Que veut dire renoncer à soi-même ?

« Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. » (Lc 24.45)
Règles du forum
Forum d'échanges sur la Sainte Bible.
Bénédictions
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : mer. 12 mars 2014, 16:21
Conviction : Chrétien indépendant, non catholique

Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar Bénédictions » dim. 04 oct. 2015, 22:31

On peut interpréter cela de nombreuses façons.
Une interprétation rare, c'est que ce à quoi on tient le plus: nos convictions morales. L'on aime juger. Avoir bonne conscience.
Peut-être que renoncer à soi-même c'est renoncer aux normes morales et vivre sa vie concrète comme on le sent, instinctivement, cherchant le plaisir, le confort. Ce qui n'empêche pas la vie strictement spirituelle : prier, lire la Bible. Être spirituel en aimant en pensée les gens qui nous entourent. Sans forcément les aider concrètement.

Je ne dis pas que ce point de vue est meilleur qu'un autre, je dis juste que c'est un point de vue qui a un certain intérêt.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 873
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar SergeA » dim. 04 oct. 2015, 22:52

Bonsoir Bénédictions.
Dans ce que vous dites je vois une contradiction.
...
Une interprétation rare c'est que ce à quoi on tient le plus c'est à nos convictions morales. L'on aime juger. Avoir bonne conscience.
Je suis d'accord avec cette affirmation, si ce n'est que je l'aurais faite en l’étendant un peu plus :
J'aurais dit : "ce à quoi on tient le plus c'est à nos convictions". Pourquoi limiter cela aux seules convictions morales ?
Puis vous dites :
...Peut-être que renoncer à soi-même c'est renoncer aux normes morales et vivre sa vie concrète comme on le sent, instinctivement, cherchant le plaisir, le confort....
Vous remplacez donc des convictions "morales" par d'autres convictions, qui vous agréent mieux, le plaisir et le confort. Il ne s'agit donc pas d'un renoncement, mais d'un aménagement.

A mon sens, "renoncer à soi-même", c'est s'oublier, ne plus rien planifier pour soi-même, parce qu'on s'est donné à Dieu, juste devenir un outil entre Ses mains, se tourner vers les autres et être totalement disponible pour avancer du mieux qu'on peut dans les pas du Christ.

Par exemple dans la parabole du jeune homme riche, Jésus lui demande de renoncer à lui-même.
16 Et voici, un homme s’approcha, et dit à Jésus: Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle? 17 Il lui répondit: Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels? lui dit-il. 18 Et Jésus répondit: Tu ne tueras point; tu ne commettras point d’adultère; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; 19 honore ton père et ta mère; et: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 20 Le jeune homme lui dit: J’ai observé toutes ces choses; que me manque-t-il encore? 21 Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. 22 Après avoir entendu ces paroles, le jeune homme s’en alla tout triste; car il avait de grands biens. 23 Jésus dit à ses disciples: Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux. 24 Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4641
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar gerardh » lun. 05 oct. 2015, 10:02

_______

Bonjour,

C'est en avoir fini pratiquement avec la chair (c'est à dire notre ancienne nature pécheresse)


_______

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1747
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar Marie du 65 » lun. 05 oct. 2015, 10:55

Bonjour,

Vaste sujet.....

Renoncez à soi-même c'est donner aux autres, apporter de la chaleur humaine aux personnes en grande souffrance....s'oublier et penser à celle ou celui que l'on aime et qui ne le sait pas .....

Marie
Dernière édition par Marie du 65 le lun. 05 oct. 2015, 19:09, édité 1 fois.
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar cath1250 » lun. 05 oct. 2015, 17:23

avec quelles limites? en effet, aujourd'hui, je l'avoue, j'ai tendance à penser de plus en plus à moi même (pas exclusivement non plus, je vous rassure). Je me rends compte que bien des gens finalement "remarquent" le penchant que certaines personnes ont à "renoncer à elles-mêmes" et donc usent et abusent de leur générosité. personnellement, je peux dire que certaines personnes m'ont "usées", et avec le recul, je constate avoir passé bien temps pour des personnes qui finalement avaient tout à fait les moyens (physiques, matériel et autres) de satisfaire leurs besoins. ce temps passé pour ce genre de personnes, se fait au détriment parfois de nos proches (enfants, mari), mais aussi de nous mêmes. nous avons quand même aussi besoin de lâcher prise, de nous reposer parfois.... de prendre l'air, de prier, bref, de nous ressourcer.
comment discerner les moments où il faut renoncer à soi même?
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

SergeA
Senator
Senator
Messages : 873
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar SergeA » lun. 05 oct. 2015, 18:10

_______

Bonjour,

C'est en avoir fini pratiquement avec la chair (c'est à dire notre ancienne nature pécheresse)


_______
Bonsoir,
oui effectivement, en finir avec la chair, c'est sans doute le principal.
Comme la chair peut être vue comme l'opposé de l'Esprit, serait-il pertinent d'étendre le sens de "la chair" à tout ce qui est matériel ?
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1173
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar prodigal » mar. 06 oct. 2015, 13:53

L'homme n'est pas que chair. Renoncer à soi-même ne peut donc pas se limiter à renoncer à la chair.
Il me semble plus logique de considérer que c'est renoncer à son ego, donc à son amour-propre.
Plus profondément, le maximum de renoncement auquel on puise arriver serait de s'abandonner tout entier et d'être pure réceptivité à l'amour de Dieu, selon la célèbre parole de saint Augustin : "l'amour a bâti deux cités : l'amour de soi jusqu'au mépris de Dieu, et l'amour de Dieu jusqu'au mépris de soi."
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4641
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar gerardh » mar. 06 oct. 2015, 14:29

________

Bonjour SergeA,

Il y a plusieurs acceptions possibles à la signification du mot chair :

CHAIR (sarx)

1. Corps humain (p. ex. Luc 24:39 ; Colossiens 2:1).

2. Être humain (p. ex. Luc 3:6 ; Jean 17:2 ; Actes 2:17 ; 1 Pierre 1:24).

3. Support du péché dans l’homme naturel (p. ex. Romains 8:5-9 ; Éphésiens 2:3).

4. Le sang et la chair : l’homme dans sa nature (p. ex. Hébreux 2:14). La chair et le sang : l’homme dans sa nature déchue (p. ex. 1 Corinthiens 15:50).

[Petit Dictionnaire NT R.Pigeon]



CHAIR

· Désigne le corps de l’homme ou de l’animal (1 Pierre 1:24).

· Désigne l’humanité (Genèse 6:12).

· L’homme dans son état naturel en opposition à la volonté de Dieu (Romains 3:18 et chap. 8, 6 et 7; Galates 5:19-21).

[Glossaire du Nouveau Testament - A.Espic]


Je faisais allusion à la dernière acception : l'état naturel de l'homme adamique.


______

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4641
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar gerardh » mar. 06 oct. 2015, 16:11

____

Re-bonjour,

Je vous présente quelques remarques (source chrétienne non catholique) :

La plupart des chrétiens traduisent ces mots ainsi : Il faut renoncer à certains péchés, à certaines convoitises ; la Parole nous dit qu’il faut se renoncer soi-même. Mais le peut-on ? Pas autrement que dans la puissance du nouvel homme, car le vieil homme ne peut se dépouiller lui-même. Il faut être un nouvel homme pour pouvoir se considérer comme ayant dépouillé le vieil homme et dire : «Je suis crucifié avec Christ et je vis, non pas moi, mais Christ vit en moi». Pour l’homme nouveau, la chair n’a plus de droits, ni de place ; il se tient pour mort. La conséquence en est que le chrétien, et lui seul, peut renoncer à tout. Que sont au nouvel homme les habitudes et les convoitises charnelles ? Remarquons-le ; il ne s’agit pas de faire un effort sur soi-même pour se débarrasser de ses liens. C’est la connaissance d’un jugement passé sur nous à la croix, et de la nouvelle position de l’homme en Christ, qui nous affranchit. La lutte entre les deux natures vient ensuite. Se renoncer soi-même, c’est faire ce que Christ a fait, seulement d’une autre manière que nous, car en lui, il n’y avait pas de vieil homme à juger. Il marchait dans la puissance absolue de l’homme nouveau, car il était comme la génisse sans tare qui n’avait jamais porté le joug (Nombres 19). Mais Christ, comme homme, avait une volonté parfaite ; il l’a soumise entièrement : «Que ce ne soit pas ma volonté, dit-il, mais la tienne qui soit faite». Christ avait des droits, il y a renoncé ; il avait tout pouvoir, il a été crucifié en faiblesse. Entré sur la scène avec le renoncement de soi-même, il en est sorti avec le même renoncement absolu, consommé dans le don de sa propre vie.
(SOURCE : Simon Pierre, par Henri Rossier)


_____

des jardins
Barbarus
Barbarus

Re: Que veut dire renoncer à soi-même ?

Message non lupar des jardins » lun. 16 nov. 2015, 13:26

Pour moi "renoncer à soi-même" c'est renoncer à l'ego qui est l'impression d'être distinct et qui est à l'origine des conflits.

Selon mon entendement, cette déclaration explique fort bien ce que signifie "renoncer à soi-même" :

« Plus l’ego est fort, plus le sens de division entre les gens est fort aussi. »

Eckhart Tolle, Nouvelle Terre, p. 246


Revenir vers « Écriture Sainte »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités