur
Boutros
Barbarus
Barbarus

Re: Matthieu 16, 17-19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Boutros » jeu. 02 août 2018, 10:55

Bonjour à tous
Pour apporter un éclairage nouveau à vos questionnements il me suffit de dire que le problème réside seulement dans la non traduction du nom hébreu « Jonas » qui est aussi un nom commun qui se traduit par « colombe » animal qui symbolise le Saint-Esprit.

Quand Jésus dit à Pierre: « Tu es heureux, Simon fils de Jonas, car cette révélation t'es venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux. » (Mt 16,17)

Il dit en réalité : « tu es heureux Simon « éclairé du Saint-Esprit »
et il confirme ceci en disant : « car cette révélation t'es venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux. »

Il faut savoir que les traducteurs ont parfois utilisé cette méthode de non traduction de mots hébreux pour masquer la véritable compréhension d’un texte ou pour appuyer une doctrine.

Boutros

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11008
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Matthieu 16, 17-19 ... des ajouts stratégiques ?

Message non lu par Fée Violine » jeu. 02 août 2018, 12:37

le problème réside seulement dans la non traduction du nom hébreu « Jonas » qui est aussi un nom commun qui se traduit par « colombe » animal qui symbolise le Saint-Esprit.
Le fait que "iona" signifie "colombe" ne répond pas à la question de savoir si la phrase est d'origine ou ajoutée.
Ce que je constate, c'est que ceux qui estiment que la phrase est ajoutée le font surtout parce que ça dérange leur point de vue sur la papauté (sauf les biblistes dominicains de l'École biblique de Jérusalem, évidemment), plutôt que pour des raisons scientifiques.
les traducteurs ont parfois utilisé cette méthode de non traduction de mots hébreux pour masquer la véritable compréhension d’un texte
Quel intérêt auraient-ils à vouloir cacher le sens d'un texte, alors que depuis le début, Jésus lui-même et ses disciples ensuite ont passé leur temps à expliquer ce qu'ils avaient à dire ? La foi chrétienne n'est pas une doctrine ésotérique réservée aux plus intelligents !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités